Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 avril 2017 6 08 /04 /avril /2017 11:55

Visiblement, on approche du point de rupture de la société -la falaise de Sénéque-.

Certains disent que la dette a été utilisée pour pallier le manque énergétique de la société, depuis 40 ans. A mon avis, il n'en est rien. La dette, et son service, passée de 5 à 40 % du pib, voir plus, n'est qu'un problème supplémentaire, celle de l'élite, à merveille représenté par un châtelain sarthois aux 20 000 euros mensuels de revenus, et pourtant incapable d'épargne.
Le mot incapable semble caractériser à merveille ce châtelain, et sa caste.

Rien n'obligeait à partir sur la dette, sauf la volonté de balayer les problèmes réels sous le tapis.

Au contraire de Gail Tverberg, je pense que vouloir affronter la réalité énergétique implique le jubilé, c'est à dire, la fin de la dette, et son corollaire, le dégonflement des bulles, et son corollaire, le dégonflement des actifs, soit par l'inflation, soit par le solde des dettes, notamment celles pour lesquelles, c'est le plus facile, les dettes publiques, par simples jeux d'écritures. Pour les autres, le simple fait de remonter les conditions de crédits, devraient suffire. Rien de compliqué.

La volonté de certains, comme le châtelain sarthois, d'équilibrer les finances à tous prix, en le faisant, bien sûr, reposer uniquement sur les plus pauvres, est une totalement méchante, plus que bête, et dieu sait si elle est bête. Pourquoi ? Parce qu'elle est irréalisable. Toute baisse de dépense de 100 entraîne une baisse de pib de 250, et une baisse des recettes de 125...

Après, il est clair que des activités économiques totalement inutiles et farfelues devraient disparaitre. Le transport aérien devrait dégonfler de 90 %, notamment.

Le problème de l'énergie, que ce soit interne, comme l'électricité, ou aux cours mondialisés, comme le pétrole, c'est l'économie de marché. L'économie de marché empêche toute rentabilité.

Revenir à une économie basée sur le réel priverait sans doute 10 % de la population de sa richesse, et entrainerait les pleurs des 1 % le plus riche. Mais c'est la seul option possible. Et en plus, les 20 % en haut de l'échelle sociale sont des gros consommateurs d'énergies en tous genres. Voyages, mais aussi train de vie, et déplacements inutiles.

Le caractère inégal de la société est un trouble. Il empêche, "l'élite" qui mérite si peu son nom, de prendre conscience du problème énergétique. Al Gore et sa consommation électrique de 221 000 kWh (coût annuel : 30 000 $)... Après, on comprend mieux les problèmes d'épargne de certains châtelains...

Et l'effet des guerres s'est estompé. Contrairement à ce que dit le marquis de belguelle, la guerre a un effet bénéfique énorme : les classes sociales y sont écrasées et mixées. Le fossé qui existe avant n'existe plus autant après. Ou du moins, le mépris de classe y a disparu. Parce que le mal embouché vulgaire sur lequel on aurait craché, il vous a sauvé la vie, et vous avez tout partagé avec lui. Ce n'est plus qu'un prénom souvent, avec un nom de lieu. "Jacques, de la côte 316". Comme avec Gaston Lagaffe : "Jules de chez Smith en face". Et on s'aperçoit que le bourge picolait autant que le prolo. Mais pas la même marque. Et de toute façon, au front, on picole ce qu'on trouve.

Rien n'obligeait les élites à faire monter les loyers dans la région de NY. D'ailleurs, aujourd'hui, tout décès de personne âgée peut entrainer un trouble : ils étaient souvent encore sous le régime de loyers encadrés des années 1970, dix fois moins chers que les loyers actuels, et souvent, logeaient leur famille.

Je rejoins Gail Tverberg sur le fait que ce qui fonctionnait comme politique économique, un jour non seulement ne fonctionne plus, mais produit des effets pervers. C'est un grand classique des fins de civilisations.

