Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mars 2017 3 22 /03 /mars /2017 11:18

Dans votre jardin, on vous donnera la mini-maison, et 5 ans plus tard, vous pourrez en disposer. Cela se passe aux USA, et on voit bien la réalité de "la crise du logement", qui n'en est pas une, mais reste une crise organisée du logement accessible.

Le logement en mobil-home, déjà largement répandu aux USA, est une réponse typiquement américaine à la crise des loyers chers, et des maisons en carton, inabordables.

La seule chose nécessaire est d'avoir un terrain, loué ou acheté, et les municipalités qui en ont souvent beaucoup de libres, pour cause de non-paiement des taxes foncières, pourraient régler ainsi facilement le problème des sans abris, et des shanty towns,

Au 19° siècle, les USA avaient crées le concept de maisons ballons, maisons vites faites, pas chères, qu'on voit encore dans les villes fantômes. Souvent, d'ailleurs, on les démontaient pour les reconstruire ailleurs.

Les célèbres subprimes, à l'origine, étaient faites pour les mobiles homes, destinées aux pauvres, et donc, clientèle à risques pour les emprunts. Mais les montants des prêts étaient faibles, et les risques mesurés, et limités par ce fait.

Cela n'allait donc pas aux banquiers, qui voulaient faire du chiffre, et ont étendus le système à la totalité du marché immobilier.

Le coût annoncé (75 000 $) me parait élevé, bien plus cher que les mobiles homes classiques.

Il reste que le problème est la complicité dans le monde occidental, des dirigeants politiques, amateurs de costards offerts, et du lobby immobilier. C'est la raison pour laquelle, les loyers flambent, et qu'il y a plus de 40 ans, alors que pour les grands ensembles, les voyants ont tourné au vif rouge sanglant, pendant des années, avant que la construction de ceux-ci fut abandonnée...

Le projet de Portland fonctionnera t'il ? Il n'y a pas de raison que cela foire, pas de raison objective. La crise est aujourd'hui trop répandue et trop grave, et les exigences des foyers désargentés s'estompent.

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans Immobilier
commenter cet article

commentaires

Sclavus 22/03/2017 16:19

Les célèbres subprimes, à l'origine étaient faites... pour faire les poches des pays inféodés à l'empire au ventre qui traine parterre ; tout le reste n'est que de la littérature et autres rhétoriques qui ne servent à rien d'autre qu'à cacher cette vérité. Parce que quand tu recrutes - et cela a été fait sur l'ensemble du territoire des Etats-Unis - des dealers des ghettos pour les propulser agents immobiliers au bout d'une formation d'une demi-journée au PowerPoint ; quand tu ratisses la totalité du lumpenprolétariat étatsunien en lui offrant la matérialisation magique de son rêve américain contre une signature au bas d'un contrat qu'il n'est même pas capable de lire ; quand tu mets l'ensemble de ces opérations parfaitement frauduleuses dans un joli mixer financier pour le mélanger aux produits habituels et envoyer l’ensemble dans les tuyaux financiers mondiaux etc. Cela s’appelle un hold-up.
Opération parfaitement réussie puisque plus personne ne parle de cette arnaque et des mécanismes mis en place pour la réussir autrement que comme d’une fatalité, d’un malheur qui s’est abattu sur l’Amérique, alors qu’en vérité c’est à l’économie mondiale que ça a couté qqs milliers de milliards de dollars et que la société étatsunienne est bénéficiaire.

david 22/03/2017 15:51

Le prix me parait complètement fou, il doit y avoir un zéro de trop. Je me suis fait construire un garage de 40m² (23m²+1mezzanine) pour 12K€. Si je l'isole et je mets elec et sanitaire, ça rjoute maxi 8K€. Et dans la somme, le maçon a pris sa marge et je n'ai pas négocié ! Cela m'a coûté 1500€ de taxe à la con...
Bref qqu'un d'un peu malin et modeste doit pouvoir se loger sans trop se ruiner, après c'est pas Byzance mais c'est pas la merde non plus. on en revient toujours au foncier dont les politiciens locaux organisent la rareté en se cachant derrière le vocable de l'aménagement du territoire. La France a une bulle immo honteuse étant donné sa taille, le PLU devrait disparaitre et la chute des prix sera bénéfique pour tous les travailleurs mais pas pour les rentiers. Eux ils préfèrent qu'on importe tous les miséreux d'Afrique, qu'on leur donne des aides (payées par les travailleurs pauvres) pour qu'ils puissent payer leur loyer même dans une cage à poule.
Si l'immo s'effondre en France, on retourne au réel et au bon sens.