Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2017 : ANNEE DE LA CHUTE...

26 Janvier 2017 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Energie

Selon Gail Tverberg.

Comme je l'ai souvent dit, j'ai une approche différente, je vois la chute comme des escaliers, une suite de LLL et un processus.

Qui peut dire qu'il y a eu une réelle "croissance", depuis 1973 ?

La globalisation/mondialisation n'a été que l'enfermement d'une caste sur son confort, pendant que le reste de la population se serrait la ceinture.
Que serait il advenu de ce "machin", sans le pétrole de la Mer du Nord, de l'Alaska; du gisement mexicain Cantarell, mais aussi sans la remise en ordre poutinienne ?

La globalisation a été simplement le reflet de la mise en route de gisements de pétrole géants, mais difficiles d'exploitation, offshore, cercle polaire, etc... Pendant que les gisements classiques vieillissent, comme ceux du golfe persique.

Au lieu de préparer l'avenir, les élites ont fait la fête.

Certaines affirmations sont tout à fait contestables, et à mon avis, fausses : " Plusieurs solutions de contournement (mondialisation, baisse des taux d’intérêt et utilisation accrue de la dette) ont permis à l’économie de continuer à croître. "

La croissance de la dite économie n'est qu'une croissance comptable, d'agrégats monétaires, sans réels impacts sur le pib vrai. En gros, c'est une bulle. La globalisation permet de ne plus se soucier des péquenots locaux, qui se vengent en votant mal. Et de plus en plus mal.

La dette est loin d'un problème si l'on dispose de cojones.

La mondialisation/globalisation, n'est que la conséquence de l'effacement du politique. Quand un Donald Trump fait arrêter une délocalisation (et même plusieurs) par un simple coup de fil, alors qu'il n'était même pas encore président en exercice, on voit ce que c'est un politique. Je serais curieux de voir la réaction de Hollande à l'affaire de la délocalisation de Whirlpool en Pologne. Ce cher monsieur pourrait retrouver l'usage de sa virilité, enfin, s'il en a déjà eu une. Je pencherais plutôt pour une continuation des tendances eunuchoïdes.

Une chute de 20 à 50 ans ? Peu probable. Pour une simple raison, les gisements ne dureront pas aussi longtemps.

Simplement, la chute est chaque fois, partielle. Ici la Grèce, l'Italie, l'Espagne, là le Vénézuela, le Mexique, le Yemen. Les états pétroliers sont le plus touchés, avec l'épuisement plus ou moins rapide de leurs liquidités. Le Vénézuela s'effondre, non parce qu'il est socialiste, mais parce qu'il n'a plus de rentrées suffisantes. Avec n'importe quel gouvernement, ce serait la même chose.

Pour le pic charbonnier, j'ai la même analyse, que je compléterais ainsi. Les chinois, notamment, ont flambés leurs réserves en plus de temps qu'il ne faut pour le dire. Arrivant à un reliquat de 20 ans de réserves en 2020, ils rentrent dans une spirale où les fermetures de mines ne vont que s'enchainer.

De même aux USA, certains gisements ne sont plus susceptible d'être exploités, d'abord parce qu'ils ont globalement été beaucoup exploités, que c'est beaucoup plus compliqué et coûteux de tirer le reste.

Le gouvernement central chinois vient d'intervenir fortement, en décidant que 103 centrales thermiques ne seraient pas construites.Les autorités locales, se sont vues tordre le bas, mais certainement pas, à mon avis, il n'y a pas le souci d'un quelconque changement climatique. Mais on acte que ces constructions sont inutiles. Faute d'un charbon en quantité suffisante, et dont le déclin est déjà patent.

Là aussi, résurgence d'un pouvoir central, qui reprend la main. D'une manière différente de Trump, mais avec la même donne de départ, la raréfaction énergétique.

En France, le gaz de schiste se voit opposer une interdiction totale. Et pour cause. Sans banque centrale accommodante, et sans subventions à l'exploitation et au forage, comme aux USA, cette technique n'a aucune rentabilité.

"Étant donné que de nombreux pays sont dans cette situation précaire de baisse des ressources par habitant, nous devrions nous attendre à une augmentation du protectionnisme et à l’ajout de nouveaux tarifs".

On ne peut pas parler d'économie comme un jeu à somme nulle. C'est un jeu global à somme globale déclinante. S'entêter dans le libre échange va être politiquement explosif.

