Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 décembre 2016 2 06 /12 /décembre /2016 15:25

On nous dit que les guerres du futur seront énergétique, un gigantesque mad max, avec des armées tout autour. En réalité, il y a de grandes chances que cela soit faux.

Les guerres de l'énergie ont déjà eu lieu, la plus éclatante, c'est 1914-1919, et on peut même citer 1870-1871. L'Allemagne, en 1871, s'est en effet emparé des gisements de houille de Lorraine, en dédaignant le fer, parce qu'inexploitable à l'époque.
Mais les économies anglaises et américaines vivent en 1907, la raréfaction de leur production de houille, dont le maximum sera atteint en 1913 pour l'Angleterre, et 1920 pour les USA, du moins en Pennsylvannie, et en Alabama, qui restent d'ailleurs, les meilleurs gisements qu'ils aient jamais exploité, ceux d'anthracite. Si un siècle plus tard, ils ont réussi à faire mieux, c'est avec des charbons beaucoup plus médiocres, destinés à l'électricité.

Cette baisse de rendement, permet la remise en question de son leadership par L'Allemagne, très loin de son propre pic charbonnier, par la Russie, qui elle, dispose de réserves abondantes, et même la minuscule France, qui connait un développement économique rapide. Pourquoi ? Parce que leur efficacité est sans commune mesure avec celle des anglo-saxons. Les anglo se sont crées un cadre de gaspillage, dont il ne leur est pas possible de sortir, le mot de transition énergétique n'étant pas à la mode, et le lobby charbonnier assez puissant pour le bloquer.
La France de ce début de XX° siècle est très innovante. On a oublié les conséquences positives de la révolution française, sur l'enseignement, l'enseignement supérieur, et la recherche. En 2016, les autorités ne peuvent pas en dire autant.

La remise en cause du statu quo, était donc logique. Les Allemands ont été simplement trop vite, et l'état profond avait dédaigné ce que Guillaume II avait proposé à Nicolas II, à savoir la ligue continentale, France, Russie, Allemagne. Considéré comme un benêt, largement mis sur la touche, il avait quand même eu une vision d'avenir assez prémonitoire.

Donc, en 1907, le gouvernement mondial de l'époque est devant des limites de croissance. La Grande Bretagne domine toujours, flanquée politiquement d'un "brillant second", français, devenu satellite obséquieux. Mais les limites ont été atteinte. La Grande Bretagne domine la finance, avec 95 milliards de francs or placé à l'étranger, et la France, avec ses 45 milliards affirme son rôle de centre secondaire du capitalisme. Mais la réserve de croissance est morte, les crises financières se succèdent, parfois orchestrées par les banques, sur ordre. La tension internationale, par exemple, baissera nettement pendant la crise marocaine, avec le Krach de Berlin.

En 1970, monde socialiste et monde capitaliste se retrouvent en face à face avec la même donnée, la quantité d'énergie disponible n'est plus celle des années 1940 et 1950. Le prix se doit d'évoluer, à l'époque, le litre de pétrole ne coûte pas 1 cent.

Alors, il est vrai que l'occident va jouer le crédit, et l'URSS et le bloc soviétique, s'effondrer. Mais dans son analyse, Marx n'avait pas prévu un paramètre qui permettait de provisoirement l'infirmer, celui de l'énergie. Le gâteau croissait vite, assez pour satisfaire les appétits de chacun.

Aujourd'hui, le gâteau n'est plus assez grand, et même le paramètre du XIX°siècle a disparu. Les quantités d'or et d'argent produites sont devenues ridicules par rapport au stock existant, ne le levant plus de manière importante.

Après, il reste à organiser une société avec cette nouvelle donne. On peut le faire à la cubaine, donner  un toit, la santé et l'éducation, arriver à l'équilibre démographique (Indice de fécondité à 1.70), ou enrichir les riches, pérorer sur la démocratie pendant que les prisons sont pleines, et les rues meurtrières.

La santé, le toit et l'éducation. Vaste programme pour les dirigeants occidentaux, qui veulent économiser sur la santé, réduire l'espérance de vie, vous aurez un toit, si vous pouvez, vos enfants auront une éducation de merde et la grosse différence entre les USA et la France et que si vous êtes victime d'une fusillade, vous serez indemnisé (de manière ridicule).

En réalité, pourquoi les USA n'aimaient pas Castro ? Parce qu'il était leur anti modèle. Mais en matière de dictature, il ne leur arrivait pas à la cheville.
D'ailleurs, il est cocasse et marrant de constater que l'outil répressif crée en occident, aux USA depuis 2000, ailleurs, plus récemment, alarme beaucoup les partisans du système. Et s'il tombait entre d'autres mains, chose qui n'avait pas été prévue ? C'est le Syndrome du 8-10 thermidor. Les auteurs des lois terroristes n'avaient pas envisagé le cas de figure où elles leur serait appliquées...

Alors, oui, le système s'effondre, mais avec une inertie colossale, faisant croire qu'il peut perdurer.

Moi, ce que je regarde sur ce blog, ce sont tous les "petits", signaux d'alertes qui se multiplient, un peu partout. Certains semblent ridicules, d'autres erronés. Je fais de la prévision, par de la prédiction. Je ne pouvais pas prévoir Fukushima, même si j'ai consacré bien des articles aux incessants problèmes des centrales nucléaires, qui agitaient le Japon.

Nous sommes devant un tableau de commande, où les uns après les autres, les voyants d'alertes commencent à clignoter, virent du vert à l'orange, puis au rouge,  au rouge vif, enfin au rouge écarlate...

