Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LES SOUS MARINS...

18 Juillet 2017 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Politique

Le larbin des milliardaires en poste à l'Elysée voit sa popularité fondre comme une glace en cette période de canicule. A cette allure, dans un an, il rejoindrait François H, connu pour son goût des scooters et ses maitresses.

" Les personnes qui indiquent avoir une mauvaise opinion de lui dénoncent notamment son arrogance, son autoritarisme et son mépris des classes populaires, ainsi qu'une trop grande place laissée à la communication. Sa ligne politique suscite également de nombreux commentaires, ses détracteurs dénonçant son orientation trop libérale et au service du "grand patronat". "

Le baccalauréat devient un torche cul que 12 % des élèves réussissent l'exploit de rater. Patience, on arrivera au record Baltimore (ma ville préférée des USA), où dans 6 écoles, personne n'a réussi les tests de niveau. Il faut dire, ça serait se coller la honte, alors que ce qui est important à Baltimore, et nécessaire pour la survie, c'est comme en 14. Avoir l'instinct de survie, savoir quand ça va tomber, et reconnaitre les calibres et la distance au son (facile, avec l'entrainement qu'ils ont), reconnaitre le défoncé à plus de 10 mètres, ne pas s'approcher d'un camé, sauf si on l'a préalablement criblé de balles. Je crois que j'ai rien oublié... Ah si. Vivre dans une autre ville.

Juste de l'autre côté de l'autoroute, il y a les bons quartiers et les bonnes universités et hôpitaux. Le bon quartier et les universités, ils n'y iront jamais. Pour l'hôpital John Hopkins, ils ont des chances : les médecins peuvent s'entrainer sur les blessés par balles. Après, ils pourront aller s'emmerder copieusement sur les champs de batailles extérieurs, là où il y n'y a rien à foutre, comparativement parlant.

En France, aussi, même topo, des diplômés des grandes écoles ont tellement tendance à ne pas croire en ce qu'ils font, qu'ils préfèrent faire des trucs utiles, genre charpentes, croissants, vidanges, etc...

Quand je dis même topo, c'est que le diplôme reçu est une énorme source de déception. Le nombre de britanniques n'arrivant pas à payer le coût de leurs études, faute de carrière, est hallucinant. Le système actuel, de plus est loin d'être arrivé à maturité...

Pour Alain Souchon, tous les coureurs du tour sont dopés. On se demande où il va chercher ça. Je vais demander confirmation au pote de Nicolas S, qui s'appelle Lance A. Je suis sûr qu'il va démentir.

Bref, toute la floppée énumérée : Macron, le baccalauréat, le système éducatif, me font penser à maitre Panisse, et à son célèbre yacht, le "sous marin", qui passait son temps à chavirer, sitôt privé de son attache...

