Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 février 2017 5 24 /02 /février /2017 14:44

Des infrastructures. Vous aviez compris. L'auteur de ces lignes étant toujours vert. Donc, l'état des infrastructures en France devient très problématique. Je me demande si Bruno Cavagné m'a copié dessus ???

Les bétonneurs en rond se lamentent, parce que le chiffre d'affaire a baissé de 27 % depuis 2008. L'absurdité de la politique gouvernementale apparait. On voudrait bien réduire les subventions aux collectivités locales, mais qu'elles gardent le même niveau d'investissement. Enfin, investissement, c'est vite dit, parce qu'un investissement est sensé rapporter et que l'investissement des collectivités locales a plutôt tendance à coûter cher, très cher, en fonctionnement.

D'ailleurs, dans certains cas, le titre d'économe, devrait être remplacé par celui de dépensum.

" Les réseaux de distribution d'eau potable présentent des pertes par fuites de 25 % en moyenne ; nos routes nationales - dont l'entretien est en chute libre depuis trente ans - se dégradent ; et que dire du ferroviaire... notamment en Île-de-France. "

Je soupçonne de plus en plus, le plagiat... Merde, c'est mon fond de commerce-z'à-moi, ça !

" Mais à force de trop attendre, les infrastructures se sont dégradées et le coût de remise à niveau est devenu exorbitant. " Exactement ce que disait un internaute il y a peu, et ce que je pense depuis longtemps. On "économise" 50 millions un jour, pour dépenser 10 milliards un peu plus tard. Vache d'économie.

Quand au débat visant à faire payer usagers ou contribuables, on voit ce que ça donne avec les autoroutes. On paie surtout pour le dividende, l'entretien, quand à lui, est fait à minima, et même très minima (sauf pour les caisses au péage).

L'état de déliquescence des infrastructures est un peu moins avancé qu'aux USA, pour une bonne raison, l'entretien s'y est maintenu plus longtemps. Comme je l'ai dit, l'effort financier pour les infrastructures s'est relâché en 1968-1968 aux USA, et dans les années 1980 en France. De plus les dépenses d'infrastructures y sont plus anciennes, elles se sont arrêtées aux années Eisenhower, soit vers 1960.

La métropolisation tant vantée, est la sauce française de l'opposition entre les campagnes et les villes non encore touchée à mort par la globalisation (mondialisation), ils croient qu'en investissant encore, ils arriveront à quelque chose. C'est faux. Comme disait Ivan Illitch, il y a un moment où les effets s'inversent. Tous les efforts tentés pour améliorer le cadre ne font que le détériorer davantage.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans Politique Economie
commenter cet article

commentaires

EnPassant 27/02/2017 10:45

un baikal mode chinois
https://www.theguardian.com/cities/2017/feb/27/sand-mining-global-environmental-crisis-never-heard

tout cela pour du sable

Alcide 27/02/2017 10:04

@Horzabky
... L'appartement est à refaire entièrement si on veut espérer le vendre..
C'est pure folie de dépenser du pognon dans un appart dans le 93 en période de baisse de l'immobilier.
Mieux vaut vendre à n'importe quel prix immédiatement .
Prétexte des problèmes de santé à ta femme pour exiger de partir ,ou part seul pour chercher un endroit où te poser... cela devient vital il me semble.
Tes enfants seront bien reconnaissant que tu aies cette sagesse.

EnPassant 27/02/2017 09:54

Po'v paysans
http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/agroalimentaire-biens-de-consommation-luxe/groupe-avril-arnaud-rousseau-succede-a-xavier-beulin-647216.html

il en cumule les fonctions le pov paysan ! quant est ce qu'il à le temps de s'occuper réellement de son exploitation ?

Quant à l'autre
" Il sera donc remplacé au sein de cette instance par Sébastien Windsor, 46 ans, diplômé de l'Ecole des Mines de Nancy, également exploitant agricole près de Rouen (Seine-Maritime) et président de la chambre d'agriculture du département depuis 2013"

Ecole des mines/exploitant agricoile et et président de la chambre d'agriculture du département !

