Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juin 2017 4 15 /06 /juin /2017 12:39

Article paru dans la presse sur la consommation électrique en IDF. Sans surprise, ça consomme beaucoup, ça produit rien (5 % de ses besoins), et c'est arrogant et exigeant.
Mais le problème n'est pas qu'électrique.
Globalement, l'IDF n'est qu'un ventre, exigeant, mais qui ne produit plus rien. La plupart des autres régions, sauf PACA, ont une balance commerciale équilibrée.
Monsieur Macron, vous pourriez pas écraser la Région parisienne d'impôt, histoire de faire baisser ce déficit, et d'atomiser les prix du logement.

Visiblement, les parisiens ont besoins d'une purge à l'huile de ricin, pour leur apprendre l'intelligence... Payer plus de 8000 euros le m2, ils ne voient pas, ces cadres sup' macroniens, que c'est complétement idiot ???

Faut il aussi rappeler le temps où Paris était cerné de centrales électriques thermiques ? Quand à une majorité de ces cadres, on pourrait leur donner un vrai travail : pédaler pour fournir cette électricité qu'ils réclament tant... Bon d'accord, ils produiraient pas grand chose, mais toujours nettement plus qu'actuellement, et en plus en ne faisant pas un travail nuisible.

Je me rappelle une époque, où les cadres irremplaçables étaient appelés à dégager en pré-retraite. Le premier levier pour ce faire était de leur enlever leur secrétaire (autant leur enlever leur oxygène), pour ceux qui avaient pas compris, la mutation au service refusion était proposé. Le plus héroïque de tous l'a accepté, et a tenu... Une journée...

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans Energie
commenter cet article

commentaires

BA 16/06/2017 07:03

Le 4 octobre 2009, les électeurs grecs font subir une énorme défaite à la droite grecque. Le gouvernement de droite est balayé.

Le 6 octobre 2009, le socialiste Giorgos Papandréou devient le nouveau premier ministre de la Grèce.

Le 17 octobre 2009, Giorgos Papandréou annonce au monde entier une terrible nouvelle : le précédent gouvernement de droite avait menti, les chiffres étaient faux, la Grèce est en faillite.

Rappel :

Onze jours après son arrivée au pouvoir, il annonce, dans un souci de transparence, que l'état réel des finances grecques avait été caché par le précédent gouvernement. Il fait rétablir les véritables données économiques, dont un déficit équivalent à 12,5 % du PIB pour la seule année 2009. La Commission européenne confirmera cette falsification des données quelques semaines plus tard.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Gi%C3%B3rgos_Papandr%C3%A9ou_%281952%29

Et huit ans plus tard ?

Huit ans plus tard, en 2017, la Grèce est encore plus en faillite.

La Grèce est dans une situation encore plus désespérée : la Grèce était déjà hyper-endettée en 2009, et malgré ça, la zone euro et le FMI n'ont fait que prêter des milliards d'euros supplémentaires à la Grèce.

Autrement dit : depuis 2009, la zone euro et le FMI rajoutent des milliards d'euros de prêts supplémentaires sur les épaules de la Grèce, alors qu'elle était déjà écrasée par des centaines de milliards de dette !

Résultat : le PIB de la Grèce s'est complètement effondré, les classes populaires et les classes moyennes sont tombées dans la misère, et la Grèce ne pourra jamais rembourser sa dette.

Chiffres Eurostat : dette publique de la Grèce :
2009 : dette de 301,062 milliards d'euros, soit 126,7 % du PIB.
2017 : dette de 314,897 milliards d’euros, soit 179 % du PIB.

http://ec.europa.eu/eurostat/documents/2995521/7997694/2-24042017-AP-FR.pdf/93d33a39-7c15-4ce4-8e16-f75e66c0f56e

Jeudi 15 juin 2017 :

Dette grecque : la zone euro et le FMI vont prêter 8,5 milliards d'euros à la Grèce.

L’Eurogroupe et le Fonds monétaire international se sont entendus sur le versement d’un nouveau prêt, écartant le spectre d’une nouvelle crise.

Les ministres des Finances de la zone euro ont annoncé qu’Athènes, pour avoir ces derniers mois largement rempli sa part du contrat, bénéficiera dans les semaines qui viennent d’un prêt conséquent : 8,5 milliards d’euros.

EnPassant 15/06/2017 15:23

Vladimir Poutine : «Les sanctions nous ont obligé à mettre nos cerveaux en marche»
https://francais.rt.com/economie/39770-vladimir-poutine-sanctions-nous-ont-oblige-a-mettre-cerveaux-en-marche

Présentation

compteur

Recherche

Catégories