Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mars 2017 4 16 /03 /mars /2017 14:36

Montaigne rougirait que certains imbéciles patentés se soient emparés de son nom. On tente de chiffrer la sortie du nucléaire, en le minorant, et en croyant l'avoir majoré, pour la bonne cause, c'est à dire faire peur.

Minoré, c'est sûr que le montant annoncé, 217 milliards d'euros, l'est. Cela coûtera bien plus cher, parce que simplement, on ne sait pas sortir du nucléaire. Donc, le chiffrer, c'est mission impossible.

Le coût des énergies renouvelables estimé, lui, relève de la débilité mentale profonde. Comme quoi 1 + 1 + 1 +... etc, ça donne moins de 1 et même beaucoup moins de 1, en intelligence, si on est sincère.
Mais la sincérité de l'institut Montaigne, est en dessous de tout, et ils feraient mieux de s'intituler "Institut Pinocchio", beaucoup plus en rapport avec la réalité d'un simple travail de propagande.

Comme je l'ai dit, en ce qui concerne l'électricité, Renouvelable + STEP, de toute nature, c'est la solution existante actuellement. Et si l'on importe la totalité des métaux appelé "terres rares", ces dits matériaux sont recyclables à l'infini. L'uranium, lui, est emmerdant à l'infini. Le scotch du capitaine Haddock. Mais dans le cas du capitaine Haddock, c'était marrant, et sans conséquences. Si les deux sont importés, il y a donc une nette différence entre les uns, qui sont des trésors, et les autres, des emmerdements à n'en plus finir.

C'est simplement, le nucléaire qui coûte cher, tout bonnement. On a des coûts reportés, pour des technologies non encore inventées.

Quand à l'indemnisation d'EDF et des actionnaires, pourquoi ? Toute somme investie doit être désinvestie, et les centrales étaient prévues pour 40 ans.

Plus néo-libéral que l'institut Montaigne, tu meurs.

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans Energie
commenter cet article

commentaires

Dany 17/03/2017 13:06

http://carfree.fr/index.php/2017/03/15/la-democratie-du-carbone/

L'apres 17/03/2017 10:29

Le candidat Hamon dit:
"J'engagerai la fermeture de toutes les centrales qui arrivent en fin de vie. Je le ferai parce que ça coûte très cher de prolonger leur espérance de vie (...) Cela fait à peu près, sur le quinquennat, plus d'une dizaine", a déclaré M. Hamon, qui veut porter à 50% la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique d'ici 2025 (avec un objectif de 100% en 2050).

http://www.romandie.com/news/Nucleaire-Hamon-veut-lancer-la-fermeture-de-plus-dune-dizaine-de-centrales/780990.rom

marc zeller 16/03/2017 18:53

"... métaux appelé "terres rares", ces dits matériaux sont recyclables à l'infini."


Aucun métal n'est recyclable à l'infini à 100%, pour diverses raisons, parmi lesquelles:

-alliages complexes: les divers composants d'un alliage sont difficiles voire impossibles à séparer. Par exemple de nombreux aciers spéciaux ne sont pas triés lors du recyclage et sont fondus ensemble pour finir... en fer à béton. Les métaux qu'ils contiennent (chrome, vanadium, ...) sont perdus. Les terres rares, en très faibles quantité, rentrent dans cette catégorie.

- usages dispersifs: par exemple, le titane utilisé dans les dentifrices (colorant blanc) n'est pas recyclé.

-perte au feu: c'est l’écart entre la masse de métal chargée dans un four et la masse de métal liquide défourné. 1 à 2% en moyenne selon les métaux.

Patrick REYMOND 16/03/2017 21:21

c'est vrai, mais ce que je voulais dire, c'est que l'U, c'est que de la perte, les terres rares, c'est quand même ré-utilisable longtemps.

Présentation

compteur

Recherche

Catégories