Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mai 2017 5 12 /05 /mai /2017 09:29

Bayrou est pô content. On le traite comme un torche-cul après usage, on le jette. Qui se souci du MODEM ? Ce truc existe t'il encore ? Son dernier député a couru sous ses propres couleurs, c'est Lassalle.

Quand on a affaire à un psychopathe, comme le disent certains, il faut s'attendre à être éliminé. Un psychopathe n'a pas d'amis, rien que des utilités. Des Lakeitel (le laquais Keitel), qu'il supporte. Sans que ceux ci aient la moindre influence sur lui.

Les temps ont changés, on ne massacre plus ceux qui ont déplu, ni surtout ceux qui vous ont fait roi, comme Röhm . On laisse le MODEM a son insignifiance, il a servi, il est jeté. Il a certainement contribué à l'élection de Micron, c'est bon, on peut le démonter et le ranger, dans un coin, où il prendra la poussière.

Ailleurs, c'est le délégué syndical CFDT qui a du faire son autocritique, sous peine d'être excommunié, qualifié de "vipère lubrique", et déporté en Sibérie. Pardon, à Amiens. Le syndicat CFDT s'est comporté de manière répugnante. Un vrai soviet, de la même manière qu'a voté Paris : en Soviet.

Mais, les répugnants ne s'arrêtent pas là. Un ivrogne est privé de RSA. Monsieur le maire, un ivrogne, c'est d'abord un addict, donc, un malade qui a besoin de soins, avant tout. Sa mission d'insertion serait d'abord de se soigner.

On voit ici la guerre de classe.

En haut, Valls le traitre voit ses ambitions rétrécirent à vue d'oeil. Il ne comptera pas. Il sera, s'il le peut, réélu comme député, enfin, si son attitude générale de jocrisse mauvais joueur et arriviste, peut être effacée par son implantation personnelle.

D'une manière générale, dans la machine à recycler, "en Marche", les socialistes qui intéressaient minimicron sont déjà en place. Les autres n'ont qu'à aller se faire...

Après, c'est super-pappy Juppé qui se la joue, en voulant détruire l'unité déjà passablement lézardée des "républicains".

Il est, comme les autres, réduit à son insignifiance.

Les partis adverses sont ravagés par la victoire de Micron. Les élus seront dûment éliminés, politiquement, car le psychopathe ne digère jamais les couleuvres qu'il a du avaler. Question d'image personnelle. Il tient sa rancune et sa vengeance bien au chaud, avant de la servir, quand il peut.

Là, il peut éliminer ou rendre insignifiant un tas de personnes. Beaucoup ne s'en relèveront jamais.

Mais un triomphe n'est jamais total. Il est clair que les partis battus tiendront plus par la volonté de leurs électeurs, que par le sang froid de leurs dirigeants. Quand Chirac avait été battu en 1988, il était clair que la troupe valait mieux que l'encadrement.

Je lisais le commentaire d'un internaute, disant que ce serait bien le bout du monde si le FN arrivait à 50 députés. Ce propos me semble énorme. Où en était le FN avant les élections ? Il est en forte poussée, il a atteint un niveau que le PCF aurait rêvé d'avoir.

La politique c'est un mélange de temps long et de temps court. Il a fallu une guerre mondiale et le prestige de l'URSS gagnant la guerre, pour que le PCF passe de 15 % (1936) à 26.2 % (1946).

Je constate que le FN n'a pas eu besoin de ça pour dépasser ce score. Et pour une fois, il a pulvérisé le score du premier tour. En général, il ne fait jamais mieux au second tour.

Pour beaucoup de gens, une limite a été franchie. A l'inverse, le PCF n'a subi qu'une lente érosion depuis 1946, avec parfois des rebonds, mais toujours une tendance électorale à la baisse. On en est loin.

Bien entendu, je ne parle même pas du Tsunami qui se lève. Enfin, plutôt des tsunamis, ceux de la finance, et le plus grand, celui de la crise énergétique.

Ces tsunamis qui conduiront à abandonner à leur sort des franges de plus en plus grandes de la population.

Minimicron, donc, devra résoudre le problème de l'épuisement géologique du pétrole. Je lui souhaite donc bien du plaisir, en créant une phase d'inégalisation croissante.

Si la plupart des gens, sont visiblement paumés, et ne comprennent même pas dans quel monde ils vivent, il leur rappellera vite...

Pour mémoire, le monde consomme en une année 33 milliards de barils de pétrole. On en découvre 9 par an depuis 2000, l'année dernière, 2.4. les investissements se sont effondrés, et la production, à terme, fera de même.

Pour ce qui est des réserves importantes, comme le Venezuela, son problème est un taux de retour énergétique très bas. pour 1 baril dépensé, on en produit que 3. Ce qui fait que c'est le bordel dans ce pays. Pour les USA, le pétrole de schiste c'est guère mieux, au plus 1 pour 5, la différence essentielle est qu'avec la reserve federale, ils disposent d'une fabrique de torche-cul qui tourne à plein régime, sans que le dollar dévalue trop. Le bolivar, lui, vaut que dalle.

Le FN, lui, est protégé de la dérive communiste. Le parti est mort à partir du moment où il a voulu protéger ses implantations, et a sacrifié son rôle tribunicien, à des alliances électorales sauveuses de meubles, enfin, pas tous, les meubles sauvés étant de plus en plus rares aux fils des élections...

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans Politique Energie
commenter cet article

commentaires

dizemanov 12/05/2017 18:30

Problèmes partout.

Cinq suicides depuis janvier : les internes en médecine/chirurgie réclament en urgence des mesures pour améliorer leurs conditions de travail

L'Intersyndicat national des internes (ISNI) a transmis au nouveau président de la République un livre blanc comprenant 32 propositions visant à améliorer l'organisation du système de santé, la démographie médicale, ou la formation des médecins. Dans ce document de dix pages rendu public à la veille du second tour de l'élection présidentielle, les internes accordent une place prépondérante à l'amélioration de leurs conditions de travail.