Après ça il ne faut pas s'étonner que les pov' paysans se fassent ni**er systèmatiquement par les grands groupes (industriels et distribution).
D'un autre coté ils l'ont bien cherché en choisissant ce genre de profil comme leurs représentants.

EnPassant 27/02/2017 09:48

Pourquoi Macron veut "nationaliser" l'assurance chômage
http://www.latribune.fr/economie/presidentielle-2017/pouquoi-macron-veut-nationaliser-l-assurance-chomage-646462.html

Alain 26/02/2017 16:27

"on voit ce que ça donne avec les autoroutes. On paie surtout pour le dividende"
C'est clair !
Énième acte de félonie qui mérite une bonne cour martiale.

Alcide 26/02/2017 11:34

@Horzabky
... Dont votre serviteur, qui habite un immeuble dans un coin craignos de la banlieue parisienne, fera probablement partie...

Qu'est-ce que tu attends pour ficher le camp et te mettre au vert ?
Ta retraite ? Le feu dans la cage d'escalier ? La fermeture des banques ? Une agression ?
Ce qui va se passer est quand même bien visible et pas nouveau.

raleur !! 27/02/2017 10:45

@horsabky
suite...
Ha ! Et un autre point non négligeable : mieux vaut une place dans un cimetiere de campagne que de pourrir dans une fosse commune du 93 !

Y'a combien de ''migrants'' dans le 93 ? Et ailleurs ??
Les massacres du Rwanda c'est 800.000 morts en trois mois par gourdin, coupecoupe, machette, barre de fer etc !

Chez Casto y'a tout ce qui faut : outils et materiaux .. pompopom pom !!!

raleur !! 27/02/2017 10:05

@Horzabky
Evacuer le 93 au dernier moment ? ? ?
Bein t'est dans la merde mon gars !
Trouver un point de chute à la campagne où l'on connait personne ? Dur , dur ! Faut y faire son trou , surtout si on est un ''parigot'' !
Mais il y a un moyen : la généalogie ! Retrouve tes ancêtres, c'est facile et rapide jusqu'à 1790, aprés plus lents et difficile à lire .
Pourquoi ??
Parceque cela permet de faire taire les cons ! Mon neveu né et elevé dans le 77 a migré sur les bords de Loire vers Nevers, là c'était le parigot ! Jusqu'au jour où il a fait taire les cons en leur demandant leur peedigré !
Lui il a sorti un exemplaire des recherches généalogiques que j'avais fait , et vu que la famille est originaire du coin et que cela remonte jusqu'à 1700 , subitement c'était plus le parigot mais un ''pays'' .
Avant 1850 le français est rivé à son ''pays'' comme une moule à son rocher cela facilite les recherches !

Attendre le dernier moment pour quitter le 93 , c'est risquer de tout perdre !
Mieux vaut brader ton appart , l'important c'est que la vente permette de racheter dansl la cambrousse .

Convaincre Bobonne ??
Fait toi un compte d'exploitation prévisionnel sur le cout de la vie dans le 93 et un autre au pays des ancêtres !
Et puis franchement quel avenir pour tes gosses en region parisienne ?
A part galerer , faire des dettes et engraisser des huissiers ?

Horzabky 26/02/2017 20:59

Alcide a écrit : "Qu'est-ce que tu attends pour ficher le camp et te mettre au vert ?"

Mes enfants vivent et travaillent dans la région, le dernier vit encore chez nous et n'a pas les moyens de payer un loyer. L'appartement est à refaire entièrement si on veut espérer le vendre, et ma femme ne veut pas entendre parler d'aller vivre loin de ses enfants... Et puis se parachuter à la campagne si on n'y connaît personne, ce n'est pas vraiment conseillé. Heureusement, j'ai des contacts avec des amis et des parents qui ont des points de chute à la campagne.