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
H
Baisse importante du budget de la police, avec suppression totale ou partielle des réservistes :<br /> http://www.unitesgppolice.com/les-réservistes-cest-fini<br /> En pratique, cela risque de faire quelques milliers de policiers disponibles en moins. C'est l'équivalent d'une réduction des effectifs. Ce n'est pourtant pas le moment !<br /> <br /> Baisse importante du budget de l'armée... mais avec promesse de le faire monter jusqu'à 2% du budget national dans quelques années. Après avoir promis à Trump, on promet aux militaires ! Je ne sais pas si Trump croit à cette promesse de Macron. Moi je serais plutôt comme le général Pierre de Villiers : j'aime pas qu'on essaye de me b...er.<br /> <br /> Le général Pierre de Villiers, auditionné à huis clos par les parlementaires, leur dit ce qu'il pense vraiment. Il n'avait d'ailleurs pas le choix : un général n'est pas censé mentir aux élus du peuple... Du coup, Macron pique sa crise en public ! Lamentable. C'est qui, ce petit chef qui ne supporte pas qu'un subordonné ne soit pas du même avis que lui ?<br /> <br /> Je n'aimais pas Sarko, mais lui au moins il faisait ses crises d'autorité en privé. Avant d'humilier les gens en public, il attendait qu'ils aient les deux genoux à terre. C'est moins risqué.<br /> <br /> Toutes ces réductions budgétaires me font penser que :<br /> <br /> 1. La situation financière du pays est plus grave qu'on nous le dit.<br /> <br /> 2. Macron et son équipe sont des financiers, et ce qui est grave c'est qu'ils ne sont QUE des financiers. Ils semblent incapables de voir les choses autrement qu'à travers le filtre de la finance. Quelques milliers de policiers en moins sur le terrain, c'est l'insécurité qui augmente. L'insécurité, ce n'est pas de l'abstrait, c'est du concret. Des gens agressés, des femmes violées, etc.<br /> <br /> 3. Macron est un financier (peut-être), mais pas un manager. Il a perdu une bonne part de sa crédibilité en s'en prenant en public au général de Villiers. Il suffit d'avoir managé une équipe pendant quelques années pour savoir qu'on n'humilie JAMAIS un de ses subordonnés en public. Surtout quand le subordonné est un sexagénaire qui peut, financièrement parlant, se permettre de démissionner (et toucher sa retraite de général), tout en mettant en avant devant la nation son honneur de guerrier et de patriote. <br /> <br /> 4. Macron n'est pas un vrai chef. Il n'a pas autour de lui une équipe de lieutenants loyaux jusqu'au sacrifice, comme par exemple Hortefeux vis-à-vis de Sarko, ou Bérégovoy vis-à-vis de Mitterrand.<br /> Il a choisi un Premier ministre qui vient de la droite, et qui n'a que quelques années de plus que lui. Donc, un rival potentiel, alors que la qualité principale d'un Premier ministre, c'est la loyauté... Mauroy, Ayrault... ce n'étaient pas des aigles, mais ils étaient loyaux. Tandis que Giscard a été sans arrêt trahi par Chirac, et Hollande par Valls...
Répondre
B
Bonjour<br /> Vous vivez où poir écrire des con....s comme ça : "bla bla...humilie jamais un de ses subordonnées en public..bla bla..."... Jamais de syndicalistes, de citoyens, etc humiliés ? Les pauvres sont humiliés depuis toujours et les militaires les trucideront y compris et surtout les Villiers, des qu'on leur donnera l'ordre de le faire. Quand je vois l'histoire militaire de mon pays, ma confiance dans ces gens là est plutôt limité point barre....comme l'a ecrit PR nos armées sont plutôt fortes (elles ont fait leurs preuves) lorsqu'il s'agit de massacrer des populations désarmées et dénutries...
S
J'aime beaucoup votre diaporama où on voit la phase 3 "occupy oakland edition 2011". Au sens où nos forces de sécurité n'ont même pas ça (pour des heurts pas très différents) et, en plus, on vient de leur dire que, faute de sous-sous, ils se passeront de "flash bangs", "less lethal projectiles" voire de "gas mask".<br /> Ce qui est toujours étonnant est de voir des responsables politiques se tirer autant de balles dans le pied. Sous-équiper ses troupes de "maintien de l'ordre", mal les payer (cf Louvois) et en plus les insulter finit mal, en général. Lorsque viendra le temps de troubles plus que saignants, aucune chance de pouvoir compter sur plus de quelques croyants de la dernière chance pour faire un rempart. C'est pathétique...
Répondre
E
ah je ris<br /> http://tvmag.lefigaro.fr/programme-tv/en-marche-vers-un-poste-d-ambassadrice-laurence-haim-trebuche_dcc1578c-6c5a-11e7-9b92-8a2f8df0d6d3/<br /> <br /> pitoyables, ils sont pitoyables les marcheurs, du jetable
Répondre
M
Ça ne marchera jamais :<br /> <br /> http://www.bbc.com/news/science-environment-40558758<br /> <br /> En 2050 les énergies renouvelables seront tellement développées que les recherches sur la fusion seront arrêtées depuis longtemps.<br /> <br /> Mais en France on s'entête de manière ridicule.
Répondre
D
Bonsoir,<br /> <br /> la recherche ne s'arrêtera jamais sur la fusion ,la fission , sur l'énergie nucléaire avec objectif industriel , car même si sur Terre nous pourrions fournir tous nos besoins avec du renouvelable, pour l'exploration spatiale il faudra nécessairement du nucléaire .
F
Je suis sûr que les français vont aprécier :<br /> - Pas d'emploi familiaux sauf pour Brigitte<br /> http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/2017/07/18/25001-20170718ARTFIG00264-prives-d-emplois-familiaux-les-deputes-s-agacent-du-statut-promis-a-brigitte-macron.php<br /> - les efforts pour les autres ... il faut dire qu'avec Richard ils sont à la bonne école!<br /> https://www.marianne.net/politique/reserve-parlementaire-irfm-les-deputes-macronistes-veulent-garder-l-argent
Répondre
M
"En France, aussi, même topo, des diplômés des grandes écoles ont tellement tendance à ne pas croire en ce qu'ils font, qu'ils préfèrent faire des trucs utiles, genre charpentes, croissants, vidanges, etc..."<br /> <br /> Mais du coup que va faire notre lumpen-clandostariat que l'on importe par paquets de douze, enfin par barges de douze-cents ?
Répondre
J
Concernant les diplômés c'est bourrage de mou pour rendre obligatoire le séjour de fin d'études à l'étranger :<br /> http://www.studyrama.com/international/etudier-a-l-etranger/ingenieurs-un-necessaire-parcours-international-87076<br /> Bon à part la top-élite genre X-Mines qui ira faire son année au MIT à Harvard, de ce qu'on en voit les sujets et la qualité globale des stages de fin d'année à l'étranger laissent souvent à désirer (les CV ressemblent plus à des guides de tourisme qu'à un CV d'ingénieur). Séjour néanmoins humainement enrichissant où les jeunes diplômés croisent les expats français qui ont l'air de pas trop mal s'en sortir comme les bons artisans en restauration / boulangerie. <br /> Et après de retour en France en guise de carrière internationale, le jeune ingé aura le droit de préparer un magnifique cahier des charges pour des sous-traitants imposés basés au Slovakistan, ingérables mais toujours meilleurs que ces indiens qui codent avec leurs pieds.<br /> Comment-ça un billet d'avion pour faire la recette chez les Bratisla boys ? Tu ne connais pas la web conference ? Si tu as vraiment envie d'y aller on t'arrange un contrat local d'un an sur place ? etc...<br /> Après pas étonnant que ces diplômés fuient en masse les bullshits jobs.
Répondre
M
Et encore, Patrick, vous parlez des pays développés, mais quand on voit les pays du Maghreb où ils font des gosses comme des lapins, et où ils n'ont pas de problèmes pour rembourser leurs études vu qu'ils n'en font pas, c'est une sacrée catastrophe qui s'annonce dans la décennie qui vient.
Répondre