Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ENTRE CHUTE DE POPULARITE ET EFFONDREMENT DE LEGITIMITE...

3 Août 2017 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Politique

Il parait que la confiance, c'est magiqueeeuuuuh, et que ça va tout faire redémarrer.

La côte de popularité du p'tit marquis de belgueule s'enfonce comme la coque du Titanic, et à cette allure, devrait avoir touché le fond de l'océan à la fin de l'année. Avoir une une belle gueule, ça ne fait pas une politique. Avoir diabolisé l'ennemi, ça ne fait pas des adhérents à votre cause. Loin de là.

Pour Sapir... C'est pire... (vous avez vu ce jeu de mots ?), le pouvoir se disloque, après 3 mois... " La déliquescence du groupe parlementaire de La République en Marche, son propre parti, est devenue évidente aux yeux de tous. "... " il voit sa popularité fondre à vue d’œil " Et il s'est brouillé avec les ministères de force...

"il est donc bien plus probable qu’il choisisse la voie de l’entêtement, du raidissement autoritaire. Nous le verrons, probablement, avec les troubles et les conflits sociaux de cet automne et de cet hiver. "

L'autocritique, ça n'existe pas chez ces gens là. Ils ont leur idéologie, et si ça ne suit pas, c'est la faute du réel.

Frédéric Lordon livre aussi des choses intelligentes. 10 % d'adhésions à son programme, le reste étant un vote -selon moi- de lobotomisés. Le Xtrèmeuh droâte, c'est pô bien à dit la télé. Et qu'on ne nous ressorte pas le coup du nazisme. C'est un truc dont les moins de 77 ans ne se souviennent pas...

" Car la classe éduquée n’est pas avare en demi-habiles qui sont les plus susceptibles de se laisser transporter par les abstractions vides de « l’ouverture » (à désirer), du « repli » (à fuir), de « l’Europe de la paix », de « la dette qu’on ne peut pas laisser à nos enfants » ou du monde-mondialisé-dans-lequel-il-va-bien-falloir-peser-face-à-la-Russie-et-aux-Etats-Unis. "

"Demi-habile et parfaitement égoïste, donc : c’est la classe nuisible, le cœur battant du macronisme." Classe parfaitement représentée en région parisienne (90 % pour la marquis, un vrai soviet)

"l’égoïsme forcené joint à l’intensité des investissements existentiels a pour propriété paradoxale de faire de la classe de « l’ouverture » une classe séparée et claquemurée, sociologiquement minoritaire en dépit des expressions politiques majoritaires que lui donnent les institutions électorales".

Et Paf. Avant de nous annoncer le grand clash. Un pouvoir bien verrouillé, n'a plus comme devenir que de s'effondrer. " Ce dont les forces instituées sont incapables, seul l’événement peut l’accomplir. "

D'ailleurs, il m'apparait clairement que les grands perdants, comme l'a dit un lecteur, ce sont ces grands cadres totalement haïssables de région parisienne. La réforme du code du travail, à leur avis, c'est pour qui ?

Dans ce pouvoir finissant, les JO sont eux-mêmes explosifs. Il n'est pas apparu aux grandes excellences parisiennes, le bordel qu'avait foutu les JO au Brésil ? Non, les JO n'avait pas fait vibrer le Brésil, mais déclenché des mouvements sociaux. Il y a toujours les imbéciles qui trouvent cela génial, et ceux qui vous diront que tous en profiteront... Les dépenses d'infrastructures ? Combien de temps mettront elles à être saturées ? Une semaine ???

Contrer les USA et la Chine à travers l'union européenne ? Intéressant. Mais, que feront ces pays avec beaucoup moins d'un fossile finissant ? Les USA vont se disloquer, c'est sûr, et la Chine connaitra aussi cette phase qui fait partie de son histoire, de dislocation/reconstruction...

" Depuis près de 10 ans l’évolution de la consommation de ressources freine " Autant dire que la consommation d'énergie piétine... L'Ayatollah Khomeiny avait qualifié le pétrole d'or du diable.
Mais il est clair que le caractère poissard de l'équipe gouvernementale, est désormais visible ; "Yes, la meuf est dead". On pourrait difficilement faire moins classe. Anglais de troisième, parlé "out of limits", bêtise qui transpire. Quand au parti présidentiel, il est atteint de sénescence rapide.....

