Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ARRET DU NUCLEAIRE ALLEMAND...

22 Mars 2017 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Energie

Le Nucléaire allemand s'arrêtera en 2022, définitivement. Et c'est tant mieux.

Le démantèlement coûtera cher, parce que le nucléaire coûte cher, et que c'était un coût différé, dont on n'a jamais parlé.

On a aussi complétement oublié, côté décideur, la question du stockage de l'électricité par la STEP, pour une bonne raison, pour ne pas passer pour des cons.

Les possibilités de la STEP marine ont totalement été négligés, enterrés, oubliés, et surtout pas recensés. Histoire, là aussi, de paraitre intelligent. Et d'avoir des gros budgets de constructions. Comparativement aux centrales nucléaires, les STEP, c'est que dalle. Pas assez chère, mon fils.

"Le littoral de la Manche, notamment en Bretagne et en Haute Normandie, présente de nombreux sites très favorables pouvant opérer entre la mer comme réservoir bas et un réservoir de 1 ou 2 km² situé en dehors des villages sur une falaise à une centaine de m au-dessus de la mer. 12 de ces sites sont schématisés au verso. La puissance installée sur un site pourra être de 1 à 2 Mw, pour un investissement de l’ordre de 2 milliards d’euros"

Et le stockage de l'électricité nucléaire aurait pu être considérable avec la STEP (au moins en termes annuels). Mais déjà qu'on avait trop construit de centrales nucléaires... Et des fois qu'on aurait rendu rentables des centrales nucléaires...

Donc, contre les éoliennes, il n'y a que l'argument complétement nul : c'est pas beau, comme si les zones pavillonnaires, les zones de chalandises, Paris, les lignes à haute tension, et tout un tas de toutim, c'était beau.

Les 500 000 moulins existant sous le premier empire étaient ils beaux ? Je pense qu'à l'époque, la question ne se posait même pas...

Pendant ce temps, la consommation de produits pétroliers en France, régresse en février. la maigre progression enregistrée en un an ( + 0.2 %), indique une colonne vertébrale économique pas loin d'être cassée. Historiquement, depuis 2005, c'est le pétrole qui lâche en premier, le gaz en second, et l'électricité en dernier.

Mais le tiercé pourrait être bouleversé grâce à la bêtise intrinsèque du comité de régulation de l'énergie et de ses hausses du prix de l'électricité, rétro-actives.

D'ailleurs, visiblement, la construction est en train d'avoir ses vapeurs. Et le commerce extérieur s'affole.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

L'apres 23/03/2017 14:05

Un constructeur de navires coule jusqu'aux abysses. Un bon indicateur comme Caterpillar.

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2017/03/23/97002-20170323FILWWW00059-coree-du-sud-daewoo-de-nouveau-renfloue.php?cmtpage=0

wawa 23/03/2017 11:01

Vous encencez les step marine sans prendre en compte leur éventuelles limites, comme la corrosion des conduites et des turbine, cf l'usine de la rance, qui fonctionne parfois en step ( pompage heure creuse, turbinage heure pointé).

La place des step marines selon moi : pour aider a devaser les ports, dans les cas favorable, et avec des mairies motivées car les er ont rendue justement les step non rentables en écrasant l'écart de prix entre la pointé et les heures creuses.

Quand au demantellement je me demande pourquoi il n'est pas envisagé de couler les réacteur dans le béton et laisser la radioactivité décroître. A 200 e le m3 de béton, il y en a pour une dizaine de millon par réacteur.

Horzabky 23/03/2017 13:33

@ wawa :
"Quand au demantellement je me demande pourquoi il n'est pas envisagé de couler les réacteur dans le béton et laisser la radioactivité décroître."

Le béton se dégrade rapidement du fait des intempéries. Voir l'état des HLM de chez nous après trente ans... Même l'arche de Tchernobyl (25 000 tonnes de béton) n'est pas conçue pour durer plus de cent ans :
https://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/nucleaire/arche-de-tchernobyl-ou-en-est-le-projet-de-confinement-de-la-centrale_30268

Dizemanov 23/03/2017 05:16

affiche d’annonce du débat : le petit marquis de Belgueul coloré et adouci, seul buste tourné à l’opposé de tous les autres qui ont grise mine ...
prntscr.com/end00e

simplet 23/03/2017 12:41

Mais c'est " l’Élu " de l' Olympe, voyons...!
Ses parrains ? Davos, Bilderberg, CRIF, GOF !
Sa marotte? une gérontophilie qui rassurera les rentiers.
Le disjoncteur idéal qu'on vous dit. Quand cela saignera vraiment dans le pays, il sera jeter au bûcher sans susciter un quelconque regret.

BA 22/03/2017 15:39

Les 16 et 17 mars 2017, l'institut de sondage IPSOS a fait une enquête sur le thème : « La place de la religion et de la laïcité dans l'élection présidentielle. »

1000 personnes ont été interrogées.

Une question EXPLOSIVE leur a été posée sur la compatibilité entre la religion musulmane et la société française :

Résultat :

- Pour 39 % des personnes interrogées, la religion musulmane est compatible avec les valeurs de la société française.

- Pour 61 % des personnes interrogées, la religion musulmane n'est pas compatible avec les valeurs de la société française.

C'est à la page 10 :

http://www.ipsos.fr/sites/default/files/doc_associe/religions_et_laicite_mars2017.pdf

Ano 22/03/2017 21:51

Petit à petit, on se rapproche des 51% qui penseront que c'est compatible. Ne reste que 12% à "convaincre". Tout va bien. N'est-ce pas ?

Le seul espoir que j'ai, je le place en les jeunes moins cocus que leurs parents baby-boomers. Il faut les soutenir.

Bien à vous BA.