Les erreurs de politique économique, comme la fin de la monnaie qu'on voulait imposer en Inde, a précipité la crise, même si le pays avait théoriquement des ressources. Que ces ressources soient simplement exploitables, comme le charbon, j'en doute, mais c'est un autre problème. L'Inde est un pays qui tient par la débrouille, le scotch et la ficelle, que cette débrouille soit suffisante pour produire plus de charbon, c'est douteux. Ce n'est d'ailleurs pas péjoratif. Cela prouve l'intelligence et la débrouillardise des indiens. Après, on joue avec les cartes distribuées. L'Inde, d'ailleurs, comme la Chine, ne semble pas avoir besoins de capacités complémentaires de production électrique charbonnière. Le renouvelable se développe, et les taux d'utilisation des centrales sont bas (60 %), encore satisfaisants, mais inquiétants.

Comme je l'ai dit, la dette n'est pas un problème. C'est simplement une fiction politique. De toute façon, elle est appelée à s'évaporer. La dette, notamment publique est une caisse de résonance. D'une manière générale, il vaut mieux piloter un mouvement, que de le subir. Le solde de la dette publique par un simple jeu d'écriture serait sans doute, la meilleure solution.

Pour se créer des moyens d'intervention.

Notre problème fondamental est le fait que ni les prix élevés, ni les prix faibles de l’énergie ne sont maintenant capables de maintenir l’économie mondiale en activité comme nous le souhaitons.
On est donc désormais, en plein "retour du politique", après celle du laisser faire, laisser aller, et celle des bons sentiments.

Retour du politique qui se fait au global, et au local. ENFIN, on se préoccupe des aéroports en trop en France. Il faut commencer l'élagage, sinon l'arbre, là aussi, va mourir très vite.

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jacques 28/01/2017 00:25

la dette n'est pas appelée à s'évaporer ! tous les pays ne sont pas égaux face à la dette . Si un pays décide d'annuler la dette, alors son voisin, qui a une dette nettement plus faible ne sera pas d'accord, surtout s'il possède une armée plus puissante .
La dette pourra se transformer éventuellement avec l'apparition de l'inflation ou de l'hyperinflation ou bien avec une guerre .Les 20 trillions de la dette américaine devront être remboursés, rubis sur l'ongle ..

Alcide 28/01/2017 10:51

@ Troll Jacques
La dette publique est une arnaque née d'un montage ultra simple des ploutocrates légalisé à ses débuts par la loi du 3 Janvier 1973 étendue aux signataires du traité de Lisbonne par son article 123.
Une dette formée d'argent inventée gratuitement par le système bancaire privée contracté par des nations qui volontairement se soumettent à cette monstrueuse fraude totalement anticonstitutionnelle est manifestement odieuse.

Vouloir la rembourser comme piller les biens de la nation pour le faire et y consacrer la quasi totalité de l'impôt sur le revenu est criminel.

Il n'y a que les abrutis ou les trolls payés par Bruxelles pour encore l'ignorer.
Vidéo pour les nuls:

http://www.dailymotion.com/video/x75e0k_l-argent-dette-de-paul-grignon-fr-i_news
et:
https://www.youtube.com/watch?v=jWhWxoN1dqQ

MORT AUX CONS
https://www.youtube.com/watch?v=jWhWxoN1dqQ

Patrick REYMOND 28/01/2017 10:29

la guerre de 100 ans a été une guerre de la dette. Celui qui a une grosse armée, a aussi un très grosse dette.

Dany 27/01/2017 21:11

http://www.24hgold.com/francais/actualite-or-argent-comment-les-combustibles-fossiles-viendront-a-mourir.aspx?article=7722208342H11690&redirect=false&contributor=John+Rubino.

Alcide 27/01/2017 17:58

@ Horzabky
Avis à ceux qui envisagent de se trouver un point de chute à la campagne : ne soyez pas trop loin d'une gare...

C'est idiot d'aller à la campagne et se rapprocher d'une gare.
Le principe efficace d'un bon point de chute est de pouvoir y vivre décemment indépendamment de la merde ambiante , être autonome en eau , aliments , etc...

Laisser la merde intellectuelle et morale, les migrants et les gares vides aux urbains , la nourriture et ceux qui la produisent hors circuit ne s'en porteront que mieux.
Dieu reconnaîtra les siens.
Bonne chance camarade .