S'il fallait évacuer le Neuf-Trois en 24 heures j'ai quand même plusieurs possibilités de repli, à condition d'avoir assez d'essence dans la voiture. J'ai pris le strict minimum au niveau précautions : je laisse toujours le réservoir de la voiture à moitié plein, et j'ai chez moi des bonbonnes d'eau (que je renouvelle régulièrement), et des bougies, allumettes, boîtes de conserves, etc. Ce n'est pas du survivalisme, ma femme me prendrait pour un complotiste. Juste quelques précautions minimales.

EnPassant 25/02/2017 21:53

Tout va bien la preuve au lieu d'importer de l'essence les US n'arrivent pas a en exporter assez pour éviter que les stockages débordent et fassent s'écrouler les prix
http://www.businessinsider.com/record-gasoline-glut-is-causing-problems-on-the-east-coast-2017-2

Ano 27/02/2017 13:39

Changez de femme alors, elle vous fait courir à votre perte.

Quand ça pétera vous n'aurez même pas 24h ni même 24 minutes.

Blanc ou pas vous deviendrez un zombie comme un autre en mode walking dead.

Et à la cambrousse les zombies c'est mal vu. Il y a trop de monde en France de toute façon...

dizemanov 25/02/2017 15:02

l’Uber de la médecine veut séduire les généralistes

[L'Uber de la médecine fait une entrée remarquée en France. A l'occasion d'une conférence de presse organisée ce vendredi, trois entrepreneurs trentenaires (Florian Gueho, Pierre Blanchard, et Marc Postel-Vinay) ont présenté leur solution pour lutter contre le renoncement aux soins des Français.

Partant du constat que 59 % d'entre eux renoncent à se soigner à cause de la difficulté de décrocher une consultation rapidement, ils ont annoncé le lancement à venir de "docadom" dans la capitale française (d'abord dans le 17ème, 18ème, 19ème, et 20ème).

Cet outil deviendra ainsi à partir du mois d'avril 2017 la première application mobile de mise en relation patients/médecins pour des consultations de généralistes à domicile sans rendez-vous. Cette plateforme offrira un ensemble de services numériques pour le patient, tout en offrant un modèle économique souple et innovant pour les médecins.]

http://frequencemedicale.com/index.php?op=Actus&articleID=1277&fmnl=1

dizemanov 25/02/2017 14:33

[...le partage foncièrement inéquitable, ces dernières années et décennies, des gains de productivité au sein de nos populations occidentales justifie amplement de se préoccuper des conséquences - néfastes financièrement pour l'immense majorité - de la robotisation accélérée que connaissent des pans entiers de notre économie.]

http://www.michelsanti.fr/?p=7026

dizemanov 25/02/2017 14:31

La France, la Suède et l'Europe en général comme contre-exemples. "Paris n'est plus Paris", dit Trump.

[J'ai un ami, c'est quelqu'un de très très important.
Il adore la Ville lumière. Pendant des années, tous les étés, il allait à Paris, avec sa femme et sa famille.
Je ne l'avais pas vu depuis longtemps et j'ai dit "Jim, comment va Paris" ?; "Je n'y vais plus. Paris n'est plus Paris"], D. Trump

http://www.romandie.com/news/Paris-nest-plus-Paris-dit-Trump_RP/776405.rom

Sébastien 25/02/2017 13:39

Entretenir les services publics (on se passerait bien de certains tout de même, genre Pole-Chomage, la CAF...) ou construire des Hôtels de Région (Hôtels sans migrants pourtant) et arroser des banlieues sans fond(emmenés, ah ah ah) et autres assoces Tuturelles il faut choisir.

anonyme 25/02/2017 12:14

Des infrastructures :

Quand le bénévolat des administrés est nécessaire pour l'entretien des infrastructures communales.
Dans le reportage La route de la discorde de l'émission Vive la politique, ce sont les administrés d'une commune rurale des Pyrénées qui font du bénévolat avec leur matériel agricole pour boucher les trous dans les routes avec du gravier et du goudron avant que les routes ne se dégradent beaucoup plus.
La mairie ne paye que le gravier enduit de goudron.

