Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mars 2017 7 26 /03 /mars /2017 07:16

... En Chine. On peut noter, non pas la multiplication des pains (encore, vue le nombre d'émeutes, ou "incidents de masses", c'est un concept qui se discute), mais la multiplication des gisements de charbon.


Explications. En 2006, les réserves chinoises de charbon (encore sous terre) étaient officiellement de 114 milliards de tonnes. En 2016, elles sont toujours de 114 milliards de tonnes, malgré l'extraction effrénée d'environ 32 milliards de tonnes. Moi, je savais pas que le charbon repoussait.

D'une manière générale, la recherche de nouveaux gisements, avoisine les zéros, et quand on en découvre, c'est par hasard, et pas beaucoup. De plus, vue l'ancienneté du peuplement, le travail des chinois, il n'est guère de gisements qui n'aient déjà été trouvés.

Cela me rappelle aussi un autre miracle, le séoudien, dont les réserves en pétrole ne baissent jamais, même si l'extraction sort plus de 10 millions de barils/jour.

La situation chinoise visiblement, au regard de la production, est d'autant plus grave que coexiste dans la production, des gisements encore à peine effleurés (notamment en Mongolie intérieure), et des gisements qui ont été largement entamés; et qui ont visiblement passé des pics de production, et dont la rentabilité s'avère très douteuse.

La récente tension sur les prix du charbon, et leur remontée (pas encore astronomique), indique le caractère de "tôle ondulée", de la demande et de la consommation. Et une absence de visibilité totale pour l'avenir, qui peut s'appliquer aussi au gaz et au pétrole, et justifie largement le classement de Bloomberg, des énergies fossiles en "spéculatif", et on pourrait rajouter, spéculatif pur. En ce qui concerne le nucléaire, le problème est exactement le même au niveau des prix, malgré une production déficitaire, et ce, très largement.

Mais, comme je l'avais dit précédemment, souvent, quand une capacité est désinvestie dans le domaine charbonnier, il n'y a pas de retour en arrière possible. La capacité est perdue, définitivement, ou alors, n'est récupérable qu'au prix de gigantesques investissements, ce qui revient, dans les faits, à la même chose...

Au Canada, la presse nous sort : "Malgré Trump, la transition vers les énergies renouvelables est inévitable". Malgré les autres, aussi. Si le mouvement s'est affermi sur le renouvelable, c'est que le schéma économique du reste s'est affaibli notablement, mais le journaleux ne voit pas le problème tel qu'il est. Pour le transport, il n'y a que le pétrole, les centrales thermiques au charbon, aux USA, étaient vieilles, et peu rentables, les centrales thermiques au gaz, beaucoup plus récentes, et seules capables d'absorber le gaz de schiste, qu'on leur bradait, au surplus. Paradoxalement, désormais, le renouvelable est la seule énergie dont on peut prédire désormais le coût, sans se tromper beaucoup, même si elle est chère. Au contraire, ces prix hauts incitent à une consommation réaliste.

En Chine, les centrales thermiques au charbon se lançaient par dizaines, en faisant totalement l'impasse sur la ressource.

On voit d'ailleurs la différence de perception suivant le lieu de résidence. Aux Mureaux, par exemple, tout le monde s'en fout. Au centre politique, ils n'ont aucune perception du problème, que ce soit au niveau des politiques, ou des populations.

Les majors, eux, ne s'y sont pas trompés. Bloomberg nous apprend qu'ils investissent massivement en mer du nord, plus pour le pétrole, dont la production a chuté de moitié, mais dans les éoliennes. Pour ce qui est du pétrole, les terminaux de la mer du nord ne reçoivent plus que la moitié de ce qu'ils recevaient avant, environ 3 millions de barils  jours, contre six millions naguère, mais la stabilisation de la production a été obtenue au prix d'un effort démentiel d'investissement, aujourd'hui stoppé.

Le même mouvement s'opère en Chine. Le remplacement du charbon par du renouvelable, mais avec la difficulté que le mouvement antérieur de frénésie charbonnière n'a pas été stoppé, et que les tares antérieures ( le surinvestissement dans des industries condamnées), se sont aggravées.

" Le pétrole est un capital sous la terre, et si vous prenez ce capital sous la terre et que vous le dépensez, vous êtes pauvres. C’est comme tout capital : vous vivez au-dessus de vos moyens et vivre au-dessus de ses moyens, ce n’est pas soutenable.

Vous [les Britanniques] avez dilapidé cette richesse, vous avez pris ce pétrole de la mer du Nord, et vous avez très bien vécu durant cette période parce que vous viviez au-dessus de vos moyens.

Vous avez pris le succès de l’ère Thatcher pour un succès reposant sur une bonne politique économique, alors qu’en fait ce succès consistait à vivre au-dessus de vos moyens, et à laisser les générations futures appauvries." 

(Stiglitz, à la BBC).

