Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 avril 2017 4 13 /04 /avril /2017 07:33

Le Paris haussmanien, pour illustrer mon article précédent. C'est un acte oh combien économico-politique, dont on voit les effets, et pour lequel, on fait le panégyrique.

Il parait que, grâce à lui, on est arrivé à entasser 20 000 habitants au km2. Impressionnant. Et en oubliant, seulement, qu'une telle masse, c'est pas rien de l'approvisionner, et que, pour ce faire, il faut du fossile, en masse.

On a construit des voies de chemins de fer, de métro, des routes, puis des autoroutes pour transporter tout cela.

Le pire, c'est que toute cette agglomération est incapable de vivre et d'atteindre un équilibre économique, sans demander des subventions au reste du pays.

Détruire le Paris du Moyen âge, était un acte politique. On voulait éviter les combats de rue. On a eu les manifestations, effet imprévu.

Il n'y aura jamais de séparation du politique et de l'économique pour cette ville. C'est trop dangereux.

Elle crèvera simplement, comme ont commencées à crever les grandes villes US. Loyers trop élevés, insécurité, congestion, plafonnement du fossile, structures antédiluviennes, et usure rapide de celle-ci.

. « L’étroitesse des plans favorise une double ou triple orientation des logements. Et permet ainsi un accès important à la ventilation et à la lumière naturelles, explique Umberto Napolitano. La hauteur sous plafond, de 3 mètres au minimum, accroît cette pénétration de la lumière ».

Oui, et 3 mètres sous plafond, ça fait aussi des frais de chauffage important, mais on s'en fout, dans son 25 M2.

On voit aussi le retard. Quand le reste de la France a souvent vu doubler ou tripler la surface disponible par habitant, ici, on en reste à la norme de 1850.

JC Decaux, lui, a prévu les éoliennes d'abribus. Produire, ou pas, son électricité est aussi un acte politico-économique sans équivalent. L'entreprise est sensée ne pas faire de politique ? Mais son acte est éminemment politique.

L'ordre social s'articule sur une technologie. Si la technologie change, l'ordre social change.

Dans le transport aérien, d'ailleurs, il est visible qu'on voudrait bien que l'état prenne à sa charge quelques frais. Sous prétexte, bien entendu, de ne s'occuper que d'économie. Mais le fait de véhiculer des millions de voyageurs, c'est aussi un acte politique.

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans Politique Energie Economie
commenter cet article

commentaires

Bruno 15/04/2017 08:07

Plus besoin d'aller à Calais ou à Grande-Synte pour goûter la joie des violences entre migrants. La Capitale peut désormais en profiter :
http://www.leparisien.fr/paris-75005/paris-flambee-de-violences-entre-migrants-au-centre-de-la-chapelle-14-04-2017-6855837.php

Notons que ces événements ont lieu à deux pas de ce campement de Roms qui a été évacué fin février :
http://www.lemonde.fr/immigration-et-diversite/article/2017/02/28/un-campement-de-roms-evacue-dans-le-nord-de-paris_5086900_1654200.html

francomusso 13/04/2017 10:36

tous ceux qui veulent séparer éco et politique sont des escrocs qui justement veulent prendre le pouvoir politique. la "gouvernance" c'est à dire le taylorisme modernisé est politique et s'accompagne d'une organisation des "territoires" vers des objectifs économiques. L'ue est politique et veut une économie qui concurrence efficacement les autres régions du monde.

Présentation

compteur

Recherche

Catégories