Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 janvier 2017 4 05 /01 /janvier /2017 09:45

La majorité de l'énergie dépensée l'est de manière farfelue. Parce qu'on en avait beaucoup. Le maximum est atteint dans la production électrique, où l'énergie employée ne sert qu'à chauffer l'eau, les rivières, avec un rendement très bas.
Pour les centrales nucléaires, c'est 35 %.

Quand au projet, totalement farfelu d'interdire à terme le diesel, le schéma suivant lui règle son sort. Globalement, le pétrole ne sert qu'au transport. Que veut on donc en faire ???

Pour ce qui est du gaz, il est nettement lui aussi, pas utilisé rationnellement, notamment dans les centrales électriques à gaz.

Moralité, pendant des années, on a joué à faire plaisir aux producteurs d'énergies diverses, alors que dès le début des années 1970, on entrevoyait le potentiel du renouvelable. Mais aussi son inconvénient : peut on le taxer, le vendre, l'acheter, aussi aisément ?

L'économie dont on nous parle a cessé d'être depuis le début des années 1970. La plupart des choses décomptées sont de la foutaise, du peignage de girafes dans un sens, puis l'autre.

Mais si on arrête le bousin, tout s'effondre. Passez dans une "zone artisanale", actuellement, et vous verrez que l'activité productive réelle varie entre le très faible et l'insignifiant, et que la vente de piscines, cuisines, sauna, ça ne produit rien en aval. Sinon des noyades, des accidents domestiques, et équipements très vite délaissés. Vous connaissez un acquéreur de vélo d'appartement qui s'en serve au bout d'un mois de détention ???

La complexité de la société, la priorité accordée à des activités inutiles, superflues et nuisibles, est la marque d'évolution de la société depuis 1973. Elle doit revenir aux fondamentaux.

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans Energie
commenter cet article

commentaires

nobody 08/01/2017 01:17

les fondamentaux...oui... petit à petit, y a des poches, des micro bulles, des babillements, certains comprennent que le circuit court est plus favorable que la centralisation.

le maillage dense à courte porté est la clé d'un système stable et sain. un trust, un monopole, c'est le mal. puisque c'est pyramidale par essence, donc les étages inférieurs se font toujours niquer. ca a toujours été.

la belgique 540j sans gouvernement donc sans sommet pyramidal à continué à fonctionner par la base. pas de révolte, pas de meurtre de masse, rien. tout fonctionnait. ca restera anecdotique dans l'histoire de l'humanité mais c'est regrettable car ca démontre que le sommet on peut le virer, et en plus c'est ce qui nous coute le plus cher.

les gens ne se prennent pas en charge, ils veulent etre menés. un système totalitaire viendra de nouveau car c'est la suite logique et l'héritage des cycles, pour nous sa forme sera une UE dirigiste et raide ( aujourd'hui c'est soft comparé ). et on se libèrera de nouveau grace aux pays voisins.
l'histoire se répète.

dans les 50 ans à venir les usa vont mater leur peuple comme personne.
ca sera un mélange dur à la Orwell et un système échappatoire numérique poussé soft à la Huxley.

l'impossibilité de controler tout le territoire fera ressembler les villes en places fortes, prisons volontaristes, maintien du déni et de l'illusoire, et la campagne sera la zone de non droit, des barbares, les sauvages de brave new world.

Olivier MONTULET 07/01/2017 16:11

C'est vrais? Mais savez vous par exemple que les pertes en ligne d'électricité (due à la résistance des câbles de haute tension) est de l'ordre de 10%. Cela est du au choix de faire des unités de production centralisée plutôt que des unités plus petites plus locales. Mais un tel choix n'est pas favorable aux monopole de fait des gros producteurs. Pour supprimer cette perte on songe à utiliser des matériaux supraconducteurs pour ces câbles. Mais, à ce jour, la supraconducivité à haute température reste une chimère.