Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 janvier 2017 7 29 /01 /janvier /2017 09:56
Voilà, cette semaine c'est Horzabky qui emporte le ponpon.
"Les politiciens, de toutes nationalités, adorent les conférences de trois quarts d'heure, où l'orateur raconte des banalités pour quelques centaines de milliers de dollars. Inattaquable, car légal, et ceux qui critiqueraient ce genre de choses en seront privés à l'avenir. C'est un argument qui calme les politiciens les plus exaltés. Certaines conférences d'Hillary Clinton ou de Sarkozy ont été faites devant une assistance réduite : une quinzaine de cadres de Goldman Sachs.

Mais il y a aussi le chantage : chaque fois que Merkel a essayé de contrer les USA, une partie de son passé un peu obscur est remontée à la surface. Premier avertissement : une photo d'elle à 17 ans, totalement nue dans un camp de nudistes (le nudisme était très pratiqué en RDA). Pas de quoi fouetter un chat. Plus une photo d'elle au même âge, en uniforme, participant à un entraînement militaire. Comme toutes les jeunes filles de RDA à son âge. Plus sérieux : des preuves qu'elle avait des responsabilités parmi les Jeunesses Communistes, elle était responsable de la propagande ! Elle dit ne plus se souvenir précisément de l'intitulé de ses responsabilités...

De là à penser qu'elle aurait été prise en charge par la CIA dès la chute du Mur, voire même avant, il n'y a qu'un pas... Tu nous sers, et en échange on te promet une carrière politique en or massif.

Ça fait longtemps que j'ai lu, je ne me souviens plus où, que les milliardaires méprisaient Reagan et Thatcher, car ils n'étaient pas riches. Les milliardaires ne respectent vraiment que les autres milliardaires, les autres sont des tocards qu’ils peuvent acheter.

Pour avoir une idée de ce que c'est que la vie d'un milliardaire, il suffit de regarder celle de Rupert Murdoch. Il est obligé de s'isoler, pour empêcher de belles jeunes femmes avides d'argent comme Wendy Deng, qui a une quarantaine d'années de moins que lui, de lui sauter au cou. Wendy Deng est une "chercheuse d'or" de niveau olympique, elle a dépensé beaucoup d'énergie pour rencontrer, séduire et épouser le vieux barbon. Depuis ils ont divorcé, et le vieux Rupert a trouvé une autre femme (une ex de Mick Jaeger, mais encore belle et bien sûr beaucoup plus jeune que lui).

Certains hommes politiques se conduisent comme des groupies envers les milliardaires. Sarkozy et Tony Blair, par exemple. Même notre Flanby national, qui soi-disant "n'aime pas les riches", a emmené Julie Gayet chez son bon ami François Pinault (8e fortune de France, 12,7 milliards d'euros), alors qu'il était toujours en couple avec Valérie Trierweiler :

Emmener sa maîtresse chez un ami, alors que la maîtresse officielle ignore l'existence de sa rivale, c'est une sacrée marque de confiance envers cet ami. Du coup, j'ai comme un doute. Lorsqu'il a dit "Je n'aime pas les riches", il se serait pas un peu foutu de nos gueules, le Flanby ?

Ça doit être super, la vie de milliardaire. Les chefs d'État, de droite ou de gauche, qui recherchent votre amitié. Les plus belles femmes qui se jettent à votre cou, même pas besoin de draguer (Pinault a choisi l'actrice Salma Hayek)...

Trump, c'est le gros lourd qui n'a pas compris qu'il faut laisser aux tocards au moins l'apparence du pouvoir. Pour les milliardaires, Reagan, Thatcher, Blair, Cameron, Merkel, Sarkozy, Hollande, sont tous des tocards, et franchement on ne peut pas leur reprocher de le penser. Le côté sympathique de Trump, c'est qu'il pense comme mes potes de bistrot, et en plus il s'offre le luxe ultime, qui est d'exercer soi-même le pouvoir, pour voir ce que ça donne... Il sait qu'il n'est pas un tocard, lui, car il est devenu riche. Il doit donc pouvoir faire mieux qu'eux, non ? À mon avis, c’est pas sûr, mais c’est ce qu’il pense.

Hollande et Merkel ont tout de suite compris que le message de Trump à l'encontre des politiciens dans leur genre, c'est : "Poussez-vous de là bande de nuls, je vais vous montrer comment il faut faire, moi qui ne suis pas l'un des vôtres." Ils le détestent parce qu'il n'est pas l'un des leurs, justement. Flanby est le pire dans sa haine, et ça se voit. Pauvre tocard. La présidence de l'UE après mai 2017 ? Ça dépendra du prochain président, donc c'est pas dans la poche. Les conférences à 200 000 dollars ? Désolé, les banques américaines et le Qatar ont de l'argent mais n'aiment pas le gaspiller. Sarko, Blair et les Clinton avaient encore un rôle politique à jouer. Flanby n'en aura aucun après mai 2017."
C'est sans doute le côté "pote de bistrot" qui a fait que Trump l'emporte. Et le fait qu'il ait fait fortune, en partant non pas de zéro, mais avec une base somme toute modeste (quelques millions), prouve qu'il est loin d'être idiot. Mais il y a toujours eu dans l'histoire des gens qui une fois atteint un but, ou s'ennuie, ou aspire à d'autres choses. Et puis, dans la jalousie inter-milliardaires, il y a aussi le plaisir d'avoir réussi à écraser les autres.
Tu es le plus riche du pays, du monde ? Moi je suis devenu le président. Nananananaire. Pauvre pédzouille.

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Bob 29/01/2017 21:12

Voici un article qui vous en apprendra beaucoup sur Merkel :

http://lesobservateurs.ch/2016/06/23/qui-est-vraiment-angela-merkel

NeverMore 29/01/2017 12:42

Superbe performance de l'oeil de Sorion, le prophète auto-publiciste. Un concentré d'approximations,et de mensonges.caricaturaux. Il fait bien de ne pas ouvrir les commentaires sur la majorité des sujets qu'il aborde....

http://www.pauljorion.com/blog/2017/01/29/piqure-de-rappel-imaginez-un-pays-imaginaire-le-10-janvier-2017/

Présentation

compteur

Recherche

Catégories