Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 décembre 2016 1 19 /12 /décembre /2016 09:16

Le solaire photovoltaïque est utlra compétitif, désormais, avec un TRE (taux de retour énergétique), ou EROI (energy return on investment), désormais qui bat le pétrole, et écrase et éradique totalement le nucléaire.

ce taux atteint au plus bas, 7 pour 1 (Finlande), et au plus haut, 14 pour 1 (Sud des USA). Et l'impact du stockage s'avère marginal. Le pétrole, de plus en plus difficile à récupérer, lui, voit son TRE se dégrader de plus en plus. Son coût est directement incrémenté par sa capacité à dévorer lui même l'énergie.

Le seul inconvénient de cette révolution énergétique, c'est qu'on voit réapparaitre les vieilles antiennes : pourquoi économiser l'énergie, alors qu'elle va être illimitée.

C'est simplement oublier que la quasi-totalité du CAC 40 et des autres indices boursiers sont quasiment tous liés, de près ou de loin, à l'énergie.

Toute phase de révolution industrielle a crée des gagnants et des perdants. Et les perdants ne sont que rarement beaux joueurs. Il faut dire qu'ils ne savent rien faire.

De plus, la remise en question des énergies centralisées, redonne au mot démocratie un sens réel. La dime énergétique, aux pétroliers, à EDF, et autres, n'est plus dû, à partir du moment où l'on peut acquérir cette indépendance énergétique. Le double mouvement de réduction des besoins et essor de l'auto-consommation, rend obsolète ces grandes compagnies énergéticiennes, d'abord dans l'électricité, ensuite dans le reste, qui ne savent plus que mendier l'aide des pouvoirs publics, et aligner des pertes sans fins. Et encore, on n'est qu'au début du mouvement.

Pourtant, ils devraient être content. On applique la loi du capitalisme darwinien à l'état pur. Le seul inconvénient, pour eux, c'est qu'ils se pensaient au dessus.

Le capitalisme, c'est aussi se libérer des coûts inutiles, et notamment ceux de la rente.

Aux origines, le fossile n'avait pu prendre difficilement le pas sur le renouvelable, que parce que celui-ci était très frustre. Les moulins à vent, par exemple, ne récupéraient au XVIII+ siècle qu'un pourcentage infime de la force du vent. Aujourd'hui des éoliennes tutoient la loi de Betz (le maximum récupérable est de 16/27), sans doute les constructeurs sont ils un peu optimiste, ou des marseillais qui s'ignorent, mais ils flirtent quand même avec les 50 %. 

Lazard, confirme que le photovoltaïque est moins cher que le nucléaire. Deux fois moins.

D'une manière générale, le coût du renouvelable s'effondre, pendant que ses performances s'accroissent. Le coût du fossile et du nucléaire, eux, ne cessent de monter. Il faut en tirer les conséquences.

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans Energie
commenter cet article

commentaires

Phil 19/12/2016 22:50

Vous me faites rire avec vos panneaux solaires. Il en restera quoi lorsque vos villes seront transformées en Alep ? Pas grand chose. Antibes où certains ne trouvent pas beau les panneaux solaires c'est près de la promenade de Nice et de Nice à Berlin, c'est le même merdier.
Pauvres touristes berlinois et berlinois qui ne peuvent plus profiter de Noël tranquillement. Mais bon à trop vouloir mélanger les gens, et à ne pas avoir d'hommes et de femmes politiques responsables et ayant un peu de jugeote... A ne pas savoir qui est l'ennemi dans cette guerre, on fait des sanctions anti russes qui ne servent à rien sauf à appauvrir les travailleurs et on laisse les allemandes se faire violer et les allemands se faire tuer. J'espère qu'Angela fera comme notre président et dégagera d'ici peu. Et c'est cela qui veut diriger la communauté européenne et donne des leçon à tout le monde ?

http://www.lemonde.fr/europe/live/2016/12/19/en-direct-au-moins-neuf-personnes-tuees-a-berlin-par-un-camion-sur-un-marche-de-noel_5051410_3214.html

Abdel 19/12/2016 19:29

Patrick, comme m' a dit un ami Antibois :

"les panneaux solaires gâchent la beauté des tuiles"

Abdel 20/12/2016 19:57

@Pierre T
ils ont commencé au Maroc :
http://fr.euronews.com/2016/10/28/le-maroc-construit-la-plus-grande-centrale-solaire-du-monde
@Sclavus
Idée géniale , mais vous ne pourrait pas pretendre au brevet , vous avez ete pris de vitesse :
http://positivr.fr/dyaqua-tuiles-photovoltaiques-energie-solaire-invisible-centre-historique/

Sclavus 20/12/2016 11:11

Cette technologie avance si rapidement que d'ici-peu ils fabriqueront des tuiles photovoltaïques ; en tout cas des imitations d'ardoises - et d'autres revêtements classiques - existent déjà comme photovoltaïques.