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
Ce cher La Gaule exprime son spleen de sa lointaine jeunesse ? Il vante les mérites de ce folklore remis habilement à jour par l’actif mercantilisme américain soixante-huitard et nous fait oublier nos chefs d’œuvres
Je ne crache pas dessus car ma jeunesse a aussi été bercée par ces mélodies que j’apprécie toujours !
Mais diable on ne doit pas oublier notre culture qui vaut largement son pesant.
Peut-on oublier le chant des fleurs de Delibes, ne pas s’extasier en écoutant les symphonies de Beethoven ou pleurer sur les œuvres de Verdi, Mozart, Dvorak.
Naturellement c’est… disons moins accessible, moins facile, mais quelle hauteur !
Celui qui pleure sur cette belle jeunesse américaine disparue partiellement pourrait garder une larme sur ce passé, notre passé que l’on tente de détruire pour les raisons répétées sans cesse sur ce blog entre autres !
Bon, moi aussi j'ai soif et faim. ce ne sera pas un hamburger, ni cook, mais bien une blanquette maison à l'ancienne avec par dessus un petit blanc d'Alsace. Celui qui a mouillé le picon d'entrée, cher La Gaule.
Répondre
S
Superbe musique et artistes, en effets, que vos liens m’ont permis de découvrir.
Je vous avoue n’avoir aucune connaissance technique de la musique et n’y suis sensible que parce qu’elle dégage. Les sentiments qu’elle suscite ne se discutent pas.
Quand j’affirmais qu’il était nécessaire d’avoir un niveau d’écoute élevé pour certaine musique, loin de moi, d’avoir une pensée prétentieuse et arrogante à l’encontre de qui que ce soit.
Simplement, le constat s’impose que parmi une grande partie de la population, ce que l’on qualifie de musique classique (ancienne, jazz, blues) n’est que très peu attrayante. Le succès ira plutôt aux ritournelles rythmiques, bruyantes, syncopées proches de la transe chamanique ou alors à force matraquage radiophonique pour tel ou tel bêleur.
On en revient à l’éducation. La musique en est une victime comme d’autres éléments artistiques.
Les nôtres, ceux du vieux continent, en particulier.
Merci encore pour les liens.
L
Mais je verse aussi des chaudes larmes sur ceux que vous citez mon Cher ! Simplement la vidéo nous ramenait à Gershwin et à l'alchimie complexe qui a donné de grands pans de ce qu'il y a eu -comme vous dites- de meilleur dans la musique populaire anglo-saxonne contemporaine.
Maintenant, parler de niveau d'accessibilité pour la musique me gêne, d'abord parce que je suis moi-même musicien -guitariste depuis un demi-siècle, même si amateur sans prétention.
Cela me fait penser à ceux qui parle de « message » dans l'art pictural, alors que la seule forme d'art qui se soit piquée d'adresser un message est la plus merdique, soit l'art dit « contemporain ».
Jadis il faisait au moins rire -une émotion estimable- mais aujourd'hui il ne fait même plus rire et, de toute façon, c'est interdit.
L'art musical comme toute forme d'art crée d'abord de l'émotion, et pour cela il est accessible à tout le monde, hors abrutissement culturel planifié par des marchands de bruit.
Pour la musique, je reconnais néanmoins deux formes d'approche émotionnelle, et elles coexistent rarement chez la même personne.
Il y a d'abord les esprits abstraits, qui sont sensibles à la complexité rythmique et harmonique et à la virtuosité instrumentale. S'ils sont musiciens, cela donne des gens qui apprendront avec autant de plaisir à lire la musique qu'à l’exécuter (je hais personnellement le solfège).
Ils adoreront autant les grands virtuoses classiques comme Mozart et Beethoven que le jazz moderne et le rock fusion.
Et puis il y a les émotionnels purs, plutôt sensibles à l'émotion que provoque la beauté d'une mélodie, peu importe sa complexité structurelles.
Ceux qui pourraient faire leur la boutade de Miles Davis : « à quoi bon jouer des tas de notes quand il suffit de jouer la bonne », et qui refuse de chercher à comprendre pourquoi quatre accords et six notes peuvent donner « la mer » de Charles Trenet et autre simplissime merveille.
S'ils jouent d'un instrument, ils se passeront du solfège ou le considéreront comme une béquille nécessaire (j'ai connu un musicien chevronné de rock qui l'a appris à trente ans alors qu'il avait signé son premier contrat pro à vingt deux).
J'appartiens à cette catégorie, et reconnais être plus attiré, en musique classique par les baroques (ach ! Bach!) et les romantiques, par le jazz classique plutôt chanté (ah ! Billie holiday !), les formes originelles du blues et du rock, et les monuments de la grande chanson française (Trenet, Piaf, Brel Brassens, Lemarque, Mouloudji pour mes préférés).
Et j'utilise sans vergogne la « funèbre » de Chopin comme introduction au standard de blues célèbre « Saint James Infirmary » (encore un titre qui appartenait au folklore angliche à l'origine).
Chopin en effet n'avait pas attendu les bluesmen pour jouer et se jouer de la pentatonique mineure.
C'est sur cette note tragique et bleue que je conclus ma bafouille réactive à votre commentaire sympa.
Amicalement.

