Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mars 2017 4 16 /03 /mars /2017 10:20

L'hypermarché ne fait plus recette. Les grands distributeurs actent leur décès. On va les réduire, et sans doute au terme, on trouvera un concept génial : l'épicerie de quartier, 100 M2 maxi, un tous les 200 mètres.

Et on liquide carrément certains rayons, désossés par la vente en ligne. Il ne leur restera que l'alimentaire, en vrac.

Aux USA, pays phare et qui nous précède, 33 % des centres commerciaux devraient pieusement décéder sous peu. Ils pourraient y loger leurs sans abris, p'têt ? Comme ils sont perdus au milieu de nulle part, ils n'embêteraient personne. Les parents pourraient raconter aux enfants qu'avant, quand ils avaient un boulot, c'est ici qu'ils venaient faire leurs achats, dans des hyper remplis...

Le gamin, lui, il restera incrédule, en disant que le vieux radote, que tout le monde sait qu'on va chercher la bouffetance à l'église du coin, et demandera : "c'est quoi, un travail ???"

On voit que le fret interne aux USA capote, mais on nous annonce que les porte-containers voient leurs surcapacités se réduire, enfin, pas toutes.

Les navires compris entre 7 500 et 11 000 EVP (équivalent vingt pieds, soit un container) voient leurs disponibilités se réduire (regain d'activité) et le nombre d'inoccupés est passé de 17 à 8, en dessous, c'est déjà moins flamboyant ( l'excédent sur les EVP de 5300 à 7500 est passé de 19 à 15), mais en dessous, c'est la débandade. 54 navires inoccupés, dont 34 désarmés (dans la catégorie des 4000-5300), et toujours, la question des coûts et du carburant.

Le BDY (baltic dry index, ou indice du fret de la mer du nord), se traine autour de 1100, ce qui veut dire que l'affrètement, aussi, est une activité caritative.

Donc, Rotterdam continuera à fonctionner, un peu, tant que son hinterland n'aura pas entièrement crevé.

Mais on peut noter l'acte de décès, déjà annoncé, de la bouffonnerie appelée "globalisation", ou mondialisation, en français. Et c'est à cela que le marquis de belle gueule veut nous préparer...

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

serge 16/03/2017 16:07

Effectivement, si vous suivez les indices Baltic Dry Index, Harpex et le Commercial Paper, vous vous apercevez que rien ne va vraiment depuis quelques temps, voire pire, c'est tout dire...

Ercole 16/03/2017 15:55

Je réagis ici par rapport à l'article précédent, parce qu'il nous annonce que les bénéficiaires de la globalisation ont voté pour le système, et celui çi la fin visible de cette même globalisation - ce qui voudrait dire que le vote anti système va augmenter...

La hollande je m'en fais pas pour eux, ils sont depuis longtemps des bourgeois indéboulonnables et comme les rosbifs la mondialisation entretient leur économie via comptoirs et autres manoeuvres commerciales, et de plus ils bénéficient encore de la globalisation même si leurs profits s'amenuisent... Pas encore assez bas...

Le critère qui fera basculer tout ce petit monde c'est l'Angleterre, si elle rebondit suite au brexit, elle va faire des envieux... On aura beau nous expliquer quels titanics nous attendent si on sort de l'euro, chacun verra selon sa bourse...

EnPassant 16/03/2017 15:36

ça fait un bail que les schleus déshabillent pan par pan la France des ses éléments de puissances.
Le gros morceau est le nuke, une fois entre leur mains (merci macron) couic
http://www.zerohedge.com/news/2017-03-15/europe-mulls-acquiring-its-own-nuclear-deterrent

Sclavus 16/03/2017 15:36

Le marquis n'est qu'un petit gars qui aime jouer au théâtre ; c'est ceux qui sont dans l'ombre qui me fascinent ; il y a une espèce de génie machiavélique absolu chez ceux-là: Le casting, les essais de tournage... t'aimes jouer la comédie; tu te vois jeune premier? Bouge pas nous avons une belle scène pour toi ; et voilà comment des gens moyens mais ambitieux finissent les "sauveurs de la nation" ; il sont jetables ; interchangeables ; et une foule de nouveaux candidats se bousculent dans les couloirs pour prendre leur place.