Horzabky 27/01/2017 11:25

Le renouvelable permettra, je pense, de sauver la civilisation, mais pas partout. Ce qui m'inquiète en ce moment, c'est que lorsque nous n'aurons plus de pétrole à un prix abordable, nous n'aurons plus de transports par camion à un prix abordable non plus. Donc, quasiment plus de transport par camion, tout simplement.

Les moteurs électriques sont quatre fois plus efficients que les moteurs thermiques, énergétiquement parlant, mais il y autant d'énergie dans 1 kg d'essence que dans 100 kg de batterie. Voila pourquoi il n'y aura jamais de camion électrique : le poids des batteries serait trop élevé. Une Tesla pèse entre 2 et 2,3 tonnes, à cause du poids des batteries.

http://blog.erios.org/index.php?post/2013/12/07/Stockage-de-l-%C3%A9lectricit%C3%A9%3A-les-batteries-du-futur-face-au-tout-p%C3%A9trole

Nos supermarchés sont ravitaillés par camions. Lorsqu'il n'y aura plus de camions, il n'y aura plus de supermarchés non plus, sauf juste à côté des gares de marchandises.

Avis à ceux qui envisagent de se trouver un point de chute à la campagne : ne soyez pas trop loin d'une gare. Évidemment, nos dirigeants, que je considère comme des irresponsables et des traîtres, sont en train de loger des migrants dans les petites villes de province. Qui aura envie d'installer sa famille à côté d'un quartier où habitent quelques centaines de migrants africains et musulmans, tous des hommes âgés de 18 à 35 ans et privés de femmes ?

Gail Tverberg avait prévu pour 2016 une chute continue de la production d'hydrocarbures, ce qui aurait signifié que le pic pétrolier aurait eu lieu en novembre 2015. A priori, la production globale tous liquides a augmenté en 2016 d'environ 800 000 barils par jour par rapport à 2015. Pour 2017, les prévisions (pas seulement celles de Gail Tverberg) sont plus pessimistes. Il faut aussi savoir ce que signifie "tous liquides" : il y a là-dedans des substances qui n'ont de pétrole que le nom. Il faut aussi tenir compte du rendement énergétique, en baisse constante. Ça ne sert à rien de produire plus de pétrole "tous liquides" s'il faut de plus en plus d'énergie pour obtenir un baril de pétrole.

Pas question de revenir à la traction animale pour remplacer les camions et les tracteurs : un cheval, ça mange quatre fois plus qu'un homme. C'est pour ça que la France de Louis XIV, qui avait plusieurs millions de chevaux pour l'agriculture et le transport, nourrissait (très mal) vingt millions d'habitants, et était ravagée par des famines périodiques, alors que la France d'aujourd'hui en nourrit sans problème 66 millions.

Concernant les jobs bidons de Pénélope Fillon : à sa place 99% des gens en auraient fait autant, peut-être en étant plus prudents, et au fond ils s'en foutent. Il aurait suffit que Pénélope, bien chapitrée, dise à la presse : "Je travaille dur pour François, je lis ses e-mails tous les soirs jusqu'à minuit, et je fais des recherches pour les rapports qu'il me demande (et qui bien sûr sont ultra-confidentiels, il est le seul à en avoir connaissance et il les détruit après les avoir lus), et en même temps bien sûr je m'occupe des enfants. Mais les journées de 18 heures ne me font pas peur."

Le problème de Fillon, c'est que tant qu'à faire d'être malhonnête, autant l'être intelligemment. Autrement dit, il est soit pas assez honnête, soit pas assez malhonnête.

BA 27/01/2017 10:23

Vendredi 27 janvier 2017 :

67% des Français trouvent que François Fillon n'est pas honnête.
61% des Français ont une mauvaise opinion de François Fillon.

Selon un sondage Odoxa pour France Info rendu public vendredi, 61% des Français ont désormais une mauvaise opinion de François Fillon, après les révélations du Canard enchaîné selon lequel il a rémunéré son épouse.

François Fillon est désormais jugé négativement par une large majorité de Français (61%). Une cote de popularité en chute libre par rapport à début novembre, où il récoltait 54% de bonnes opinions, selon un sondage réalisé par l’Ifop.

