Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 janvier 2017 2 17 /01 /janvier /2017 16:16
Deux principaux scénarios d'effondrement sont avancés :

    Le premier passerait par la surconsommation de la minorité, les élites qui entraînerait alors l'épuisement des ressources pour la masse, privée du minimum pour survivre : c'est la famine par l'inégalité.
    Un autre scénario se base sur l'exploitation soutenue de ressources limitées qui viennent à s'effondrer entraînant la masse dans le déclin, suivie ensuite par les élites.

Dans les deux cas, la jouissance monopolistique de la richesse par les élites les aveuglent : épargnés (temporairement) par le besoin, ils ne conçoivent pas le processus d'effondrement en cours et poursuivent leurs activités comme si de rien n'était.
Source : notre-planete.info, http://www.notre-planete.info/actualites/actu_3973.php

Pour "notre planète" le monde actuel est proche de son effondrement. "La jouissance monopolistique de la richesse par les élites les aveuglent : épargnées (temporairement) par le besoin, ils ne conçoivent pas le processus d'effondrement en cours et poursuivent leurs activités comme si de rien n'était".

Ceux qui sont sensés le percevoir, les écologistes, sont encore plus cons que les élites. Ils voient à côté de la plaque, plaident pour le transport en commun dans les grandes villes, au lieu de la voiture, en oubliant que le problème, c'est justement la grande ville.

La Californie a vu cesser la sécheresse qui l'étreignait depuis six ans déjà. Mais cela ne change pas le problème de base. La Californie n'aurait eu aucun problème d'eau avec la population du début du XX° siècle, c'est à dire 3 millions d'habitants, dont la consommation était très sommaire. Avec 38 millions, c'est une autre paire de manches, et ces 38 sont très loin d'être économes en la matière. Et qui sont attirés par l'héliotropisme c'est à dire fondamentalement, un climat très sec, mais avec piscines et douches journalières. Les cow boys du XIX°, en la matière se baignaient quand ils trouvaient de l'eau, dans une mare.

 

Il parait que les fermiers consomment beaucoup plus d'eau que les habitants. C'est vrai. Mais les 38 millions d'habitants ont besoin de nourriture. Et si la production se concentre sur les produits d'exportations, le problème serait le même si l'agriculture californienne se concentrait sur les produits vivriers. Et même si le californien moyen retournait très en arrière, et se mettait à bouffer du serpent à sonnette, il y aurait très vite pénurie de celui-ci.

Le serpent fait horreur à l'être humain, mais l'être humain a tué beaucoup plus de serpents que le serpent d'êtres humains et l'écart est encore plus important si l'on considère qui boulotte qui.

Il reste que l'article est désespérément optimiste. Il voit la civilisation s'effondrer en 2050, et des élites désemparées par leur idéologie libérale.

Le retraité, pas maltraité, le fonctionnaire aussi, pense : "on trouvera bien une solution".

En Arabie séoudite, on a trouvé la solution. On consomme deux fois plus d'eau par habitant qu'en France... Comme ça, ils seront morts plus vite.

Pour en revenir à nos moutons californiens, les intempéries ont choisies d'arroser les zones républicaines, le nord de l'état, en laissant le sud démocrate dans la sécheresse et la M...ouise.

Donc, on se retrouve avec deux crises conjointes, les inondations d'un côté, la sécheresse de l'autre. Surtout qu'en 6 ans, le sol a eu le temps de devenir très sec et imperméable.

La crise politique actuelle, personnellement, je ne la vois pas continuer pendant 33 ans avant qu'elle ne se déboucle.

Deux principaux scénarios d'effondrement sont avancés :

    Le premier passerait par la surconsommation de la minorité, les élites qui entraînerait alors l'épuisement des ressources pour la masse, privée du minimum pour survivre : c'est la famine par l'inégalité.
    Un autre scénario se base sur l'exploitation soutenue de ressources limitées qui viennent à s'effondrer entraînant la masse dans le déclin, suivie ensuite par les élites.

