Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mars 2017 2 07 /03 /mars /2017 15:53

E. Todd commence un peu à radoter, et lui aussi, oublie certains paramètres. Le combat entre nationalistes et globalistes, est, dans les faits, gagnés par les nationalistes.

Pour la bonne raison, que je ne cesse de répéter : il est difficile de faire fonctionner la mondialisation avec une production de pétrole qui patine, cas depuis 2005, on verra ce que ça donne, bientôt, avec une production qui régresse. Je veux bien qu'une partie du bordel planétaire soit organisé, mais une bonne partie, ne l'est pas. Si la somalisation a été utilisé pour contrôler, c'est une contrôle fragile, et qu'à l'origine, personne n'a impulsé.

Certains me disent qu'on refera des agro-carburants. Oui, mais pour faire rouler quoi ? 5 à 10 % du parc actuel ? Et quand cela déclenchera les émeutes de la faim, comme en 2007-2008, quelle sera la conclusion ? Que la mondialisation a amené la faim, et que le Mexique, qui importe 40 % de son maïs, et a des millions d'hectares en friches suite à l'ALENA, doit continuer à l'appliquer ???

Todd est obsédé par la question musulmane : « Exclure de la communauté nationale les Français d’origine musulmane, c’est la garantie d’un échec économique et social si l’on tente la sortie de l’euro. »  Quel rapport, entre sortie de l'euro et les musulmans ?

Et il oublie sans doute, aussi, que le sentiment national, s'est souvent fait et crée, contre quelqu'un. Après, son degré d'intensité et de bellicisme peut être différent, mais il y a la nation, et l'extérieur. Des gens dont le sentiment national n'existe pas, au nom d'un colonialisme que l'écrasante majorité n'a jamais vécu, se mettent, d'eux mêmes, en dehors de cette communauté.

De plus, il faut, je l'ai toujours dit, pour qu'un pouvoir perdure, des résultats. Economiques ou autres. Question économie, celle dont se gargarisent nos dirigeants, le résultat est systématiquement, en dessous de zéro, et cela, comme appréciation, c'est gentillet.

J'ai souvent pris l'exemple de Franco. Ce qui a permis à Franco de se maintenir au pouvoir, malgré une arrivée pour le moins contestée, c'est qu'il a eu des résultats.

On a vu Hollande, le non-président cramé en 4 ans. Si l'on élit un autre non-président, il cramera en combien, cette fois ? 2 ans ? Avoir une belle gueule, c'est pas un programme.

Quand à parler de " libre-échangisme frénétique de l’Allemagne ". Là, il faut être gonflé. L'Allemagne n'est libre échangiste que parce que ses concurrents, laisse ses produits l'envahir.

Coup d'état oligarchique, nous a t'on dit, en préparation ? Mais il y a belle lurette que c'est le cas. Quand Chirac en a eu fini avec la fracture sociale, c'était déjà ça. 2002, c'était le coup d'état oligarchique. Les autres élections, c'était le ron-ron habituel, deux candidats de l'oligarchie au deuxième tour, c'était le pied pour celle-ci.

Brexit et Trump sont les résultats objectifs de deux données pétrolières. Dans un cas, l'épuisement de la mer du nord, qui masquait la débilité de la politique thatchérienne, et dans l'autre, l'épuisement, de l'Alaska, du Mexique (et de son gisement Cantarell), de l'Alberta, qui, là aussi, masquait la débilité de la politique reaganienne.

Dans les années 1970, la fête languissait un peu, on a amené un peu d'alcool pour réveiller les invités. Maintenant ? C'est la gueule de bois, sans alka seltzer.

Fillon et Macron, sont les candidats de ceux qui ne le lâcheront jamais, ils préfèrent, à la limite, mourir. Leur logiciel est vieux et suranné. Les hommes politiques actuels ne sont que des putes bon marché, vieilles et usées.