Cependant, ces affaires ont plombé tous les autres atouts dont il disposait dans l’opinion. Ainsi les Français sont 61% à ne pas le trouver "convaincant", 67% à ne pas le juger "honnête", et 68% à penser qu’il n’est "pas proche des préoccupations des Français". Même auprès de son noyau dur, les dégâts sont visibles.

http://www.francetvinfo.fr/politique/francois-fillon/penelope-fillon/affaire-penelope-fillon-76-des-francais-veulent-interdire-aux-parlementaires-d-embaucher-des-membres-de-leur-famille_2037513.html

Dizemanov 27/01/2017 05:52

Pitoyable et lamentable, Tartufion a été pitoyable ....... même Balladur aurait été meilleur que TartuFion ...

POUR TARTUFION, C'EST FOUTU.
TARTUFION EST CUIT. ARCHI-CUIT.

De 2 choses l'une :
1/ Soit le Canard enchaîné a des preuves sur la rémunération en 2012 de PF et dans ce cas FF a menti par omission dans la déclaration http://www.hatvp.fr/…/dos…/fillon-francois-dia-depute-75.pdf de député puisqu'il n'évoque pas son épouse parmi ses collaboratrices. En toute connaissance des peines encourues qui sont rappelées sous la signature datant de 2014.
Incroyable document, qui réduit à néant la défense de Fillon. Il est mort : ce qu'il conteste en effet n'est pas que sa femme ait reçu 500 000 euros... mais qu'elle n'ait pas travaillé. Or, si elle avait réellement été son assistante parlementaire... il aurait inscrit son nom à côté de celui des autres, dans la case prévue à cet effet.
Fillon a contourné la loi: La déclaration demande les activités du conjoint "a la date de l’élection". FF a fait simplement démissionner PF pendant un mois autour de l'élection. Mais ce n'est pas la question. La question est la réalité de l'emploi et là c'est du foutage de gueule: [à propos de son épouse François Fillon a affirmé que oui sa femme avait occupé un travail réel en tant qu'attachée parlementaire depuis la Sarthe entre 1997 et 2013. Il a détaillé les taches réalisées par cette dernière pour lui : "Elle a corrigé mes discours, reçu des gens à ma place, m'a représenté dans des manifestations (...) et me faisait remonter les demandes des personnes" sur le terrain."`]
2/Soit le Canard ment et FF doit déposer plainte.


[Scott • il y a 6 heures
En tant qu'ingénieur, j'apprécie peu le salaire de 5000 à 6000 euros par mois... En travaillant 45 heures par semaine sur des projets un peu plus sérieux que des prises de rendez-vous et des notes faisant suite à des rendez-vous avec des électeurs, je ne perçois pas des revenus de 72000 euros brut par an... Et ce que nous fournissons comme travail est tangible; ce n'est pas du commentaire. Mme Fillon a certainement beaucoup de qualités, mais ses études de droit ne lui ont visiblement pas parmi d'assurer une fonction d'avocate dans un cabinet...

Bref, M Fillon a perdu mon soutien avec cette défense des plus intolérables. Et en plus, nombre de nos élus font pareil! La conclusion s'impose d'elle-même: il va falloir nettoyer tout cela au nettoyeur haute pression. Très haute pression!

Le seul point sur lequel je suis encore d'accord avec M Fillon c'est le fait qu'il faille réformer la France. Mais plus avec lui! La façon avec laquelle il dispose des deniers de l'état et sa vision de la retraite de nos élus est en total décalage avec ce dont a besoin la France. Il devrait avoir honte. Dans d'autres pays européens, un élu démissionne et se retire de la vie publique pour moins que cela. mickael • il y a 8 heures
lire le journal pour son mari et hop 6000€ par mois?
1 • Répondre•Partager ›

Avatar
youssef ronaldo • il y a 8 heures
500 000 euro pour corriger des discours. C'est ce que gagner un Smicard en 42 ans de travail,
1 • Répondre•Partager ›
Avatar
Claude Petiot youssef ronaldo • il y a 7 heures
oui, même pas honte...
Mais ça coûte cher de refaire le toit d'un manoir !
• Répondre•Partager ›
Avatar
Eon Karim • il y a une heure
au moment où il a fallu déclarer le nom de ses attachés mr Fillon a arrêté d' "employer" sa femme. Et le fisc ne divulgue pas d'information sauf demande judiciaire.]
http://www.lci.fr/elections/replay-l-integralite-de-l-interview-de-francois-fillon-au-20h-de-tf1-2023681.html

