Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 avril 2017 2 25 /04 /avril /2017 07:25

Il est une évidence, Macron va planter le pays dans les grandes largeurs s'il est élu.

Outre le caractère barbare de sa politique sociale, et de sa politique en générale, il est aussi complétement ignare en matière de politique économique.

Depuis 250 ans, l'économie s'appuie sur des quantités croissantes d'énergie. Quand ce benêt de Voltaire disait que la liberté donnait l'ascendant économique à l'Angleterre, il oubliait simplement la donne énergétique, et les quelques millions de tonnes de charbon produites alors, qui suffisaient à faire la différence. Quand à la liberté des gens du peuple, c'était la liberté d'être des esclaves.
 

La mondialisation (globalisation), c'est l'usage effréné des transports, et l'usage effréné du pétrole.

LA situation, quelle est t'elle ? Le manque. Le manque progressif, commencé en 2006 (maximum historique), et qui donne les évolutions suivantes (Union européenne) :

- toutes énergies confondues :

+ 2006 : 1 839 millions de TEP (tonnes équivalents pétrole)

+ 2015 : 1 626.

- Pétrole :

+ 2006 :  676 millions de tonnes,

+ 2015 : 559 millions de tonnes.

- Charbon :

+ 2006 : 329 millions de tonnes, (tonnes équivalents pétrole)

+ 2015 : 262 millions de tonnes.

- Gaz :

+ 2006 : 440 millions de tonnes, (tonnes équivalents pétrole)

+ 2015 : 347 millions de tonnes.

- Renouvelables :

+ 2006 : 128 millions de tonnes, (tonnes équivalents pétrole)

+ 2015 : 210 millions de tonnes.

- Nucléaire :

+ 2006 : 255 millions de tonnes, (tonnes équivalents pétrole)

+ 2015 : 221 millions de tonnes.

- déchets (non renouvelables)

+ 2006 : 8 millions de tonnes, (tonnes équivalents pétrole)

+ 2015 : 13 millions de tonnes.

L'épuisement de la globalisation, que l'on peut lire dans l'épuisement de la consommation d'énergie, est le suivant :

toutes énergies : - 11 %, pétrole - 17 %, charbon - 20 %, gaz - 21 %, nucléaire - 13 %, seul le renouvelable est en progression de 64 %, mais insuffisamment pour compenser la baisse des autres, l'utilisation des déchets est confidentiel.

Donc, la mondialisation-globalisation, chère à Emmanuel, et à la commission européenne, est en chute libre.

Pour l'électricité, c'est la chute libre aussi :

+ 2006 : 1130 GWh,

+ 2015 :  996 GWh. soit - 11 %.

Continuer la même politique, cela veut dire concentrer la consommation énergétique sur un nombre de plus en plus réduit de personnes.

L'épuisement du système, c'est de la géologie, et seule une politique nationale de production locale, peut y remédier.

Il ne faut pas se faire d'illusion, la disparition de ressources locales, en l'espèce ici, la mer du nord, casse les jambes du libéralisme économique. Il ne peut y avoir de compensation massive des sources locales par des importations, pour la bonne raison, c'est que ces ressources n'existent pas.

Pendant les crises russes, certains disaient qu'on importerait le gaz d'ailleurs. La bonne question est d'où et comment ? Le gaz liquéfié est 3 fois plus cher que le gaz de gazoducs, et les gazoducs posent des problèmes politiques certains. Les uns, qui devaient venir d'orient, par des zones en guerre, ceux venant de Russie, par russophobie régnant à Washington et Bruxelles... En outre, qui possède des excédents ? Personne. Les quantités produites ont déjà leurs clients.

Quand aux producteurs de pétrole, ils n'exportent que leurs excédents. Quand ceux-ci baissent, l'exportation cesse. 81 % des gisements pétroliers sur terre voient leur production baisser et l'investissement pétrolier s'est effondré. il n'y aura pas de renouvellement des gisements.

La production nette de pétrole (après la consommation du secteur énergétique) est certainement en baisse, et à terme, elle entrainera la chute de la production de denrées alimentaires.