Et on y voit des décideurs, complétement déconnectés de la réalité. Le marquis de Belguelle comprend il seulement le rôle du pétrole dans l'économie ? Ou comme Clemenceau, va t'il en chercher à l'épicerie ???

L'équation est diablement simple : le prix du pétrole est désormais trop bas pour la totalité ou presque des producteurs, et il est trop haut pour les consommateurs...

Donc, certains pays devront simplement reconstruire une économie, en commençant par le début, à savoir une agriculture de subsistance, comme au Mexique, ou au Venezuela, pour l'Arabie, à mon avis, ils vont faire comme d'habitude, s'égorger.

Mais comme je l'ai dit souvent, pour la Tunisie et l'Egypte. Ils n'étaient pas obligés de sacrifier cette agriculture sur l'autel du libre échange. Ce sont deux problèmes différents.

Le plafonnement des ressources est une chose. La bêtise humaine en est une autre. Ne pas voir le nez au milieu de la figure, une maladie.

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans Energie
commenter cet article

commentaires

Anonymous19 11/04/2017 00:40

la-semaine-d-anonymous19

C'est l'Etat qui a instauré et imposé un monopole privé de la monnaie.
C'est l'Etat qui a garantie cet monnaie fiduciaire par sa capacité à prélever la richesse de ses citoyens par la force.
C'est l'Etat qui a légalisé cette escroquerie qu'est la réserve fractionnaire.
C'est l'Etat qui s'est endetté au nom de ses citoyens.
C'est l'Etat qui utilise la violence pour confisquer le fruit du travail et les bien de ses citoyens pour engraisser cette mafia bancaire, ces escrocs d'usuriers.
C'est l'Etat qui privatise les profits et socialise les pertes au profit de la mafia bancaire.
C'est l'Etat qui impose les recommandations du FMI au peuple
C'est l'Etat qui signe les traités de "libre-échange" qui n'ont rien à voir avec le libre échange, mais tout à voir avec la dictature des sociétés transnationales.
C'est l'Etat qui a distribué des milliers de milliards aux banques lorsqu"elles ont fait faillites.
C'est l'Etat qui garantie les dépôts bancaires, c'est-à-dire les dettes de sociétés privées, avec l'argent du contribuable. Tout en arnaquant l'épargnant puisqu'il n'a pas les moyens d'assurer cette garantie.
C'est l'Etat qui crée des monopoles comme EDF que vous critiquez tant et qui entretient les bétonneurs.
C'est l'Etat qui ramolli le cerveau des étudiants avec des théories économiques fumeuses que vous reprenez comme du catéchisme.

Après tout cela et tout le reste, vous continuez à vendre que le socialisme, c'est-à-dire encore plus d'intervention de l'Etat dans l'économie est la solution pour lutter contre le capitalisme.
Comment avez-vous dit dans ce post que vous vous êtes empressé d'effacer? Il y en a qui ne veulent rien voir...

Patrick REYMOND 11/04/2017 08:17

l'état doit être reconquis. Voilà ma réponse.

gutknecht 09/04/2017 20:41

Les 34 missiles tomahwak, ont bien été intercepté par la "défense antiaérienne" S 300 S 400

http://www.presstv.ir/DetailFr/2017/04/09/517371/Frappe-US--les-S400-ont-fonctionn

Frappes US : 34 des 59 missiles Tomahawk interceptés

Depuis le tir de 59 missiles Tomahawk vendredi contre un aérodrome de Homs, une question ne cesse de revenir dans toutes les analyses : 23 des 59 missiles de croisière US ont atteint leur cible. Et le reste des engins ? Qu’est-il advenu de 34 autres Tomahawk tirés depuis deux navires de guerre US déployés en Méditerranée ? La réponse, c’est cette vidéo diffusée ce samedi par Al-Alam qui pourrait l’apporter : la DCA syrienne a intercepté et détruit les 34 missiles Tomahawk avant qu’ils n’atteignent la base aérienne de Shayrat.

