Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 avril 2017 6 22 /04 /avril /2017 19:09

La France FN vue par Groland : des crétins alcooliques. Mal vu de la part des alcooliques friqués de Canal Plus...

Parce que pour ce qui est de voir les électeurs des autres, on peut se poiler aussi. Un instituteur, de l'école publique, nous disait que Dieu nous avait donné 2 poches, une poche de devant pour les défauts des autres, et une poche de derrière pour ses propres défauts.

Etudions donc les alcoolos qui ne vont pas voter Le Pen.

1) Ceux qui votent pour le p'tit marquis de Belgueule. Eux, ce sont des gens qui visiblement, ne sont pas au courant. De quoi ? De tout. Ils ne savent pas qu'il est au pouvoir depuis 5 ans, et qu'il a brillamment pris part à l'échec total de François-porcinet, qui l'a amené à un taux de popularité de 4 %. On peut d'ailleurs admirer la performance, car si Elstine avait fait notablement mieux (1 % seulement), il n'avait atteint cette performance qu'au bout de 2 mandats, et avait été réélu.

Ils attendent quoi ? Un bis repetita ? ils sont dur d'oreille ? Ou mou du cerveau ?

2) Ceux qui votent pour le petit catho, parce qu'il va à la messe ? Celui qui condamne hardiment, le fraudeur au RSA, parce qu'il triche pour 50 ou 100 euros, est critiquable. Parce qu'on peut comprendre le type dans la détresse qui est parfois dans la merde noire, pour des dépenses contraintes. Pas pour des activités de prestige, comme le manoir, la montre, ou le "sport" automobile, en bref tout le bling bling. Il y a deux semaines je rencontrais un (grand) bourgeois lyonnais. Il m'a tout dis sur les "cafards, cagots, etc", hypocrites en diable, se déplaçant au salon de l'auto à Paris dans les années 60, surtout pour aller aux putes, les ballets roses qui barrèrent la présidence à certains, bref, un monde de pourris, mais aimant les apparences respectables. Le problème, c'est qu'il n'y avait que les apparences qui l'étaient.

Quand à aller à la messe, lui même me disait que c'était l'endroit idéal pour y rencontrer les 7 péchés capitaux en un même lieu : l'Orgueil, l'Avarice, l'Envie, la Colère, La Luxure, la Gourmandise et la Paresse. Mais finalement, on pouvait comprendre cela comme l'hommage du vice à la vertu...

Quand au programme de Fillon, il est encore plus bête que méchant et Dieu sait s'il est méchant. Le dit a simplement oublié le pourquoi de Margaret Thatcher. Elle n'a pu exister qu'avec le pétrole de la mer du nord (100 millions de tonnes par an, et en surplus, 50 millions de gaz), qui ont payées toutes ses conneries. Il aura bonne mine le fifi, avec la production française (1 million de tonne). Reagan n'a existé aussi qu'avec les gisements de l'Alaska, du Mexique et de l'Alberta.
Désormais, fin de rideau. Fin du libéralisme économique fillono-macronesque. S'adapter à la mondialisation ? Une mondialisation en train de crever la bouche ouverte, faute de carburant ???

3) voter pour Mélenchon ? Celui qui veut se coucher devant l'union européenne, comme Tsipras ? Parce qu'on critique Mélenchon sur la seule chose où il y a des portions pas trop mal (pas toutes), son programme. Mais comme il va se déballonner devant les baudruches de la commission européenne, n'ayez aucune crainte pour ce programme. Il n'en fera rien.

4) le Poutou qui veut désarmer les policiers ? (Et tout le monde d'ailleurs...) , Poutou,  toujours dans la théorie, le dogme, et  jamais dans la pratique.

5) Nathalie Arthaud, tellement caricaturale qu'on croit que c'est une photocopie d'Arlette ? (En moins bonne).  Notez bien que Poutou et Arthaud feront 20 % du score de leurs prédécesseurs...Même à l'extrême gauche, on les trouve pitoyables.

6) Benoit Hamon, qui n'en finit plus de baisser. Encore 15 jours de campagne, il trouvait du pétrole, tellement il tombait bas. Va t'il réussir à battre le Gaston Defferre de 1969 ?

Pour les autres, je passe. L'important n'est pas l'élection, finalement. L'important, c'est que l'état de dégradation du pays est tel, que l'élection n'est qu'un épiphénomène par rapport à la suite...

Quand aux alcoolos, je trouve qu'ils sont vraiment bien répartis dans tous les partis, particulièrement nombreux à canal + (en état de quasi faillite), mais que pour voter pour des candidats systèmes, genre Fillon, ou Macron, il faut complétement être hors du monde, et complétement déconnecté de toute source de renseignements.

