Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

PELE-MELE DU 14 MARS 2017

14 Mars 2017 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Politique

- Fillon est mis en examen. Aura t'il son diplôme ? Si la mention recherchée est "es ladrerie humaine", il a toute ses chances.
Bien qu'Auvergnat convaincu (et militant), disant être économe plutôt qu'avare, je dois reconnaitre que je ne lui arrive pas à la cheville. En effet, j'ai jamais chouré la tirelire de mes enfants, ne leur ayant jamais fait rembourser le prix de leur mariage, et le coût de leurs chères études. je pense que je ne me différencie pas beaucoup de la plupart des parents.

Il est d'autant plus bizarre, d'ailleurs, qu'ayant des diplômes bien plus prestigieux que celui des enfants Fillon, ils ont été content quand on les a payé le smic, pendant ces dites périodes de stages.

Sans vouloir faire de la peine à quiconque, surtout pas à M. Fillon, pour l'avoir fait, la fac de droit, ça casse pas des barres. On peut même faire un sondage. Toute personne ayant eu un stage payé 3800 euros peut se signaler... Surtout en deuxième ou troisième année de droit...

- Une autre espèce de ladres, de gens qui n'ont rien compris au capitalisme.

"Électricité renouvelable : le mercantilisme allemand met en danger l’Europe de l’énergie". Le propre du capitalisme, c'est qu'un jour, le capital doit être désinvesti. Et que la rupture technologique conduit souvent à des déclassements massifs d'avoirs. Je vois avec plaisir qu'on a largement dépassé le stade de la moquerie pour atteindre celui de la désolation, de la plainte, devant la concurrence forcément déloyale, puisque le renouvelable est bien moins subventionné que le fossile (selon le FMI, les énergies classiques recevaient 14 milliards de subventions par jour).
Rappelons nous qu'il y a peu, le renouvelable ne pouvait absolument pas dépasser 2 % de la production totale...
Il est amusant de penser aussi, que le renouvelable ne pouvait aussi qu'être un appoint minime... Un jouet pour des situations exceptionnelles. La réalité islandaise et des iles, rappelle une seul chose. C'est que seul l'exigence de rentabilité et de profit, implique les grands réseaux centralisés. Et les iles, c'est pas rentable, ça ne le sera jamais, et il a fallu, au contraire, trouver pour elles des solutions économes, ou les subventionner...
 
- Portefeuille toujours, en Normandie. On râle contre la fermeture d'une piscine, dont la réouverture, doit se faire... On ne sait pas. Une âme généreuse avait penser faire une levée de fond, mais finalement s'est contenté de faire signer une pétition.
Regardez bien vos piscines et salles des fêtes, ces gouffres financiers. Comme les thermes romains, ils sont appelés à disparaitre, mais feront, et de loin, des ruines beaucoup plus moches.
 
- Toujours un portefeuille en peau de hérisson. Les retraités canadiens de Quebecor ont perdus la moitié de leur pension. Leur fond de pension est en faillite. Ils ne savaient pas que les fonds de pensions, ça finit toujours ainsi ???
Un budget social, ça peut perdurer longtemps, par contre. La dîme avait été crée par Charlemagne, et avait duré 10 siècles. Elle était, à l'origine, le budget social. Son détournement date de 1515, et du concordat de cette époque, qui fit des châtelains, nommés aux "bénéfices", les gros profiteurs de cette manne. C'est bizarre, ce comportement des châtelains aux cours des âges. C'est contagieux, docteur ???
 
- L'espérance de vie vient de baisser aux USA, globalement. Le fameux "obamacare", vanté, que certains châtelains auraient bien voulu voir ici, c'est à dire, la mutuelle généralisée, ça coûte 12 000 $ par an, avec une franchise de 5000 $, pour la version la plus "simple".
Inutile de dire, que la plupart des gens n'ont simplement pas les moyens de se la payer, et que le système de santé implose. Il assure un niveau médiocre de santé publique, avec un coût phénoménal. Il doit donc s'effondrer.
Seul le fait que les entreprises prennent (ou pas) en charge les mutuelles, permet une couverture large.

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Popeye 15/03/2017 14:37

{...Hermann Göring avait dit un jour « quand j'entends parler de culture, je sors mon revolver »...}

Pas Hermann, mais Balduch von Schirach (le patron des jeunesses hitlériennes)

Je chipote, je chipote, je sais. mais la précision c'est important.