Dans les deux cas, la jouissance monopolistique de la richesse par les élites les aveuglent : épargnés (temporairement) par le besoin, ils ne conçoivent pas le processus d'effondrement en cours et poursuivent leurs activités comme si de rien n'était.
Source : notre-planete.info, http://www.notre-planete.info/actualites/actu_3973.php

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans Politique Energie Economie
commenter cet article

commentaires

La Gaule 18/01/2017 14:13

« La crise politique actuelle, personnellement, je ne la vois pas continuer pendant 33 ans avant qu'elle ne se déboucle. »

Formule de PR que je met en parallèle avec ce texte paru sur le Saker et qui concerne l'Allemagne.

http://lesakerfrancophone.fr/ou-va-lallemagne

Il est clair qu'ici aussi la situation ne va pas mettre 33 ans à se déboucler, mais à mon avis plus pour des raisons sociétales que strictement économiques.
Il y a là un saut conceptuel dont j'ai du mal à apercevoir la queue (j'emploie le terme à dessein, vous allez voir pourquoi) même chez un grand critique du rôle joué actuellement par l'Allemagne en Europe comme Sapir.

J'éprouve en effet comme un malaise à lire le texte considéré. Une pénible impression d'historiquement déjà vu.
Mais pourquoi diable un pays aussi LISSE -tel que les gens de ma génération l'ont perçu pendant des décennies- se trouve-t-il à nouveau embarqué sur une pente aussi aberrante.
Cela nous rappelle simplement que sous la surface policée existe irrémédiablement un gouffre qui ne demande qu'à s'ouvrir à nouveau béant, tel que cela s'est déjà produit dans un passé récent.

L'Allemagne de Merkel est une Allemagne de Weimar qui évoluerait vers le totalitarisme mais sans l'intervention d'un élément extérieur au système politique officiel, par simple conversion du personnel en place à des thèses extrémistes bizarres.
Le tout en vociférant sans rire, cravache au poing, qu'il s'agit de conjurer le retour aux Vieux démons !
Pour me répéter, je regrette de dire à l'encan (mais suivez mon regard) qu'il n'y aucune considération bornée à la situation économique capable d'expliquer une telle dérive.
Il y a un évident tropisme de l'autorité et du chef ancré au cœur de ce peuple, de même qu'une hantise bien protestante du péché renforçant encore ce penchant collectif.
Merkel, c'est la joueuse de pipeau qui conduit les rats à la noyade vers le BON fleuve, cela pour conjurer la partition maudite jouée jadis par l'autre joueur de flûte (le vilain moustachu) vers le MAUVAIS.

Il n'est d'ailleurs pas indifférent que le crime expiatoire sans cesse ressassé pour expier l’épisode maudit soit le VIOL. Le viol massif des femmes allemandes par l'envahisseur russe au moment de la curée finale (on a oublié au passage que les « alliés » de l'Ouest se sont aussi largement épanchés sur la bête).
Il se trouve qu'aujourd'hui, cela pour des intérêts géopolitiques bien compris, le soldat russe n'est plus un violeur acceptable. On en est même venu à considérer comme négligeable le fait qu'il fut la cause première de l'éradication du mauvais moustachu mélomane.
Le « grand remplacement » susurré par certains est d'abord pour l’Allemagne le remplacement du mauvais violeur expiatoire par le bon.
Coïncidence géniale, il se trouve que l'heureux et nouveau promu est aussi le nègre et le burnous immémorialement pressurés par la goinfrerie occidentale, seule explication à la réussite insolente les doigts dans le nez de cette dernière (il n'est pas indifférent non plus que Marx fut un boche).

Impossible ici de ne pas rentrer dans des considérations bassement personnelles, subjectives voire impressionnistes.

Du temps où les femelles m'obsédaient (oui, cela m'est arrivé, pour répondre in fine à certains abrutis qui viennent s'égarer dans le secteur, pas de problème donc pour l'avenir de l'espèce*), j'ai toujours perçu la femme anglo-saxonne comme fondamentalement Maîtresse et Dominante (Céline eut au passage la même intuition).
Le bonhomme là-dedans est l'ado vissé niais qui a la permission d'aller à la chasse pendant que Maîtresse va draguer de son côté. Clinton mâle est finalement très emblématique de ce trait anthropologique.
La femme allemande, elle, et cela quel que soit le vernis sociétal que lui donne l'air du temps, est fondamentalement Mère, Soumise, et propageant la soumission à la mère comme la putain incontrôlée diffuse la vérole. En Allemagne, d'ailleurs, même les putes sont maternantes.
La « fille » allemande restera toujours pour moi l'amazone féministe cuirassée et militante, mais demandant qu'on la ligote et la souille sans ménagement sitôt la porte de la chambre refermée.
Cela vous donne collectivement et historiquement un peuple sado-maso dans un rapport 10 / 90, apte plus que tout autre à défiler derrière sa Mutti fouettarde le pantalon sur les genoux.
Le français, lui, chercherait (et de manière un tantinet incestueuse) plutôt la Soeur que la Mère ou la Maîtresse, ce qui rend d'autant plus chimérique le fameux « couple franco-allemand » encore à la mode chez nos élites inverties, élevées au biberon des mères abusives.