Bien entendu, je n'appelle pas "source de renseignement", la télé. Ils sont simplement incapable de voir l'état de leur pays, et qu'il n'existe qu'une seule solution : mettre le système à bas. Pour la suite, on verra.

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans Politique
commenter cet article

commentaires

La Gaule 24/04/2017 02:36

Bon, comme je ne me suis qu'à moitié planté, j'ai à peine éraflé mon pseudo et j'ai gardé la fausse moustache (j'ai laissé par contre le faux nez dans le tiroir, j'ai assez le pif rouge comme ça).
Quant à Soral, je le vois bien avec une perruque de Beatles.
Il n'y aura donc pas de 1944/45 symbolique, juste des symptômes montrant qu'il y avait un peu de ça quand même.
Le Don Camillo triste de la Sarthe effleure quand même les vingt pour cent, ce qui montre que les sermons des juges n'ont guère prise sur le noyau dur de son électorat.
Maintenant, que les préoccupations socio-économique présumées prioritaires des français aient favorisé le Macron ne me saute guère aux yeux.
Ce que l'on voit surtout c'est la puissance de persuasion encore intacte de l'appareil de propagande coercitive -l'alliance du juge et du journaliste-. Macron a toutes les chances de gagner parce qu'il en est l'emblème.
Sinon grand bordel droit devant, le pays étant maintenant coupé en quatre portions bien emballées, et il n'y a plus assez de matière commune pour faire un camembert.
La révolution des beaufs ne fait que démarrer, portant pour l'instant le masque du meilleur propagandiste.

anonyme 24/04/2017 01:28

On a un referendum pour (Macron) ou contre (Le Pen) la mondialisation dans 2 semaines.

Concernant ce référendum,j'ai trouvé tres intéressant cet article :
«En 2017 ou en 2022, la France périphérique fera basculer la présidentielle»
Entretien avec le géographe social Christophe Guilluy
http://www.causeur.fr/christophe-guilluy-macron-fn-fillon-43306.html
extrait :
"Si Marine Le Pen ne l'emportera peut-être pas dès 2017, la France périphérique finira cependant par triompher un jour ou l'autre dans les urnes face aux candidats des gagnants de la mondialisation que sont Hamon, Fillon et Macron."
Dans les résultats électoraux des présidentielles 2017 de beaucoup de départements, comme la Sarthe,les zones rurales ont votées Le Pen (voire Fillon) et les ou la grande ville(s) a voté Macron.
Une sorte de guerre larvée en devenir entre 2 parties du pays.
La future crise de l'Europe vers 2019/2020-2022 risque d'attiser encore plus violemment ce clivage.
Les élections législatives reproduiront-elles ce clivage en Juin 2017 ?

Horzabky 23/04/2017 22:11

Ils ont des problèmes aux États-Unis :

- Bagarre violente à Berkeley (Californie) entre militants pro-Trump et « antifas » masqués et cagoulés. Parmi les antifas identifiés : un professeur d’université…
http://www.zerohedge.com/news/2017-04-22/antifa-upset-not-being-able-punch-nazis-without-consequences

- Grosses coupures de courant, simultanées, à Los Angeles, New York et San Francisco :
https://www.rt.com/usa/385646-blackouts-hit-la-ny-sf/
Simultané comme ça, ça sent le sabotage…

- Chasse à l’homme à la CIA pour retrouver le traître qui a balancé à Wikileaks des milliers de documents ultra-secrets :
http://baltimore.cbslocal.com/2017/04/21/manhunt-underway-for-cia-traitor-for-leaking-secret-documents/
Pour ceux qui ne le sauraient pas : les piratages de réseaux informatiques par les Russes, ça n’existe pas. Ce sont presque toujours des « fuites », d’origine interne. En clair, des Américains qui en ont gros sur la patate et qui balancent à Wikileaks. Voire, pour les plus aigris, aux Russes ou aux Chinois.

Évidemment, pour la classe dirigeante américaine, c’est moins la honte de dire que c’est la faute des Russes.

Seth Rich, le jeune cadre du Parti Démocrate qui a été flingué de façon mystérieuse à Washington en juillet 2016, était soupçonné d’être une taupe de Wikileak :
http://americanlookout.com/rms-wikileaks-murdered-dnc-staffer-seth-rich-was-source-email-leaks/

Pauvre Seth Rich. Il croyait que le « Clinton body count », c’était une légende urbaine…
http://www.whatreallyhappened.com/WRHARTICLES/THE%20CLINTON%20BODY%20COUNT.pdf

Mon hypothèse : un nombre croissant d’Américains (blancs, je suppose), pètent les plombs. Pas encore façon Breivik, mais ils en sont déjà à saboter. Quand on y réfléchit un peu, on se dit que quand l’espérance de vie des blancs pauvres diminue, et aussi leur prospérité, leur fierté, leur sentiment d’avoir un pays bien à eux, etc, et que les classes moyennes se sentent aspirées par cette pauvreté, ce qui serait surprenant ce serait que rien ne se passe dans la tête des gens.