Pierre T 19/12/2016 23:47

@ Abdel. Croyez-vous que c'est pour leur beauté que les habitants de la méditerranée ont couvert leurs logis de tuiles ? Je comprends votre propos, mais il y a des faits à prendre en compte. On peut bien sûr installer des champs de panneaux solaires en plein Sahara. Mais quelle serait le gaspillage d'énergie pour rapatrier cet énergie en France ? Il me semble que des panneaux solaires (et un système adéquat de conservation de l'énergie) serait profitable aux pays du Maghreb, leur permettant de vendre leurs ressources gazières (je pense bien évidemment surtout à l'Algerie) aux pays d'Europe ? Ne serait-ce pas la façon la plus "équitable" de répartir les ressources ?

Pierre T 19/12/2016 16:25

J'ai également une remarque. À ma connaissance, le photo-voltaïque est gourmand en ce que l'on nomme à juste titre "les terres rares". À terme, nous aurons également un problème de ressources, me semble-t-il. De plus, la production des panneaux photo-voltaïques, si elle n'impacte pas le climat, reste lourdement coûteuse écologiquement parlant (industrie très polluante, à ma connaissance). Certes, c'est toujours bien moins dangereux que le nucléaire, et il faudra bien trouver une alternative au pétrole. Mais je pense qu'il est encore beaucoup trop tôt pour envisager l'approvisionnement complet d'un réseau électrique national avec du renouvelable. Il faut peut-être plutôt chercher un autre modèle de création d'énergie beaucoup plus axée sur le local (production personnelle et locale, évitant les pertes induites par les centaines de km de lignes et les transformateurs).

Julien 19/12/2016 15:36

Intéressant merci. Du coup dans quelle société pourrait-on investir? L'article parle de Tesla et Solar City par exemple.

Francois 19/12/2016 13:28

Bon faudrait peut-etre revenir au reel.... subventions allemandes aux EnR depuis le debut de sa transition energetique....... 216 MILLARDS D'EUROS..... on peut en faire du nuke avec tous ces milliards.... source article Planete.

dupontg 19/12/2016 23:38

ça depend quel genre de nucleaire..
pour celui qui fonctionne de travers comme fukushima on en est dejà à 170 mds€ de frais.
et c'est pas fini..
http://www.ouest-france.fr/monde/japon/le-cout-de-la-catastrophe-de-fukushima-double-170-milliards-d-euros-4643040

Abdel 19/12/2016 19:28

Les subventions profitent surtout aux agricultures allemands . Prenez votre voiture et visiter l' Allemagne du Nord , de Munster à Hambourg , presque pas une seule grange sans panneaux solaires, et je parle pas de l' eolien : de la frontière hollandaise jusqu'aux Danemark. Un agriculture m' a dit qu' il se faisait plus 7%/an .
Pour moi, le renouvelable sont des subventions déguisés . L Allemagne est même depasser la France dans l' exportation agricole !!!

Le renouvlable est un dumping contre l' agriculture française mais nos politiciens parisiens ne le voient pas.

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2016/08/09/20002-20160809ARTFIG00131-la-france-detronee-par-l-allemagne-comme-premier-exportateur-europeen-de-ble.php

http://www.terre-net.fr/actualite-agricole/economie-social/article/les-aides-aux-energies-renouvelables-le-troisieme-pilier-de-la-pac-en-allemagne-202-105895.html

http://www.clubdemeter.com/pdf/ledemeter/2015/l_agriculture_allemande_productrice_d_energie_une_contribution_largement_remuneratrice_pour_le_secteur_agricole.pdf

wawa 19/12/2016 13:28

" Et l'impact du stockage s'avère marginal"
.
euh vous y allez pas un peu fort là? c'est le stockage qui est marginal, et son impact (du stockage marginal) tout a fait considérable. a moins de ne pâs s'eclairer la nuit et de n'aller au travail que si il fait beau ou venteux. voir les problématiques de "duck curve" en californie

Francois 20/12/2016 10:53

@Abdel. Plus la crise se developpe et plus on se rend compte que l'Union Europenne s'est construit à l'envers. Il n'y a pas de politique économique de coopération entres les pays. Et notamment de l'Allemagne, dont la puissance économique nous écrase depuis que nous évoluons dans la même monnaie , l'Euro. Ce pays a mené de dures réformes et pas nous... Les allemands ont-ils eu raison et nous tort ? En tout cas, le mal est fait. Pour revenir à leur niveau, il faudrait une devaluation interne de 20% ou sortir de l'Euro ou... Voir l'Allemagne accepter de nous aider financierement, ce qui n'evitera pas evidemment certaines réformes assez dures en France. Bref la France est au bord ee la falaise, il va falloir prendre des décisions que nous tardons à prendre par manque de courage.

@Raymond. je suis un lecteur assidu de votre blog. J'avoue très facilement que vous avez une connaissance encyclopédique dans de nombreux domaines. Ce qui offre à nous lecteurs une base de réflexions très importante. Si j'etais president, vous seriez sûrement dans mon brainstorming. Maintenant, le souci avec la question énergétique, à force d'en lire moi-même beaucoup, c'est de trouver des études suffisament bien construites tant sur le plan scientifique qu'économique ou écologique. Très peu des ces études envisagent la question energetique dans ces trois aspects. Difficile de fait d'avoir une opinion tranchée. Ainsi si l'Allemagne se trompe dans son investissement majeur en EnR, que devient-elle et nous avec, car l'Allemagne est le principal moteur de l'Europe....?