Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 avril 2017 5 21 /04 /avril /2017 06:25

je pars de cette réaction d'internaute : " Bonjour,
J'ai toujours considéré l'amortissement comme scandaleux, alors le sur-amortissement... Pour faire court, l'amortissement consiste à faire payer par la collectivité les coûts d'investissement des entreprises en soustrayant de leurs bénéfices, donc de l'impôt, le montant de ces investissements (répartis sur plusieurs exercices). L'amortissement est une cause principale de gaspillage des ressources et de l'obsolescence programmée des équipements. Si l'amortissement n'existait pas, çà fait longtemps que les entreprises s'équiperaient en, et feraient du, durable et du réparable ".

En URSS, on ne faisait que du réparable, quasiment indéfiniment, et cela paraissait justifié.

Mais, l'histoire des deux derniers siècles nous montre une chanson un peu différente pour les gros équipements industriels.

Les plus modernes, sont toujours ceux qui consomment le moins de ressources, et le problème de l'URSS, principal à mes yeux, était de ne pas pratiquer l'obsolescence, ce qui entrainait des surconsommations énergétiques durables, et non tenables à terme. La mise au rencart de ces équipements pendant la période de transition, leur remplacement par des équipements moins gourmands, a permis à la Russie de retrouver sur le marché de l'énergie, une place importante, en lui donnant de bien plus gros excédents, notamment pétroliers, qu'au moment de l'URSS.

L'obsolescence programmée est un problème, la non obsolescence aussi. Si le marché de l'ampoule a évolué vers plus d'efficacité, même en pratiquant, au passage, l'obsolescence programmée (pour faire fonctionner les usines), pendant un temps.

Mais on n'aurait même plus les moyens d'éclairer avec les premières ampoules. C'est donc qu'il faut un arbitrage.
Les soviétiques volaient les ampoules dans les administrations, parce qu'elles étaient introuvables dans le commerce. Ils achetaient des ampoules usagées au marché noir (difficilement trouvables elles aussi), pour les remplacer et ne pas faire apparaitre le vol...

Rappellerais je aussi la brique anglaise ? Produite en masse à partir du début du charbon, elle s'avère peu isolante, et crée beaucoup de besoins en charbon, et en chauffage... Avant que les fabriques ne fassent faillite les unes après les autres, dépassées par les nouveaux produits. Et laissant un parc de logements inchauffables...

Donc, la nouveauté et l'obsolescence ne sont pas, en elles mêmes, synonymes de manipulation.

L'obsolescence est qualifiée de "non utilisation d'un bien techniquement dépassé", (souvent pour des motifs énergétiques), et l'obsolescence programmée, c'est autre chose, c'est du sabotage intentionnel.

L'image classique de l'obsolescence classique, c'est l'appareil photo. La quasi totalité des appareils photos ayant été fabriqués sur terre, sont encore en état de marche, s'ils ont été stockés correctement. Mais qui irait faire un daguerréotype ?

Les produits chimiques utilisés à l'époque seraient monstrueusement élevés...

Le bon chemin est donc, comme souvent, entre deux extrêmes. Il faut savoir quand changer. Et à bon escient.

Contrairement à nos hommes politiques, amateurs d'équipements d'un autre temps : aéroports, autoroutes, équipements diverses. Là aussi, dans les nouveautés, il leur faudrait plus de prudence.

Comme je l'ai déjà dit, ouvrir de nouvelles routes dans certains endroits, ce n'est, à terme, que précipiter les problèmes.

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans Politique Energie Economie
commenter cet article