La Gaule 16/03/2017 01:31

Dont acte de contrition :
3 par jour, pendant une semaine (j'en suis déjà à deux).

EnPassant 15/03/2017 14:33

il y a un très sérieux ménage à faire:

Le glyphosate "pas cancérogène", dit l'Agence européenne des produits chimiques
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/03/15/97001-20170315FILWWW00177-le-glyphosate-pas-cancerogene.php
"..Les experts se sont basés sur toutes les informations disponibles sur le glyphosate, à la fois concernant des études sur les humains et sur les animaux, a précisé M. de Bruijn....L'agence ne prend pas en compte les critères d'exposition, par exemple"

c'est sur là qu'il suffit de ne pas étudier certains risques et d'éviter les questions qui fachnet ET BINGO !

Monsanto Colluded With EPA, Was Unable To Prove Roundup Does Not Cause Cancer, Unsealed Court Docs Reveal
http://www.zerohedge.com/news/2017-03-14/court-docs-prove-monsanto-collusion-epa-kill-cancer-study-admits-cant-say-roundup-do

"...

"EPA's minimal standards do not require human health data submissions related to the formulated product - here, Roundup. Instead, EPA regulations require only studies and data that relate to the active ingredient, which in the case of Roundup is glyphosate. As a result, the body of scientific literature EPA has reviewed is not only primarily provided by the industry, but it also only considers one part of the chemical ingredients that make up Roundup."
;;;" "eanwhile, if that's not enough for you, Donna Farmer, Monsanto's lead toxicologist, even admitted in her deposition that she "cannot say that Roundup does not cause cancer" because "[w]e [Monsanto] have not done the carcinogenicity studies with Roundup."

Tout est dit hélas

EnPassant 15/03/2017 14:01

encore un classement alakon mais qui trahit bien une certaine vision du monde
http://www.businessinsider.com/the-most-powerful-nations-on-earth-2017-3/#1-united-states-nearly-75-of-respondents-said-they-lost-some-respect-for-us-leadership-after-the-presidential-election-but-the-country-is-still-ranked-the-most-powerful-its-economic-political-cultural-and-artistic-influence-shapes-the-world-and-a-mammoth-defence-budget-of-around-600-494-billion-and-its-leading-economy-put-it-at-the-top-23

EnPassant 15/03/2017 13:54

The nuke effect: la fin de Toshiba ?
http://www.businessbourse.com/2017/03/15/toshiba-senfonce-gouffre-creuse-westinghouse/

EnPassant 15/03/2017 11:08

Bon ben finalement macron & Fion c'est rien, vétille
http://www.zerohedge.com/news/2017-03-14/saudi-king-arrives-japan-10-aircraft-500-limos-500-tons-luggage-12000-hotel-rooms-2-

EnPassant 15/03/2017 10:39

Cela devait commencer à faire jaser le teflon de M. macron.
Donc diversion, finalement ya de quoi ouvrir une enquête mais c'est pas lui qui va trinquer, faut pas déconner quand même
http://www.latribune.fr/economie/france/un-deplacement-ministeriel-de-macron-a-las-vegas-dans-le-viseur-de-la-justice-662434.html

La Gaule 15/03/2017 10:12

Puisqu'il est question aussi de diplôme DONC de formation DONC de dogme (notre petit débat d'hier), je soumets ce petit extrait à votre sagacité :

''''L’Ordre traditionnel s’appuyait sur la religion, le pouvoir politique et le pouvoir guerrier. L’Ordre moderne repose sur le pouvoir politique, le système d’information, l’économie et la formation. La formation a remplacé la religion comme productrice des dogmes fondamentaux servant à la fois d’orientation et d’alibis aux pouvoirs temporels. La politique, l’information et l’économie elle-même sont tributaires des dogmes de la formation. La formation, autrement dit le système académique, est en réalité le pouvoir suprême, même s’il se prostitue volontiers aux trois autres.''''

Il est extrait de ce texte pénétrant de Slobodan Despot sur la place devenue perverse de la formation de masse dans notre société dite post moderne.

http://metapoinfos.hautetfort.com/archive/2017/03/05/le-coeur-du-systeme-2-5918047.html

Je crois que Slobodan a tout compris à ce niveau. Et il a bien été placé pour l'être, lui qui disait un jour dans l'une de ses conférences : « j'ai le privilège terrible d'être citoyen d'un pays qui aujourd'hui n'existe plus » (il voulait parler de la fédération yougoslave).
Notre lot à tous demain ?
Il est vrai que nous avons un mal fou à appréhender nos vrais ennemis, ceux que nous portons en nous-mêmes, obnubilés que nous sommes tous par nos moulins à vent (je ne dis pas ça pour PR).
Hermann Göring avait dit un jour « quand j'entends parler de culture, je sors mon revolver », ce qui est somme toute logique.
Quand vous avez une bonne formation (il en avait une) cela vous autorise toujours à raconter n'importe quoi.

