Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LA SEMAINE DE PHIL...

14 Mars 2017 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Politique

" > La preuve de l'intelligence apparait dans la réaction à la situation imprévue. Pas dans le pré-mâché.

C'est vrai. En prépa, c'est du par coeur et rabâchage car ce sont des bases que tu dois savoir par coeur.

En école d'ingénieur, c'est déjà plus orienté réflexion mais cela reste apprendre à reproduire une expérience qui a déjà fonctionné. Cela reste technique et pratique car on doit apprendre son métier.

J'ai continué en thèse et là cela a été un choc. Lorsque j'ai demandé de l'aide à mon directeur de thèse, il m'a répondu : "C'est toi le spécialiste, débrouille toi et viens me dire ce que tu as trouvé". Donc là oui en recherche tu te retrouves face à une situation imprévue et inconnue. Mais bon c'est à bac + 5 et tu dois être à même d'avoir suffisamment de bases et d'outils pour raisonner. Tu as trois ans pour le montrer. "

J'avais à une époque, un collègue arabe (pas trop instruit) qui m'avait livré la même réflexion, en parlant de son fils :  "Mon fils, je vais te donner le secret, que m'avait donné mon père, et que tu transmettras toi même à ton fils : tu es un homme désormais, tu te démerdes"...

On peut dire ça d'une autre manière. "Sciences sans conscience... etc".

Une prépa, ce ne sont que des outils. Et visiblement, une certaine fraction, pas toute, loin de là, de ces gens issus des prépas, en ont fait un usage qui ne démontre pas l'intelligence de celui qui en a bénéficié.

Au contraire. Phil a été mis au pied du mur, et c'est certainement là, qu'il a fait "coaguler" sa formation initiale. Il a commencé à marcher seul.

Quand on voit ces hommes politiques, bien proprets, bien formés, incapables d'avoir une idée personnelle, mais référer à un culte qui n'est pas autre chose qu'une récitation, on voit qu'il y a un problème.

Face à des imprévus, ils cherchent la fuite dans des certitudes. On m'a demandé des certitudes. On m'a demandé des bilans prévisionnels. Pour moi, ce n'est ni plus, ni moins que de prédire l'avenir qu'on m'a demandé, sous une forme pseudo-scientifique.

Je l'ai fait, mais, au fond, qu'est ce que je pouvais avoir comme appréciation sur ces gens ? Une fois, j'ai poussé le mépris en indiquant, en annotation sur une demande de subvention que s'ils ne me l'accordaient pas, Krôm les jetterait loin du Valhalla et rirait bien d'eux. (C'était un jour où j'avais un peu forcé sur l'apéro d'entreprise). Mais la subvention est quand même bien arrivée.

Je me pose depuis lors, la question de savoir si quelqu'un a lu ce dossier, ou si j'ai bien fait rire le lecteur éventuel, qui devait lui aussi, avoir de l'humour, ou était totalement incrédule devant son travail...

" Sous ces conditions, que les dirigeants européens continuent à se demander pourquoi les électeurs européens abandonnent les partis qui sont au pouvoir depuis plus d'une génération montre à quel point ils sont déconnectés de la réalité. "

"Les dirigeants européens pratiquent non pas une vraie politique, c'est-à-dire une série de décisions dont le but est réagir à la réalité ou de peser sur elle, mais au contraire une liturgie. Leurs actes doivent être compris non pas comme des mesures prises dans le monde tel qu'il est, ou en rapport avec celui-ci, mais au contraire comme une série de gestes symboliques dont le seul but est d'invoquer l'idéologie (ou la religion) en laquelle ils croient, celle du post-nationalisme et de la fin de l'histoire. Tels des initiés gnostiques, les dirigeants européens se considèrent comme un clergé doté d'une clairvoyance que les simples mortels n'ont pas ; s'enorgueillissant d'avoir avancés au-delà du concept passéiste du rapport de forces, et se vantant de leur approche post-moderne, les Européens dédaignent les Etats arriérés comme la Russie, la Turquie ou encore les Etats-Unis qui, eux, continuent à croire en leur puissance et en l'utilité de celui-ci." 