commentaires

La Gaule 23/04/2017 11:34

Bon, je viens d'aller voter et je vous en donne mes premières impressions.
Il y avait vraiment beaucoup de monde, ce qui ne signifie rien si j'en juge aux commentaires du « jeune couple » dans la file d'attente devant moi. En gros, « ils » devraient faire ça un autre jour, parce que s'il fait beau c'est pas pratique pour emmener les petits au grand air.
Ces deux là doivent simplement avoir la mémoire de 2002, ce qui d'ailleurs n'est pas si anodin que ça.
L'autre chose qui m'a frappé est que dans la soixantaine de personnes qui se trouvaient dans le gymnase il n'y avait aucun élément « de la diversité ».
il s'agit pourtant d'une circonscription populaire/gentrifiée où des vestiges des anciennes classes populaires subsistent -sous forme de vieux- mais où les nouvelles sont massivement bigarrées.
C'est connu, le bobo de petite extraction (mélanchonien) a besoin dans son voisinage du bougnoule et du nègre -ces deux grelots de l'homme blanc- pour exprimer le supplément d'âme qui lui est consubstantiel.
J'ai donc l'impression que les petites classes moyennes du coin (quid des grandes?) ont le trouillomètre à zéro. Ils sentent bien que ce coup-ci le lapin qui a toutes les chances de sortir du chapeau, le Macrotte ou le Fion, aura pour mission première de les renvoyer à l'âge de pierre, ce qui devait bien arriver un jour .
(Vae Victis, et les victimes ne sont pas plus futées quand elles votent que quand elles font autre chose).
La diversité, elle, ferait profil bas ?
Côté pronostic, je rejoins la dernière mouture de Soral : Macron dans les choux et Fillon/Le Pen pour le sprint final, autant dire que le ballon d'or sera pour le cagot de la Sarthe (idem PR).

http://www.egaliteetreconciliation.fr/Soral-vite-Episode-11-A-dimanche-soir-sur-ERFM-45287.html

Pourquoi ? Parce que les problèmes socio-économiques (je me répète et j'en connais qui vont râler) ne joueront pas dans ce que je sens arriver comme une énorme réaction épidermique.
Ce sont les journalistes et les juges qui en premier lieu vont morfler.
Normal, ces empaffés ont acceptés d'être en première ligne moyennant des avantages de miettes. Quand on est en première ligne depuis des lustres, il arrive que l'ennemi ai eu le temps d'apprendre à tirer et vous dégomme.
Il reste alors les miettes. Celles des journalistes, on les connaît suffisamment charnues pour qu'ils s'en contentent. Moins celles des magistrats, ou plutôt des magistrates puisqu'il s'agit d'un métier devenu très féminin et très lourd de symboles.
Beaucoup de ces créatures vont devoir quitter les avantages du dix huitième parisien pour les charmes des TGI de cette province que PR connaît bien : Longwy, Charleville, Châteauroux, Gap, Le Puy en Velay...
Le bout du monde, l'aventura.
Car il ne faut pas se leurrer, en prime de ce qu'il endure depuis des mois, l'inverti vicieux de la Sarthe va les massacrer. Ce sera la soupape psychologique pour décompresser de sa soumission le cul en l'air à l'ordre financier du monde.
En fait s'annonce un vote 1945. Un vote reprise en main du mâle châtré, avec viol collectif rigolard et tonte de la collabo à l'encan.
Pour le peak oil, la Grand Pénurie, la monnaie locale et le reste de la grande lessive du jugement dernier, il faudra attendre encore un peu, les mecs. Pour l'instant place à la révolution des beaufs.
Grand avantage du truc, cette fois la gauche va disparaître, et vous pourrez toujours guetter sa remontée dans les tourbillons. Après avoir dégueuler sur le Fion comme elle l'a fait, cela va être compliqué de sauver la république du fascisme en rang serré derrière le caleçon du sarthois.
Quant au gauchard le mieux placé -vraisemblablement le merluchon- on pourra compter sur le petit Staline des comptoirs pour transformer après coup sa grande famille naturelle en place de grève un jour de potences.
Autre dégât collatéral, si j'étais antifa, j'irai aux prochaines manifs avec un bouquet de fleurs. Du côté des argousins aussi, il y en a qui vont se sentir autorisés à décompresser du bout de leurs godasses.
Que vont devenir les bonnes volontés, les Sapir et autres Descartes. J'en sais rien. M'en fous. Ces gens sont suffisamment avertis et honnêtes pour trouver rang où se recycler. De toute façon, il n'y aura plus qu'un chef logique de l'opposition (ou plutôt une) et tout le monde sait qui c'est.
Fin d'une grande aventure populaire qui a commencé il y a deux siècles, le grand espoir des peuples et des mouches qui pètent, la lutte finale, no pasaran etc. etc. etc. etc. etc. etc.
Moi, tous les clergés et toutes les liturgies faux-culs me pèsent, par delà des différences dont je ne saisis pas toujours très bien la teneur, cela malgré les bons conseils des spécialistes.
Sinon rien. Je n'ai pas pris de rafale de kalach. Ce sera peut-être pour l'entre deux tours, à moins que je fasse un infarctus (j'ai croisé un chat noir).
Si tout cela ne se révèle être que des spéculations de pochard repenti, j'aurai toujours la ressource changer de pseudo. Personne ne remarquera.
Bon dimanche.