Il faut réorganiser une société. Il parait qu'on assiste à des retournements de vestes assez fabuleux.

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans Energie
commenter cet article

commentaires

BA 07/12/2016 09:35

Clemens Ladenburger est membre du parti d'Angela Merkel, c'est un haut fonctionnaire de l'Union Européenne.

Clemens Ladenburger est un partisan du « Laissez faire, laissez passer, laissez circuler, laissez entrer. »

Il est un de ces bisounours qui ont une idéologie européiste et sans-frontiériste.

La destruction des frontières nationales, l'espace de libre-circulation, l'espace Schengen, la libre-circulation des biens et des personnes, la construction européenne, toutes ces idées de tarés produisent AUJOURD'HUI leurs conséquences :

la propre fille de Clemens Ladenburger est une des victimes de cette politique de tarés.

Mais chut ! En France, les grands médias n'en parlent pas.

Lisez cet article :

Le 16 octobre dernier, Maria Ladenburger, une étudiante en médecine de 19 ans, a été violée puis assassinée à Fribourg, une ville de plus de 200 000 habitants située dans le sud de l’Allemagne. La jeune femme, fille de Clemens Ladenburger, un haut fonctionnaire de l’Union européenne, rentrait d’une soirée à vélo quand un mineur de 17 ans lui est tombé dessus. Son corps avait été retrouvé le jour même près des berges de la rivière Dreisam. L’autopsie avait conclu à un viol suivi d’une mort par noyade.

Vendredi dernier, un migrant afghan de 17 ans, arrivé seul sur le territoire allemand en 2015 et qui résidait dans une famille d’accueil, a été arrêté. Une caméra de vidéosurveillance a filmé la scène de l’agression, ce qui a fortement contribué à son identification. Tout comme des traces ADN présentes sur le vélo de Maria et sur ses vêtements. Le meurtrier présumé a d’ailleurs depuis avoué son crime. Il devrait être jugé l’année prochaine.

Mais dans le pays, depuis l’arrestation du suspect, de nombreuses voix s’élèvent pour dénoncer l’insécurité grandissante qui serait du à l’afflux massif de réfugiés. « Les gens craignent d’être agressés dans la rue. On ne peut plus tolérer une telle situation », a notamment dénoncé le bourgmestre de Fribourg, Dieter Salomon, alors que sa ville avait recruté 25 agents de sécurité supplémentaires depuis ce tragique événement.

Du côté des parents de la victime, pas de polémique, mais du recueillement. « Maria a été pendant 19 ans un rayon de soleil pour notre famille, et elle le restera. Nous remercions Dieu pour ce don qu’il nous a fait. Nous sommes sûrs qu’elle sera en sécurité avec lui. »

https://www.lenouveaudetective.com/maria-ladenburger-fribourg-allemagne-viol-meurtre/

dizemanov 07/12/2016 11:26

c'est à ces connard de Paneuropa, fans de Kalergi et de son plan que bous devons ce merdier

Unser Internationaler Referent Stefan Haboeck ist auf dem Weg nach Kiew.Er wird bei den "Austrian Ukrainian Days 2016" unter anderem über das Verhältnis Österreich - Ukraine, Auswirkungen des Association Agreements und Fortschritte bei den notwendigen Reformen zu sprechen.
#Ukraine #Österreich #Europa #Paneuropa #Friede #Reform

dizemanov 07/12/2016 10:35

LES NÉGRIERS.

La fondation Gefira a enregistré pendant 2 mois les déplacements des navires des différentes ONG qui, soit disant, récupérent des migrants en perdition en pleine mer Méditérannée, bien au large de la Lybie.

Tout cela est un mensonge éhonté, une gigantesque manipulation réalisée avec la complicité des dirigeants politiques et des médias.
Aucune intervention n'a lieu en pleine mer...
Ces ONG vont en effet directement chercher leur cargaison d'africains réellement AU PLUS PRES des côtes libyennes, cela avec la complicité des milices libyennes.
Sous le regard et sous le contrôle des systèmes de surveillance hyper-sophistiqués US et de l'OTAN qui sont déployés en masse dans cette région du monde.

Toute cette crise migratoire, ce grand mouvement démographique, la submersion en cours des européens, tout est cela est donc voulu, bien réfléchi, minutieusement organisé, conçu par des esprits malfaisants puis mis en oeuvre par les Ong et les gouvernements ... il s'agit d'une entreprise criminelle aux motifs tenus secrets et, par conséquent, inavouables.
Mais tout le monde ou à peu près, commence à percevoir les objectifs assignés à ces spot disant migrants, qui sont, en réalité, DES COMBATTANTS DE FAIT contre les peuples d'Europe.

https://youtu.be/TbIc1LZqIAw

http://www.liberation.fr/planete/2016/10/04/le-moas-pionnier-du-sauvetage-en-mer-des-refugies_1519570

Abdel 06/12/2016 20:09

Oui, question énergie, l' Europe est dans la mouise

"Gazprom a partiellement récupéré les parts perdues par l’Algérie et la Lybie. La production africaine est en baisse, car les investissements se contractent sur fond de prix faibles et de situation politique instable. Actuellement, on y produit 30% de moins qu’il y a cinq ans "

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/questions-autour-du-projet-du-187259

Max 06/12/2016 17:30

Je pense que nous avons beaucoup à apprendre du Moyen-Âge pour imaginer notre vie future. Certaines habitudes que nous croyions appartenir au passé vont revenir en force. Tout cela dans le contexte d'une robotisation avancée bien sûr.