La France vue d’en bas
http://tvmag.lefigaro.fr/programme-tv/programme-tv-la-france-vue-d-en-bas_2b0bc8f2-acc9-11e6-83d1-1a3376f6dc1d/
Dilemme a résoudre : réparer la route ou rénover la salle communale ?
Faut-il consacrer tout le budget du village à la réfection des routes et abandonner la salle des fêtes? C’est finalement dans le compromis, après avoir discuté largement avec les villageois, que l’édile opte pour une solution placée sous le signe des économies. Ainsi, des villageois volontaires participeront au rebouchage des trous des voies communales. Quant à la salle des fêtes, dans laquelle les anciens se sont presque tous mariés, un rapide coup de peinture suffira.

http://www.france3.fr/emission/vive-la-politique/diffusion-du-17-11-2016-23h50
Pour que les routes de la commune soient parfaitement lisses, Jean-Marc-Laffitte préfère investir les 10 000 euros du budget municipal, plutôt que de les consacrer à la rénovation de la salle des fêtes.

On est bien loin de dépense futile comme refaire des places sans changement significatif dans des mairies riches comme Paris :
http://www.capital.fr/enquetes/derapages/l-incroyable-derive-financiere-de-la-mairie-de-paris-549730

Quand on voit le succès des automobiles de type SUV partout dans le monde occidental, on peut se dire que l'état des routes se dégrade de manière généralisé.

Dany 25/02/2017 10:19

Et si les assurances refusaient d'assurer toute nouvelle construction en zone sensible ? La Macif le fait depuis longtemps.

Dizemanov 25/02/2017 09:59

On commence enfin à entrevoir la logique de cet événement tant attendu tellement il sera excellent « Les élections françaises - le plus important évènement (de crédit) jamais observé ? » https://investir.lesechos.fr/marches/analyses-opinions/une-victoire-de-marine-le-pen-ferait-sauter-la-planete-finance-avertit-une-banque-americaine-1645052.php#xtor=CS1-14

La Gaule 25/02/2017 09:11

Tiens, la famille de notre Théo semblait aussi faire dans la faisanderie du travail.
Pas grave, puisqu'on nous dit (c'est le journaliste qui le dit) que la victime d'Aulnay était inconnue des services de police au moment de son interpellation.

https://www.marianne.net/societe/soupcons-d-escroquerie-le-parisien-revele-que-la-famille-de-theo-est-au-coeur-d-une-enquete

Marine Le Pen par exemple est tricarde à ce niveau, c'est pourquoi on en parle tant, au bon moment et au bon endroit -dans les journaux pardi !.
...Et là bien sûr l'enrichissement personnel coule de source, ce n'est pas comme pour la victime d''Aulnay...
Cela me fait penser -aller savoir pourquoi- au passage truculent du roman bagnard « Papillon », où le narrateur nous expliquait ce qu'était un « plan » -un tube métallique avec du pognon roulé à l'intérieur que l'on se mettait dans le fion pour se protéger des voleurs.
C'est sur que 52 000 euros en coupures de 20 euros dans une boîte ronde de « Nescafé », cela peut faire du dégât chez un novice.
Moi, j'arrive à tolérer 100 000 euros -les économies d'une vie de travail honnête- en coupures de 10 euros dans une boîte de « Milumel bébé » (6 mois à 2 ans). Mais je reconnais qu'en cinquante de carrière j'ai eu un entraînement exceptionnel.
Et j'arrive même à marcher en ville avec. Bon, d'accord, il faut que le trottoir soit large et que personne ne vienne dans l'autre sens... Mais au moins, moi, pas de danger que je me retrouve à l'hosto.
Dommage d'ailleurs. J'aimerais tellement avoir la visite de soutien du garde-champêtre ou du facteur (Théo a bien eu droit à celle du maire de Tulle).
Ou de celle de Ribery, le sourire multiculturel prometteur des stades.
Quoique lui ne pourrait pas mettre ses avoirs -le juste prix de son talent- dans un « plan ». Il lui faudrait une citerne.
Trêve de plaisanterie, je note que sur les banderoles de ses soutiens juvéniles il est marqué « VENGEANCE pour Théo ».
Jadis, dans les mêmes cas de figure et dans le doute au moins observé par toutes les parties en cause, on se contentait d'invoquer la JUSTICE.
Ce temps est donc révolu, tant aujourd'hui on est sûr de son fait -toute haine gratuite mise à part naturellement.
Et demain tout ce petit monde sympa ira manifester contre le fascisme, toujours sans haine.