Anonymous19 21/04/2017 18:08

"l'amortissement consiste à faire payer par la collectivité les coûts d'investissement des entreprises en soustrayant de leurs bénéfices, donc de l'impôt"
Les coûts des salaires et des matières premières sont aussi soustraits des bénéfices. Donc, eux aussi sont payés par la collectivité?
Comment pouvez-vous croire qu'on investit plusieurs centaines de milliers d'euro dans une machine, avec le risque de faillite si l'investissement n'est pas rentable, juste pour ne pas payer d'impôt?

EnPassant 21/04/2017 14:45

Dauphine, encore une officine à fermer. tiens fion si tu gagnes il y a là des fonctionnaires en trop
https://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/cercle-168908-annulation-de-la-dette-4-croyances-populaires-sur-lesquelles-sappuie-jean-luc-melenchon-2081505.php

EnPassant 21/04/2017 13:39

En France les super&hyper ont massacrés (avec l'aide des pétroliers) les stations indépendantes.
Au les mêmes revendent maintenant leur stations.
Autre pays autres moeurs, mais quand même y a-t'il anguille sous roches ?
ne risque-t'on pas dans un futur proche ici que même les stations d'hyper:super mettent la clé sous la porte ?

http://affaires.lapresse.ca/economie/commerce-de-detail/201704/19/01-5089713-loblaw-vend-ses-stations-service-a-brookfield.php

BA 21/04/2017 12:08

De 2007 à 2012, Nicolas Sarkozy était président de la République. François Fillon était premier Ministre.

De 2007 à 2012, le premier Ministre François Fillon avait supprimé 12 469 postes de policiers et de gendarmes.

Et aujourd'hui ?

Aujourd'hui, le candidat François Fillon promet … d'embaucher des policiers et des gendarmes, alors qu'il avait supprimé 12 469 postes lorsqu'il était au pouvoir !

27 octobre 2016 :

A la question "Vous avez supprimé 12.469 postes de gendarmes et policiers entre 2007 et 2012, est-ce que vous regrettez ?", posée par Jean-Jacques Bourdin sur RMC-BFMTV, Sarkozy a répondu : "non".

"On croulait sous les dettes et les déficits, il fallait faire des économies, il fallait réduire les effectifs dans la fonction publique", a-t-il expliqué, alors que les policiers manifestent à travers la France depuis dix jours pour demander plus de moyens.

http://www.bfmtv.com/politique/supressions-de-postes-de-gendarmes-et-policiers-pas-de-regrets-de-sarkozy-1052731.html

L'apres 21/04/2017 10:50

Hors sujet, mais je tiens a partager cet article avec vous et en particulier avec Max.

Les financiers poussent a la croissance démographique; voyez-vous, 75 millions d'habitants en France ça ne leur suffit pas. Les politiques auront peur d'emprunter plus cher et pousseront eux aussi a l'entassement et au bétonnage.

"Pour l'instant, le taux de fécondité protège les finances publiques de la France, selon S&P.Mais dès 2025, Paris pourrait voir sa note abaissée à BBB."

https://www.lesechos.fr/02/01/2017/lesechos.fr/0211652415923_le-vieillissement-de-la-population-menace-la-note-de-la-france.htm#AHSTB8qjwqliMbM4.99

francomusso 21/04/2017 09:58

Ce que les quidams appellent obsolescence program'ee c' est en r'ealit'e un niveau de qualit'e. Ce qui impacte le cout. C' est en fonction du march'e cible que le fabricant d'efini le niveau de qualit'e. Pour avoir des produits durable et r'eparables il faudrait les concevoir aussi 'evolutifs pour profiter des avanc'ees techniques. Ce qui est `a peu pr`es IMPOSSIBLE! Qui plus est cela necessiterait une industrie compl`ete d'edi'ee aux 'evolutions/r'eparations. Et donc des stocks (du gaspillage pur et simple) immenses. Le turn-over des produits est la meilleure et plus simple des solutions pour 'eviter `a mr tout-le-monde les contrats dits de maintenances renouvel'es chaque ann'ee que connaissent toutes les entreprises (elles!). Et qui sont une immobilisation de capital dit r'ecurrent qui empeche l' investissement en partie. Bref le mod`ele actuel (avec une industrie du recyclage qd meme) est `a peur pr`es ce qu' il y a de mieux `a faire pour tous les maillons de la chaine.

Présentation

compteur

Recherche

Catégories