Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 avril 2017 4 06 /04 /avril /2017 14:49

C'est visiblement la fin des haricots au Mexique, cette fois, c'est le site zerohedge qui l'annonce. Bon, personnellement, j'avais une affection particulière pour le gisement géant Cantarell qui s'effondre depuis 2005. Et qui m'avait donné le sujet de nombreux articles.

La première baisse de production de Cantarell avait été notable : moins 600 000 barils en une année.

La production nationale est  depuis, surtout soutenue par l'ensemble Ku Maloob Zaap, qui n'a pas l'importance de Cantarell. Seul le pétrole offshore est désormais significatif au Mexique.
Mais il est clair que globalement, celui-ci vit un pic pétrolier et gazier, en même temps qu'il subit un signe évident de stress : la baisse de la consommation interne.

Le levier actionné, l'augmentation des prix internes, a prouvé son effet.

En même temps, on peut constater aussi un pic des exportations. Pour la gaz, la production interne est insuffisante.

La crise du continent américain, dans sa globalité, atteint son maximum, sauf que la propagande cache l'état d'effondrement des USA.

Les personnes "not in labour force", c'est à dire qui ne foutent rien, sans être au chômage, mais en étant en âge de travailler, atteint en février 2017, le nombre de 94 190 000 personnes, selon le repaire de communistes constitué par la réserve fédéral de Saint Louis.

D'ailleurs, la meilleure preuve que les USA sont devenus un problème, c'est que les mexicains, visiblement, ne se bousculent pas pour aller aux USA. Le flux migratoire a chuté de près de 90 %. Les seuls que le mur de Trump avec le Mexique que ça va emm... ieler, ce sont les cartels, pour le passage de la drogue.

Le mur prôné par Trump avait déjà été en partie construit par les administrations précédentes, et, seule une petite partie n'était pas réalisée, des crédits votés n'avaient d'ailleurs pas été consommés.

D'ailleurs, visiblement, les mexicains sont plus nombreux à rentrer au Mexique qu'à aller aux USA. Se faire gauler par l'immigration et expulser, peut d'ailleurs être un bon deal. Plutôt que de payer pour le retour.

J'avais donc écrit un article sur l'exode urbain aux USA. Un internaute avait écrit ceci : " A mon humble avis on assiste a un apartheid de facto aux USA. La plupart des ''fuyards'' sont blancs de classe moyenne-aisée au minimum et foutent le camp des villes-paradis multikulti où le crime et le désastreux états des infrastructures US font qu'au moindre pépin logistique, catastrophe naturelle, etc...c'est Mad Max en live.
Les Etats qui les reçoivent sont souvent très généreux en terme de droit aux armes (Texas) et donc pour la prochaine Civil War cela va être vite plié.
Les bandes du South Side de Chicago ont beaucoup d'armes légères, mais pas de réserve de munitions (j'ai un ami aux USA avec 200 kilos de balles de .22 LR et 5.56 OTAN) et ne savent rien de la campagne ou de comment vivre sans les Walmart...
"

Un autre de mes contacts (un sioux), lui, me disait qu'il achetait les munitions par palettes au superprimou géant du coin, quand il y avait des soldes, à des prix à faire pâlir les européens...

Donc, 200 kilos de cartouches, ne me semble pas forcément de "gros" stocks. Surtout avec la cadence de tir des armes automatiques ou semi automatiques.

Pour la tenue générale, je citerais une autre intervention :

"Là aussi de la perte massive

Déjà actuellement et bien
pire prochainement,

Là ce n'est que le début du commencement de la fin,

c'est plié,

Là c'est juste pour gagner du temps,

Là c'est cyclique et chaque fois c'est un gros crash."

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans Energie
commenter cet article

commentaires

bugbreeder 07/04/2017 16:08

Je suis aux USA (Texas), RIEN ne vaut la Kalachnikov en performance/prix, environ 25 cents la cartouche. L'equivalent US est le 300 blackout, tres bien aussi (adaptation locale de la version Russe) mais beaucoup plus cher, environ 1 $ la cartouche.
Se mefier du terme Redneck, j'en suis un mais je suis aussi ingenieur informaticien, mon voisin a une entreprise de transports de materiaux de construction, un autre ingenieur hardware chez AMD, Redneck c'est un etat d'esprit, pas un indicateur de QI.

porcinet 07/04/2017 01:55

Moi, j'ai zéro arme à feu mais personne viens me briser les burnes. Je miserai plus sur les gangs, ils sont organisés, n'ont aucune morale, moins de munitions, certes.
Mais le red neck, c'est avant tout une grande gueule, trop vieux et personne ne le soutiendra.
Il courbe l'échine depuis toujours, il veut juste changer de maître.
La campagne qui se laissera pas faire, je rigole !
Vantards à couilles alcoolo-régulables, ils sont mieux qu'en ville même s'ils rêvent tous d'y habiter.
Personne ne défendra son village, ou les voies d'accès (trop malin !), chacun pour sa gueule et c'est bien pire dans la cambrousse !
Les futurs caïds sont les actuels, les violents, la mafia.
Le reste, c'est de l'art comptant pour rien.
Patrick, je respecte ton blog, ses perspectives, son pas de coté, mais la révolte des bouseux, niet !
J'en suis un, un pur, éleveur et divers travaux.
Ok t'habites au sommet de la consanguinité, mais chez nous (63), c'est pas mal non plus !
Mais Patrick, tu chies sur les bobos mais tu parles de tiques dans la forêt qui auraient tuer ou dégouter des milliers de soldat !
La forêt, j'y passe ma vie, des morsures de tiques, 50 fois par an, et après ?
Les chasseurs cueilleurs étaient soit : parfaitement adaptés à leur milieu (réponse A)
Totalement paranoïaques, la vie est une jungle, et la jungle, c'est du sang et des larmes ! (réponse B).
Il faut éradiquer la nature pour prouver à notre dieu (quelque soit celui que tes pairs ont prévu pour toi)que nous sommes ses valets.
En gros, pousses-toi de là que j'm'y mettes (si, on a le droit aux Y et aux doubles apostrophes en Auvergnat commun).
Alors, certes chaos il y aura, mais point de vainqueur, juste des survivants.

Roberto 07/04/2017 00:36

Oui, aux USA avoir 200 kilos de cartouches cela n'a rien d'extraordinaire, selons les endroits... vous pouvez acheter des caissons (''bulk ammo'') ou même des gros sachets par internet. C'est pas cher vu que de nombreuses societés refont des cartouches a partir de douilles vides. Les particuliers aussi. C'est tellement courant que X kilos de cartouches c'est une garantie aussi bonne que d'avoir des lingots d'or planqués, ou même meilleure pour certains.

Concernant le Mexique j'ai vu des reportages sur le fait qu'une des nouvelles activités des cartels du coin est de voler la société Pemex, je ne parle même pas des camions citernes seulement mais de ce servir sur les oléoducs. C'est peut-être une autre cause de la baisse catastrophique de la production.

http://www.rfi.fr/ameriques/20140921-mexique-petrole-vol-pipe-lines-pompes-pemex-cartel-zetas-branchements-clandestins