L’information souligne le décret de la présidence syrienne pour l’interception et la destruction en vol des missiles américains à la minute où l’attaque a commencé. D’autres analystes relèvent le rôle des radars russes qui seraient immédiatement entrés en fonction, après le tir du premier missile. S’agit-il de S-300 syriens ou de S-400 russes déployés en Syrie ? Pourquoi avoir caché cette « riposte cinglante » et n’en parler que deux jours après l’attaque ?

La vidéo publiée par les sources militaires syriennes prouve une chose : si la Syrie et son allié russe ont évité de la publier dans les heures suivant les frappes US, c’était pour éviter une escalade. Mais au regard de la campagne intense de menace contre la Syrie et la Russie, il n’existerait peut-être plus aucune raison pour dévoiler « les faiblesses des missiles US » et « la puissance de la DCA syrienne ».

Les États-Unis ont annoncé ce dimanche par la voix du porte-parole de la Maison-Blanche, Sean Spicer, n’avoir pas averti au préalable la Russie de l’attaque qu’ils allaient lancer contre le territoire syrien. Interrogé par Fox News, le porte-parole a affirmé que « nous n’avons eu aucun contact avec les dirigeants politiques russes », ce qui revient à dire que les États-Unis ont effectivement voulu « prendre de court » les Russes. Mais la surprise semble ne pas « avoir trop bien fonctionné » !

Les analystes affirment encore que la Russie, dont les navires de guerre viennent de regagner la Méditerranée, a fait preuve de retenue pour éviter « une guerre balistique » qui aurait pu déboucher sur un « conflit nucléaire ».

Source de la vidéo : Al-Alam

anonyme 09/04/2017 13:31

La Guyane se suicide :
Un blocage « total » de la Guyane annoncé pour lundi
http://www.lemonde.fr/societe/article/2017/04/09/un-blocage-total-de-la-guyane-annonce-pour-lundi_5108398_3224.html

S'il n'y a pas de lancements dans les prochaines semaines Arianespace va perdre des clients.
Et si ça traine jusqu'en septembre pour le prochain lancement, la France risque de devoir signer un accord avec la Russie pour lancer des fusées Ariane depuis la Russie au cas ou le centre spatial guyanais serait indisponible pour une longue durée. (genre tsunami ou tremblement de terre)
Ce serait une réciprocité pour le lancement des Soyouz depuis la Guyane : https://fr.wikipedia.org/wiki/Centre_spatial_guyanais#L.27ensemble_de_lancement_Soyouz_.28ELS.29.

>Dizemanov
>En introdution 36/59 missiles US détruits par les systémes anti-missiles russes !
Excellente publicité pour acheter du matériel russe S300 ou S400.
C'est pas du 100% mais presque 2/3 de nettoyé. çà fait de la reconstruction ou des pertes en moins.

>GEBE
>http://www.boursorama.com/actualites/l-arabie-saoudite-va-construire-une-gigantesque-cite-de-divertissements-23a65d0d95076c4a3572817bc077290c

Je ne sais pas si les clients seront prêt à aller dans ce type de ville dans un pays ultra islamique
ou en cas d’excès la justice sera sévère, à moins d’extra-territorialité.
Il y aura peut-être des attractions qui satisferont certains clients amateurs de sensations très fortes comme les décapitations publiques.
Une personne m'avait raconté que lors de son séjour en arabie saoudite, sa chambre d'hotel donnait sur la place où avait lieu les décapitations.Ambiance....glauque.
Ce pays finira comme Nauru, très pauvre, mais les riches seront partis avant la fin.
Et sans nourriture (avec ou sans transports possibles) :
https://www.notre-planete.info/actualites/4429-ressources-eau-Arabie-Saoudite-crise
http://www.lemonde.fr/planete/article/2009/04/17/l-arabie-saoudite-vise-une-autosuffisance-alimentaire-delocalisee_1181930_3244.html

finalement la richesse qui tombe du ciel comme les minerais ou hydrocarbures n'apportent que des emmerdes.