La Gaule 16/03/2017 15:19

La dernière livraison de Jovanovic est exceptionnelle puisqu'il y est question de ce que vous ne verrez pas en débat à la télé du moins pendant la campagne présidentielle.
Quelles sont les perspectives de la France dans l'Union européenne et pourquoi et comment il faut en sortir, le tout exposé par l'économiste (excellent) en chef du FN, Bernard Monot, possible ministre de l'économie donc.
A la place, vous aurez donc droit à des arguties pénibles sur la levée de l'immunité parlementaire de Machine -le but étant d'en oublier le prétexte ridicule (t'as osé montré les saloperies gores de nos amis islamistes modérés, vilaine !)- ou les trésors enfouis dans la fosse à purin du château de Machin.

https://www.youtube.com/watch?v=YbWpEnIjbws

Dommage, les obsédés de « l'eurô qui protêge not' pouvoir d'achât » ne sauront toujours pas ce qu'a coûté la relique sainte depuis six ans au contribuable français -120 mds au bas mot- ni ce qui est dans les cartons de l'UE à très brève échéance pour dépouiller le même de son bas de laine autant que de ce qui lui reste de souveraineté dans un pays qui bientôt n'existera plus.
Les trois mamelles du truc sont la répression financière par les taux négatifs (Ducon, regardant fondre son assurance vie avec fatalisme, va vous dire que cela ne sera pas plus mal que si c'était pire avec les racistes), la suppression totale de l'argent liquide (Ducon saute de joie en pensant que les faux chômeurs et les travailleurs au black-source de tous les maux- l'ont dans le cul) et l'extension aberrantes des « monnaies » virtuelles style bitcoin (super, je clique, je suis riche ! Ducon approuve chaleureusement).
Le but est de faire de la France une Grèce bis à la botte de l'Allemagne, notre fiancée éternelle, cette Grèce où, dans l'indifférence générale des Ducon d'ici et d'ailleurs, pas loin d'un dixième des habitants ont été expropriés de leur maison sur un simple clic internet (en vertu d'une loi d'inspiration américaine qui va bientôt avoir une petite sœur en France), et où des centaines de milliers de salariés sont désormais rémunérés en bons alimentaires (Macron vous dira que comme cela les gueux n'iront pas se saouler).
Bah ! Grâce à l'Europe nous serons bientôt tous frères en payant nos impôts directement aux banques.
Voui mais 'y aura pu de frontière et 'y aura pu de guerre, Ducon !

FMK 16/03/2017 13:21

Macron ça va être le test final pour savoir de manière définitive si le peuple français mérite encore d'être sauvé et en possède les ressources , ou bien s 'il a définitivement muté en un mix de témoins de Jéovah Herbalife mormonisés et de cadres commerciaux bac Z plus deux en séminaire rafting .

Ca sera sans retour et j' ai bien peur que ça soit mort d'avance .

Après ça sera Cannibal Holocaust , tant mieux , j'ai faim .

dizemanov 16/03/2017 12:40

« Macron à Berlin, c’est “regardez comme je fais président” »
.... réaction d'un lecteur : [Pas étonnante la rencontre Macron-Habermas! Macron fait souvent référence à la « Théorie de l’Agir Communicationnel » développée par Jürgen Habermas qui offre une différenciation claire entre l’« agir stratégique » et l’« agir communicationnel » et explique les vertus de cette dernière rationalité pour l'agir politique.]
Purée, un spécialiste du baratin sur le creux du vide .... et en allemantd en plus ... ça chauffe !
http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2017/article/2017/03/16/macron-a-berlin-c-est-regardez-comme-je-fais-president_5095419_4854003.html#oDKbcacBPoiIMrKL.99