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans Politique
commenter cet article

commentaires

EnPassant 08/03/2017 14:43

https://francais.rt.com/opinions/34967-syrie-troupes-americaines-sol-joignent-guerre-tous-contre-tous

"..Dans ce contexte là, des services de renseignements non seulement occidentaux, mais également russes, travaillent sur la cartographie de «l'après Daesh» ? Que veut-on dire par là ? Ce sont les 3000 combattants Ouïghours - qui avec leurs familles sont 8000 chinois à l'est d'Idlib - vont partiellement rentrer dans leur pays, dans le nord ouest de la Chine, y poursuivre le djihad. C'est une partie des combattants étrangers tchétchènes, du Daguestan et d'autres zones du Caucase qui vont rentrer en Russie et qui - vraisemblablement toujours avec l'appui de l'Arabie Saoudite et des Etats-Unis - seront des facteurs de déstabilisation dans les anciennes républiques soviétiques musulmanes aux frontières de la fédération de Russie. Vous aurez également des factions djihadistes qui vont se replier en Turquie. La Turquie restera un hub et une niche de redéploiement des groupes terroristes vers le Proche et Moyen-Orient voire aussi vers l'Asie ainsi que de l'autre côté vers la bande sahélo-saharienne en Afrique avec ses remontées criminogènes par les flux de migrants via la Méditerranée pouvant impacter les pays européens comme on a pu le voir en France, en Belgique ou en Allemagne. Voila la configuration de l'«après Daesh» qui a déjà commencé..."

Horzabky 08/03/2017 13:12

@ yoananda :

L'amélioration technologique ne peut pas être éternelle. À un moment donné, on bute sur les réalités physiques. Le poids et le volume pour les batteries électriques, la loi des rendements décroissants pour l'agriculture. Il en est de même pour l'extraction du pétrole. Avec le progrès technologique, on peut extraire davantage de pétrole, pour un peu moins cher par baril dans des conditions comparables, mais jusqu'à une certaine limite.

Les arbres ne grandissent pas jusqu'au ciel.

J'ajouterai que même si on pouvait extraire 100% du pétrole d'un gisement, ce gisement resterait quand même fini, donc, à plus ou moins long terme, totalement épuisé.

EnPassant 08/03/2017 12:31

ça alors c'est étonnant !
http://www.lefigaro.fr/elections/presidentielles/2017/03/08/35003-20170308ARTFIG00094-bertrand-delanoe-apporte-son-soutien-a-emmanuel-macron.php

Sclavus 08/03/2017 11:06

N’ayant pas de lien vers le texte de Todd qu’est à l’origine de ton article je ne peux parler que de ce que je connais de Todd : C’est avant tout un honnête-homme ; une personne dont l’intégrité intellectuelle est admirable ; j’appelle ça un Décodeur : une personne qui utilise les outils dont il dispose - et les siens (ceux d’historien et d’anthropologue) sont formidable – pour décoder la réalité et non pas pour embrigader les ouailles pour ça chapelle ou celle d’un bailleur de fond dont il est stipendié.
Le seul problème de Todd – et ça j’espère bien le croiser un jour pour le lui dire personnellement – c’est qu’il évolue à l’intérieur d’une tour d’ivoire ; son cercle d’amis, collègues etc. est restreint en gros à ce qu’on appelle les bobos parisiens ; il ne sait absolument rien de l’enfer que vivent parfois des familles françaises qui ont eu la malchance de ne pas pouvoir (vouloir ?) quitter les non-mans-lands qu’on nomme les citées ; comme il ne sait pas que dans l’écrasante majorité des cas les raisons de cet enfer n’est rien d’autre que leur appartenance à la race blanche et religion chrétienne.
Les Arabes que Todd fréquente – et à travers lesquels il décode l’état d’intégration des minorités dans la société française – sont des gens admirables ayant faits des études universitaires, conscients de l’ensemble des réalités de l’histoire coloniale française, se sentant pleinement appartenir à la société dans laquelle ils vivent (vous avez un formidable cas ici même sur ce blog : Abdel) ; bref, une population non travaillée au corps par l’Islam radicalisé ou sur laquelle ce charabia martial haineux n’a pas de prise.
Donc, ne connaissant pas suffisamment d’échantillons pour que ces analyses soient infaillibles, il lui arrive parfois de se gourer ; mais ses erreurs sont avant tout celles d’un honnête-homme je suis certain ; comme je suis certain qu’il est avant-toit un esprit ouvert, capable de remettre en question ses propres jugements pour peu qu’on réussisse à le convaincre.
Le problème c’est que dernièrement, bien de gens dont je respecte et partage la vision de notre malaise (toi, La Gaule, Soral) jettent cet admirable intellectuel dans le même sac que Béchamel, Dany le rouge ou bien d’autres ; dans le sac des vraies canailles – très souvent criminelles – dont la place est belle-et-bien dans la benne à ordures médiatiques.
Sur l’Allemagne, déjà dans son Après Démocratie si je ne me trompe pas, il dit la même chose que toi : elle agit ainsi car nous la laissons agir ; et c’est nous qui sommes en tort car nous avons suffisamment d’arguments pour la contraindre à modifier son comportement.
Je finirais simplement par cette certitude qui m’anime depuis la lecture du premier texte de Todd que j’ai découvert (je crois que c’était Après l’empire) : Ce mec a vingt ans d’avance sur tout le monde.