francomusso 09/04/2017 00:32

L'ETA a planqué pendant un demi siècle des armes partout dans leurs villages. Et donc immédaitement l'esprit mal tourné pose la mauvaise question, combien dans pleins d'endroits en france? GROS SOUCIS !!!!!!!!!!!! Pour l'éco ya un problème basique, la doxa de la concurrence, qui fait s'entretuer les entreprise pour piquer les clients ET s'enrichir le plus vite possible et atteindre l'accumulation suffisante pour que le pognon travaille tout seul. A moins de se partager le cheptel des clients entre gros. C'est donc bel et bien le partage qui permet la survie. C'est donc à l'état de mettre en place le partage des clients pour que plein de boites puissent vivre. Evidemment hausse des prix. Mais c'est pas grave, ya qu'à re-mettre le contrôle des prix comme avant les 70s. Fini le business innutile, les prix déconectés du réel. Aucun clamidia (pardon, candidat) ne le propose .... tu m'étonnes ...

Dizemanov 08/04/2017 19:47

Vraiment extrémement intéressant ...
En introdution 36/59 missiles US détruits par les systémes anti-missiles russes !
[Quelle gloire et quel courage de la part de la plus grande puissance militaire du monde possédant un budget militaire supérieur à celui de TOUS les autres états du monde réunis de s'attaquer ainsi de très très loin , par surprise et de nuit à l'armée exsangue d'un pays en guerre depuis 6 ans aux prises avec Daesh et Al Nosra ...quel exploit, quelle réussite , ce "fait d'arme" restera certainement dans les livres d'histoire militaire comme un exemple de stratégie militaire....]
Ensuite, l'affichage de l'irresponsabilité totalede nos chers amis les toutous Hollande et Macron qui, dans un contexte international très tendu et dangereux se révèlent finalement et heureusement comme des fats inutiles et obséquieux.
Au delà et surtout cette affaire apporte la démonstration de l'affaiblissement de l'armement US et de l'armée US, altére leur réputation et, pour finir, jette un certain ridicule sur Trump et toute la pagaille qui, objectivement, régne dans les différentes sphères et strates du pouvoir à Washington.
https://youtu.be/Y7O1dZKbLKo

EnPassant 08/04/2017 19:11

http://www.lemonde.fr/societe/article/2017/04/07/a-bayonne-derniers-preparatifs-pour-la-restitution-de-l-arsenal-d-eta-aux-autorites-francaises_5107478_3224.html
http://www.lefigaro.fr/international/2017/04/08/01003-20170408ARTFIG00034-eta-revele-la-localisation-de-12-caches-d-armes-a-la-police-francaise.php

https://francais.rt.com/france/36642-huit-sites-caches-darmes-eta-inspectes-par-police-francaise

https://www.pscp.tv/w/1kvJpnmLpZwKE

Anonymous19 08/04/2017 19:05

Votre solution pour résoudre la dette semble si facile. Elle oublie que la dette est toujours payée. Si ce n'est pas par le débiteur, c'est par le créditeur.

"Toute baisse de dépense de 100 entraîne une baisse de pib de 250, et une baisse des recettes de 125..."
La solution est simple alors: Il suffit d'augmenter les dépense de 1000, ce qui augmentera le PIB de 2500 et les recettes de 1250.
Sauf que c'est ce genre de raisonnement qui a créer la montagne de dette.

"L'économie de marché empêche toute rentabilité." Vous devriez développer sur la rentabilité d'une économie dirigée (URSS, Cuba, Vénézuela, Chine(Mao), Corée du Nord, Zimbabwé, etc)

GEBE 08/04/2017 18:45

L'Arabie Saoudite va construire une ville de divertissements au lieu d'investir dans des nouveaux moyens pour produire des produits agricoles pour sa population car la ressource en eau de ce pays diminue.

http://www.boursorama.com/actualites/l-arabie-saoudite-va-construire-une-gigantesque-cite-de-divertissements-23a65d0d95076c4a3572817bc077290c