La Gaule 16/03/2017 02:26

@ Logique

Je crois que cela va au delà de la simple distinction dominants / serviles.
La technostructure triomphante a réellement eu besoin de serviles bien éduqués et qualifiés, c'est à dire d'un maximum de personnes susceptibles de rejoindre de près ou de loin la classe de ce que Patrick Reymond appelle les « cosaques sociologiques » (le fameux deux sur trois de Giscard, le tiers restant étant d'autant plus invité à s'incliner devant les schémas culturels de la majorité).
Cela n'est plus le cas aujourd'hui, puisque le cycle vertueux (au sens religieux du terme pour reprendre S. Despot) a été cassé pour la majorité mais maintenu pour une minorité encore nécessaire aux vainqueurs du système.
Vainqueurs très temporaires puisque ce hiatus n'est pas tenable dans le temps, le ciment idéologique en question étant indispensable à l'édifice pour tenir debout.
A titre vraiment anecdotique ce sont les « problèmes » (la solution souhaitée en fait) du système d'éducation public partant à vau-l'eau, mais le paradoxe apparent est que la démolition s'est faite en douceur, suivant la technique bien connue et éprouvée de la cuisson de la grenouille.
Les gens ont continué à croire -je le vérifie tous les jours- en un paradigme qui s'estompait pourtant inexorablement pour eux, ce qui me fait d'autant plus penser au côté quasi religieux du fait.
Les difficultés pour recruter des étudiants dans des filières réputées difficiles -dans les secteurs de l'industrie ou de la santé par exemple- viennent à mon avis de là, autant que de l'attrait offert par des filières supposées plus faciles et gratifiantes comme les carrières commerciales.
Tout ceci sent la « crise des vocations », comme la crise des vocations frappa de manière spectaculaire les carrières religieuses au siècle de la grande révolution.
Une majorité de la population commence tout simplement à ne plus y croire.
Vivrons nous à rebours les effets de l'éducation de masse analysée par Todd, mais dont l'optimisme béat lui a interdit d'envisager une issue négative ? A mon avis c'est parti pour.

logique 15/03/2017 11:31

Merci la gaule. Je n'avais jamais penser a ça sous cette angle. D'ailleurs je suis tout a fait d'accord avec l'analyse. Mais on peut aller au delà de la notion de formation pour englober toute l'éducation. On peut même dire que chaque secteur d'éducation reçois une formation visant a en faire soit une classe dominante soit une classe servile. Pour cela il n'y a qu' a voir la différence entre école publique et école privé. Sans parler des écoles payantes.

pierre 15/03/2017 06:52

Une news concernant votre secteur préféré... Cathay Pacific dans les choux.

http://www.bangkokpost.com/business/tourism-and-transport/1215082/cathay-posts-first-loss-since-2008-on-chinese-discounters

Dizemanov 15/03/2017 05:34

"Exposé précis permettant au lecteur de bonne foi de bien comprendre que les acteurs ne sont pas nécessairement régis par leur essence, mais aussi, en partie au moins, par leur place dans un système. D’où, par exemple, une vision pondérée à propos de diverses questions particulières et aussi concernant les modalités de fonctionnement des oligarchies au sens large."

[Ambiance franche déconnade ou revival pour ceux qui ont approché les réseaux Pasqua avec le résumé vidéo de French Corruption par Michel Drac ! #dutrash #dubiengras
L'anecdote sur le nickel calédonien de Rothschild est tout à fait authentique puisqu'il s'agissait de la Sté Le Nickel - SLN pour les intimes, filiale à 50 % d'ELF. A l'inverse, petite confusion entre Olivier Stirn et Bernard Stasi, le véritable auteur de "L'immigration, une chance pour la France". https://www.amazon.fr/LImmigration-une-chance-pour-France/dp/222104469X
Quelle époque donc ! Attention quand même, déguster à jeun pour ceux dont ce sera le dépucelage ...] ..... nostalgie quand tu nous prends ......