Les gens les mieux instruits sont donc ceux qui font appel non pas à la réalité, mais à un dogme. L'Union européenne est une construction religieuse. J'avais indiqué ce point de vue il y a bien longtemps. Le pouvoir religieux est à Francfort et Bruxelles.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

La Gaule 15/03/2017 09:26

@ Bruno

Une erreur de manip sur un vieux fichier Word (d'ordinaire j'écrase systématiquement tout ce que je viens d'écrire -la postérité mérite mieux) a fait ressortir du pays de Mathusalem un commentaire daté sur la Commune, accolé à des réflexions sur la conclusion du billet présent de PR.
L'effet est assez bizarre, merci d'avoir tout de même jugé bon de le commenter (je suis d'ailleurs d'accord avec vous, le train des barricades est passé, je l'ai d'ailleurs volontiers défendu ici).

@ Alcide

Je te fais remarquer que ton commentaire est directement insultant, ce qui ne m'étonne guère. Si je suis bien au chaud dans mes études, toi tu l'es derrière ton clavier.
Chesterton était chrétien, tu le savais ?

https://fr.wikipedia.org/wiki/G._K._Chesterton

Je parie que tu as confondu avec l'inventeur de la fosse sceptique, ou du broyeur à compost ?

C'est vrai que tu exhales l'humour de merde comme le fumier des vapeurs de méthane.

Si tu n'as pas encore compris que tout ce qui touche au fion n'avait pour moi aucune espèce d'importance, je te conseille d'aller voir un bon proctologue, la rétention de matière cela se soigne et tu sentiras moins de la bouche.
Il n'y en a pas un dans ton village ?
Comment ? Si, mais C'est un youde ?
T'as raison. Toujours faire gaffe au sionisme.
Dans un trou pareil (puisque tu y es) il doit bien y avoir un sorcier alors ?
Comment ? Il y en a mais avec des grandes cornes ?
T'as raison. Toujours se méfier du satanisme.

En tout cas, je ne sais pas si tu es aussi chrétien que tu le dis, mais côté catéchisme tu devais être le meilleur dans ta paroisse.
A mon avis, ton cureton était pédé (si, ça existe, tiens, regarde l'abbé Pierre).
Mais tu vois, moi, tête à boule (coupde) cela ne me dérange pas de lire tes conneries. Juste un petit sourire de temps à autre, attitude typiquement sataniste et sioniste.
Et puis, n'aie pas peur, soit pas si farouche, quand je vais à la campagne, je prends toujours mes précautions.
Jamais sans mes capotes, mes lingettes et un flacon de Mercryl.

Occitan 14/03/2017 19:20

Ma grand-mère écoutait les personnes et disait souvent "c'est pas parce que tu es instruit que tu es intelligent", elle a traversé le XX, deux guerres, cela me laisse songeur sur notre destinée.

Jazzman 14/03/2017 15:43

L'intelligence est avant tout la capacité à évaluer sa propre intelligence.
C'est ensuite la capacité à avoir de bonnes idées par auto-contradiction.
Une bonne preuve d'intelligence est la capacité à osciller entre deux raisonnements plausibles, le rire.

Eric83 14/03/2017 14:09

L'intelligence, c'est le sens critique, le discernement, la faculté d'adaptation...en somme des opposés du dogmatisme.
Si je peux me permettre un conseil de lectures : Jiddu Krishnamurti, "Se libérer du connu" / "Briller de sa propre lumière" / "L'éveil de l'intelligence"...etc...

logique 14/03/2017 16:26

excellente lecture. Mais c pas pour les personnes fragiles intellectuellement parlant :))

M.S.BLUEBERRY 14/03/2017 14:02

Bonjour.
Que penseriez vous d'un ticket MLP présidente / Asselineau premier ministre .
Pragmatisme et réalisme ( adaptation ? ) ne serait ce que pour dégager une majorité parlementaire .
J'ose anticiper une réponse intéressante et divertissante. Merci.
M.S.BUEBERRY.

Horzabky 15/03/2017 13:30

À mon humble avis, Asselineau a un ego trop développé pour être Premier ministre. Il veut être président ou rien. Et puis, lorsqu'il sort de son domaine de compétence (l'UE) il se révèle tel qu'il est : un énarque imbu de lui-même. Il ne comprend rien à l'islamisme, et donc aux problèmes de notre temps, à part l'UE et les USA. Je me souviens d'une vidéo, peut de temps avant l'attentat sur Charlie Hebdo, où il disait que le terrorisme islamiste n'existait pas !

Il a dit récemment que le "grand remplacement" c'était de la paranoïa. Qu'il aille donc faire un tour au-delà du périphérique parisien, notamment côté nord et est. Il le verra sur place, le grand remplacement... Qu'il regarde aussi la sortie des écoles, même dans le 11e arrondissement où il habite.