La conclusion logique, est que les politiques qui se réclament de l'ouverture des frontières, sont des gens terriblement limités intellectuellement parlant, même s'ils ont pu se payer des costards.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans Politique Energie
commenter cet article

commentaires

luna 25/04/2017 23:48

Les élites savent bien que les ressources s'amenuisent et qu'ils n'y en aura plus pour tout le monde. Il décident donc de promouvoir une politique de paupérisation des gueux qui ne pourront plus se payer des semaines all inclusive en rep dominicaine à se faire sucer par des esclaves, et devront pousser un cadis moins chargé mais de qualité moindre. Les riches quand à eux sécuriseront leurs actif par l'euro fort, les paradie fiscaux, le rachat d'actif etc..
Une des solutions est de faire maigrir fortement les riches pour que les pauvres arrêtent de vouloir leurs ressembler.

logique 25/04/2017 20:52

C'est vraiment chiant les chatcha.

logique 25/04/2017 20:52

De toute façon macron c'est de la stratup politique, ni plus ni moins. Sa pousse comme des champignons en une nuit, mais cela ne dure pas longtemps. Pour qu'une startup puisse durer il faut qu'il fasse des bénéfs. Et dans une économie de marché libérale, le bénef il ne peut venir que de la concurence. c'est un part de l'économie que l'on arrive a capter sachant que c'est un jeux a somme nulle, Se qui est prit par les uns n'est plus disponible pour les autres. Macron n'est que la marionnette de hollande, donc des socialistes. Le problème avec le petit édipien, c'est qu'il va cherché a tuer le père pour se garder la mère. Cela risque d'être très chaud au gouvernement. Le guerre des chefs viens de commencer au PS et au LR aussi. Si le petit fait trop de zèle, se sera un hollande 2, attentat et état d'urgence permanente. Si il fait du zèle, 2 fois plus d'attentat et loi martiale. Ensuite allez reprendre le pouvoir, cela va être difficile. De toute façon dés septembre/octobre on sera fixé. Il m'a leur hypersensible et donc très fragile psychologiquement. Il suffit de trouver le moyen de le mettre hors de lui. cela ne doit pas être bien compliqué. macron c'est un champignon, point barre.

EnPassant 25/04/2017 18:18

Clap de fin pour Alitalia après le rejet du plan de sauvetage par les salariés ?
http://www.latribune.fr/entreprises-finance/services/transport-logistique/clap-de-fin-pour-alitalia-apres-le-rejet-du-plan-de-sauvetage-par-les-salaries-696471.html

serge 25/04/2017 16:34

Je vais oser une piste pour le FN. Personne ne parle de notre ZEE (la seconde au monde) où hors la colonne d'eau, tout le reste est sous souveraineté nationale. On développe une flotte du Pacifique, de l'Océan Indien (voire aussi Caraïbes), on étoffe celle de l'Atlantique, de la Méditerranée et une en réserve pour les remises à niveau des autres. Pour ces besoins, on renationalise quelques temps quelques chantiers navals (cela évite les épisodes idiots type STX), aciéries (un règlement du vieux conflit Mittal) et raffineries (Total n'est presque plus français et fourgue ses implantations françaises). Cela permet de redonner du boulot à tous ces métiers de sans-dents (chaudronnier, électriciens, soudeurs...) et pour la fabrication et pour la maintenance, y compris dans les DOM-TOM destinataires des bases permanentes. Plus le recrutement de militaires et techniciens d'entretien, cela peut aider les rejetés du système éducatif. Cela fera également travailler des cabinets d'étude bien à nous (mines sous-marines, engins de plongée, bâteaux spéciaux) et accessoirement, avec des pressions, on peut espérer que Dassault et consort se mettent vraiment aux drones à mettre dans des BPC, plus efficace que quelques officiers chers payés pour voler 2 heures (trop cher achat et entretien).
Sur 3 à 5 ans on devrait y arriver. Puis on fait comme tous les méchants nationalistes, on montre les dents et les muscles pour bloquer les migrations, les intrusions économiques type bradage de patrimoine et les "incitations" politiques et sociales comme l'UE. Une flotte qui fait des ronds dans l'eau au large de la Belgique (rien contre eux mais c'est le coeur pourri) ou du massage de troupes à la frontière allemande devrait légèrement calmer Bruxelles. Ce qui nous amène, de manière très discourtoise, à engager une politique de la chaise vide dans les instances européennes (De Gaulle l'a bien fait) avant de se barrer. Par la même occasion, une petite reprise en main des banques (séparation dépôts-banque d'affaire) et une proposition accompagnée de menaces de missiles (la Corée du Nord passe son temps à le faire) pour apurer la dette empilée par nos braves politiques depuis 40 ans.
Bon, pas très démocratique, mais vu la baisse drastique de toutes les ressources, il vaut mieux garder les siennes (celles que l'on aura dans la ZEE) ou être en position défendable pour négocier avec ceux qui en ont aussi, type Russie, Canada ou Australie.