Dizemanov 25/02/2017 13:09

Avec les flics et particulièrement ceux agissant pour les services spéciaux de l'état profond, c'est toujours donnant-donnant !
Ainsi on créé et on manipule de soit disant victimes que l'on fait mousser et que l'on entoure d'agitateurs ! Nul doute que ce Theo Luhaka soit contraint de se "racheter" officiellement une conduite en servant de coeur à un projet qui le dépasse et qu'il fera la sale besogne qu'on lui impose pour échapper à sa punition... Clairement, ici on s'échauffe pour la guerre civile promise en cas de victoire du FN, on répéte, on s'organise, on jauge la réaction de la masse, on évolue le potentiel...
Pas sûr cependant que ça incite à voter pour les Macron, Fillon, Hamon, pour les continuateurs du désordre en somme...
Triste sort que le notre...

romulus 24/02/2017 20:21

Tout comme vous, je pense que la décroissance approche. Et avec tout ce qu'on a accumulé comme connaissance en tout genre du temps de notre expansion, on devrait s'en sortir; encore faut-il que l'on tourne le dos aux pensées qui nous ont mené à la catastrophe. Et comme je le dis souvent désormais: pourquoi s'évertuer à tout recomposer (les grandes migrations, le multi-culturalisme agressif) et risquer la grande catastrophe, ceci pour une unification globale alors que l'on se doute bien que 8 milliards d'habitants ne seront jamais unifiés du moins culturellement.Et qu'ils reformeront des clans à la moindre occasion.

La Gaule 25/02/2017 09:10

Il semble que l'état profond américain soit prêt à tout pour maintenir l'hégémonie du dollar, y compris à fomenter des situations de guerre civile en Europe en y implantant le maximum d'intrus (« migrants » en langage PC).
Voir là-dedans le résultat logique et raisonnable d'un quelconque débat historique, philosophique et -sans rire- « moral » (le genre E. Todd face à deux chercheurs du CNRS et une femme de ménage FN sur Canal +) n'est pas seulement une perte de temps, c'est surtout une bataille de perdue -une de plus sur le plan culturel.
Et comme l'unification des monnaies européennes dans un contexte global de libre échange a été le pilier privilégié de cette hégémonie là...

Horzabky 25/02/2017 09:02

Il y a parmi nos dirigeants, dans les médias, etc, une volonté de se mentir à sois-même à ce sujet. Il y a bien des gens, très nombreux, et non des moindres, qui disent que le Grand Remplacement, c'est de la paranoïa, alors qu'il suffit de regarder la sortie d'une école dans n'importe quelle grande ville de France, ou même d'une ville moyenne, pour voir que ce n'est pas un mythe.

Je me souviens d'un copain, cadre supérieur bac +5, qui me disait, au début des années 2000, qu'il y avait très peu d'immigrés en France. Nous étions à Paris, avenue d'Italie. Je lui dis : regarde autour de toi, tu verras qu'il y en a beaucoup au contraire. Il m'a répondu : je préfère croire les statistiques officielles. Je lui ai rétorqué que les statistiques ethniques étant interdites en France, les statistiques officielles ne lui diraient pas grand chose, car elles ne distinguent pas nationalité et appartenance ethnique. Autant parler à un mur.

Beaucoup de gens ne veulent même pas croire ce qu'ils voient, alors quand il s'agit de quelque chose qu'on ne voit pas (pour l'instant, et surtout quand on ne veut pas voir) comme l'épuisement des ressources fossiles, c'est évidemment encore pire...