EnPassant 08/03/2017 11:05

l'art et la manière de recruter des gens qui votent bien
http://www.hauts-de-seine.gouv.fr/content/download/4522/32615/file/NANTERRE-Naturalisation

pour macron, à la hillary

pierre 09/03/2017 11:08

Admirable intellectuel ? 20 ans d'avance sur le monde ? Vraiment ?

Todd a perdu tout prestige, toute crédibilité quand... il a sorti l'énormité au sujet du "Hollandisme révolutionnaire"....

http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/election-presidentielle-2012/20120304.OBS2872/emmanuel-todd-je-parie-sur-l-hollandisme-revolutionnaire.html

Même sans connaître de près Hollande... il fallait être totalement demeuré, totalement neuneu pour imaginer un seul instant le début de la possibilité d'un truc aussi démentiel et grotesque.

Et pourtant Todd l'a fait.

C'est une tâche indélébile. Le genre de truc qui vous brise.

Bref, depuis ça, quand il ouvre la bouche, d'abord on commence par rire. Et ensuite, on s'enfuit.

Todd ne cesse de répéter qu'il "a payé très cher" ce "hollandisme révolutionnaire".

C'est vrai. Mais il ne doit pas s'étonner de "payer très cher". Et cela continuera.

En outre, cela recoupe la biologie. Todd années 80 était jeune, et a eu des fulgurances (URSS).

Mais Todd 2017 = vieux = à la ramasse, et qui radote.

L'exemple sur les musulmans l'atteste. Y compris ses sorties au sujet des "cathos" lors de l'affaire Charlie.

Il radote. Il tourne à vide.

C'est le cimetière des éléphants et pour un intello, ce n'est pas un beau spectacle à voir....

EnPassant 09/03/2017 10:29

en complément
http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2017/03/08/31001-20170308ARTFIG00140-malika-sorel-sutter-m-macron-la-discrimination-positive-fracture-la-france.php

yoananda 08/03/2017 00:27

Moi aussi j'y croyais à ce pic pétrolier, mais les pétroles de roche mère, il faut dire ce qui y est, le repoussent. Peut-être pour un long moment. Et ensuite, il y aura le UGC (underground gazeified charbon), et après, encore autre chose...
L'histoire de l'EROEI qui baisse systématiquement, moi, je ne suis pas convaincu : qu'il VARIE, oui, mais qu'il baisse toujours et partout ? au nom de quoi ?
Qu'il baisse sur un puit ? Oui. Mais l'innovation le fait monter AUSSI. Et rien n'empêche, par exemple, qu'avec une plateforme offshore on aie besoin d'un investissement initiale gigantesque comparé aux premier puits de pétrole, mais qu'ensuite on tombe sur une réserve encore plus gigantesque une fois franchi les obstacles géologiques.

