Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mai 2017 3 31 /05 /mai /2017 15:32

Mais l'on ne nous a pas tous dit...

Les indépendants doivent cotiser pour leur propre protection sociale. En tant qu'indépendants, ils sont employés et patrons, et doivent cotiser pour les deux.
Pour ce qui est du salarié, lui, il n'a pas le choix. Il semble bénéficier d'une meilleur protection, mais il faut rappeler certains évidences.
Après guerre, on a demandé aux agriculteurs, commerçants et artisans quelle protection sociale ils voulaient. Pour la retraite, notamment, ils n'ont jamais voulu payer, ou payer la cotisation minimum, le string, qui fait vous l'avez dans le C...

Mais là, il y a une histoire belge, ou la commerçante se plaint que son amie, chômeuse invétérée aura mieux qu'elle, avant de lâcher le morceau -seulement à la fin- : "  Virginie a, par exemple, contracté une assurance-vie et une assurance-pension. "Si je n’avais pas été prévoyante, je serais dans le besoin", conclut d’ailleurs la sexagénaire. "

" cotiser pour une pension libre complémentaire auprès d’une caisse d’assurances sociales. C’est indispensable, d’après l’UCM, et très intéressant financièrement car fiscalement déductible: 60 à 80 % des 230.000 indépendants à titre principal à Bruxelles et en Wallonie ont opté pour cette solution. "

En France, les agriculteurs étaient particulièrement rétifs. A une époque, ils s'en foutaient complétement, ils seraient au minimum vieillesse, pendant qu'ils auraient un gros capital. Ils ne voulaient pas entendre parler, non plus, de retraite complémentaire, car cela signifiait cotisations. Mais ils jalousaient aussi les salariés qui eux, avaient cotisé.

Un néo-libéral pur jus, leur a donc fait cadeau d'une retraite complémentaire-cadeau, à laquelle certains n'avaient jamais cotisé. Pour créer "une pompe aspirante".

La question, aussi, des patrimoines, n'a jamais été posée...

Cotiser rien du tout, gagner beaucoup, c'est la mentalité commerçante. Poujadisme pur, toujours vivant.

Pour faire une récolte, il faut commencer d'abord par gaspiller du grain, parce que semer, c'est jeter du grain en l'air...

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans Politique Economie
commenter cet article

commentaires

Phil 01/06/2017 14:34

Tiens le petit monde reste entre soi. Les gens de "gauche" et de "droite" aux USA sont bons voisins à 8 millions de dollars la maison de 800 m2. Je voulais dire les "riches" et leurs larbins.

https://fr.sputniknews.com/societe/201706011031638193-obama-achete-maison/

BA 01/06/2017 13:53

- En juin 2016, la réunion du Groupe Bilderberg avait sélectionné deux personnalités politiques françaises. Quelques mois plus tard, ces deux personnalités politiques ont été placées aux postes clés :

Edouard Philippe est devenu premier Ministre.

Sylvie Goulard est devenue ministre des Armées (C'est nouveau. La France n'est plus une nation. La France est devenue une région d'un ensemble plus vaste : l'Union Européenne. Donc on vient de supprimer la Défense nationale. Normal : il n'y a plus de nation.)

- En juin 2014, le Groupe Bilderberg avait sélectionné deux hommes politiques. Là encore, ils viennent d'être placés aux postes clés :

Emmanuel Macron est devenu président de la République.

François Baroin est devenu chef de l'opposition.

- En juin 2017, le Groupe Bilderberg n'a plus du tout besoin de sélectionner des hommes politiques français : ils ont déjà placé leurs pions.

En juin 2017, l'accent est donc mis sur les journalistes, les éditorialistes, les faiseurs d'opinion.

Objectif : faire un bourrage de crâne dans tous les médias français pour expliquer que la construction européenne, c'est génial, que l'Union Européenne, c'est génial, que l'euro, c'est génial, que la future armée européenne, ça va être génial, etc.

Le Groupe Bilderberg a donc sélectionné pour faire sa propagande médiatique sept Français, tous européistes, tous chargés de répandre la bonne parole européiste :

Henri de Castries, ancien patron d'AXA, président de l'Institut Montaigne
Nicolas Baverez, journaliste, éditorialiste de l'hebdomadaire LE POINT
Thomas Buberl, patron d'AXA
Christine Lagarde, patronne du FMI
François Lenglet, journaliste sur France 2
Benoît Puga, ancien chef d'état-major
Bruno Tertrais, patron de la Fondation pour la recherche stratégique

http://bilderbergmeetings.org/participants.html

Nicolas 01/06/2017 11:40

@Lorialet "RSI est supérieurs à leur rémunération"

J'ai donné oui, du RSI au RSA et 15ans à raquer pour les autres, vous savez la quantité "négligeable" invité venir faire son nid en France depuis les années 70, parce-que "c'est humain gros" ou de nantis à moins de 35 H par semaine et une bonne espérance de vie, qui pense que le pognon ça tombe du ciel "c'est pas cher c'est l'état qui paye". Le mec qui se lance prend des risques, c'est le jeu j'ai toujours assumé cet aspect, mais se faire siphonner des années de travail sur quelques appel de cotisations c'est absolument dégueulasse ! surtout quand on sait ce qu'ils font du pognon.