François Hollande (HEC + ENA, une vraie bête à concours) a passé son quinquennat à attendre une reprise économique qui ne risquait pas de venir, vu la pénurie croissante d'énergie bon marché (de l'énergie chère, par contre, on en trouve, mais elle étrangle l'économie).

Merkel, qui a un doctorat en chimie, ne semble pas avoir compris non plus. Sinon, elle n'aurait pas laisser entrer un million de migrants inassimilables en un an. Même les gens intelligents ne voient pas ce qu'ils ne veulent pas voir.

Enfin, "s'en sortir", comme vous dites, c'est assez vague. Je préfère dire "sauver la civilisation". Parce qu'il y aura beaucoup de perdants. Quand la planète ne pourra plus nourrir sept ou huit milliards d'habitants, ça sera dur pour les quelques milliards de perdants... Dont votre serviteur, qui habite un immeuble dans un coin craignos de la banlieue parisienne, fera probablement partie.

Max 24/02/2017 17:24

"Quitte à recourir à l’endettement." : Tout est dit. Avec ce genre de triste sire on est sûr d'aller à la catastrophe. Il veut faire des travaux ? Qu'il paye ses ouvriers sur son argent de poche.

Vindilis 24/02/2017 17:12

Sans compter les implantations humaines faites en dépit du moindre bon sens : quartiers construits dans des zones inondables ou submersibles par exemple, et après on va dire que ce sont des catastrophes naturelles et non humaines... La métropolisation c'est aussi la destruction par l'urbanisation des meilleures terres de maraîchage ou de pâturage. L'agglomération nantaise, longtemps dirigée par un héros de pacotille, en est un des exemples depuis une trentaine d'années, avec en plus un projet d'aéroport inutile dans une zone humide, sur un sol impropre à la construction de pistes sauf à réaliser des fondations spéciales par pieux. Bref, il est temps que le pic pétrolier se fasse sentir rudement en premier lieu pour ces bobos métropolitains asexués qui ne savent même pas distinguer une vache d'un taureau et qui s'inquiètent du changement climatique uniquement parce que leurs résidences secondaires sont menacées par les flots. Quant aux élus qui ont autorisé en toute connaissance de cause ces constructions en zones submersibles ou inondables, ils mériteraient la prison à l'égal des fonctionnaires de préfecture ou de l'équipement qui ont volontairement ou par incompétence fermé les yeux sur les petits arrangements entre amis. Quant aux imbéciles des cités, c'est avec pelles et pioches qu'ils devront aller produire leurs propres herbes s'ils en ont encore le loisir ou l'oisiveté. On pourra d'ailleurs recourir à la corvée pour les occuper à reconstruire digues et ponts, et à démanteler l'inutile, autoroutes, parkings, aéroports et autres fariboles de l'anti civilisation pour le rendre à la forêt et à l'agriculture nourricière. De toute manière ce sera un progrès par rapport à l'esclavage dont leurs ancêtres furent les victimes et souvent les bourreaux et avec la bonne conscience enfin de servir le pays et leurs descendants qui ne sont pas plus que nos générations responsables de ce qui s'est passé historiquement. N'en déplaise au Marqués Cabron*, candidat favori et préféré des immondes et cie.
*Gros mot espagnol qui sonne bien avec ledit personnage.

Alain 26/02/2017 10:36

"L'agglomération nantaise, longtemps dirigée par un héros de pacotille, en est un des exemples depuis une trentaine d'années"

J'habite Nantes depuis 9 mois.
Les premiers temps j'ai été sidéré par la cadence de construction de nouveaux immeubles.
J'habite dans un immeuble de 2011, du quasi neuf donc.
L'isolation phonique est inexistante.
J'entends les voisins marcher au dessus, et parler ceux d'à côté.
Impossible donc de faire une sieste, et la nuit je suis réveillé au moindre objet qui tombe, à la moindre chaise tirée, au dessus ou a côté.
Dire que ces appartements de 40m2 sont vendus "à partir de 160 000 euros"... il y a comme une escroquerie dans l'histoire.
Bref, je quitterai définitivement la ville d'ici quelques mois pour m'installer à la campagne.

