Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LA NON COMPREHENSION DU PROBLEME...

28 Avril 2017 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Energie, #Economie, #Politique

J'ai vu un lecteur qui réagissait ainsi (à la question énergétique) : " Les élites n'y sont pour rien. "

 

Si; entièrement et à 100 %. Le rapport Meadows était un avertissement. La réaction ? Nulle ou proche de zéro.

Le rapport Meadows, c'est pas un groupe de pression économique, et le groupe de pression économique, l'horizon à 40 ans, il s'en fout. Ce qui "compte", pour lui, ce sont les comptes du prochain trimestre, ou au plus, du deuxième trimestre.

Pourtant, certains ont réagis quand ils ont vu le problème. Mao et sa politique d'enfant unique, Gandhi (Indira), avec aussi une politique de réduction de natalité.

" L'énergie n'est plus un sujet dans le monde aujourd'hui, du moins sous l'angle quantitatif. "

On voit donc la capacité des élites à dire n'importe quoi, et à s'auto-intoxiquer, par des nouvelles bidons.

Mais, comme je l'ai dit, il y a césure claire entre villes centres, et périphéries. Comme l'ont indiqué des internautes, les villes comme Paris, Lyon, Toulouse ou Bordeaux ne sont pas tellement FN, qui y est très minoritaire, et la Bretagne rétive aussi : " Les agriculteurs sont peu nombreux. Beaucoup de fonctionnaires, et gens qui travail dans l'agroalimentaire, et de parisiens ayant acheté des résidences secondaires.
C'est également la région qui se porte le mieux économiquement, et le nombre d'immigrés y est très faible. "

De plus, on peut voir la césure claire, entre ouvrier Whirlpool et encadrement. Ces empaffés se croient indispensables. Ils vont être lourdement déçus.

Il ne vient visiblement même pas à l'idée des importants qu'on puisse commercer sans libéralisme économique.

Le problème énergétique/économique/politique ne leur saute même pas aux yeux, ils habitent les beaux quartiers, et n'ont aucun problème à ce niveau là. Pourtant, il est souvent simple à voir. Il suffit de rouler hors des heures de pointe. Si les tuyaux sont complétement entartrés aux heures de pointes, en dehors, c'est royal, même s'il y a un peu plus de circulation. Même en cas de travaux importants, comme au Viaduc de la Ricamarie, dont j'ai parlé. On roule plus vite que d'habitude en heures de pointes. La cause ? J'ai revu la circulation automobile des années 1970... Toujours hors pointe bien sûr.

Alors, doucement, les personnels politiques sont en train de changer. " Le clivage politique fondé sur la distance aux villes [Ravenel, Buléon, Fourquet, 2003, p.469] observé dès 2002 ne cesse donc de se renforcer. "

Le fort renouvellement urbain, qui paupérise certaines villes et de bobo-ïsent d'autres, influe fortement sur le vote. Certaines sont des centre-villes dégradées à forte population immigrée et relativement bon marché, d'autres, des réserves de riches endettés. Macron a séduit tous les incultes, cela fait du monde.

Ceux qui pensent, comme Clémenceau à son époque, que l'essence, il en prenait chez son épicier.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
N
Les brestons sont tolérants, ouverts, généreux, etcétéra, etcétéra. On en reparlera de leur tolérance c'est une question de temps, de quantité.
Répondre
B
Si vous saviez le nombre de mariage mixte en Bretagne...vous venez de me convaincre...

entre nos aïeules qu'on prostituait à Montparnasse ...et notre ouverture maritime sur le monde, le goût de l'étranger ça nous fait pas peur...après on peut toujours penser que on est un peuple de fonctionnaire nantis...
S
Par ailleurs sur la très intéressante carte reflétant le vote FN, à l'exception du sud-est due au danger barbaresque, il est intéressant aussi de remarquer qu'elle colle parfaitement avec la frontière entre la Germanie et celle de culture latine.
Serait-ce une crainte indéfinissable d'une nème invasion pressentie déjà par De Gaulle?
Des populations du Nord et de l'Est très marquées par ces gurres.
Répondre
S
Il n'y a plus d'élites ou de très, très rares. Ces dernières sont rarement écoutées car elles vont à contre-sens de la paillette. La vérité n'est plus audible pour l'heure.
Répondre
J
Ce que vous dites des différences ville-campagne est certainement vrai.
Mais ce qui est dit ici n'est peut-être pas completement faux :
https://www.youtube.com/watch?v=n9HMk_4ATgY
Il est plus facile, plus rentable et moins risqué de truquer les résultats de vote d'une grande ville.
Répondre
P
pas faux.