Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 janvier 2017 3 25 /01 /janvier /2017 14:41

Cette fois, c'est "le monde" qui s'y colle dans le politiquement-pas-correct-et-la-négation-du-caractère-indispensable-du-nucléaire.

Changement d'époque, donc, puisque c'est le scénario Négawatt qui est donné, et pas dans les blogs.
On a toujours les attardés mentaux qui vous disent que le renouvelable, c'est intermittent, qu'il n'y a pas de stockage, et donc qu'il faut du nucléaire. Donc, la STEP n'existe pas, pourtant, il me semble qu'à Grand'Maison, il y a bien un barrage, et que, quand je l'ai vu, je n'étais pas bourré comme un cochon, et il n'y avait aucun éléphant rose à proximité.
Tous les autres pays étrangers, donc, sont des idiots, pour avoir choisi en totalité, le renouvelable, et pas le nucléaire, sauf à doses homéopathiques.

Pour ce qui est du passage à 100 % renouvelable, ça sera du contraint et forcé, ou une politique, d'ailleurs, la seule politique possible.
Déjà, rien qu'en liquidant cette stupidité qu'est le chauffage électrique, on aurait fait pour l'électricité, une bonne partie du chemin.

A la chronique agora, on vous dit de vous intéresser à l'uranium. Ce qui n'empêche pas Cameco de virer ses mineurs. Il faut dire qu'avec un cours tombé à 20 $ la livre, il faut en tirer de l'uranium pour gagner sa vie.

Pourtant, la production reste déficitaire, 70 000 tonnes étant consommées chaque année, contre 60 000 produites. Théoriquement, ce "gap", devrait être bon pour les prix...

La situation, en termes de couverture des besoins, s'est améliorée, sans passer dans le positif. Il reste à connaître le montant des stocks. Le recyclage de l'uranium militaire est terminé, et à moins d'une nouvelle phase de désarmement, on ne peut plus compter dessus.

La langue de bois abonde, d'ailleurs, on parle d'accumulation de stocks, en raison du retrait nippon et allemand, mais comment ferait on pour accumuler des stocks, alors que la production est déficitaire ???

Je le répète, à mon avis, la sortie nippo-allemande du nucléaire a épargné à la filière de sérieux ennuis. L'Inde, par exemple, a construit un certain nombre de réacteurs, qui n'ont que peu ou pas fonctionné.

Les gisements d'uranium apparaissent, aussi, à l'exception du Kazakhstan, en déclin, ou de petites tailles.

Aux USA, La consommation d'essence ne recule plus que de 60 % par rapport à 2003, tombée au plus bas en 2013, elle a légèrement remonté depuis...

Si l'on s'en tient à ce paramètre, la crise a commencé là-bas en 2004. Contrairement aux salades de l'ancien président, l'économie US n'a montré aucune résilience.

Pour ce qui est de la présidence Trump, je suis sceptique en matière d'énergie. Il n'aura pas grand prise sur les événements. Les centrales thermiques au charbon qui ont été fermées, ne seront pas ré-ouvertes, et de toutes façons, celles qui restent sont vieilles, et pas forcément rentables. Pour les forages, une petite ondulation des prix prédisposera à la prospection, mais le problème est que pétrole et gaz de schiste n'ont jamais réussi à avoir un cash flow positif, même avec un baril à 110 $.

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans Energie
commenter cet article

commentaires

philoupe 25/01/2017 21:02

En recevant mes 10 ampoules gratuite fourni par l'état, d’ailleurs j'ai fait deux demandes et vous savez quoi hé bien j'en ai reçus 10 de plus , donc j'ai continué mais plus rien!!! dommage j'aurais pu commencer mon petit commerce. Trés surpris de la qualité de celle ci,on a droit encore à 5 gratuites.
Pour en finir j'économise en instantané environs 300 w de puissance en hivers surtout au heure de pointe , je multiplie par 30 million de logements cela nous fait 10 Giga W d'économie environs 10 tranches nucléaire cela ne parait pas mais c'est énorme.

Lecteur 25/01/2017 20:50

votre avis patrick

éoliennes le scandale

http://synthesenationale.hautetfort.com/archive/2017/01/25/sortie-tres-attendue-a-la-fin-du-mois-de-janvier-du-livre-d-5903021.html

-

Olivier MONTULET 25/01/2017 17:22

La seule vraie question est de savoir si la consommation d'énergie va diminuer... C'est très improbable sauf à imaginer une crise généralisée catastrophique. Les consommation d'énergies et le rejet de CO2 n'ont pu stagner ou diminuer en Europe que par la seule délocalisation de la production industrielle vers des pays tiers où la croissance de la consommation énergique et des rejets CO2 n'ont fait que croitre à un rythme bien plus rapide que la décroissance européenne. Bref nous avons exporté vers des pays moins performant en matière de consommations d'énergie et en matière de respect de l'environnement nos consommations d'énergie et nos rejets de CO2 (sans parler des transports). Cela au coût de la perte massive d'emplois industriels en Europe. Les énergies renouvelables qu"en à elle ne couvre qu'à peine 1% des besoins. Quand au pays qui se prétendent 100% renouvelables, ce sont de les pays à densité de population extrêmement faible avec des possibilités de production renouvelables qu'on peut difficilement reproduire dans d'autres pays. 5ajouttons que le Bilan du photo voltaïque et de l'éolien est loin d'être positif et ne vis que grâce aux subventions publiques massives). Notez aussi que comparer aux autre énergies le Kwh nucléaire est bien moins polluant et beaucoup moins dangereux que les Kwh des autres énergie. La peur irrationnelle est une mauvaise conseillère. Cela ne veut pas dire que le nucléaire ne doit pas évoluer, mais s'en passer serait une hérrésie. La fission nucléaire doit à terme être remplacée par la fusion (qui d'ailleurs solutionnera la problématique des déchets). C'est là qu'il faudrait d'avantage investir.

Alcide 26/01/2017 09:38

Encore un qui croit aux salades du réchauffement climatique anthropogénique développé par l'escroc Al Gore et sa clique de falsificateurs scientifiques.

Il faut vraiment être une buse pour croire à toutes ces fadaises qui ne servent qu'a instituer une taxe CO2 au plus grand bénéfice des grandes banques US qui supervisent le marché et la bourse du CO2.
Les cons , ça ne se doute de rien mais ça fait admirablement le jeu de la ploutocratie qui doit bien en rigoler.

Je dis les cons , mais dans les faits on devrait parler des traîtres et ennemis à la classe moyenne et populaire , au 99,9% de la population.

Il y a aussi les larbins payés par l'EU pour distiller la propagande sur le net , vous avez le bénéfice du doute.

EnPassant 25/01/2017 16:44

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/services/transport-logistique/la-perequation-maintient-elle-en-vie-trop-d-aeroports-francais-inutiles-633013.html