La Gaule 25/02/2017 09:09

Commentaire parfait (magnifiquement parfait) sur le plan du bon sens et des vœux pieux rêvés -PR pourrait le mettre à la une de sa semaine.
Mais cela me fait aussi penser au chant du Silbaco, l'invocation aux dieux-animaux des amérindiens pour qu'ils lourdent les grands méchants blancs du continent.
Noubliez jamais la formule de Mao : « une voyage de mille kilomètres commence par un premier pas ». Et le premier pas, celui que vous posez sur un étron de chien le long d'un trottoir grisâtre, c'est la monnaie.
N'oubliez jamais que derrière tous les maux que vous dénoncez à raison, il y a des rapports de force et des rapports de pouvoir qui en découlent.
Et la monnaie est au cœur des rapports de force en devenant l'instrument radical du pouvoir des dominants pour plier les dominés à leurs volontés.
Il n'y aura pas de mutation économique, à commencer par la mutation énergétique, qui ne trouvera une traduction monétaire en terme de pouvoir (en 1973, la prétendue « crise du pétrole » et l'envolée des cours de l'or noir qui a suivi était autant la condition obligée de la désindexation du dollar sur l'or jaune que l'inverse, pourtant intervenu deux ans auparavant).
En Europe, les rapports de force qui ont présidé à l'UE ont institué l'Euro comme instruments privilégié de la dépossession des peuples à décider de leur destin.
Le but de l'Union Européenne, le moyen, était d'arriver à l'euro, la fin -justifiant les moyens dans le projet américain.
Beaucoup vous susurrent « Meunon, meunon ! On peut très bien sans l'euro continuer l'Europe -la belle, l'immaculée, la Sainte europe qui vous branle pour vous aidez à vous endormir après vous avoir bordé dans ses draps douillets».
MON CUL.
Détruire l'Euro c'est détruire l'Europe, celle qui existe légalement, soit l'UE (l'autre connais pas, j'en ai entendu parler que dans les livres) et tout le monde le sait.
Et l'euro ne tombera pas tout seul comme certains nous le prédisent depuis des années et des années avec la foi du charbonnier.
Il restera toujours aux gardiens du temple la possibilité de mettre ce Pouvoir là au bout du fusil, ou de la trique dans un premier temps. Et la trique comme le fusil sont encore à ramasser tant que la démocratie le permet, cela malgré la puissance de frappe des nervis de la finance.
A l'horizon crépusculaire et mesquin qui est le notre, il faudra prendre ses responsabilités et soutenir sans réserve ceux qui s'attaqueront frontalement à l'idole.
Quand un Dupont-Aignan, pour lequel j'ai de l'estime, vous dit la mine candide, que « ses positions ont évolué sur l'euro », il constate simplement que la majorité du peuple n'est pas encore prête a balancer la breloque aux orties -d'où les déconvenues électorales du futur proche.
Il est plus facile aussi de rêver envoyer les racailles aux champs dans le monde idéalisé de l'après pétrole que de s'abaisser à ramasser la trique après avoir piétiner l'étron du chien -sans parler de ceux qui plantent des salades dans leur petit coin dans le seul but de ricaner des malades du scorbut.
La porte de sortie avant tous les voyages est pourtant simple.
L'euro existe le vendredi soir à vingt heures et le lundi matin à huit il n'existe plus.
Encore faut-il le vouloir.

http://www.lacrisedesannees2010.com/2017/02/que-sera-la-journee-du-8-mai-2017-en-cas-de-victoire-d-un-e-souverainiste-a-l-election-presidentielle.html#anchorComment

http://www.lacrisedesannees2010.com/2017/02/candidats-souverainistes-a-l-election-presidentielle-il-faudra-frapper-fort-apres-les-deux-articles-consacres-aux-candidats-et-a-la