Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ABSENCE DE SENS POLITIQUE...

2 Août 2017 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Politique, #Immobilier

Il parait que p'tit marquis de belgueule vient de pousser une beuglante. Au sujet de la baisse de 5 euros des APL.

Il faut dire que la connerie de la mesure, est abyssale. Le symbole est éclatant. On taxe le porte monnaie des pauvres, pendant qu'on couvre d'argent les riches.
Et le montant des aides au logement, n'est pas LE problème. Le problème est la continuation de la politique barriste, qui a abandonné l'aide à la pierre, pour l'aide à la personne, avec son pendant : la hausse continue du montant global des dites aides, pendant que dégringole le montant attribué à chacun.

Quand certains n'ayant jamais eu droit aux mythiques "aides", découvrent leur montant effectif, ils tombent de haut.
De plus, il faut être clair : les APL ont toujours été un moyen d'aide aux propriétaires. Surtout aux HLM. Certains le découvrent ? C'est le monde merveilleux du néo-libéralisme barriste. Et qui ne sort guère le "bénéficiaire" de la merde où il est. L'étudiant étant, lui, le reliquat d'un état providence qui fut beaucoup plus large en son temps.

Et puis l'APL étudiante est politiquement parlant, la seule aide dont beaucoup d'enfants de classes moyennes bénéficient. Pas de bourses, ni quoi que ce soit d'autres...

On ne sait guère, non plus, compter. 18.5 milliards "d'aides", à diviser par 6.5 millions de personnes, ça fait pas grand chose au bout...

L'APL A ETE CREEE POUR PERMETTRE UNE AUGMENTATION FORTE DES LOYERS (pas assez chers selon Barre). En même temps, l'APL est d'un montant ridicule dans les endroits les plus tendus. Ailleurs, quand les loyers du secteur privés sont en deça des loyers des HLM, c'est purement et simplement une subvention aux HLM.

Le scandale d'ailleurs, ne provient pas de ces aides. Le scandale provient de toutes les niches fécales et fiscales, qui tombent directement dans la lourde des promoteurs et constructeurs. Et ces niches fécales sont bien plus lourdes en matières budgétaires, et totalement nuisibles économiquement parlant. Elles détournent l'investissement du productif, vers le futile. On construit du logement cher, alors que ce qui manque (et encore, dans certaines régions seulement) de logement bon marché. Quand à continuer à construire, pendant que le marché regorge d'invendus, ce n'est plus de l'amour, c'est de la rage, et "acheter, à grands frais, beaucoup de regrets".

Mais bon, rogner de 5 euros, il fallait quand même en tenir une sacrée couche pour penser à ça. Vous pouvez inviter l'inventeur de la mesure à diner, vous détiendrez le champion de classe internationale. Entrainez vous en regardant "tais-toi". Visiblement, les Quentin(s) de Montargis grouillent dans les gouvernements. Pire que les cafards. A croire qu'il faut un diplôme de connerie pour rentrer dans un ministère. (C'est pas faux, avec tous ces énarques).

A Marseille, on veut démolir une carrière grecque de - 500 av JC, pour bâtir des appartements de standingue, au nom du dynamisme économique. Comme si l'immobilier, c'était le dynamisme. L'affairisme, ce n'est pas du dynamisme.

Les députés se plaignent de ne pas être en vacances. Il ne fallait, alors, pas se présenter, ou être battu (c'est François F qui doit être content), et puis, eux qui veulent harasser les français de travail (enfin, pour ceux qui en ont encore), ne vont pas pleurer, avec leurs 5000 euros par mois. Ils sont payés pour, non ?

Et puis, s'ils sont fatigués, ils peuvent toujours démissionner. Il y a des paires de claques qui se perdent. Enfin, pas pour tous, visiblement.

les problèmes des gouvernements, c'est qu'ils sont depuis une vingtaine d'années, prisonniers de leur idéologie. "il s'expose au même risque : ne pas donner d'autre sens à sa politique que de faire des économies"..."Un proche d'Emmanuel Macron souligne que le chef de l'Etat ne veut pas « d'entrave à ses choix et sa liberté »".

 

Oui, l'Union européenne va s'effondrer.
Oui, l'Euro va s'effondrer, c'est d'ailleurs en cours, avec un bilan de la BCE multiplié par 4 depuis 2007.

Oui, le néo-libéralisme est impopulaire et intenable.

S'il veut sa liberté, le p'tit marquis de belgueule doit tout passer par dessus bord...

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
http://www.lemonde.fr/societe/reactions/2017/08/03/a-paris-des-enfants-des-rues-drogues-et-violents-laissent-les-services-sociaux-desempares_5168055_3224.html

Les pauvres bisounours des services sociaux ne savent pas quoi faire.
Qu'ils arrêtent déjà les vendeurs de drogue et retirent ces gamins de la rue (dans des endroits où l'on ne peut pas fuguer facilement). Et oui tout n'est pas permis et il y a des lois.