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans Energie
commenter cet article

commentaires

EnPassant 28/03/2017 16:00

Les aéroports privatisés accueillent aujourd’hui 41 % du trafic mondial, et même 75 % des passagers en Europe.
https://www.lesechos.fr/industrie-services/tourisme-transport/0211919093192-les-aeroports-privatises-gagnent-du-terrain-dans-le-monde-2075467.php

EnPassant 28/03/2017 15:45

https://www.infowars.com/chinese-firms-want-to-control-areas-around-panama-canal/

EnPassant 28/03/2017 15:42

Tiens valaud-belkacem est aussi ministre de l'éducation aux US
http://abc7.com/education/race-based-school-budget-cuts-spark-outrage-in-noho/1818792/

EnPassant 28/03/2017 10:14

De la fragilité de l'industrie moderne. ce genre d'incident est récurrent, en particulier dans le secteur automobile et ce quelque soit le constructeur et le pays d'implantation.
http://europe.autonews.com/article/20170327/ANE/170329875/audi-halts-a4-a5-production-at-german-plant-over-parts-shortage

EnPassant 28/03/2017 09:59

Du rêve américain aux « morts du désespoir »
En savoir plus sur https://www.lesechos.fr/idees-debats/editos-analyses/0211919164719-du-reve-americain-aux-morts-du-desespoir-2075447.php#edjrwWgBusEO8Tdz.99
https://www.lesechos.fr/idees-debats/editos-analyses/0211919164719-du-reve-americain-aux-morts-du-desespoir-2075447.php

EnPassant 28/03/2017 09:57

Autre mirage

http://www.latribune.fr/technos-medias/start-up/sous-le-vernis-du-cool-l-univers-impitoyable-des-starups-672344.html
http://www.latribune.fr/technos-medias/start-up/travailler-dans-une-startup-enfer-ou-paradis-672309.html

EnPassant 27/03/2017 17:05

Pourquoi les banques se précipitent-elles au guichet de la BCE? Y a-t-il des soucis? L’interview de Pierre Sabatier
http://www.businessbourse.com/2017/03/25/pourquoi-les-banques-se-precipitent-au-guichet-de-la-bce-y-a-t-il-des-problemes-linterview-de-pierre-sabatier/

EnPassant 27/03/2017 14:10

Il n'y a pas que les chaines de magasins grand puplic qui coulent, coté pro les VAR vont pas forcèment tip top
https://www.theregister.co.uk/2017/03/26/sources_misco_sold_to_hilco_capital_care_home_for_the_distressed/

EnPassant 27/03/2017 14:08

Le nuke ça rapporte
https://www.theregister.co.uk/2017/03/27/activist_investor_buys_toshiba_stock/

quoique faut aimer le ch11
https://www.theregister.co.uk/2017/03/27/westinghouse_electric_enters_chapter_11/

EnPassant 27/03/2017 14:07

Ah le mirage de l'internet des objets !
On se retrouve ensuite avec ce genre de truc
https://www.theregister.co.uk/2017/03/26/miele_joins_internetofst_hall_of_shame/
et c'est comme ça que le lave linge vous explose à la gueule parce qu'un joyeux drille à fait une farce....

Ce genre d'objets et de c*** associées se répandent et vont se répandre de plus en plus; on va se retrouver avec un espèce de système maillé déployé partout mais totalement instable et hors de contrôle

Luna 27/03/2017 14:06

L' attentat de charlie hebdo a t'il comme raison principale l'assassinat de bernard maris?

EnPassant 27/03/2017 12:19

Facial recognition database used by FBI is out of control, House committee hears
https://www.theguardian.com/technology/2017/mar/27/us-facial-recognition-database-fbi-drivers-licenses-passports

EnPassant 27/03/2017 09:59

Le Brexit va nous renvoyer face à nos ports
http://www.latribune.fr/opinions/tribunes/le-brexit-va-nous-renvoyer-face-a-nos-ports-669549.html

Dizemanov 26/03/2017 16:06

Tout ce que les merdias vous cachent concernant l'accentuation des préparatifs de guerre un peu partout : https://twitter.com/M3t4_tr0n

illustration : des escadrons de chars russes déployées près de la frontière de l'ukraine

“Report: Dozens of Russian tanks deployed close to Ukrainian border via @Reuters

Max 26/03/2017 11:07

Les sources d'énergie sont en quantité limitée, certes, mais alors il va falloir que l'homme se multiplie en quantité limitée aussi. Il va falloir établir un système de quotas de naissances, avec campagnes de stérilisation pour les récalcitrants. L'immigration provenant de pays ne contrôlant pas leur natalité devra être strictement interdite. Tout cela provoquera quelques grincements de dents, mais on n'a rien sans rien.

dizemanov 27/03/2017 09:53

Très intéressant ce qui se passe en Guyane.
Un domino périphérique pourrait t il faire chuter l'ensemble d'une construction qui semble à bout de souffle ?
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2017/03/26/01016-20170326ARTFIG00183-la-guyane-une-region-soumise-a-une-pression-migratoire-enorme.php

https://hommesmigrations.revues.org/259

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00707041/document

Alain 26/03/2017 17:45

Il me semble bien que malgré l'invasion voulue par nos politiciens, la population française n'augmente pas. La surnatalité des immigrés compense donc tout juste la dénatalité des français, allemands et autres.
J'ai tendance donc à penser que cette invasion voulue l'est pour des raisons démographiques.
Et je me demande pourquoi on n'encourage pas les français à se multiplier plutôt que de faire venir des immigrés.
Je sais qu'en Russie, Poutine à lancé un programme sous forme de prime il y a quelques années, pour encourager les russes à faire des enfants car eux-aussi semble-t-il font face à un problème de dénatalité.
Les politiciens ont à mon sens, fait venir toutes ces masses d'immigrés dans le but de remplacer la population locale vieillissante afin que les nouveaux venus travaillent pour générer à leur tour du capital, et entre autre, payer les retraites. Sauf que faute de croissance, et donc d'emploi, les nouveaux venus sont une charge et non une chance.
Mais nos politiciens croient encore qu'à force d'incantations religieuses, ladite croissance va revenir et que la courbe du chômage va donc s'inverser.
Il y en a même parmi eux qui proposent de supprimer les 35 heures. On voudrait accélérer la croissance... du chômage qu'on ne s'y prendrait pas autrement.

Présentation

compteur

Recherche

Catégories