https://www.youtube.com/watch?v=f3yhT0xPT5I

(Christelle Berthon fait partie de ces amateurs passionnés du web que je ne me lasse pas de découvrir, et qui malheureusement resteront peu connus parce qu'ils n'ont pour eux que le talent de savoir faire de la bonne musique avec peu de moyen.
Écoutez aussi cette version incroyable d'un titre des Red Hot Chili Peppers qu'elle a improvisée il y a déjà des années en compagnie d'un autre virtuose anonyme -russe celui-là- à des milliers de kilomètres de distance).

https://www.youtube.com/watch?v=oaKEAU7SoCE
D
Ils sont riches mais complètement cons : ce jeudi matin, dans la montée sinueuse du Col du Canadel, Jean Sarkozy fils de l'ex-président a fait un malaise alors qu'il effectuait une sortie cycliste avec son père.
"Cette sortie s'est déroulée sous une température caniculaire."

http://www.ledauphine.com/france-monde/2017/08/03/jean-sarkozy-fait-un-malaise-a-velo

C'est ce que l'on appelle chercher les ennuis car c'est comme ça que l'on peut faire un arrêt cardiaque mortel par fibrillation à cause par exemple d'un infarctus intéressant un des nœuds de commande ou un circuit de transmission nerveuse intra-cardiaque (cf par exemple le chanteur Michel Berger).
Répondre
L
1)
Chaleur accablante, qui vous donne envie de ne plus penser à rien à part se sentir bête.
Pour ceux qui, insidieusement, nous remettent en douce les gaz à effet de serre sur le tapis, ce site de climatologie très complet (à condition bien sûr qu'ils aient envie d'apprendre quoi que ce soit) :


http://la.climatologie.free.fr/sommaire.htm

Il contient en outre un rappel très fouillé de tous les accidents climatiques depuis 51 ans avant JC. -Reymond se régalera de la période du Moyen Âge et ses grands hivers de fin de cycle.

http://la.climatologie.free.fr/intemperies/intemperie.htm

Concernant les canicules à répétition, il semble que la période 1750 / 1775 a été très semblable à la nôtre et avec des températures comparables voire pire, car l'invasion du béton et l’asphyxie des sols dues aux pesticides n'avait pas encore transformé le territoire national en gigantesque accumulateur de chaleur.

http://la.climatologie.free.fr/intemperies/tableau3.htm

D'une manière générale, le 18ème siècle fut un siècle de réchauffement et de sortie de l'âge glaciaire précédent (mais il y eut une rechute au début du siècle suivant). Les « lumières » qui éclairèrent les esprits (bof) et la lumière qui baigne l'art pictural de l'époque (à l'évidence) auraient-elles une autre origine ?

Maintenant, si vous avez envie de vous branler au soleil avec l'apocalypse climatique... Pensez quand même à vous hydrater.