Après, pour les drogués, il est illusoire d'espérer faire mieux que quelques pourcent de récupération (et encore si il y a un soutien familial). Le président des Philippines a trouvé une solution... mais elle ne conviendra pas aux bobos parisiens.

Si ce sont des marocains, qu'on les envoie au Maroc où ils doivent logiquement avoir des parents ou de la famille. Le Maroc, ce n'est pas un pays en guerre et il y a une démocratie.
Répondre
F
Ben pour le maroc ya un deal historique franco-moracain, ils écoulent leur droigue chez nous et leurs miséreux restent la-bas. Les divers traffic sont inattaquables sauf à la marge car il y a des deals politico mafieux plus ou moins pourris derriere. sinon ya belle lurette que ce serait fini, tout les paradis fiscaux, le merdier sans fond qu'il doit y avoir derriere ça donne le vertige.
M
Les marocains font des gosses comme des lapins, ils nous livrent une guerre démographique, ni plus ni moins. Nous devons nous battre contre ces envahisseurs. S'ils foutent la merde chez eux, c'est leur problème, mais qu'ils ne viennent pas l'apporter chez nous.
L
Toujours la même histoire, les jeux olympiques sont une très mauvaise affaire. Pourtant, on trouve encore des villes très enthousiastes a l’idée d’accueillir cet événement.

https://www.romandie.com/news/Rio-un-an-apres-les-JO-la-frequentation-des-hotels-en-chute-libre/820658.rom
Répondre
D
{Emmanuel Macron a construit son projet sur deux hypothèses qui s’avèrent erronées. Il en paye le prix aujourd’hui. Sa seule chance d’enrayer la spirale destructrice dans laquelle il s’est mis serait de reconnaître ses erreurs. Mais, s’il avait le courage de le faire – car il faut du courage pour reconnaître que l’on a fait fausse route, l’entêtement étant toujours la voie la plus facile – il détruirait les bases de sa construction politique, qui sont justement liées à ces erreurs. On ne construit pas un projet politique sur un rêve sans conséquences.

Il est donc bien plus probable qu’il choisisse la voie de l’entêtement, du raidissement autoritaire. Nous le verrons, probablement, avec les troubles et les conflits sociaux de cet automne et de cet hiver. Mais, cela le confrontera immanquablement – à un moment ou à un autre – à la perte de légitimité et de crédibilité qu’il subit déjà dans les deux administrations dont il aura alors le plus besoin : la police et l’armée. Et, à ce moment là, le Président, ce monarque républicain, sera nu…}
J. Sapir (03/08/2017) http://russeurope.hypotheses.org/6189
Répondre
E
L'Italie saisit le bateau d'une ONG (Allemande) accusée de favoriser l'immigration illégale
https://francais.rt.com/international/41636-italie-saisit-bateau-ong-allemande-favorisant-immigration-illegale
Répondre
B
Où iront les réfugiés climatiques ?

Où iront les réfugiés climatiques de l'Inde, du Pakistan, du Bangladesh, de toute l'Asie du Sud ?

Le XXIe siècle sera le siècle des très grandes migrations.

Lisez cet article :

L’Asie du Sud pourrait devenir inhabitable d’ici à 2100, selon une étude.

Les auteurs ont constaté que sans réduction des émissions de dioxyde de carbone, les températures médianes de chaleur humide approcheront en été les 35 °C.

Le réchauffement climatique menace plus que jamais la planète. Ainsi, les températures extrêmes risquent de rendre l’Asie du Sud – où vit un cinquième de l’humanité – inhabitable d’ici à la fin du siècle si rien n’est fait pour réduire les gaz à effet de serre, selon une étude publiée mercredi 2 août.

« L’augmentation des températures et de l’humidité en été pourrait atteindre des niveaux excédant la capacité de l’organisme humain à survivre sans protection », ont déterminé ces chercheurs, dont les travaux paraissent dans la revue Science Advances.

