Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juillet 2017 7 16 /07 /juillet /2017 14:03

"Apparemment vous n'avez rien compris : Macron ne va pas plus dans le mur que vous, c'est toute l'humanité qui va dans le mur. La baisse des salaires était inéluctable, Le Pen ou Mélenchon aurait fait la même chose. Libre à vous de vous défouler sur Macron si ça vous amuse."

Apparemment, mon cher Max, VOUS n'avez rien compris. Macron va dans le mur. En klaxonnant. On peut aussi GERER l'effondrement, c'est dont parle Orlov, sinon, effectivement, on va dans un effondrement total.
Baisser les salaires, nul besoin. J'avais écrit un article, sur l'inégalité qui n'était pas une fatalité, mais un choix politique.

En effet, le gore(t) nous disant "une vérité qui dérange", en a reçue une autre en pleine gueule ; sa propre consommation d'électricité qui se montait à 220 000 KWh, contre 10 000 pour le ménage moyen américain, déjà très dépensier en la matière.

L'alternative, ça s'appelle le rationnement. On peut rationner soit par les prix, soit par le ticket. Ou en faisant disparaitre certaines activités. Vous avez remarqué que j'adore, littéralement, le transport aérien.

ce machin, totalement inutile, et qui détruit tout espoir d'avenir, pour les destinations "bénéficiaires", du tourisme. Vous avez vu ce qu'on dit sur la Tunisie ? Le tourisme se recentre sur le haut de gamme (les riches).

Pour l'énergie aussi, la loi de Pareto s'applique. 20 % de la population, font 80 % de la consommation. ça ne sert à rien d'étrangler les 80, quand les 20 continuent à faire la fête. Ce sera bien plus efficace l'imposition progressive sur les revenus. Sinon, l'alternative sera ce qui est décrit dans la série "the good fight'. Les riches sont plumés par les Rindell, dans un gigantesque fond à la Ponzi, reléguant Madoff au stade de tâcheron, et Ponzi au rang de portier, ruinant toute la grande société riche de Chicago, à l'exception des noirs... Qui n'étaient pas invités à participer au fond (pourri pourtant de démocrates). Quand on plume la société, un jour ou l'autre, il n'y a plus de rendement, et la richesse s'évapore. Diane Lockhart doit donc renoncer à sa (riche) retraite, sa propriété en France, et son appartement de luxe à Chicago, pendant que les victimes insultent les coupables...

Comprendre quoi à Macron ? Il n'y a rien à comprendre chez lui que l'obéissance sans discernement aux canons encore en vigueur pour quelques temps. Sans doute, pas pour très longtemps.

Ressasser encore le vel d'hiv ? Quasiment personne n'a souvenir d'un fait vieux de 75 ans. Faut il rappeler le combat "France Libre", contre "Etat Français", l'un étant De Gaulle, l'autre Pétain. Et que ce combat fut une guerre, notamment en Syrie en 1941 ? La campagne dura du 8 juin au 14 juillet, date de la capitulation de Dentz et des vichystes, et les combats furent particulièrement acharnés entre les français libres et l'armée vichyste.

Qu'on le veuille ou non, la IV° république, et la V° sont filles de la résistance, et d'un camp qui ne reconnaissait pas la légalité de l'autre. Forcément, c'était une guerre civile. Dans une guerre civile, il y a toujours 3 camps, les pour, les contre et les neutres. Et jusqu'à nouvel ordre, pour rappeler Werner Rings, "vivre avec l'ennemi", plus l'occupant allemand se comportait comme un sauvage, plus les populations étaient dans l'optique d'une collaboration tactique de plus en plus poussée. Y compris par la constitution "spontanée", de milices chargées de la chasse aux partisans (prioritairement), et des juifs. Là où l'Allemagne prit l'administration directement en charge, l'extermination fut un travail soigné... Plus de 90 % de tués...

On nous sort le coup des carburants synthétiques. A partir du sucre. Au moment du "régime de vichy", dit "état français", on en produisait déjà. De quoi faire rouler, pas grand chose, production atteinte, de l'ordre de 200 000 tonnes. Même à l'époque, c'était de l'ordre du ridicule... On nous vante une usine qui produit... roulements de tambours... 100 tonnes de carburants par an, et pour plus tard... roulement de tambours... 50 000 tonnes...

Comparé aux 60 millions de tonnes que la France consomme chaque année, cela risque de ne pas être suffisant... Surtout que même si on consacrait 100 % de la production de betterave (5 millions de tonnes) à la production de carburant, ça risquerait de ne pas être suffisant non plus...

Un seul riche qui se balade en avion, consomme plus qu'une centaine de pauvres en énergie...

Macron, au lieu de raconter et de faire des salades, ferait mieux de gouverner, et par exemple, de préparer l'avenir. "Laissons les morts, enterrer les morts". C'est bon, ça, je le ressortirais.

