Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

DECLIN DU CHARBON...

16 Juin 2017 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Energie, #Politique

Le déclin du charbon devient visible même dans la petite tête des pisseurs de copies des pravdas occidentales.
La Cop 21 était bien un diner de con, sans intérêts, puisque non contraignant.

Ce que le journaleux de base a du mal à se mettre en tête, c'est la notion de stock, de son agrandissement, et de son déclin.
Le stock de charbon est, de départ, donné une fois pour toute. On peut découvrir des gisements non connus, appréhender mieux les limites réelles des gisements, les réévaluer, ou au contraire, les réduire, et il faut aussi prendre en compte le déclin de ce stock qu'entraine son exploitation.
C'est l'esprit d'analyse. 114.5 milliards de tonnes, de réserves de charbon en Chine, 60 milliards extraits, et toujours 114.5 milliards de réserves ? Il y a un truc qui ne colle pas. Une exploitation accélérée précipite le déclin. Ou alors, on a vraiment fait des découvertes, mais jamais les chinois n'en ont parlé, et d'une manière générale, en matière de charbon, on connait assez bien les ressources.

90 % de la production de charbon ne sert qu'à produire de l'électricité. En plus, dans ce secteur, on souffre de la concurrence du renouvelable et du gaz, dont il faut rappeler qu'il ne coûte presque rien à produire, mais beaucoup à transporter. 10 % pour la production; 90 % pour le transport. Raison pour laquelle le gaz n'est pas un marché mondial.

Raison aussi pour laquelle, les USA votent des lois punitives contre ceux qui veulent consommer du gaz russe, les européens. "On en prendra ailleurs", disent certains. Facile, tu n'as qu'à tirer un gazoduc. Or le gazoduc en question, il est russe.

Comme je l'ai déjà dit, la production européenne d'énergie décline de 6 % par an, et la consommation de 2 %. Le congrès américain propose donc le seppuku économique à l'Europe en générale, et l'Allemagne en particulier.

On a parlé dernièrement de récupération d'hydrates de méthane par les chinois. Intéressant. Il serait encore plus intéressant de connaitre le TRE (taux de retour énergétique) de l'opération. Il doit pas être très fameux. Récupérer des glaces qui brûlent dans les fonds des océans, à 1200 mètres de fond (au minimum), c'est quand même un exploit technique.

Comme quand les nippons récupérèrent 1 kg d'uranium dans l'eau de mer. Avec une telle débauche d'énergie que l'exploit technique était totalement sans intérêt.

Donc, la production chinoise, plus de la moitié de la production terrestre, décline, sans doute plus pour cause de pic charbonnier, qu'autre chose. La substitution par renouvelable et gaz est la conséquence, pas la cause.
Aux USA, les centrales thermiques au charbon ferment. Elles sont anciennes, peu productives et peu rentables.

Celles qui ont été fermées ne redémarreront jamais, et celles qui sont encore en activité, ne sont dans la plupart des cas, pas moins anciennes, peu productives et peu rentables.

Pour les journalistes, je leur remets une icône de Saint Baldrick, patron des pisseurs de copies :

J'insiste vraiment pour que vous achetiez, pour une somme tout à fait ridicule, l'intégralité de la série, "la vipère noire".

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Manassas 19/06/2017 10:10

Curieusement, la brouille entre Saoudis et Qataris intervient à point nommé sur fond de financement du terrorisme.

L'enjeu des champs de gaz du petit émirat pourraient être la pomme de discorde avec le gros voisin bédouin. D'autant plus que:

- Le gisement de Ghawar est en déclin
- La guerre au Yémen piétine (en même temps on n'attaque pas un pays où il y a plus d'une arme par habitant en circulation)
- Le Qatar se rapproche de l'autre gros voisin iranien.

Il y aurait un assentiment tacite des USA pour que l'Arabie Saoudite mette au pas le Qatar de la même manière que feu Saddam avait pu envahir le Koweit. Enfin ce genre de manoeuvre ne peut durer jusqu'à ce que des couveuses pleines de "beautiful babies" ne soient volées par de vils soldats...

dizemanov 16/06/2017 09:41

Beaucoup des désirs qui nous contraignent à une vie stressante ne sont pas vraiment importants en dernier lieu.

Horzabky 16/06/2017 09:16

"Le congrès américain propose donc le seppuku économique à l'Europe en générale, et l'Allemagne en particulier."

Nous sommes quelques-uns à nous en être rendu compte, depuis quelques années. Attendons de voir les effets de ces sanctions. On peut parier que le contrôle macronesque des médias ne sera pas suffisant pour continuer de cacher la vérité au bon peuple, lorsque le gaz russe nous manquera pour de bon...

Surtout quand les milliardaires qui soutiennent Macron seront eux-mêmes impactés, donc de moins en moins enclins à imposer l'auto-censure sur ce sujet aux médias qu'ils contrôlent.