Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 janvier 2017 1 16 /01 /janvier /2017 21:03

Les vaches sacrées se retrouvent toutes à l'abattoir en même temps.

Au "Figaro", la majeure partie des lecteurs votent protectionniste.

On ne sait pas démanteler les centrales nucléaires, simplement parce que cela n'a jamais été prévu. Donc, je réitère mon pronostic, on démantèlera les parties non contaminées, et on laissera reposer les parties radioactives pendant 50 ans.

La majeure partie de la radioactivité courte se sera dissipée. Il restera les 10 % de la radioactivité longue. On coulera du béton par dessus, chargé de la piéger. Et on recouvrira de terre. De toute façon, EDF n'a que des ardoises.

EDF est désormais incapable d'assurer l'approvisionnement du marché. Et l'hérésie des 35 % de logements bénéficiant d'un chauffage électrique apparait nettement.

Autre vache sacrée à l'abattoir, on se demande si les soutiens à p'tit marquis ne sont pas en train de le plomber. Il n'a échappé, que ce qui a fait la popularité de Trump, c'est que toute la classe politique lui crache dessus. Ici, elle baise la main de p'tit marquis. Le clou sur le cercueil serait que not'bon président lui apporte son soutien.
On pourrait se demander réellement : "Quel soutien ?". Chez p'tit marquis, on doit prier ardemment pour qu'il s'abstienne, se taise, ou se suicide avant de commettre l'irréparable.

Quand certains parlent de "nouvelles idées", en parlant de p'tit marquis, on se demande où ils vont les chercher. Comme Eisenhower (à propos de Nixon), on peut chercher longtemps une idée de p'tit marquis.

P'tit marquis, c'est le mec qui va faire campagne en anglais, à Berlin. S'il ne comprends pas l'embrouille, on ne peut rien pour lui.

Essonne : une soirée de saccages suscite l'émoi à Juvisy-sur-Orge.

Je n'y suis passé qu'une fois, j'ai vu sur une place deux bandes de noirs qui s'insultaient d'une manière que n'auraient pas renié les guerriers de l'Iliade. Je m'étais dit alors qu'ils avaient retrouvé leurs copains. Et encore, visiblement, ils n'étaient qu'à la phase d'échauffement, et aux échanges "d'enculés"... Et autres...

Mais, sur l'article, ce qui est intéressant, ce sont les commentaires, et leur nombre. Les arrêtés seront convoqués dans quelques mois, et sévèrement grondés. Les victimes, elles, se démerderont avec leurs assurances. la police vient "rassurer", mais il ne vient pas à l'idée des autorités que la population aurait aimé les voir avant plutôt qu'après.

Certains s'alarment de la montée du populisme...

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans Politique
commenter cet article

commentaires

EnPassant 17/01/2017 09:38

chez nous aussi cela se passe conmme ça, ça s'appelle le landed resource (sic)
http://www.zerohedge.com/news/2017-01-16/norway%E2%80%99s-fish-brains-trade-india-part-i-background

Après pas d'illusions, les locaux vont se détourner encore plus de ces métiers de merde imposant encore plus de landed resource. le problème est la règle du design to cost, l'ingé indien dans son écrasante majorité n'est qu'un OS (et encore) avec aucune capacité d'initiative nulle et une force d'inertie phénoménale....
Cela s'appelle scier la branche sur laquelle on est assis

pierre 17/01/2017 07:29

A propos de Juvisy... n'oubliez pas l'essentiel : le maire (LR...) s'est empressé de créer... un "groupe de parole".

Si, si.

"pour permettre à tous d’être pris en charge psychologiquement"... ;-)

Ce n'est plus du "populisme" qu'on aura bientôt... mais de l'ultra violence.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/01/16/97001-20170116FILWWW00174-une-bande-armee-ravage-un-quartier-de-juvisy-sur-orge.php