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans Politique Energie Economie
commenter cet article

commentaires

luna 17/07/2017 15:23

https://www.youtube.com/watch?v=qHLUW3TAUqg
Tout est politique, faire l'impasse sur le nucléaire est ce qui accélérera notre chute.
Sinon continué je suis en accord avec 90% de vos analyse.

Raleur !! 17/07/2017 12:52

Vous devriez lire : " histoire des français sous l'occupation" de henri amouroux . Tous en prennent plein la gueule, beaucoup de mythes volent en éclats. Bien des mensonges apparraissent au grand jour .

La plus grosse connerie d'hitler c'est d'avoir accorder l'armistice à Pétain, selon un general ss à son procés à nuremberg.
L'armistice a sauvé la vie de millions de civils et a empécher une capitulation française.
La "" gestion "" des juifs par vichy a réduit leur deportation, voir les % comparés entre divers états sous la coupe de gauleiter.
De Gaulle a passé son temps a se battre diplomatiquement contre les anglais et washington, et a contrer la mise en place de l' AMGOT en 1944.

Etc etc ... !!
Le maquereau ferait mieux de fermer sa gueule et d'approndir ses connaissances en histoire.

dizemanov 17/07/2017 10:32

Toujours pour parler des navions pour balader nos rentiers
Commentaire trouvé sous un article éclairant :
"Duck Duck 17/07/2017 - 09h41
Assez delirant. il est clair qu'il va y avoir une reforme importante du modele de transport aerien du fait du rechauffement climatiqiue et il n'est pas du tout sur que le modele du low cost perdure dans les annees a venir."
En savoir plus sur
http://www.lemonde.fr/entreprises/article/2017/07/17/le-sort-de-boost-le-projet-low-cost-d-air-france-entre-les-mains-des-pilotes_5161324_1656994.html#H2x2xD1UjSuhrYQY.99

Raleur !! 17/07/2017 12:56

Faudrait m'expliquer comment le carbone sur Terre rechauffe les autres planètes du systeme solaire.

Bon moyen de prendre de nouvelles taxes et de cacher la baisse de consomation derriere un bon esprit civique au lieu d'avouer la misere du peuple !!!

EnPassant 17/07/2017 10:23

en parlant de petits navions

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/services/transport-logistique/norwegian-degringole-en-bourse-les-resultats-de-l-ogre-low-cost-s-ecroulent-743977.html
http://www.latribune.fr/entreprises-finance/services/transport-logistique/easyjet-devient-en-partie-autrichienne-pour-contourner-le-brexit-744006.html

EnPassant 17/07/2017 10:11

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/emmanuel-macron-execute-en-public-le-chef-d-etat-major-des-armees-743980.html

les commentaires sous l'article valent le détour

FLX 17/07/2017 09:28

@Max
Un bateau ça coule plus ou moins vite.... alors faut-il faire confiance à un ex-banquier pour trouver des solutions pour retarder l'échéance ? et dire que cela aurait été la même chose avec les autres et qu'on a tout essayer, c'est faire preuve d'un manque d'imagination incroyable.

Pourtant des solutions je suis sûr qu'il en existe :
- revenir à une consommation locale (moins de transport, moins de pétrole consommé et moins de chômage).
- privilégier les solutions efficaces pour l’énergie (construisons des barrages à la place de centrales nucléaires, adaptons notre consommation en fonction de la production, production individuelle....)
- revenir à une agriculture qui préservent les sols (recréer les bocages et surtout diminuer notre consommation de produits chimiques).
- ....

Max 17/07/2017 04:21

N'importe quel président français irait dans le mur, étant donné que le mur se rapproche inexorablement. Le choix du président est un jeu à somme nulle, que ce soit Le Pen, Mélenchon, ou n'importe qui d'autre, ça n'aurait rien changé. C'était les mêmes qui aboyaient après Sarko, qui ensuite ont aboyé après Hollande, et qui maintenant aboient après Macron. Les mêmes qui s'imaginent que si on réduit les inégalités, ça va les enrichir automatiquement, alors qu'ils ne voient même pas que leur niveau de vie est déjà supérieur à la moyenne française. Lutter contre les inégalités c'est bien gentil, mais si le niveau général baisse, on est bien avancé. Lorsque le bateau coule, on peut toujours égorger les officiers sur le pont, au final on se retrouve quand même à l'eau.

Boromsikim 16/07/2017 23:36

Voilà qui fera plaisir à Max.
L'africain constitué de carbone en se reproduisant le capte et agit ainsi pour la protection de la planète. Une fois le milliard de population excédentaire atteint on l'envoi en France. Ce qui n'est pas un problème on en met 500 millions au nord de la Loire et 500 millions au sud et paf plus de carbone. La bobo sphère climato-migrato sensible y travaille.

Max 17/07/2017 10:13

Macron a été quand même un des premier à parler du fait que certaines femmes africaines ont jusqu'à huit enfants, il n'a pas hésité à mettre le pied dans le plat, donc ce n'est peut être pas un immigrationniste forcené.