logique 25/04/2017 23:13

Pas con du tout...
il va nous falloir un peut de sidérurgie :))

Feelgood 25/04/2017 22:03

@Serge :
Tu vas prendre des bastos dans la peau toi. Arrête de réfléchir, c'est aux Walking Dead de le faire :)

b.bebe 25/04/2017 14:22

Le problème reste simple : ce modèle économique et financier a vécu. Le pic des matières premières date de 2011. Les quelques curieux le savent. Un nouveau modèle de société doit être inventé. Je lis à droite à gauche que les élites cherchent une gouvernance mondiale, peut-être mais sans ressource, comment diriger le monde ? Je pense, peut-être que je me trompe, mais il semble que de un 1/2 siècle, une grande majorité de la population vivra avec les besoins locaux. Certes, les avancées technologiques seront présentes, mais les matières premières étant rares, elles ne pourront être utilisées qu'avec parcimonie que pour des besoins utiles et non futiles.

EnPassant 25/04/2017 13:47

Pour le plantage là c'est macy's, le Printemps version US qui descend aux enfers
http://www.businessinsider.com/macys-is-transforming-into-a-discount-retailer-2017-4/#off-price-retail-has-become-popular-with-stylish-shoppers-who-can-buy-last-seasons-designer-clothes-at-discounted-prices-at-macys-while-the-prices-were-competitive-the-clothing-seemed-less-stylish-22

MJ 25/04/2017 22:58

@BB (le bien nommé);
et bien naif, dans 50 ans, on reviendra à la feodalité.
et le prolo-calsse moyenne d'aujourd'hui sera devenu le cerf d'alors.
les 2000 ans d'histoire derrière nous le prouvent.
désolé de briser ce beau rève.

Sébastien 25/04/2017 12:33

J'ai laissé ce commentaire sous l'article d'E&R qui reprend l'analyse du "coup d'Etat Macroniste":

"C'est bien pour ça que le FN doit prendre conscience qu'il doit stopper toute relation incestueuse avec les médias car visiblement, les dénoncer chez eux n'a strictement servi à RIEN.
Le FN doit les boycotter et basculer définitivement sur Internet et les réseaux sociaux.
Effets immédiats:
- Les médias seront privés de toute opposition.
- Accélération de la fuite des téléspectateurs.
- Contre-argument des critiques qui prétendent que le FN est une marionnette du Système.

Comme le répète Soral, la dédiabolisation a vécu. J'y ai cru assez fortement pendant une période, mais il faut faire le constat qui s'impose. Elle a fonctionné {{dans les limites imposées par le Système}}.
Si le FN n'ose pas aller de l'avant, innové et bousculé toutes les idées reçues à son sujet, elles lui colleront à la peau comme le sparadrap du Capitaine haddock."

Je ne vois pas comment on peut y arriver autrement, mais les suggestions sont bienvenues.

Phil 25/04/2017 23:10

Il faut que le FN ait des élus au parlement, dans les mairies, etc. Il faut qu'il montre qu'il aide réellement les français défavorisés et les autres et soit dans le constructif autant que possible pour montrer qu'il a un programme et n'est pas que dans la contestation du système.

L'accession au pouvoir prendra du temps et ne doit être qu'un aboutissement. Il faut contrer le coté "le FN est antidémocratique". Cela ne pourra se faire que s'il n'y a pas que la famille le Pen qui s'exprime au FN mais aussi d'autres personnes (cadres du parti).

On verra si Macron arrive a récupérer des personnes d'intérêt dans son parti. En tout cas, il a réussi à séduire des personnes qui ont travaillé pour lui pendant sa campagne (bien aidé par la puissance de l'argent et des médias). On verra l'appel de la gamelle au fond des bois... Sur France 2, ils ont montré des personnes de son équipe : cela fait peur par le vide de leur positions (c'est très startup: du vent, pas encore des clients. Ca passe ou sa casse).

Lapige 25/04/2017 11:07

-"........ceux venant de Russie, par russophobie régnant à Washington et Bruxelles".
Néanmoins ...
http://meretmarine.com/fr/content/les-travaux-du-gazoduc-nord-stream-2-demarrent-en-2018