Asselineau est fier de rappeler qu'il est sorti 2e de sa promo à l'ENA. Désolé cher Monsieur, nous sommes gouvernés depuis cinq ans par un énarque sorti bien classé de sa promo, et on voit la catastrophe... Les bêtes à concours ne sont bonnes qu'à ça : passer des concours, et tout oublier après. Hollande ne sait même plus parler anglais, alors qu'il a fait HEC et l'ENA (écoles pour lesquelles un très bon niveau d'anglais est exigé) et fait un stage aux États-Unis.

Ceci étant, Asselineau n'est pas le pire, loin de là. Je voterai pour lui s'il se retrouve au 2e tour, sauf si son adversaire a pour initiales MLP ou NDA.

La Gaule 14/03/2017 13:56

« On se croit face à la France de Thiers plus qu'à celle de de Gaulle... »

Ouais... Mais si vous aimez les analogies historiques il faut les pousser jusqu'au bout, jusqu'à montrer ce qu'elles valent réellement.
D'abord la France de Thiers c'est celle de l'après Commune, c'est-à-dire de l'éradication totale (définitive?) du peuple de Paris, celui qui avait dicté l'agenda révolutionnaire du pays depuis 1789.
Première grosse nuance. Le « peuple » parisien des classes moyennes bobos d'aujourd'hui fait la révolution Place de la République pendant que les autres dorment -donc en fait du cinéma.
Cela autant par haine de l'autre peuple -celui des « beaufs » honnis dont elles a organisé en douce l'éjection de sa métropole- que par mauvaise conscience d'être depuis un demi-siècle le tapin le plus servile des classes supérieures.
Il faut prendre aussi la Commune pour ce qu'elle est -au-delà de la chanson de geste que la « gôche » en a tiré.
Mouvement sécessionniste et disparate -puisque d'authentique royalistes et autres bonapartistes y ont participé- recadré brutalement dans le giron national par une province massivement acquise à une restauration monarchique après le désastre de la guerre franco-prussienne.
Preuve au passage que la France, aux moments clés de son histoire, s'est autant construite de la périphérie vers le centre que l'inverse (c'était d'ailleurs la thèse de Braudel, quand il constatait par exemple que notre première « modernité », celle qui va de la réforme grégorienne à l'aube de la renaissance, s'était bien développée depuis les campagnes vers les villes).
Bon, résumons-nous pour vous faire plaisir et tordre le cou à la grosse dinde de l'histoire avant les fêtes de fin d'année.
Je pose comme acquis que les bobos parisiens sont le fer de lance de la révolution libérale mondiale et qu'ils vont bientôt proclamer solennellement la sécession communale -derrière les matrones phrygiennes Hidalgo et NKM (tant qu'à faire)- manipulés en sous main par les espions prussiens du saint empire euro-unionniste.
Cela parce qu'ils en ont marre de payer pour les beaufs disent-ils (tout le monde sait qu'en fait c'est l'inverse).
Alors la France périphérique chère à Guilluy se soulève et marche sur Paris. Ça va chier...
Le scénario tient à peu près sauf que j'ai quand même du mal à cerner concrètement l'armée versaillaise dans ce flou imaginaire. Mais admettons !
Par contre pour Louis XX là c'est sûr, vous repasserez. Déjà que la France massivement monarchiste de 1871 n'a accouché de rien d'autre quatre ans plus tard que la république, je ne vois pas la nôtre -déstructurée et américanisée à mort- pondre un petit roi même mage.
Thiers (Adolphe, un prénom qui sentait déjà le souffre) avait tout simplement compris que la « république » était la valise la plus étanche pour transporter toutes les sauces en gros, surtout celle du capitalisme libéral sur sa lancée.
Et aujourd'hui ce ne sont pas les Thiers qui manquent, on les fabrique à la chaîne à science po.
''''Les gens les mieux instruits sont donc ceux qui font appel non pas à la réalité, mais à un dogme.''''