Du coup, toute la théorie du pic global s'effondre. Elle n'est valable qu'a un endroit donné, avec une technologie donnée.

Du coup, ça remet en cause tout le reste.
Je n'affirme pas, j'exprime de doutes, et si vous avez une réponse, je suis preneur.

yoananda 08/03/2017 10:33

@Horzabky
vous n'avez pas compris, et donc pas répondu à ma question. Je connais la doxa sur l'EROEI par cœur, j'ai même fait des simulations de calcul dessus, qui m'ont montrées qu'elle n'était vraie qu'a TECHNOLOGIE CONSTANTE : l'innovation ne permet pas seulement d'aller chercher du pétrole plus loin, mais aussi moins cher (donc EROEI qui AUGMENTE).

Justement, ce que je voudrais, c'est qu'on ne me répète pas cette doxa apprise par coeur mais qu'on écoute ce que je dis.

Horzabky 08/03/2017 09:26

L'EROEI qui baisse, ça veut tout simplement dire que le pétrole qui était abondant et situé juste sous la surface du sol a été presque entièrement consommé depuis qu'on a commencé à l'extraire en Pennsylvanie à la fin du 19e siècle. Il faut aller le chercher de plus en plus profond et de plus en plus loin, jusqu'à 2000 m sous l'eau. Ça consomme de l'énergie.

C'est comme lorsqu'on cueille des pommes sur un arbre : au début, on prend à la main celles qui sont sur les basses branches de l'arbre. Ensuite on a besoin d'un escabeau, puis d'une échelle... Au niveau du pétrole, on en est au stade de l'échelle. À noter que, au final, il ne restera plus de pommes sur l'arbre, sauf quelques unes, mais tellement haut que ça ne vaut pas la peine d'aller les chercher...

L'innovation permet d'extraire davantage de pétrole d'un puits, c'est vrai. On sait maintenant extraire 30% d'un gisement de pétrole, alors qu'auparavant c'était juste 10%. Mais ça n'a qu'un temps, celui d'extraire les 20% supplémentaires.

Quand on extrait du pétrole au moyen d'une plateforme offshore, les frais d'exploitation restent élevés, que l'on trouve beaucoup de pétrole ou pas. Le pétrole de la mer du nord (en voie d'épuisement) a toujours été plus cher à extraire que le pétrole saoudien ou irakien. Les frais d'exploitation du pétrole de schiste et autres pétroles dits "non-conventionnels" sont encore plus élevés.

Sans compter les effets secondaires : pollution de la nappe phréatiques, secousses sismiques, etc. Certaines parties du Manitoba sont ravagées pour des siècles. Un fait que l'on oublie souvent de mentionner, c'est qu'extraire du pétrole de schiste demande beaucoup d'eau. Dans le Colorado, c'est un vrai problème.

Pétrole cher = économie qui va moins bien, parce que notre mode de vie moderne (avec voiture, transports aériens, etc) repose sur l'énergie bon marché. Un pétrole durablement à 80$ le baril (à la valeur actuelle du dollar) c'est l'étranglement assuré de l'économie.

francomusso 07/03/2017 21:13

Ah la la .... Tous les gens comme Todd sont républicains et démocrates. Don unersalistes donc mondialistes, donc europeiste (même ceux qui essaient de faire croire le contraire), donc pour le reich à makrelle, donc petites mains de l'imperialisme US (appelé démocratie) etc etc etc. Comme tous les journaleux et tous les juges et toute la justice ou presque qui sont socialo donc comme Todd.

Fion joue avec sa vie et celle de ses proches avec un discours qui le tourne vers les érecteurs de mme LaPeine.