Il y a tout à l'avenant une manière fondamentalement « allemande » de considérer désormais l'homosexualité en Europe, et qui va bien au-delà du politiquement correct anglo-saxon lequel reste cantonné aux mœurs de la caste intellectuelle.
L'homosexualité n'y est magnifiée et institutionnalisée que parce qu'elle invite à la soumission et à la repentance générale, en particuliers face aux nouveaux violeurs exotiques.
L’homosexualité transgressive -celle des latrines- y fait donc plus que jamais figure de spectre, elle qui ne peut considérer par essence le terme de « communauté homosexuelle » que comme un oxymore.

Nous voilà ainsi bien loin de Braudel, dont je viens de relire machinalement le dernier chapitre de « L'identité de la France / les hommes et les choses » (je lis toujours un truc au réveil, cela m'évite de me branler ou de picoler, des activités rigoureusement déconseillées par mon psy et mon urologue).
Les considérations lénifiantes sur l'immigration (OK, cela a été écrit il y a trente cinq ans) figureraient aujourd'hui benoîtement dans les bonnes feuilles de l'Obs, le nouveau.
Mais il est vrai que Braudel apporte éternellement réponse à bien des choses.

PS* : Ouais, pour l'espèce, l'idéal serait une population uniquement constituée de gouines et de pédés, mais avec obligation constitutionnelle et pénale de se reproduire entre eux au moins deux fois dans leur vie -trois fois amenant un bonus de retraite.
Pour ceux que les fruits de cette activité civique dégoûteraient, il y aurait des « fermes de postérité » pour prendre en charge la chose.
Cela s'est déjà fait, en Allemagne notamment (l'heureuse surprise !). D'ailleurs les nazis ont eu des rapports ambiguës avec l'homosexualité.

La Gaule 19/01/2017 09:23

@ francomusso

"La réunification allemande est aussi une erreur historique"

C'est vous qui le dites, comme le reste.

D'accord pour Proust, qui n'avait pas un os en travers du nez non plus.

francomusso 18/01/2017 19:03

Diable!! lisez Proust qui dit à peu prêt la même chose. Ne faisant qu'intellectualiser
l'amour courtois de l'occitanie. Tout cela bien incompréhensible par ces barbares
qu'il soient anglois, germains, maures, nègres. Que ces gens rentrent chez eux
vivent leur culture. Chacun chez soit etc ...
La réunification allemande est aussi une erreur historique.

EnPassant 18/01/2017 12:50

http://www.businessbourse.com/2017/01/17/charles-sannat-leffondrement-de-la-grande-distribution-est-en-marche/

nobody 18/01/2017 11:58

je vais être cynique pour changer :

dans 33 ans le pays est musulman, donc ca ne posera plus de problème, on reculera de facto de 700 ans dans la vie de tous les jours...

d'ici la j’espère qu'ils auront formé du personnel compétant chez les gestionnaires de centrale sinon on aura un vrai motif pour dire que le climat change.

phil 18/01/2017 11:39

Les journalistes des médias mainstream maintenus à flot pour servir la propagande quotidienne font leur job : si je comprend bien une plaque de rouille détectable depuis l'espace a fait peur aux marines anglaises et françaises. En plus son déplacement n’a pas été décisive dans la crise syrienne qui a été résolu sans les américains (je parle même pas de l'Europe et de la France de Flamby Ier).

"L’unique porte-avions russe, Amiral-Kouznetsov, indissociable de sa fumée noire visible depuis l’espace"

"Commencée début novembre, sa mission au large de la Syrie a été présentée comme « une expédition historique » par le média russe Sputnik. Elle n’a pourtant pas été décisive dans la crise syrienne, et elle fut marquée par deux accidents majeurs, la perte d’un Mig-29 et d’un Sukhoï Su-33 – une panne moteur pour l’un, une rupture du brin d’arrêt sur le pont du navire pour l’autre."