Maintenant que ces petits blancs, et moyens blancs en passe de le devenir, se sentent trahis par Trump après le bombardement minable en Syrie, ça ne risque pas de s’améliorer.

Le ciment qui maintient les États-Unis ensemble, c’est la prospérité. Que le pays devienne pauvre, et il éclate, en multiples communautés raciales, culturelles et économiques. Cet éclatement ne mènera sans doute pas à un éclatement politique façon chute de l’URSS, le gouvernement fédéral est trop fort. Mais, comme on dit, y’a d’la rouille sous la peinture…

Le gouvernement fédéral ne peut rester fort qu’en pompant la richesse du reste du pays, pour payer le budget militaire, etc. Mais plus il pompe la richesse du pays (et aussi celle de ses alliés), plus il accélère le déclin de l’Empire.

Alcide 24/04/2017 13:56

Bien vu Horza.
J'espère que tu as prévu ta sortie en BAD , non ?

Max 23/04/2017 09:31

Vous voulez Marine Le Pen ? Vous aurez Emmanuel Macron. Perso je ne trouve pas que François Fillon soit si bête que ça, mais c'est un point de vue. Quand au fait qu'il soit méchant, il est bien censé gouverner, non ? Gouverner ça ne veut pas dire être gentil avec tout le monde et donner systématiquement à celui qui réclame. L'autorité ça s'exerce.

eiffel67 23/04/2017 09:18

Trouvant toujours le temps de lire votre blog, mais plus celui d'y participer, je viens écrire mon point de vue sur le vote du jour :

- sociologiquement, la France est à droite. Si la gauche a pu subtiliser tous les pouvoirs il y a quelques années, ce n'est que grâce à un FN fort et durablement installé. Le reflux est désormais consommé.

- la droite (ultra) libérale représente au maximum 40%, et possède deux candidats qui sont passés de 70% du temps accordé par les meRdias (et 95% si l'on ajoute le PS) à plus grand chose : tous les autres candidats ayant une posture plus sociale, plus populaire, ont pu s'inviter dans la cour médiatique...

- les "petits" candidats ont pu être entendus et seront la surprise du premier tour, avec 20% des voix, Hamon compris bien entendu...

- tout a été orchestré pour une victoire de Macron qui doit récupérer l'électorat de Fillon (faux vertueux vrai voleur, mais discrédité chaque jour) d'un côté, et de Hamon de l'autre ; la ficelle me semble énorme, mais les échos que j'entends (où mes oreilles traînent, dans la vie réelle) me laissent pantois... Cela étant, ses meetings font un bide, à l'opposé de ceux de Mélenchon.

Fort de ce qui précède je prévois pourtant un deuxième tour Fillon - Le Pen (22%) ; cette dernière était à 17,9 % et ne pourra que progresser, mais certainement pas aux 25% espérés...
Pour Fillon, Le socle libéral n'est pas si important (tout juste 40%) mais les retraités pourraient opter pour la sécurité au détriment de l'inconnu...
Mélenchon (18%) et ses troupes ont fait une belle campagne, qui peut dire le contraire, mais passera-t-il de 4 à 8 millions de voix, j'en doute. La gauche ne fait plus rêver...
Macron à 18% ? c'est bien l'inconnue de ce 1er tour...
Les "petits" ont été entendus et D-A devrait monter à 3,5%, les Trotskystes à 4,5%, Asselineau à 2,5%, et Hamon a 9% (3 millions de suffrages). Cheminade et Lassale ont un capital sympathie.

logique 23/04/2017 00:57

Il faudrait surtout passer un bon coup de karcher politique. Moi se qui me fait gerber, c'est tout ces gochos qui iront se précipiter au second tour pour élire des politiques de droites libérales. Ils faut vraiment être triplement cons. Mais, il faut se faire a l'idée qu'ils le sont. Pas méchant mais con.

Alcide 24/04/2017 13:59

...méchant et con, c'est pas incompatible...
Non , c'est bien pire , ça va ensemble dans la quasi totalité des cas car quand bien même ce ne soit pas intentionnel la connerie patiemment appliquée provoque les catastrophes qui apparaissent méchantes surtout pour las victimes.

Patrick REYMOND 23/04/2017 08:36

méchant et con, c'est pas incompatible.