Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mars 2017 5 24 /03 /mars /2017 10:22

Sauf localement, le E-commerce, en terme de volume, c'est du flan.

1.4 % aux USA, 16.6 % en Corée du sud. il reste à savoir la part de cannibalisation, à savoir combien ont basculés de la forme plus ancienne de VPC (vente par correspondance), à la vente sur internet.

 

Et de toutes façons, il est clair que certains pays n'y adhéreront jamais. Là aussi, la contrainte géographique fait que les frais de livraisons seront dissuasifs dans certains cas.

Un tout petit pays comme la Corée du Sud n'a pas les mêmes contraintes que les USA. Le E-commerce aux USA peut se penser dans des endroits à haute densité, pas ailleurs.

De même, le Drive en France ou en Grande Bretagne se portent pas mal, simplement parce qu'ils sont subventionnés par les marques. Combien de temps encore ? Et oui, le salarié qui fait les courses à votre place, et vous prépare pour le même prix, c'est la chaine de magasins qui prend en charge la différence.
Comme l'hypermarché en France est un modèle économique en souffrance, tôt ou tard, la question se posera. Quand ils arrêteront la bagarre pour les parts de marché, qu'en restera t'il ???

En même temps, le consommateur aujourd'hui, n'est pas le consommateur du 19° siècle, assidu au "tarif-album". Il jaugeait longuement sa commande, ne l'attendait pas avec impatience, elle était expédiée par train, et livré par le facteur (service public), qui était loin de ne faire qu'une tournée par jour (au moins en milieu urbain)...

Les secteurs où le E-commerce s'est réellement implanté solidement sont rares. Les livres, l'habillement, les billets de trains...

Pour les professionnels, cela a simplement remplacé les anciens supports. Donc, là non plus, pas de quoi casser 3 pattes à un canard.

Souvent, d'ailleurs, le succès n'a été là que parce que les points de vente avaient préalablement disparus...

De même, se pose t'on la question de savoir le pourcentage de vente conclues par téléphone ? (qui plus est, fait on la différence entre fixe et portable ???).
Non, la vrai différence, comme le dit zerohedge, c'est que le secteur de la distribution s'effondre, et s'effondre sociologiquement. La fréquentation de malls a baissé de 50 %, et ils étaient de vrais lieux de vies.


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick REYMOND
commenter cet article

commentaires

francomusso 24/03/2017 21:37

Avant 2008 avec environ 100 euros par semaine je me fournissais de tous le nécessaire pour trois personnes. Maintenant c'est pour une seule personne. De mon point de vue la hausse des prix c'est x 3 ou 300%. En 10 ans, soit environ 30% par an. Et comme par hasard, c'est environ les augmentation annuelles des grands patrons. Etonnant non?!?!

logique 24/03/2017 20:03

M'enfin ,avec un tout petit peut de jugeote ! Sachant que les prix ont été multiplié au moins par deux depuis 2000 et que le PIB n'augmente que de quelques %. Il faut bien se dire qu'il y a quelle que choses qui cloche dans la consommation. Si les gens avaient continué a consommer au même rythme le PIB aurait du être multiplié par 2. Mais même sans se poser la question du calcul de PIB. Si les prix double et que le salaire stagne, les consommateurs ne peuvent consommer que deux fois moins. Après il y a ceux qui ne savent pas compter et qui vont vous raconter que la différence, la perte de pouvoir d'achat a été remplacé par le crédit. Cela devrait se voir dans le PIB. Cela c'est vue entre 2000 et 2006 avec du 4/5% mais depuis on a du mal a dépasser les 1% de croissance. Et si on rajoute a cela la paupérisation. Moi je me demande comment il arrivent a avoir encore un PIB qui augmente. Cela tiens du miracle ou tout simplement du traficotage des chiffres. Il n'en sont plus a un mensonge près.
Il n'y a que ceux qui ne savent pas compter qui peuvent y croire. Mais comme il y en a de plus en plus. Je ne suis pas étonné :))