Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 novembre 2016 2 22 /11 /novembre /2016 15:41

En Chine, comme aux USA, visiblement, après un trou d'air épouvantable.

La production est passée de 3900 millions de tonnes (+ 600 Mt de production grise), aux environs de 3200.

Il est clair que des gisements sont épuisés, et dans un contexte de surinvestissement manifeste, il n'est plus question d'investir. D'ailleurs, avec la chute des prix observée, d'environ 75 %, il n'y a pas de possibilité d'amortissements de ces capacités. Même si les prix sont en train de remonter, il est clair qu'à long terme, il n'y a pas de possibilités d'anticipations, et que le secteur reste fragile.

Il est clair aussi, qu'à l'allure où les gisements sont exploités, ils n'iront pas bien loin. Les réserves sont décomptés pour une trentaine d'années, mais elles ne sont jamais exploitées jusqu'au bout, parce que la rentabilité défaille bien avant que le gisement soit totalement vidé. Il reste certes, du charbon, mais pas économiquement exploitable.

La production a atteint un pallier aux USA, la consommation se redresse, sans remonter franchement.

Il est clair que dans l'industrie du charbon, le stock joue un rôle crucial, et les stocks de charbon ont atteint des sommets, que ce soit en Chine ou aux USA.

La fin de purge n'est donc pas pour tout de suite, et surtout, la réduction des capacités de consommation (centrales thermiques), est souvent irréversible. Beaucoup de capacités ont été fermées, parce qu'elles étaient trop anciennes et il n'y a souvent pas de relève prévue dans beaucoup de pays.

Au Canada, certains faux culs se vantent de fermer les centrales thermiques d'ici 2030, pour but écologiques. En réalité, il n'en est rien. Si les centrales vont fermer, c'est qu'elles sont vieilles et obsolètes, et qu'on n'a pas prévu du tout de les remplacer, pour cause de rentabilité défunte. Donc, on les fera durer, jusqu'à ce qu'il soit rentable de les fermer...

Aux USA, ce sont des capacités crées dans les années 1950 et 1960 qui ferment.

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans Energie
commenter cet article

commentaires

nobody 22/11/2016 23:21

" Si les centrales vont fermées "

si les centrales vont PRENDRE , VENDRE.

je ne suis pas un dieu en orthographe, loin de là, mais : ER à la fin ,
désolé mais ça m'a arraché la rétine.
( je respecte votre lecture. ne me publiez pas ce commentaire mais corrigez, pitié. )

Abdel 22/11/2016 20:55

"un contexte de surinvestissement manifeste, il n'est plus question d'investir"

Comme vous l' avez dit precedement, cela risque aussi desaigner dansl' automobile :
"Le marché chinois a aujourd’hui une capacité de production de 59 millions de voitures pour un marché estimé entre 24 et 25 millions"

http://www.leblogauto.com/2016/11/subaru-nest-interesse-chine.html

Je me demande comment Trump va gerer le boom de la production automobile mexicaine destinés aux marché US :

http://www.lesechos.fr/22/02/2016/lesechos.fr/021715388940_le-mexique--ce-nouvel-eldorado-de-l-automobile.htm