Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 janvier 2017 4 19 /01 /janvier /2017 08:10

Oui, elle a menti quand elle a annoncé que le renouvelable, c'était 8 réacteurs nucléaires (à 10 heures), en réalité, le renouvelable, c'était 18 réacteurs nucléaires.

Les 8 réacteurs dont elle parle, ce sont le nouveau renouvelable, le reste, c'est l'ancien, l'hydro-électricité. Mais il est clair qu'à l'heure actuelle, ce qui sauve EDF, c'est le renouvelable. Qui a, de plus, pris la place du fossile dans la production d'électricité. Mais les lèvres gercées des dirigeants d'EDF ne le reconnaitront jamais.

En outre, on peut noter que malgré la vague de froid, on est encore loin des pointes de consommations de 2012. Sans doute ici aussi, l'effet de la paupérisation et du changement technique. Le chauffage électrique classique, après la RT 2012, est simplement en voie d'extinction douce.

Chaque année, les plombiers chauffagistes installent des dizaines de milliers de chaudières à gaz, en remplacement du chauffage électrique, et c'est un phénomène très ancien. On fait construire avec l'électrique, et le passage à autre chose est la première priorité.

De même, la pompe à chaleur, air/air, a un marché important. Même s'il n'est pas subventionné.

De plus, comme je l'ai souvent indiqué, le logement chauffé à l'électricité est invendable et inlouable, sauf dans les zones tendues. En même temps, un marché immobilier à deux vitesses se développe et se développera. Le marché du récent, et le marché du taudis énergétique.

De même, les dépenses d'isolation, même menées sans impulsion forte, finissent par avoir un impact important.

A l'insu du plein gré des hommes politiques, la France, techniquement, est rentrée en transition énergétique.

Not'bon président, que le courage n'étouffe pas, avec la COP 21, voulait simplement profiter politiquement d'une baisse tendancielle de la consommation énergétique en Europe, visible dès 2005, quand aux autres, s'ils étaient venus, comme le président chinois et le président US, c'est clairement qu'à l'intérieur, il était visible que la transition était aussi engagée. Epuisement des gisements charbonniers en Chine, baisse de la production de charbon, baisse de la consommation aux USA, avec la fermeture des plus anciennes centrales électriques, celles à charbon, ils voulaient profiter politiquement, d'un mouvement de fond, en feignant d'en être les instigateurs.

De plus, on peut dire que les dirigeants EDF ont atteint un niveau de bredinerie sans pareil. Le chauffage électrique, n'a JAMAIS été rentable, parce qu'il nécessite une infrastructure de transport surdimensionné, et qui n'est pas amortissable sur 3 mois.

D'ailleurs, il est significatif qu'EDF n'a jamais eu la même politique énergétique en métropole et dans les Dom Tom, plus la Corse. Là, la politique a été très tôt axée sur l'économie d'énergie, et ceux-ci connaissaient déjà les lampes à économie d'énergie généralisées, pendant que ce n'était qu'un concept en métropole.

Mais la consommation d'énergie, en berne, même si son prix augmente, indique une baisse imparable du pib réel. La dépense qui n'a pas eu lieu, n'est pas décomptable, ni "productrice de richesse".

Le bas de plafond qui intervient à Davos pour blâmer la remise en cause de l'ordre libéral international, n'a pas compris une chose. L'ordre libéral international s'effondre et collapse sous l'effet de la crise énergétique, pour laquelle il n'a pas de remède à proposer. La poussée des "populistes", n'en est que le reflet.

Les USA viennent de s'apercevoir que le caïd, c'était celui qui avait le plus d'énergie. Pas eux. Plus eux.

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans Energie
commenter cet article

commentaires

EnPassant 20/01/2017 12:00

http://www.moteurnature.com/28737-la-necessite-de-l-hydrogene-affirmee-au-forum-de-davos

Abdel 19/01/2017 21:30

Le principal c'est de protéger Paris de toute coupure (j' apprends qu'il y a un super périphérique électrique autour de Paris ) :

http://www.slate.fr/story/134789/paris-abri-coupures-electricite

logique 19/01/2017 21:11

Si il n'y avait qu'elle au gouvernement qui mente se ne serait pas si grave. Le problème c'est qu'il mentent tous, sans exceptions. Le république bananière de France. Voilà ou on en est !
J'espère bien que le FN va passer se coup ci. Je me demande si on peut encore attendre 5 années d'avec LRPS, a lire l'herpés. A priori le français aime bien se faire en..ler. C'est le pays des hémoroïdes.
Bien que marine c'est l'inconnu le plus total. M'enfin le connu en en veut plus...

Jaï-L 19/01/2017 17:42

Taïwan arrête le nucléaire :
http://www.atimes.com/article/taiwan-finally-joins-anti-nuclear-movement/
Les six réacteurs ne dépasseront pas les 40 ans d'exploitation (en 2025).
Vu le contexte de l'île avec le problème de gestion des déchets, les risques de tsunamis, c'est plutôt lucide comme décision.
"The move is the government’s attempt to promote renewable energy, aiming to increase the current share of 2% to 20% of the island’s total energy generation by 2025."