Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mars 2017 2 21 /03 /mars /2017 09:36

Le p'tit marquis de belguel a donné au monde (pas) ébloui, son programme énergétique, pour les 5 prochaines années. C'est très optimiste, car comme disait Richelieu (le cardinal), "homme de nul mérite, il est venu en une nuit, comme un potiron".

Et la durée de vie d'un potiron, c'est plutôt réduit. Avec le précédent président qui a dû prendre une retraite anticipée, bien que bavarde et surtout, verbeuse.

Ledit président aimait bien les choses ronronnantes, et l'absence totale de risque : la croissance allait revenir, pendant que la décroissance des consommations (2% par an depuis 2007), allait se poursuivre.
P'tit marquis de belguel, lui, fait dans le Hollandisme pur : il reporte pour le renouvelable la tendance observée. Le renouvelable, d'ici 2022, doublera.

On notera aussi l'absence totale de la STEP, qui implique le surinvestissement. Et qui permettraient aussi de se passer de quelques tranches de nuke.

Pour ce qui est de la dépression de la demande, EDF s'en charge, avec les augmentations rétroactives. Pompes à chaleur, recul du chauffage électrique, chauffe-eau thermodynamiques devraient pas mal malmener à court terme, la consommation.

Pour ce qui est des centrales à charbon, les types comme Macron, qui n'ont jamais bossé, ne savent pas ce que sont les affaires. Quand les charbonniers se lamentent et se ramassent, on leur passe des commandes à prix cassés, et on signe des contrats à long terme. Ils signeraient n'importe quoi, les yeux fermés. Et qu'ils sont heureux comme des canes de signer. (On peut même se mettre une auréole sur la tête).

Comme la consommation de charbon baisse au niveau mondial, il n'y a pas de troubles moraux à avoir. Et puis, la consommation française, c'est risible.

Pour EDF, l'heure est à la croisée des chemins. Quel est le moins coûteux ? Caréner ou arrêter ??? Le carénage n'avait pas été prévu à l'origine, donc on ne sait pas où l'on va.

Alors que le renouvelable, lui, voit son coût s'effondrer, avec 30 ans d'avance.

On sait aussi, que le coût du réseau est devenu très important, et que les métaux qu'il consomme est devenu un problème. Sans doute, des systèmes décentralisés seraient plus économes. C'est du moins, le point de vue d'Elon Musk, sans doute vrai à 100 % pour les USA, et pour lequel le point de vue doit être plus mitigé en Europe. Mais le réseau devient, réellement, un problème.

L'avenir est incertain, c'est le propre de l'avenir. Mais une chose est prévisible. C'est la crise énergétique, et la politique de réduction des besoins, loin d'être adéquate. Il ne faut pas peiner les lobbys énergétiques.

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans Energie
commenter cet article

commentaires

EnPassant 21/03/2017 17:15

There's a reason the job market doesn't feel like it's back to normal
http://www.businessinsider.com/why-the-job-market-doesnt-feel-like-its-back-to-normal-2017-3

EnPassant 21/03/2017 16:59

C'est qui va aller en taule par contre si il y a un pb lors d'une inondation ?
le maire non ?
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2017/03/20/01016-20170320ARTFIG00303-jourj-pour-l-avenir-de-la-mosquee-de-frejus.php

EnPassant 21/03/2017 16:57

A condition, vu la source, que ce ne soit pas des salades
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/03/21/97001-20170321FILWWW00223-le-chef-militaire-du-hezbollah-en-syrie-tue-par-ses-hommes.php

cela rappelle quelque chose non ?

FMK 21/03/2017 13:14

Le Petit Lord à sa maman fait tant le Hollande dans son miroir qu'il en arrive à épouser les tics de langage , en particulier ce "il" , ou "elle " aussi disgracieux que redondant , la France "elle" pue des pieds et le Pays il a bobo . Je ne sais pas si c'est pour faire peuple ou bien si le Professeur Ogilvy et la lecture de Mein Kampf l'ont convaincu de s'adresser à une foule de façon à être compris par le plus frustre de ses membres , ou encore si plus prosaïquement il ne nous prends pas pour des cons et des perdreaux de l 'année , mais moi ça me fait , surtout avec son accent de classe amplifié par une préciosité naturelle à peu près l'effet de Marie Antoinette et sa brioche sur mon aïeul Hippolyte Coupejambon , estimable sans culotte .

A moins qu' il ne s 'agisse que d'un mécanisme behaviouriste bien connu de mimétisme au sein des chefferies tribales , après tout je me souviens que sous Giscard la moitié du personnel politique chochotait de la langue et que les Juppéistes laissent volontiers échapper un filet de bave .

Sur ce sujet on ne saurait mieux dire que le poète :


Un roi d'Espagne, ou bien de France,
Avait un cor, un cor au pied;
C'etait au pied gauche, je pense;
Il boitait à faire pitie.

Les courtisans, espèce adroite,
S’appliquèrent à limiter,
Et qui de gauche, qui de droite,
Il apprirent tous à boiter.

On vit bientôt le bénéfice
Que cette mode rapportait;
Et de l'antichambre à l'office,
Tout le monde boitait,boitait.

Un jour, un seigneur de province,
Oubliant son nouveau métier,
Vint à passer devant le prince,
Ferme et droit comme un peuplier.

Tout le monde se mit à rire,
Excepté le roi qui, tout bas,
Murmura:"Monsieur,qu'est-ce à dire ?
Je crois que vous ne boitez pas."

"Sire, quelle erreur est la votre!
Je suis crible de cors; voyez:
Si je marche plus droit qu'un autre,
C'est que je boite des deux pieds."

valuebreak 23/03/2017 07:31

pfewh... le dire de Marie Antoinette ... une invention des salons du second Empire ..même Wikipédia le reconnaît ...https://fr.wikipedia.org/wiki/Qu'ils_mangent_de_la_brioche