Satch 07/03/2017 20:20

Les agro-carburants ont un EROEI qui tourne autour de 1
C'est donc transformer du pétrole en bio carburant donc ce n'est pas une source d'énergie.
Les bio carburant c'est du green washing.

On est vraiment mal barrés...

Patrick REYMOND 08/03/2017 08:51

t'es sûr ? Moi, d'après ce que j'en ai vu, ça vole pas bien haut.

Max 08/03/2017 04:52

Là pour le coup je crois que tu racontes n'importe quoi. Les industriels ne sont pas stupides quand même.

La Gaule 07/03/2017 20:06

Todd c'est le Jean Giono des sciences humaines.
Bourré de talent et de compassion humaine, mais avec un vélo quelque part dans sa tête qui l'a amené au bout du compte à se comporter comme un âne (pas trop grave) et un salopard objectif (beaucoup plus grave).
Vous verrez que le dada immigrationniste emmènera M. Todd aussi loin que le dada pacifiste a emmené Giono.

'''' Exclure de la communauté nationale les Français d’origine musulmane, c’est la garantie d’un échec économique et social si l’on tente la sortie de l’euro. ''''

Et faux-cul avec ça ! Car qu'est-ce qu'il veut nous dire finalement le Todd ?
Que le seul parti qui pourrait tenter actuellement une sortie de l'euro est le FN, ce que je regrette infiniment parce que moi, King Todd, a jugé ce parti intrinsèquement raciste.
Comme le bordel risque de s'installer dans le pays entre les deux tours si le FN arrive en position de force au premier, j'absous d'avance la communauté musulmane d'en être éventuellement à l'origine ou d'y participer.
Si vous, PR, vous ne voyez pas le rapport entre les deux propositions, moi, je le vois clairement.
En fait, la sortie de l'euro l'importe moins que la protection de ses enfants chéris.
Il l'a d'ailleurs fièrement revendiqué au lendemain des émeutes de 2005, en déclarant qu'il défendrait TOUJOURS les enfants d'immigrés.
Rien d'autre à ajouter sur le personnage, cet icône que j'ai d'ailleurs souvent malmené ici (et ailleurs, n'est-ce pas Yann ?).
Relisez « L'illusion économique ». Dans le contexte de l'époque (il y a 20 ans) cela se lisait.

Satch 08/03/2017 18:26

Source wikipedia pour l'EROEI qui se situe bien autour de 1 pour l'éthanol.
Probablement subventionné car à ce niveau de rendement aucun intérêt

Max 07/03/2017 20:03

Le problème n'est pas de savoir si les agro-carburants sont une bonne ou une mauvaise chose, ou s'ils seront suffisants pour éviter une crise énergétique. Le problème c'est qu'ils se développeront forcément, vu qu'il y aura de la demande. A ce moment là le monde vivra une crise alimentaire terrible.

valuebreak 07/03/2017 19:17

hors sujet : La Gaule, j'ai donné une suite à votre topo sur la lèpre, article "Pestis" ...

Sclavus 08/03/2017 16:25

quel article? je l'ai pas retrouvé

La Gaule 08/03/2017 15:46

J'ai tenté une petite synthèse avec votre passionnant commentaire, en évoquant cette fois vraiment "la peste".

La Gaule 08/03/2017 00:32

Merci, je m'y plonge de ce pas. Il n'est même pas 1h00 du matin.

BA 07/03/2017 17:54

Pour pouvoir être candidat à l'élection présidentielle, il faut obtenir 500 parrainages.

Parrainages obtenus par les candidats (date limite : 17 mars 2017) :

François Fillon : 1789 parrainages

Emmanuel Macron : 1074 parrainages

Benoît Hamon : 1039 parrainages

Nicolas Dupont-Aignan : 559 parrainages

Nathalie Arthaud : 557 parrainages

Marine Le Pen : 483 parrainages

François Asselineau : 480 parrainages

Jean-Luc Melenchon : 356 parrainages

https://presidentielle2017.conseil-constitutionnel.fr/les-parrainages/parrainages-par-candidat/