http://www.lemonde.fr/climat/article/2017/08/02/une-chaleur-humide-extreme-pourrait-rendre-l-asie-du-sud-inhabitable-d-ici-a-2100-selon-une-etude_5168016_1652612.html
Répondre
F
Il y a quelque chose à bien comprendre. Le contexte est que nous sommes en démocratie. Le graal de
la démocratie c'est d'organiser et de gérer la vie pour promouvoir la vie. Droits de l'homme donc de vous
de moi et de chacun. Ceci posé pour la survie de l'humanité et donc pour la vie, tout ce qu'il y a à faire
sera fait, sans quoi à brève échéance, c'est l'humanité qui disparait. C'est ainsi que la peine de mort
disparait en démocratie mais que les holocaustes sont monnaie courante, car pour sauver l'humanité
il est nécessaire d'organiser et gérer la vie des hommes de manière toujours plus fine, plus serrée.
Ainsi les grandes idéologies ont éliminé des centaines de millions d'hommes pour sauver l'humanité
qui va à sa perte. Ce sont la les fondamentaux de la démocratie depuis ses débuts. Comme ces
idéologies ont failli mais que les fondamentaux de la démocratie ne changent pas, pour sauver
il va falloir faire autrement. Toujours des guerres mais plus petites, et surtout baisser dans le monde entier
le niveau de vie pour sauver la planète et ainsi sauver l'humanité. Les sauveurs vont ainsi éliminer
par milliards tous ces inutiles (vive les robots) qui sont un poison, en les laissant mourir à petit feu.
Tous les moyens sont bons pour se débarrasser des sur-numéraires, que ce soit par la médecine
par la nourriture par la pollution par la famine les maladies etc ... Car en démocratie il n'y a pas
d'autre alternative; pour sauver il faut bien éliminer. Et que quelques uns des importants meurent
aussi n'est pas grave et tout à fait admis par nos sauveur, croyant zélés de la secte de la Démocratie.
La contradiction interne de la démocratie est la dedans, tout sera fait pour chaque individu vive ET
tout sera fait pour que survive l'humanité (donc éliminer les milliards de sur-numéraires). La crise créée
dans les années soixante-dix et qui sera éternelle, participe de cette gestion globale des humains
pour sauver l'humanité. Les migrants font baisser tous les niveaux, c'est excellent, il y en aura
toujours plus. Les maladies qui viennent avec, c'est excellent, et en même temps on vaccine chaque
individu toujours plus. Tout est comme ça en démocratie. Et avec les technologies gérer et organiser
le parc humain sera toujours plus efficace. Et plus besoin de parlement puisque les dogmes sont
intouchables et que la techno permet de tout gérer; gouverner se fait par des programmes
informatiques, c'est beaucoup plus efficace et rapide. Les lois sont des règlements d'entreprise
à respecter à la lettre sinon vous allez direct dans la poubelle (genre soleil vert). En démocratie
il n' y a ni nation, ni souveraineté ni quoi que ce soit de gênant pour la gestion. Le technocrate
est le démocrate parfait au service du dogme et prêt à éliminer tout ce qui gène le dogme
sans état d'âme. Soit vous êtes dans la caste des démocrates soit vous mourrez, c'est simple
c'est mondial, c'est parfait.
Répondre
D
#France2017

- Obono (député) : "je nique la France."
- Avia (député) : "je le bouffe ce taxi !"
- Ndiaye (conseiller du Président) : "yes la meuf est dead."

#France2017

Des bombes dotées d'un cerveau !
Répondre
D
Une découverte !
https://youtu.be/ATr1VSJGGzQ
Vraiment excellent cet Adrien Quattenens, y compris dans sa réponse lorsque cette petite salope de journaliste trouve "indécent" le fait que Mélenchon demande à pouvoir se reposer, car évidemment les rares députés qui font leur boulot en s'opposant sont épuisés parce que eux bossent vraiment, contrairement aux crétins de députés LREM qui, fort de leur nombre, n'ont même pas la décence de faire ce pourquoi ils viennent d'être élu, c'est à dire assurer leur fonction de représentation du peuple dans une l'assemblée nationale violentée et soumise au coup de force permanent par la pression indécente des forceps du gouvernement. Elle est là l'indécence.
Répondre
A
Paris 5ème
Appartement de 9,45 m2
Pour le prix, je ne sais plus s'il faut en rire ou en pleurer à ce prix abracadabrantesque là :

http://www.seloger.com/annonces/achat/appartement/paris-5eme-75/val-de-grace/122471697.htm?ci=750105&idtt=2&idtypebien=1&naturebien=1,2,4&tri=a_px
Répondre
A
Les mecs vendent une cellule de prison !! :)
D
ça m’étonnerait que ça se soigne
M
Les américains sont moins cons que les français. Quand ils sont dans l'erreur ils savent s'arrêter :

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2017/08/02/20002-20170802ARTFIG00246-les-etats-unis-se-detournent-peu-a-peu-du-nucleaire.php

