Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 novembre 2016 4 17 /11 /novembre /2016 16:28

J'aime en général beaucoup ce que dit jacques Sapir, mais il vient de raconter une belle salade. Il disait que les présidents républicains faisaient beaucoup plus augmenter le déficit public que les présidents Démocrates. Il a sans doute oublié la présidence Obama, qui elle, a fait mieux que toutes les autres réunies.

Il me semble bien que cette administration était démocrate, enfin, si cela veut dire quelque chose de différent de républicain.

Personnellement, j'ai pas bien remarqué, sinon en pire, par rapport à l'administration Bush. Bush, au moins, avait neutralisé Cheney.

De toute façon, le président US, c'est le mec qui lit le prompteur. Enfin, jusqu'à maintenant. Mais on peut tomber sur un os. C'est l'avantage de choisir un illettré, ou quelqu'un, dans ce cas, qui dit ce qui lui passe par la tête.

Les USA viennent d'entrer dans un nouveau cycle d'effondrement. Pour les nouveaux lecteurs, j'avais décrit dès 2008, une crise en LLLLL. On vient donc d'aborder un nouveau L.

Parce qu'on n'avait rien récupéré du tout de la crise de 2008. Il y avait les pays qui avaient fait glorieusement du 0 % de croissance, et les autres du - 50, - 30, -20.
La France s'en sortait pas trop mal avec une production industrielle n'affichant qu'une baisse de 15 %. Parce que la réelle croissance, c'est l'industrie qui la fait, et l'agriculture, le reste c'est du pipotron de taré néo-libéral (répétition : un néo-libéral est forcément un taré, ou pire un bandit).

20 000 milliards de $ de dettes, bientôt aux USA. Pendant que les coupons de nourriture (50 millions de personnes), se montent à 200 $ par mois.

Pas moyen d'en sortir autrement que par la banqueroute, quelques soient les options. La trajectoire de la dette est sur une exponentielle. Ridicule sont ceux qui disent, "mais comment va t'il financer son programme de 1000 milliards de $ pour les infrastructures ?". Visiblement, 1000 milliards de déficit, en argent, c'est pas compliqué à financer, il suffit de les créer. Le seul problème, c'est l'énergie nécessaire pour reconstruire ces infrastructures. 

Pendant ce temps là, la production pétrolière va forcément décroitre : pas d'investissement, pas de production,  et de manière bien pire que prédite par l'agence internationale de l'énergie. Ils parlent d'une réduction de production de 2 millions de barils jours, 5 % de 90 millions, ça donne plus près de 4-5, que de deux. Les capacités excédentaires seront diablement vite éliminées.

Reagan et Thatcher sont arrivés dans un monde où les ressources fossiles étaient encore abondante. Aujourd'hui, elles vont devenir de plus en plus rares (pétrole), ou obsolètes (charbon).

Il n'y aura donc pas de popularité issue d'une croissance supplémentaire. Mais rien ne dit qu'un président doive obligatoirement devenir impopulaire, même avec une énergie en décroissance. En effet, il peut très bien jouer la substitution, dans une guerre sociale.

Les empereurs romains faisaient de la redistribution en organisant des massacres de sénateurs.

Les grandes guerres civile, comme l'immense temps des troubles allant de 1560 à 1600, qu'on a appelé les guerres de religion, se font dans un contexte de société bloquée, et les guerres font, simplement, en haut de l'échelle sociale, de la place. A la fin, plus personne ne savait pourquoi la guerre avait été déclenchée. Les grandes familles nobles avaient toutes été décimées.

La seule contrainte, pour le nouveau gouvernement, c'est de ne pas faire ce qu'on a toujours fait depuis un siècle, de la relance, de la rigueur budgétaire, c'est organiser une société stable, et donc, forcément, de dépouiller les plus riches.

Bobos intolérants, péremptoires et déplorables se détestent, mais les déplorables sont plus sympathiques : ce sont DEJA des victimes du plafonnement des ressources énergétiques, pendant que les autres vivent dans les villes, encore à l'abri du phénomène. Quand ils seront rattrapés par la crise, ils seront dans une situation bien pire.

Le déplorable vit dans une situation simple, localement, tous les emplois ont disparus, et tout l'immobilier est à vendre. Mais personnellement, je me marre vraiment quand ce phénomène a atteint le village bobo, protestant, politiquement correct du coin et donneur de leçons. Une jouissance pure jamais ressentie depuis bien des années...

Et comme je l'ai dit, le bouseux soi disant ignare, disposant d'une arme à feu, sera bien plus persuasif que le bobo soi disant intelligent mais désarmé.
De même, un président menacé de toutes les manières peut réagir de manière antique. Comme disait Teddy Roosevelt, il faut parler doucement, mais muni d'un gros bâton.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans Politique Economie Energie
commenter cet article

commentaires

dizemanov 18/11/2016 14:54

Peter Thiel / PALANTIR, seul soutien de Donald Trump dans la Silicon Valley

Peter Thiel est aussi en proie à d'autres tourments intérieurs, en assumant de mener ces vies parallèles d'investisseur respecté, d'idéologue à contre-courant des idées démocrates de la Silicon Valley ou de républicain gay. Le milliardaire met en fait tous les moyens à sa disposition pour lutter contre la mort avec, pour ambition ultime, d'atteindre l'immortalité. Au fil des années, il a beaucoup investi dans la recherche contre le vieillissement cellulaire autour d'un projet baptisé «Project Immortality». «S'il y a une chose qui excite vraiment Thiel, c'est la perspective de transfuser le sang de jeunes personnes dans ses propres veines», avait d'ailleurs écrit le journaliste Jeff Bercovici.


http://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/2016/11/10/32001-20161110ARTFIG00001-qui-est-peter-thiel-le-seul-soutien-de-donald-trump-dans-la-silicon-valley.php

simplet 18/11/2016 12:40

Ce coup-ci vous vous êtes surpassé ! Génial votre "édito"! Céline lucide en mode compréhensible par tous. Bravo. On en veut encore des comme ça.

Ercole 17/11/2016 22:34

Avant notre élection ça promet, on va avoir si je compte bien un second tour d'élection présidentielle en Autriche et un référendum en Italie, deux élections nationales ça promet... Combien de temps reste à l'ue exactement ? Là c'est la Bulgarie, un des petits nouveaux, déja de retour vers la Russie, la Russie bientôt aimable avec les USA... Mais keskispasse ?!!! ça promet !!!

Ercole 17/11/2016 22:06

Petit scandale local dans le Var... Une députée maire condamnée à 45 000€ pour dissimulation de patrimoine, 2 miyons, une misère...

http://www.lemonde.fr/police-justice/article/2016/11/04/la-deputee-les-republicains-josette-pons-condamnee-pour-sous-evaluation-de-patrimoine_5025504_1653578.html

Aux municipales elle a fait 60% face aux vilains... Une député qui briguait la mairie face au pékin local, un Laurent Lopez, kicéçuilà ?!!!

http://www.linternaute.com/elections-municipales/resultats/brignoles/ville-83023

Happy birthday to you, happy birthday to you mode Lino...