Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 novembre 2016 5 25 /11 /novembre /2016 07:52

Les deux canaux français célèbres, à savoir Panama et Suez, sont entrés en agonie.

On a dépensé des milliards pour les retailler, pour pouvoir capter un trafic supplémentaire qui n'est jamais venu.

On sait ce que signifie ce genre de plafonnement : ce qui précède la chute. A tel point que l'intérêt du canal des pharaons était apparue tellement peu évidente et les risques tellement certains, qu'on les comblât. C'était sous les abbassides.

Et l'Egypte trouvait un intérêt économique certain à ce qu'elle fut une étape. D'ailleurs, la guerre entre Venise et l'empire ottoman du XV au XVII° siècle, se doublait d'une guerre commerciale et d'une guerre tout court, entre la coalition Venise/Egypte/empire ottoman, et puissances atlantiques, dans l'océan indien, dans laquelle Venise était le premier fournisseurs d'armements, de poudre, d'arquebusiers et de canonniers à cet empire ottoman avec lequel il faisait lui-même la guerre.

Le canal de Suez creusé au XIX° correspondait aux intérêts des puissances atlantiques.

Quand au canal de Nicaragua, évoqué d'abord au début du XX° siècle, il n'est pas si farfelu que ça. Le trafic est essentiellement nord américain, et une route plus courte de 800 km, ça pèse un poids certains dans les coûts. Multiplié par 14 000 navires, cela fait un surcoût énorme. S'il était creusé, le canal de Panama perdrait les 2/3 de son trafic.

Le retaillage des ports US, lui, est discutable. Mais la question des coûts, y est cruciale. La crise de Baltimore en est l'illustration parfaite. Un peu plus loin, il s'avère, de ce fait trop cher, sauf pour ceux pour qui le coût est indifférent. Les trafiquants de drogue, par exemple, qui préfèrent les zones un peu à l'abandon, où tout est plus relâché, voir plus achetable, et qui explique largement le no man's land qu'est devenu la ville.

Quand à la démondialisation, un seul chiffre peut en attester. La valeur du commerce mondiale a baissé de 35 %. Du côté marrant, on voit les statistiques FMI qui décrètent encore une croissance de 2.8 %. Après une une pareille secouée sur les prix on peut se poser la question cruciale.

La question cruciale qui est que la crise du commerce mondial est celle de l'aboutissement du libre échange : " La politique commerciale et en particulier les mesures protectionnistes ne jouèrent finalement aucun rôle dans la contraction du commerce mondial, tout du moins lorsque l’on porte l’analyse au niveau agrégé. "

On peut donc parfaitement être protectionniste et intégré au commerce mondial. Même l'URSS des années 1930 n'était pas autarcique, mais ne voyait pas la nécessité de gaspiller des précieuses devises pour des fanfreluches.
 

Ce n'est pas en rajoutant dans l'ultra libéralisme, qu'on sauvera quoi que ce soit. Il y a eu les primaires à droite, sans doute parce que ce sont des primaires qui se sont affrontés. Un beau diner de C... Où tous ont pu étaler leur inculture crasse, leur absence total d'idées personnelles, où le roi (des c...) sera élu.

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans transport maritime
commenter cet article

commentaires

EnPassant 28/11/2016 16:45

http://www.latribune.fr/economie/international/canal-mer-morte-mer-rouge-les-entreprises-designees-620374.html

dizemanov 26/11/2016 12:38

Normalement, il aurait là carrément de quoi faire sombrer la Ve République et ce qui reste de la Grande Zohra.
Mais les français ne sont pas prêts ... ils ne sont pas encore mûrs, ils ne sont pas encore assez saignés, pas encore assez envahis, pas encore assez méprisés..... il y a visiblement encore trop de privilèges et de confort ... du moins ce qui en reste ..... et surtout chacun se croit encore un peu plus privilégié que son voisin et croit encore pouvoir se tailler un petit bout de la bête ... ils sont tellement hypnotisés qu'ils vont peut être même essayer la méthode Fillon ....
Bon, on va tranquillement finir de laisser prendre la mayonnaise, ça vient tout doucement....
http://tempsreel.nouvelobs.com/economie/20161122.OBS1555/exclusif-nucleaire-enquete-sur-le-scandale-de-la-forge-du-creusot.html

Lecteur 25/11/2016 21:02

Suivi de l'élection de TRU ( selon mes lectures )
évolution type Sarkotrumpeur ???
1 Ne fera pas un mur de 3000 km , mais juste des barbelés
2 ne poursuivra pas les époux CLI... , la dame n'ira pas en taule
3 Pense qu'il y a un " réchauffement " du climat , d'orignie anthropique
ce qu'il niait il y a 15 jours
4 aurait pendant sa campagne dit qu'il y avait du charbon US pour 1000 ans
et qu'il allait faire du " clean coal " .
c'est pas le Reich de 1000 ans , mais le Coal Reich ou Kohlreich de 1000 ans !!!

- faux débat des 7 vrais cons primaires :
zéro seconde de débat sur le pic énergie , le pic matière , les programmes énergétiques
chacun des 7 faux allait , va " relancer " la croooossance , pour nous la mettre dans le FIllon

Jaï-L 25/11/2016 19:30

http://www.lesechos.fr/industrie-services/energie-environnement/0211517137928-areva-au-creusot-les-failles-du-forgeron-2044714.php?TZ8qfPDG82gFvdAu.99

Forge du Creusot AREVA : "un quart des productions en cours sont écartées".
L'école des fans façon Jacques Martin c'est terminé, voilà ce qui arrive après des décennies de mensonges lorsqu'on applique enfin un véritable contrôle qualité : 25% de rebut !
"Dossier barrés", "irrégularités", "falsifications", "pratiques inacceptables, déviantes" : les mots sont durs, à lire l'article on se dit que cette usine du Creusot est devenue le cimetière de la qualité industrielle. Indéfendable !
"tout le monde s'attend à ce que l'examen étendu aux 6.000 dossiers livre de nouvelles irrégularités." Enfin l'ASN se décide à faire son travail, de nouveaux arrêts de tranche en perspective ?