Les français, eux, vont toujours jusqu'au bout, tant que c'est "l'état qui paye".
Répondre
D
Pour Nicolas Dupont-Aignan, la suppression des QAG sur France 3 est le "premier signe" de la fin de la démocratie
Je pense que monsieur de Rugy devrait fermer cette boutique. En fait, il va fermer le Parlement. Ça va devenir une chambre d’enregistrement. Faire voter les amendements en commission, c’est un scandale absolu. C’est la fin de la démocratie. C’est très grave, ce qu’il se passe. En fait, on a un pouvoir qui est si fragile, au fond, qui est si peu aimé des Français, qu’il veut supprimer tout signe de contestation. Le premier signe, très grave, c’est la suppression de la rediffusion des questions d’actualité au gouvernement sur France 3. Vous avez bien compris la manip’. C’est pour pas qu’il y ait un million de Français qui sachent ce qu’il se passe chaque mercredi. Donc tout ça est grave. En vérité, ils veulent fermer la boutique. Voilà. Circulez, y’a rien à voir. Eh bah non. J’espère que vous [les journalistes, NDLR] serez là.

https://w.soundcloud.com/player/?url=https%3A//api.soundcloud.com/tracks/335927296&color=ff5500
Répondre
B
Bonjour,

Lecture des informations en rentrant du boulot ce soir. La journée est riche de promesses !

Tout d'abord, la reforme du droit du travail par ordonnances va pouvoir être réalisée :
http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2017/08/02/97002-20170802FILWWW00276-feu-vert-definitif-du-parlement-a-la-reforme-du-travail-par-ordonnances.php

Des actions dans la rue sont déjà annoncées pour les 12 et 23 septembre prochains par des organisations syndicales ou des partis politiques.

Le gouvernement veut annoncer les mesures fin août pour les adopter et les appliquer fin septembre. On sent la finesse de l'analyse politique derrière cette réforme : "Il s'agit également aussi de regagner la confiance de l'Allemagne, qui réclame depuis longtemps des réformes structurelles à la France."

Je suis certain que les cadres des sièges des grands groupes travaillant en Île de France vont s'en prendre plein la figure avec cette réforme, notamment à cause de "l'autorisation de licencier pour les groupes dont l'activité en France n'est pas rentable, même s'ils sont florissants au niveau mondial".

En effet, quelle est la rentabilité d'un siège social ? A priori aucune.
Quelle est celle d'un direction informatique dans un groupe dont ce n'est pas le métier et qui la voit principalement comme une source de coût ?

Ensuite, annulation surprise de 300 millions d'euros de dotations aux collectivités territoriales pour 2017 :
http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2017/08/02/20002-20170802ARTFIG00217-baisse-des-dotations-les-elus-locaux-denoncent-une-decision-prise-en-catimini.php

Là, notre président se met plein de petits potentats locaux à dos.

Bref, un vrai festival ! L'été est chaud et l'automne risque de l'être également.
Répondre
5
Encore un taquin !

https://www.youtube.com/watch?v=i5GSjlET4rc
Répondre
L
De toute façon, les institutions européennes ne sont pas légitimes sur le territoire français, car elles ne respectent pas la Constitution qui accorde la souveraineté au peuple et uniquement au peuple, et non à des apparatchiks, technocrates non élus, qui n’ont aucune légitimité pour se prévaloir d’une quelconque autorité.

Un des articles de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789 (droit constitutionnel) dispose :

Article 3 - Le principe de toute souveraineté réside essentiellement dans la Nation. Nul corps, nul individu ne peut exercer d'autorité qui n'en émane expressément.

Le peuple souverain ayant rejeté, lors de sa consultation la plus haute, la Constitution européenne, et comme aucune autre autorité ne peut se prévaloir d’être supérieur à cette souveraineté, tout ce qui vient des énarques européens est donc nul et de nul effet, pour la simple et bonne raison que le droit que contient l’article précité est en plus qualifié de :

Naturel, Sacré, Inaliénable et IMPRESCRIPTIBLE.

Même le peuple souverain, et à fortiori encore moins ses représentants de pacotille ne pourraient ni le modifier, ni le supprimer, sauf à supprimer la Constitution.

Tout ce qui vient de l’Europe est donc illégitime sur le territoire français, et toutes les dettes que nous avons vis-à-vis de l’Europe sont illégales et donc caduques.
Répondre
S
Conséquences de n'avoir aucun projeeeeeet sauf celui de suivre la cascade. Le plus "drôle" est qu'on peut mettre en parallèle la politique chaotique de Trump et celle de Micron. Ils se rejoignent parfaitement dans l'explosion du chaos. Tout est devenu incontrôlable, mais ça commence à se voir avec une crise qui n'en finit plus, et qu'ils alimentent.
Les progressistes ont répété pendant des décennies qu'on ne pouvait pas revenir en arrière. Comment comptent-ils donc redresser la barre qu'il se sont acharnés à scier?
Charles Sannat n'a pas tort concernant les 5 euros, mais il omet l'influence d'une superstructure organisationnelle qu'il passe pourtant son temps à décrire dans son effondrement.
Nous entrons en ce moment même dans le chaos généralisé, ce qui quelque part est encore pire q'un effondrement (qui sert de point de repère pour prendre une nouvelle route).
Répondre