EnPassant 26/01/2017 22:28

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2017/01/26/01016-20170126ARTFIG00255-amiante-la-ruse-des-coproprietaires-pour-ne-pas-evacuer-la-tour-montparnasse.php

EnPassant 26/01/2017 22:26

Le crépuscule de la France d'en haut (C. Guilluy)
https://www.youtube.com/watch?v=N9lE2Ate8DI
(M Drac)

EnPassant 26/01/2017 22:23

ça c'est bien plus grave que pénélope (ce qui ne l'excuse en rien)
http://sante.lefigaro.fr/article/le-mediator-la-senatrice-et-l-academie-de-medecine

Alain 26/01/2017 21:29

Je ne crois pas non plus en une quelconque reprise économique à venir.
Et nous n'éviterons pas le mur vue l'incroyable inertie et immaturité des peuples.

Phil 26/01/2017 21:19

Tiens, la Pologne emploie des communistes de Corée du Nord (c'est légal cela en Europe ? Cette Europe qui moralise et qui sanctionne à tout va). Cela leur pose pas de soucis les communistes (c'est pas comme les anciens russes ?) ? Oh, ils emploient aussi des Ukrainiens...
Avec la délocalisation des usines française, ils vont devoir embaucher sec des communistes de Corée du Nord... ou pourquoi pas des Mexicains.

"En Pologne, une main-d’œuvre nord-coréenne si discrète

Gubin, ville frontière entre la Pologne et l’Allemagne, se vide peu à peu de sa population active. Durement frappés par la désindustrialisation depuis 1989, les habitants tournent leur regard côté allemand, où les conditions de travail s’annoncent plus favorables. Côté polonais, on préfère céder sa place plutôt que de travailler dans l’entreprise locale, Fructofresh, habituée aux bas salaires et aux cadences infernales. Le leader polonais de la salade de fruits et du jus de fruits frais, qui exporte 40 % de sa production en France, doit donc s’appuyer sur une main-d’œuvre étrangère, majoritairement originaire d’Ukraine et de… Corée du Nord. Pas facile pour autant d’apercevoir les petites mains nord-coréennes de Fructofresh, surveillées en permanence, confinées dans l’usine qui leur a fait construire un dortoir. Un phénomène connu par la communauté internationale mais peu documenté. Selon un rapport des Nations unies de 2015, quelque 50 000 Nord-Coréens travailleraient à l’étranger, principalement en Russie, en Chine, dans les pays du Golfe, et en Pologne"

http://www.lemonde.fr/planete/portfolio/2017/01/26/en-pologne-une-main-d-uvre-nord-coreenne-si-discrete_5069757_3244.html

BA 26/01/2017 19:40

Penelope Fillon gagnait 5000 euros par mois, payés par « La Revue des deux mondes ».

Elle a été salariée par « La Revue des deux mondes » pendant 20 mois. Elle a donc gagné un total de 100 000 euros.

Quel travail a-t-elle fait pendant ces 20 mois ?

Réponse :

Les preuves concrètes du travail effectué par Madame Fillon ne peuvent pour l'instant se résumer qu'à deux notes de lecture, publiées en septembre et octobre 2012 à la toute fin de la revue, sous le pseudonyme "Pauline Camille".

Ces notes, les voici : la première fait 2.500 signes, s'étale sur deux colonnes et concerne un ouvrage du romancier Lucien Azay, récompensé par le prix de La Revue des deux mondes en 2012.

La seconde, publiée le mois suivant, est encore plus courte : moins de 1.000 signes consacrés à l'essayiste William Marx, lui aussi sélectionné à l'occasion du même prix.

Visuellement, cela donne ça :

http://www.marianne.net/voici-les-2-notes-100000eu-penelope-fillon-revue-deux-mondes-100249455.html

L'apres 26/01/2017 17:49

" Une chute de 20 à 50 ans ? Peu probable. Pour une simple raison, les gisements ne dureront pas aussi longtemps. "

Oui, mais hier vous évoquiez le scenario NégaWatt qui est plutôt optimiste. On nous dit en gros, que l'on arrivera à vivre avec la base civilisationnelle actuelle (système de santé, éducation, agriculture productive et même encore un peu de transports individuels etc.) en acceptant un peu de sobriété (division de la consommation d’énergie par deux). Le tout avec du renouvelable, donc du durable sur le long terme, non? La chute (c’est a dire le chaos, ou l’effondrement de civilisation) est-il toujours plus probable qu'une transition assez "pacifique" type NégaWatt?