BA 01/06/2017 09:18

Anticor est une association anti-corruption.

Affaire Ferrand : l'association Anticor annonce une plainte au parquet de Brest.

"La question est de savoir si l'accord qui liait les Mutuelles de Bretagne à la compagne de Monsieur Ferrand à travers une SCI a été conclu dans l'intérêt des Mutuelles ou dans l'intérêt de cette proche", a expliqué l'avocat de l'association Anticor. Grâce à cet accord, la compagne de Richard Ferrand aurait perçu un total de 600 000 euros, payés par les adhérents des Mutuelles de Bretagne.

Affaire Richard Ferrand : le parquet de Brest décide finalement d’enquêter.

Revirement de situation ! Le parquet de Brest aurait finalement décidé d’ouvrir une enquête préliminaire sur les faits reprochés à Richard Ferrand, d’après le Télégramme de Brest. Les magistrats du tribunal, comme ceux du parquet national financier, avaient jusqu’à présent refusé de saisir de cette affaire. Ils auraient donc changé d’avis face “à l’accumulation de faits rapportés dans la presse ces derniers jours” et “à la confusion générée par les déclarations, parfois contradictoires, des différents acteurs du dossier”, rapporte le journal local.

L’enquête préliminaire porterait sur un champ d’investigation très large. D’après le Télégramme, seraient visés tous les faits pouvant constituer des infractions pénales en matière d’atteintes aux biens, de manquement au devoir de probité et aux règles du code de la mutualité.

L’affaire Ferrand a démarré lorsque le Canard Enchaîné a révélé qu’il avait proposé en 2011 au conseil d’administration des Mutuelles de Bretagne, dont il était directeur, de louer des bureaux appartenant à sa compagne via une SCI.

http://www.capital.fr/economie-politique/affaire-richard-ferrand-le-parquet-de-brest-decide-finalement-d-enqueter-1230392

Jojo 31/05/2017 23:13

Tiens, votre article me rappelle un proche, artisan couvreur et plombier de son état il y a de cela bien longtemps. Combien de fois n'ai-je entendu ses lamentations sur sa petite retraite misérable, sur le malheur d'être artisan.....sauf qu'il oubliait de préciser les maisons de son patrimoine ! Maisons rachetées pour une bouchée de pain après guerre (maisons bombardées) et retapées avec les surplus des commandes de ses autres chantiers (donc matériaux payés par d'autres). Malin l'ancêtre !

Lorialet 31/05/2017 21:00

Pour au moins une partie des agriculteurs (sans parler des paysans) la cotisation MSA est supérieur à leur bénéfice. Et je connais des commerçants chez qui le RSI est supérieurs à leur rémunération.
Ce qui fait que je comprend le "poujadisme" sur le sujet.


Mais bon effectivement il n'y a pas de bonne raison pour n'avoir pas fusionné les caisses dès le début.

D'un autre coté je pense toujours que la retraite devrait être la même pour tout le monde, avec un calcul simple, cumul des entrées / nombre de retraité.

Raleur !! 31/05/2017 18:39

Il ne faut pas oublier qu'en 1945 l'espérance de vie était de 60 ans et l'âge de retraite de 65 ans.
Pourquoi payer pour ne pas en profiter ?
D'un autre côté une retraite pour quoi faire ? Pouvoir continuer à payer la taxe d'habitation de télé d'ordures taxe foncière taxe de ci taxe de ça, sans oublier de continuer à payer son loyer parceque aucune banque n'a voulu vous prêter mais que les loyers eux fallait les cracher !!

Quand la merde va tomber dans le ventilateur ça va être le grand reglement de compte .
Mais c'est voulu !
Esperont que les survivants seront suffisamment organiser pour deratiser les paradis fiscaux et accueillir comme il se doit les mercenaires de """l'élite "" .

Foutu pour foutu il est plus que possible qu'une pluie de ss18 deratise la nouvelle Zélande , l'Australie et autres paradis.
Si le foutoir dure assez longtemps il pourrait egalement se finir en guerre bacteriologique !!

Les guerres commencent toujours en respectant le plan. Mais tout les plans volent en éclats !!!