Les gens instruits vous diront précisément que c'est la réalité qui fait le dogme. C'est même pour en arriver là qu'ils ont été formatés au frais des autres, surtout si le dressage s'est fait dans un cadre républicain et laïc.
Le problème n'est donc pas plus « la réalité » que « la religion » -les deux étant de toute façon intrinsèquement hors de portée de nos sens- mais bien le dogme.
Le problème de l'être humain, instruit ou non, est que sa condition de mortel l'amène à rechercher sa raison d'être et d'exister soit en s'inclinant devant ce qu'il croit être l'ordre des choses, leur immanence, soit en convoquant un ordre supérieur, dans la transcendance.
En ces conditions, Même un fagot travailleur pauvre titulaire du brevet des collèges est capable de comprendre que les deux démarches peuvent être toutes aussi productrices de dogmes et de gardes chiourme pour les faire respecter.
Disons que le bobardeur du réel (je ne parle pas de son savoir technique et pratique mais des conclusions supérieurement philosophiques politiques, ou pire, morales, qu'il en tirera) aura l'air plus marrant et crédible en faisant « croâ croâ » sur le passage d'une bonne sœur.
Du moins tant qu'il est jeune...

''''L'Union européenne est une construction religieuse. J'avais indiqué ce point de vue il y a bien longtemps. Le pouvoir religieux est à Francfort et Bruxelles.''''

Alors là, sauf votre respect Amiral, il n'y a pas lieu de vous scier les chevilles avec votre fil à couper le beurre. Tout le monde le sait depuis longtemps qu'il s'agit d'une église.
Déjà rien qu'à voir le pedigree de nombre de ses pères fondateurs, De la grenouille de bénitier Schuman au catho pochard Delors, en passant par le saint schleu Adenauer, et je ne vous parle pas de la piétaille de la procession.
C'était le poète Chesterton qui disait -jadis déjà- que la modernité était pleine d'idées chrétiennes devenues folles.
Je crois même qu'il est bien trop facile d'aller faire pipi au bas de cette cathédrale, car le décorum vaguement religieux ne demande qu'à s'effondrer pour découvrir autre chose de bien plus préoccupant, lequel n'aura pas besoin d'emballer ses dogmes dans les habits du bon dieu pour vous cingler les reins.

Je finis sur une note hilarante (je me suis réellement plié en deux de rire), trouvée aujourd'hui chez le Saker sur les milliardaires du survivalisme.

http://lesakerfrancophone.fr/preparation-des-super-riches-au-jour-du-jugement-dernier-12

En fait le survivalisme, c'est ma cabane à Panama.
Je crois d'ailleurs que Warren Buffet devrait revoir la formule qui l'a rendu célèbre :
« La guerre de classe existe et ce sont nous, les survivalistes, qui sommes en train de la gagner ».
Le survivalisme est au néo-libéralisme ce que les glaçons sont à la banquise. La (dis)solution finale pour aller se faire une place au soleil.

Pour moi, le printemps arrive, le vert citron des primevères, l'air embaumé et les fesses encore bien blanches des garçons (vite ! avant que le soleil n'accomplisse son travail funeste).
Je n'ai pas de citerne sur mon balcon (trop con, en seconde j'étais nul en physique) ni de caisse de conserves dans ma cave.
Par contre au niveau capotes, je suis paré. J'ai raflé tout le rayon de la dernière promo chez Leclerc.

Bruno 14/03/2017 23:32

Si Paris se soulève, il suffit de bloquer le Marché de Rungis. Au bout de quelques jours, tout devrait être rentré dans l'ordre.

Alcide 14/03/2017 18:55

...C'était le poète Chesterton qui disait -jadis déjà- que la modernité était pleine d'idées chrétiennes devenues folles...

Les Chrétiens t'emmerdent LG.

De plus tu es un vrai gland d'ignorer que les pères fondateurs de l'EU sont FM donc satanistes et sionistes.
Ça n'a rien à voir avec le Christianisme .
Reste au chaud dans tes études de tafioles et évite de parler de ce que tu ignores.

EnPassant 14/03/2017 13:35

encore un enarque....
https://www.lesechos.fr/idees-debats/editos-analyses/0211878388395-le-moliere-de-la-mesure-la-plus-absurde-2072195.php

EnPassant 14/03/2017 13:33

Gattaz c'est le M. Plus de chez balhsen en digne héritier qu'il est
https://www.lesechos.fr/elections/presidentielle-2017/0211878344466-presidentielle-gattaz-plebiscite-le-programme-de-fillon-2072196.php

bebe 14/03/2017 13:14

L'instruction permet de structurer un humain, lui donner des bases. Le milieu dans lequel il a grandi permet de lui donner des valeurs, de la morale (il est vrai que cela dépend d'où l'on est issu). Comprendre la société est totalement différent, il faut y côtoyer les différentes couches de la population est faire preuve d'empathie. Nous ne vivons pas dans le monde des bisounours.
Nos représentants de tous bords n'ont comme dogme que la mienne avant la tienne. Une sixième république semble nécessaire dans un pays fini, celle-ci doit être écrite non pas par nos singes savants mais par une poignée de citoyens tirés au sort.