https://youtu.be/z6Og9eF840E

anonyme 14/03/2017 22:44

A propos de : "Portefeuille toujours"
Le plan piscine a été lancé dans les années 70 : https://fr.wikipedia.org/wiki/Piscine_Tournesol#Historique
sous l'ère Pompidou au moment où la France était riche. Maintenant que le pays est fauché, on n'a plus moyen d'entretenir ces équipements comme les salles des fetes ou autres équipements sportifs.
Il va falloir se recentrer sur l'essentiel : nourriture et énergie.
Avec les changements climatiques, peut-etre aura-t-on çà un jour dans le sud de la France :
http://www.lemonde.fr/planete/article/2017/03/14/au-kenya-la-guerre-de-l-eau-enflamme-la-vallee-du-rift_5093954_3244.html

BA 14/03/2017 19:38

Jeudi 26 janvier 2017, sur le plateau de TF1, François Fillon avait pris un engagement :

Au 20 heures de TF1, François Fillon déclare qu'il renoncerait à l'élection présidentielle « s'il était mis en examen. »

Le prétendant à l’Elysée a assuré, jeudi soir, qu’il renoncerait « s’il était mis en examen » dans le cadre des soupçons d’emploi fictif de sa femme.

Signe que l’heure est grave, à peine deux mois après son triomphe à la primaire, M. Fillon a évoqué un possible renoncement, assurant qu’il ne serait pas candidat à la présidentielle « s’il était mis en examen ».

http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2017/article/2017/01/27/fillon-le-candidat-de-l-honnetete-touche-en-plein-c-ur_5069865_4854003.html

Mardi 14 mars 2017 :

François Fillon est mis en examen pour détournements de fonds publics et abus de biens sociaux.

Le candidat de la droite à la présidentielle a été mis en examen le 14 mars pour détournements de fonds publics et abus de biens sociaux.

Le Parquet national financier (PNF) avait annoncé vendredi 24 février avoir ouvert une information judiciaire visant François Fillon, notamment pour les emplois fictifs dont aurait bénéficié sa famille.

Alcide 14/03/2017 18:57

L'arnaque absolue du système bancaire est facilitée par une comptabilité créative exclusive aux banques , comptabilité et dérogation extraordinaires au règles communes qui permettent aux escrocs du système de créer à leur profit 97 % de la monnaie en circulation ...à partir de rien...
Système légalisé par les ordures qui se succèdent au pouvoir depuis des décennies .

https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=CvRAqR2pAgw

https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=MechH0ebs_c

Vu sur
The Banking Secret that Neither Economists Nor Laypeople Know … Which Is Destroying the Real Economy (While Making a Few King)
by George Washington
http://www.zerohedge.com/news/2017-03-13/banking-secret-neither-economists-nor-laypeople-know-%E2%80%A6-which-makes-fatcats-richer-wh

Rappel:
http://gerardfoucher.com/wp-content/uploads/2012/12/Creation_Monetaire_Banques_Commerciales_Les_Preuves_V3.pdf

Les vidéos et le texte du Blog de Washington seraient à traduire pour l’information du plus grand nombre qui pourraient ainsi comprendre le caractère odieux de la dette publique , de l’asservissement de la population par la BCE , donc le caractère fasciste de l’EU.
Puis voter en connaissance de cause.

Jaï-L 14/03/2017 18:47

Purée de petit pois, je viens de lire l'article sur Rouen :
" La piscine, un facteur de lien social", "Il appréciait d’ailleurs également cette possibilité de pouvoir discuter avec les personnes qui travaillaient pour l’équipement."
Et de simples pissotières ça ne ferait pas l'affaire ? Ca coûterait vachement moins cher...

Jaï-L 14/03/2017 18:42

Au moins les thermes romains brûlaient régulièrement (accidents de chauffage pas rare à l'époque), jusqu'à la fois de trop où l'édile local en a eu marre de payer de sa poche la rénovation... Et tellement marre qu'il a renoncé à au racket des fonctions municipales et est reparti dans sa villa fortifiée à la campagne. Après même pas besoin de barbare pour raser le vicus (nos archéologues peuvent d'épuiser à chercher des traces hypothétiques), il est abandonné en qq années !
Je n'irai pas jusqu'à préconiser ce genre d'incidents sur nos piscines et salles des fêtes, mais si cela devait arriver finalement cela arrangerait du monde.

Angelilie 14/03/2017 18:11

beau blog. un plaisir de venir flâner sur vos pages. une découverte et un enchantement.