"Cependant, les armées occidentales ont évalué ce déploiement bien au-delà des plaques de rouille du vieux porte-aéronefs. "


http://www.lemonde.fr/europe/article/2017/01/18/les-armes-cachees-du-vieux-porte-avions-amiral-kouznetsov_5064604_3214.html

dizemanov 18/01/2017 11:05

la température monte .... http://www.20minutes.fr/politique/1997763-20170118-gifle-valls-claque-66-millions-vouloir-donner-lance-auditeur

EnPassant 18/01/2017 10:46

La méthode Daesh légalisée aux USA pour dézinguer les groupes de protestatiares
http://www.zerohedge.com/news/2017-01-17/north-dakota-lawmakers-want-legalize-running-over-protesters

BA 18/01/2017 09:50

Record historique battu !

Pour empêcher l'effondrement total du système européen, la Banque Centrale Européenne a été obligée de racheter 24,7 milliards d'euros en une semaine !

Vous avez bien lu : 24,7 milliards d'euros en une semaine !

Pour empêcher l'effondrement total du système européen, la BCE est obligée de racheter :

- des obligations d'Etat pourries, qui n'ont plus aucune valeur,

- et aussi des obligations d'entreprise, dont la valeur dépend de la soi-disant « croissance économique », qui ne cesse de baisser en Europe.

Problème :

1- Les pays membres de la zone euro sont en faillite, et ils ne pourront jamais rembourser leur dette publique.

2- A part en Allemagne, les entreprises privées de la zone euro ne connaissent pas la soi-disant « croissance économique », qui aurait dû créer des millions d'emplois dans la zone euro. Rappelez-vous des promesses qu'on nous avait faites au moment de la création de l'euro.

3- Toute la zone euro est en faillite, et il n'y a plus que la Banque Centrale Européenne pour empêcher l'effondrement du système.

4- Malheureusement, une banque centrale n'a jamais pu, ne peut pas, et ne pourra jamais empêcher une crise financière. Lors de la prochaine crise financière, c'est toute la zone euro qui explosera, et sa banque centrale explosera avec elle.

Lundi 16 janvier 2017 :

La BCE a acheté pour 24,7 milliards d'euros d'actifs en une semaine, un record.

http://www.boursorama.com/actualites/la-bce-a-achete-pour-24-7-milliards-d-euros-d-actifs-en-une-semaine-un-record-3171a89d1668028ae8b5e02891fdf5fe

Alcide 18/01/2017 09:33

Enfin une bonne nouvelle dans ce monde de brutes : Les urbains vont disparaître rapidement.

dupontg 18/01/2017 08:34

en parlant d'elites..
Jean Lassale raconte Alep et promet des lendemains judicaires aux reponsables français..
au passage il reconnait l'erreur sur son vote parce qu'il a cru au printemps arabe alors que c'etait une farce
il remonte dans mon estime


https://www.youtube.com/watch?v=hLT9ZDnGqYQ

nobody 18/01/2017 17:06

amen.

Dizemanov 18/01/2017 06:41

VIVE MANUEL BAFFS! HEUREUSEMENT QUE QUELQUES UNS ONT ENCORE UN PEU DE TESTOSTERONE ACTIVE ET EFFICACE DANS CE PAYS

Aux gendarmes, ce breton courageux a simplement expliqué qu'il "n'aimait pas la façon dont Manuel Valls traitait les citoyens".
En soit, c'est une raison tout à fait valable = acte de nécessité = non lieu !
#Lamballe

Et Manuel Baffs, le giflé, qui ose porter plainte pour "violences sur personne ayant une mission de service public".
Donc être candidat a une primaire c'est œuvrer à une mission de service public? Cet arrogant imbécile n'est plus 1er ministre mais semble l'avoir oublié.

Mais trêve de plaisanterie, alors qu'il y a plus de 10 millions de personnes sans emploi dans ce pays voilà ce que l'on peut lire :

http://www.capital.fr/a-la-une/actualites/l-immigration-en-hausse-de-4-6-en-france-en-2016-1200176

alors oui, osons dire qu'il est fort plaisant que ces messieurs si arrogants bien qu'ils soient coupables de forfaiture et surtout de l'abominable crime contre la paix se rendent finalement compte que le martelage continu des médias corrompus ne suffit plus .... la colère du peuple commence à libérer et à se voir, elle va déchaîner .... ils l'auront bien cherché !