BA 14/03/2017 13:14

« Effrayant ! La BCE n’existe déjà plus ! L’euro est déjà mort ! »

Citation :

Depuis 2015, la Banque de France indique avoir racheté 313 milliards d’euros d’actifs au titre de ces différents programmes.
Elle souligne que la croissance de son bilan « est effectuée avec des actifs de première qualité, principalement des titres souverains français, sans dégradation du profil de risque. »
« Il n’est en conséquence pas nécessaire de poursuivre le renforcement du fonds pour risques généraux, qui reste stable à huit milliards d’euros.
La Banque de France indique encore que, comme chaque année, l’essentiel de son bénéfice net sera reversé à l’État sous forme d’impôt et de dividende, soit un montant total de 4,5 milliards d'euros au titre de l’exercice 2016. »

Fin de citation.

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2017/03/13/97002-20170313FILWWW00115-benefice-net-en-hausse-de-58-pour-la-banque-de-france.php

Si vous avez bien suivi, alors vous avez compris que la Bundesbank a passé des provisions sur ces monceaux de créances pourries qu’elle a dans son bilan, mais pas la Banque de France. Sans doute parce que nous sommes bien meilleurs que les Allemands… ou nettement moins prudents, au choix !
Si vous suivez toujours, vous avez bien lu que la Banque de France a principalement racheté pour 313 milliards d'euros de dette souveraine… française !

Donc vous devez comprendre que la BCE n’existe plus dans les faits : chaque banque centrale achète ses propres dettes !

Retenez bien ce que je viens de dire car les implications sont considérables.
La BCE en elle-même n’existe presque plus et ne fonctionne plus. C’est le SEBC (repensez à ce que vous avez lu au tout début de cet article) à savoir le Système européen des banques centrales (SEBC) qui en réalité a pris le relais de la BCE.
Désormais, au moment où vous lisez ces lignes, nous avons la preuve, vous avez la preuve ici, dans cet article, sources à l’appui, que chaque banque centrale rachète les propres dettes souveraines de son pays respectif…
Cela veut dire qu’il n’y a plus rien de commun.
Cela veut dire aussi, que le SEBC, la BCE prépare sans le dire le retour aux monnaies nationales, où chaque pays devra gérer sa propre dette !
Dans les faits, chaque pays gère à nouveau sa propre dette et c’est à ce prix que nous avons l’illusion que l’euro fonctionne encore…
Vous devez prendre conscience que nous sommes là dans une situation inverse à celle de la construction d’une zone monétaire.
Vous faites en réalité face à la destruction de la zone euro et de la BCE.
Vous assistez à la déconstruction de l’euro, là, maintenant, sous vos yeux.

Charles Sannat.

Alcide 14/03/2017 12:52

@logique
Excellent commentaire.
Tout à fait d'accord avec toi.
L'apprentissage de la logique propositionnelle peut aider les gens à mieux penser ... encore faut-il qu'ils comprennent...
L'intelligence aurait un commun avec la foi qui est un don et aussi le fruit des œuvres.

logique 15/03/2017 14:03

J'ai repensé a ta réponse.
"L'intelligence aurait un commun avec la foi qui est un don et aussi le fruit des œuvres"
Perso je ne sais pas d'ou viens l'intelligence. Mais je sais qu'elle dépends de son état d'esprit. Je ne pense pas que la foi y soi pour grand chose. Mais je sais que certaines expérience mystique et ésotérique peuvent y être pour quelque chose, si vous tombez sur les bonnes personnes. le problème c'est de les trouver. Elle sont souvent bien caché très loin de notre occident malade. Mais je n'appelle pas cela la foi puisque la foi ne demande aucun travaille sur soi. Par contre cela peut être vue comme une récompense.

L'apres 14/03/2017 11:15

Le nucléaire toujours en difficulté:
http://www.romandie.com/news/Toshiba-pret-a-lacher-le-boulet-nucleaire-Westinghouse/779920.rom

Le pétrole de la Mer du Nord s’épuisant, cap au grand nord pour la Norvège:
http://www.romandie.com/news/Petrole-la-Norvege-mise-sur-lArctique-comme-jamais/779813.rom

Alain 14/03/2017 11:00

On est bien en effet dans une idéologie religieuse de nos dirigeants, élus et non élus, celle du mondialisme (à ne pas confondre avec mondialisation).
Ces gens sont effectivement incapables de réfléchir, à tel point qu'on leur rédige leurs discours.
Et ils sont tellement cons qu'il arrive parfois à deux politiciens (peut-être plus) de lire le même discours (Hollande et Hérault), prétendant qu'il s'agit d'un avis personnel...
Mais doit-on leur en vouloir ?

« Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traîtres n’est pas victime ! Il est complice. »
Georges Orwell

EnPassant 14/03/2017 10:45

Elle n'a pas encore eu le temps de faire l'ENA...
https://www.theguardian.com/world/2017/mar/14/four-year-old-girl-trekked-miles-in-sub-zero-siberia-to-help-her-grandmother

logique 14/03/2017 10:33

Perso je pense que l'intelligence n'est en aucun cas le résultat d'un apprentissage, Se serait trop facile. Et cela voudrait dire que plus tu passe de temps a l'étude plus tu est intelligent. Hors j'ai eu l'occasion de croisé beaucoup de personnes ayant fait de longue études et pourtant très peut faisait preuve d'intelligence face a un problème. L'étude ne rends pas intelligent elle permet juste d'apprendre. Mais cela ne me semble pas suffisant. On peut apprendre beaucoup de chose sans rien y comprendre. Et dans se cas c'est facile de paraître intelligent face a quelqu'un qui en a peut fait.
Je pense plutôt que l'intelligence c'est l'aptitude a comprendre plutôt qu'a apprendre. Certain comprennent sans avoir eu a trop apprendre. L'intelligence est une construction logique des connexion neuronales. C'est une bibliothèque bien rangé ou l'information y est rapidement accessible.
L'inverse et une grande bibliothèque dans le désordre. Donc plus on fait d'étude plus la bibliothèque grandi. Mais a quoi cela peut bien servir si c'est le désordre qui y règne.
L'intelligence peut donc se résumer a "être capable d'analyser et de comprendre" et non pas " savoir et connaitre". Puisqu'on peut savoir et connaitre beaucoup de chose sans rien y comprendre.
Donc avoir fait des études n'est en aucun cas une preuve d'intelligence, c'est même souvent le contraire. Puisque pour beaucoup cela apporte plus d'incompréhension que de compréhension. Certes on connait plus de choses, mais c'est pas pour cela qu'on les a compris. Et c'est même pour beaucoup réduire leur possibilités d'intelligence puisqu'il ne seront pas capable de comprendre autre chose que se qu'il on appris. Ils seront limité a un domaine de la connaissance bien déterminé et incapable de penser autrement même si le domaine d'application est différent. Certes on pourra dire qu'il sont intelligent dans leurs domaine, mais aussi très con dans les autres. L'intelligence tout comme la beauté n'est pas donnée a tout le monde et le monde est majoritairement moche et con.
Donc l'intelligence ne semble pas pouvoir s'acquérir elle est plutôt inné. Certains le sont d'autres ne le seront jamais, même si il passent leur vie a l'étude. Donc prétendre que faire des études rends plus intelligent est un non sens. Dans le meilleur des cas il peut rendre moins con tout au plus.
Donc a tout ceux qui se croient plus intelligent que les autres. je les rassurent ils sont justes moins con. De toute façon si l'intelligence était prédominante sur cette planète. C'est habitants arrêteraient de scier la branche sur laquelle il sont assis. Hors il me semble qu'il fassent plutôt le contraire, ils scient plus vite encore.
Non ! l'intelligence est malheureusement très rare sur cette planète. Je dirais même qu'elle est exceptionnel. Donc pour finir, parce qu'il faut bien finir. L'intelligence cela prend du temps et il faut commencer de bonne heure si on veux espéré pouvoir y accéder. Donc il faut bien se rendre a l'évidence que nous ne sommes que plus on moins con. C'est peut être cela le début de l'inteligence.

:))

Abdel 14/03/2017 19:41

@logique
votre commentaire m' a rappelé cette séquence à 2h46mn33s :
https://www.youtube.com/watch?v=58vUI28fhM8

dizemanov 14/03/2017 12:58

Excellent cher Logique !

EnPassant 14/03/2017 09:53

Les conseils de l'EFF pour protéger sa vie numérique à la frontière américaine
https://www.nextinpact.com/news/103649-les-conseils-eff-pour-proteger-sa-vie-numerique-a-frontiere-americaine.htm

dizemanov 14/03/2017 09:26

Très clair, excellent !