L'apres 26/01/2017 17:28

Caterpillar: La chute continue.

https://fr.finance.yahoo.com/actualites/caterpillar-la-pr-vision-2017-142232309.html

Le constructeur de derricks Keppel a supprimé 10.600 emplois en 2016

http://www.romandie.com/news/Le-constructeur-de-derricks-Keppel-a-supprime-10600-emplois-en-2016/770521.rom

Areva reconnaît une pollution près de son usine de la Hague. Des sols pollués a l’américium (qui a une demie-vie d'environ 500 ans) dans la Manche.

http://www.romandie.com/news/Areva-reconnait-une-pollution-pres-de-son-usine-de-la-Hague/770513.rom

Sclavus 26/01/2017 13:06

Ce cher monsieur pourrait retrouver l'usage de sa virilité??? Là tu m'as fait rire ; virilité? t'as pas vu la tête du culbuteau? J'aimerais bien que la Gaule - le vrai expert de la question - nous éclaire un peu sur le bonhomme et sa supposée virilité. J’aimerais aussi un jour croiser l’un des témoins de la fameuse crise de nerfs de sa fameuse first lady (officieuse) – le jour plusieurs millions euros de la vaisselle antique (et autres biens mobiliers) est partie en petits morceaux au palais d’Elysée ; ça m’étonnerais pas d’apprendre que le culbuteau avait déguerpi dans une pièce à coté et s’était enfermé à double tour.
Ce mec est comique et je trouve dommage qu'il ne se sert pas de ce talent dans son exercice de gouvernement ; surtout que c'est l'un des seuls qu'il possède.

Phil 26/01/2017 11:42

Tiens c'est drôle, tout d'un coup on comprend pourquoi les américains ont voté Trump. 5,7 millions de mexicains sont illégaux : autant de travail à donner aux américains.
Pourquoi les USA devraient payer pour les sur numéraire mexicains qui ne trouvent pas de boulot chez eux ? Que fait le gouvernement mexicain ? C'est leur boulot.


Dépendant économiquement des Etats-Unis, qui représentent 80 % de ses exportations, le Mexique est aussi menacé par les mesures d’expulsion des clandestins, annoncées par M. Trump. L’économie mexicaine ne pourrait pas absorber un retour massif de sans-papiers alors que 12 millions de Mexicains vivent de l’autre côté de la frontière avec les Etats-Unis, dont 5,7 millions sont illégaux.

http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2017/01/26/les-mexicains-se-sentent-humilies-avant-d-avoir-negocie_5069337_3222.html

Sclavus 26/01/2017 13:12

Ces 5,7 millions explique surtout la supposé majorité des votes pour Mme Clinton ; ça bourrait mieux que dans les républiques bananières ; hélas ça n'a pas suffi et là Trump vient d'ordonner une enquête sur les truquages électoraux qu'ont eu lieu lors de la présidentielle ; on va s'amuser.

Max 26/01/2017 11:22

"Au lieu de préparer l'avenir, les élites ont fait la fête." : Oui, c'est vrai, mais la plèbe a fait pareil. La différence c'est qu'on attend tout de l'élite, et rien de la plèbe, donc on pardonne tout à cette dernière. Mais c'est une erreur, parce que la plèbe a une grosse responsabilité dans ce qui lui arrive.

raleur !! 27/01/2017 10:26

Arrétez de nous casser les couilles avec '' les élites '' !
Ce ne sont pas des élites , mais des maffieux, des prédateurs, des ...ppfff. !

L'état ? C'est un ramassis de menteurs , de voleurs, d'escrocs et d'assassins qui ont pris le controle de la Nation pour la piller à leur profit !

Et je vous mets au défi , de me prouver , que je me trompe !!!

Alain 26/01/2017 21:19

Le peuple a en effet sa large part de responsabilité.

Mario 26/01/2017 14:09

L’œuf fait la poule ou la poule fait l’œuf ?

Moi j'ai de la mansuétude pour le peuple, c'est encore le seul qui fait à peu près son boulot correctement, il écoute ce qu'on lui dit, fait globalement ce qu'on lui demande, bref il y croit encore bien que ce soit son grand tord : on lui ment en permanence, il est gouverné par des traîtres.

Mais peut-on lui en vouloir, au peuple, d'avoir agi en tant que tel et de faire confiance à ses "élites" ?