Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 janvier 2017 5 13 /01 /janvier /2017 14:35

" L’issue ne fait guère de doute : au mieux des cotes de popularité en baisse permanente, au pis une crise dont la démocratie se relèvera difficilement. "

jancovici a écrit un article en Décembre. En réalité, la cote de popularité en baisse constante, c'est une crise de la démocratie, ou plutôt une crise du régime en place, qui n'a qu'une apparence de démocratie.

Sa donnée principale, de long terme, c'est la baisse des ressources. Sa donnée accessoire de moyen et court terme, ce sont les vaches sacrées de la dette, du libéralisme économique, qui sont des objets de culte et non des rationalités.

L'objet du court terme, c'est aussi la politique/propagande existante.

Les bénéficiaires du système sont de moins en moins nombreux, le bobo de célèbre réputation, qui n'a rien vu se dégrader, parce qu'il vit dans sa bulle.

Chamberlain, on l'a déjà eu. Il s'appelle de son petit nom, Hollande, et complétement discrédité se croit autorisé à bavasser.

En même temps, au lieu de "défi climatique", on devrait parler de "défi énergétique", dont c'est le faux nez.

Surtout, la crise économique est un alibi pour reporter la transition, comme dans le cas espagnol.

Ailleurs, on parle des USA qui redeviendront les plus grands producteurs du monde. Soyons modestes. Et Menteurs. Autant que lorsqu'on annonçait que ceux ci étaient redevenus le premier producteur de pétrole.

Quand à devenir exportateur net de gaz, les USA sont mal barrés. A part le Mexique, il leur est difficile d'approvisionner qui que ce soit, sauf de manière marginale, faute de gazoduc, voie royale de l'exportation du gaz.

Pour le charbon, vouloir le relancer est illusoire. Il ne sert massivement qu'à produire de l'électricité, et il y a aux USA et dans le monde OCDE, de moins en moins de centrales thermiques au charbon.

En outre pour pétrole et gaz de schiste, il manque un petit quelque chose appelé "rentabilité", vital en système capitaliste. Il manque même aussi, la chose appelée "cash flow".

D'ailleurs, pour le pétrole, il manque même la demande, aux USA. Là aussi, le ploucus simplex est prié de se serrer la ceinture. Et comme on ne lui a rien dit, il croit à une punition. Il est simplement "ajusté", pendant qu'il voit les autres qui le sont pas.

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans Energie
commenter cet article

commentaires

Dany 14/01/2017 19:27

"A gauche, je pense qu’il y a des gens qui ont une continuité sur l’Europe. Vous pourriez me dire : Mélenchon. Malheureusement, Mélenchon, qui a beaucoup de talents par ailleurs, propose une Constituante, la sortie du nucléaire…, des choses qui ne sont pas réalistes. Limiter le prélèvement sur la nature à ce qu’elle peut reconstituer ? A ce moment-là, on arrêterait l’exploitation du pétrole et l’extraction des minerais ! Ce sont des thèses obscurantistes.
JP Chevènement -Nov 2016- L'Arche

EnPassant 14/01/2017 15:36

http://www.businessinsider.com/solar-is-getting-a-lot-cheaper-2017-1

dizemanov 13/01/2017 18:01

http://www.romandie.com/news/FranceElectricite-des-mesures-exceptionnelles-possibles-des-mardi-a-cause-du-/768082.rom

France/Electricité: des mesures exceptionnelles possibles dès mardi à cause du froid

Paris - Le gestionnaire du réseau de transport d'électricité RTE pourrait être contraint de déclencher dès mardi "une partie" des mesures exceptionnelles envisagées pour répondre aux besoins d'électricité de la France face à la vague de froid.

Les marges disponibles "sont réduites" mais "à ce stade (...) il n'y a pas de coupures programmées", a précisé un porte-parole de RTE lors d'une conférence téléphonique.

La première mesure qui serait mise en place si la situation le nécessite est "une alerte" diffusée "la veille pour le lendemain" à destination des consommateurs et qui "encouragerait les citoyens à réduire leur consommation d'électricité" pendant les heures de pointe, entre 8h et 13h puis entre 18h et 20h, a-t-il détaillé.

dizemanov 13/01/2017 17:14

LE BOUSIN PART EN VRILLE "LIVE"

VIDÉO - L'affaire de la prétendue « sex tape » du futur président américain prend des proportions internationales. Moscou dénonce l'implication de Londres.

Correspondant à Londres

En bon agent secret, il a disparu juste avant d'être rattrapé. Christopher Steele, ancien du MI6, présenté comme l'auteur du dossier explosif sur les relations douteuses de Donald Trump avec Moscou, a quitté sa maison du Surrey mercredi matin, quelques heures avant que le Wall Street Journal ne dévoile son identité. Ce père de quatre enfants a quitté sa grande demeure en briques rouges du village de Runfold, au sud-ouest de Londres, l'air «normal». «Il n'a pas dit où il allait ni quand il reviendrait», a témoigné un voisin à l'AFP, précisant qu'il lui avait demandé de nourrir ses trois chats pendant son absence. Pas plus de trace de lui au siège de sa société de conseil, Orbis Business Intelligence, à deux pas de Buckingham Palace. Selon ses proches, il serait inquiet pour sa sécurité.

Christopher Steele, 52 ans, diplômé de Cambridge, a quitté le MI6, le service de renseignement extérieur britannique, il y a une dizaine d'années pour se reconvertir dans le privé. Pendant un an, l'ex-espion a monté un dossier de 35 pages sur les liens troubles de Donald Trump avec le Kremlin.

http://www.lefigaro.fr/international/2017/01/13/01003-20170113ARTFIG00164-l-ex-espion-du-mi6-auteur-du-dossier-compromettant-sur-donald-trump-craint-pour-sa-vie.php

“Deep State” elements within the United States were preparing to assassinate President-elect Donald Trump in order to keep him from taking power on 20 January
http://www.whatdoesitmean.com/index2206.htm

Max 13/01/2017 17:09

"le ploucus simplex est prié de se serrer la ceinture" : Oui, et j'ajouterais qu'il devrait aussi faire ceinture, ou alors prendre la pilule, parce qu'on est bien d'accord que ce qui compte, c'est le ratio énergie/habitant, non ?