Il est bon qu'ils commencent à trembler de crainte, ces coupables arrogants, Il est bon qu'ils tremblent en réalisant que le garde du corps n'a rien pu faire alors que ce n'était qu'un soufflet .... [lamballe...dans la tronche...à minima
bon, ben au boulot, y a bien un préfet, un député, un maire, un huissier à pendre près de chez vous...]

https://youtu.be/yIy5svcyu9Q

Sclavus 19/01/2017 15:42

Ce qui crève les yeux dans cette vidéo c'est surtout la violence inutile du clébard de Vals ; je ne comprends pas pourquoi ce garçon n'a pas porté plainte à son tour ; sa gifle n'en était même pas une ; et surtout y a rien de mieux pour témoigner que cette vidéo: il n y a absolument aucune violence dans cette personne ; ce garçon est paisible (même i sa gifle est merveilleuse car elle représente la réplique parfaite que devrait utiliser tout citoyen en face de ce genre de canaille politique qui fait son marché aux voix) alors que le clébard de Vals - parfaitement inexistant pendant les violences des sous-animaux arabo-musulmans envers les citoyens désarmés, joue au gros-bras de façon inutile et disproportionnée face à un garçon désarmé et paisible.

logique 18/01/2017 02:06

C'est l'éternelle histoire du lièvre et de la tortue. Les lièvres libéraux qui telle les cigales chantaient les chantres de la mondialisation et de la croissance a tout va. L'hiver de la décroissance venant a grand pas, ils continuaient a jacasser pendant que la tortue nationaliste franchissait la ligne d'arrivé. Et d'un point de vue énergétique cela reste valable la tortue renouvelable leur a mis une bonne longueur d'avance. Par contre les cigales libérales n'ont pas encore pris conscience que l'hiver va être rude pour eux. Et que beaucoup risque de crever;, non pas de froid mais d'un manque de crédit/bénéfice. Si trump relance le déficite, en lançant ces projets de rénovation, il n'y aura plus d'argent pour eux. Ou uniquement pour ceux qui auront pris le partie de la tortue.
Je n'ais jamais rien lu concernant un combat entre un lièvre et une tortue.Mais je sait que le vilain renard de trump a fini par chipé son fromage au vieux corbeau. D'ailleurs je me demande si se vieux corbeau n'a pas tout fait pour que les choses en arrivent jusque là. Il a été plus charognard que ceux qui l'avaient mis en place. A croire qu'il a tout fait pour que les choses se dégradent encore plus vite. Il mérite peut être son nobel de la paix d'un certain point de vue. Il aura tout fait pour accélérer le désastre. Mais comme on dis plus vite l'orage est passé plus vite le beau temps arrive.

Alain 18/01/2017 00:11

L'observation des gens au quotidien montre une incapacité évidente à réfréner notre mode de vie délirant.
Je ne crois donc plus en un changement des mentalités permettant d'éviter le pire.
Le pire aura lieu.
En avril, nous serons 7,5 milliards d'individus devenus le cancer de ce monde.

L'apres 17/01/2017 19:17

"La crise politique actuelle, personnellement, je ne la vois pas continuer pendant 33 ans avant qu'elle ne se déboucle."
La crise politique, peut être interviendra t-elle plus tôt. En revanche l'effondrement ou plutôt l'Effondrement devrais-je écrire est fort possible autour de 2050, d'autres auteurs tournent aussi autour de 2030-2050 (Club de Rome, Bihouix, Servigne). En utilisant le crédit, la planche à billet, la réquisition de épargne et les dernières ressources énergétiques accessibles on arrivera bien à tenir encore 15-30 ans.

Max 17/01/2017 18:13

Les articles sur "notre-planete.info" j'ai l'impression qu'il y a à boire et à manger quand même. L'article en lien raconte un peu n'importe quoi ; Par exemple le mélange entre inégalités et ressources naturelles limitées est hasardeux. La limitation des ressources est un problème (Enfin, c'est plutôt l'augmentation de la population qui est un problème), les inégalités en sont un autre (ou pas, on peut très bien être pour les inégalités). A mon avis les deux n'ont aucun rapport, mélanger les deux c'est faire du gauchisme écologique, il faut dire que pour ça on est fort en France.