2)
J'avais mis de côté la carte postale du Grand Couillon (Soral) sur la Corée du nord. Très intéressant.

https://www.egaliteetreconciliation.fr/L-Heure-la-plus-sombre-no86-Emission-du-20-juillet-2017-46912.html

Bien sûr, cela ne remet pas en cause le fait établi que ces gens doivent être très malheureux de ne pas pouvoir faire ce qu'ils veulent (créer, entreprendre etc.) et surtout penser ce qu'ils veulent, comme c'est le cas ici, dans le monde libre des états de droit.
Les communistes nous ont tout pris...
Sa description de l'aéroport de Pékin m'a tellement dépaysé que je ressens à peu près la même chose dans le centre de ma grande métropole régionale universitaire, à l'heure où les classes moyennes sont aux bains de mer.
Ne restent que les zonards autochtones et les exotiques pauvres, ce qui met d'autant plus en relief les merdes de chien et le bazar mobilier en toc laissé par la vague partante des étudiants. La prochaine va débarquer le mois prochain (septembre le mois des cartons).

3)
Le vote des sanctions anti-tout (Trump, l'Europe, les russes, les chinois, les iraniens, seuls les martiens sortent indemnes) par le congrès américain est un fait capital, d'ailleurs tout le monde le dit.

http://www.voltairenet.org/article197281.html

Personne pourtant ne se demande ce qu'il va rester de la sainte mondialisation après un oukase pareil, ou alors j'ai raté un épisode du film en allant me faire plaisir au bois.
Vous savez, le machin « biens libres capitaux libres hommes libres, plus de frontières, tous frères, plus de guerre » -les six commandements des abonnés au Monde (lequel journal vespéral commencent vraiment à donner l'air de ne plus savoir où il habite).
La mondialisation n'a jamais été autre chose que l'investissement libre des multinationales dans le poulailler libre, et l'instauration d'un système généralisé de péage grâce à l'hégémonie du dollar.
Le problème est que maintenant cela se voit vraiment trop pour que les deux deux tiers de la planète (au moins) n'aient pas envie de passer à autre chose.
A l'évidence, même une large fraction des globalistes en rêve. Donc, il y a du grand foutage sur la gueule dans l'air.

4)
C'est les vacances, un peu de musique.
Regardez bien cette vidéo, elle nous parle d'un monde disparu et pourtant si proche que j'en ai été moi-même contemporain -le monde de l'Amérique encore rêvée des années cinquante.

https://www.youtube.com/watch?v=vi8W93aJG_U

Ce qui me frappe d'abord est la beauté simple de ces gens -libre à vous de ne vous extasier que sur celle des nanas.
On se demande comment une filiation à été possible avec les tarés obèses qui se bousculent dans les Walmart d'aujourd'hui et qui font le bonheur obscène des vidéos de youtube.
Il ressort aussi une impression de dignité dans leur maintien, alors que les gens de l'âge des smartphone ont toujours tendance à se conduire comme des prostitués dès qu'il sentent un objectif posé sur eux.
Quant à la dignité musicale comment ne pas l'évoquer. Imaginez des images pareilles sur fond de hard rock industriel ou de rap. Ces musiques conviennent bien mieux à des foules hystériques se piétinant pour récupérer des écrans plats.
Le titre est de Georges Gershwin, un petit juif qui n'a jamais caché l'influence que la musique noire (musique jouée par des noirs avec des instruments de blancs -il n'y avait pas de piano en Afrique) avait eu sur lui ENTRES AUTRES.
L'interprète est le musicien aveugle Doc Watson, l'un des plus grands noms de la country music, cette musique « redneck » qui fut un temps bien en cour chez les intellectuels (quoique on l'affubla du terme vague de « folk ») mais pour un temps très bref. Le blues traditionnel connu d'ailleurs le même avatar à la même époque, dans les années soixante / soixante-dix.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Doc_Watson

Une musique de racine celtique dont on a oublié volontiers qu'elle fut l'autre grande source de toute la musique rock contemporaine avec le blues, mais avec d'énormes contrastes d'inspiration suivant les musiciens (qu'est-ce qu'un groupe comme les Beatles doit au blues, sinon de manière marginale ?).
On a oublié tout autant que la symbiose entre ces deux origines a toujours existé, cela avant même que l'on parle de country music et de blues.
Exemple parmi tant d'autres, cette vieille chanson anonyme dont un groupe de jeunes prolos anglais (the Animals) fit un tube mondial dans les années soixante.
Sortie des bordels de la Nouvelle Orléans, on sait que les confédérés la chantait déjà pendant les veillées d'arme.
Toujours par le grand Doc.

https://www.youtube.com/watch?v=YeiXnyvo0d4

Pour finir un peu de virtuosité musicale blanche de blanche sur un autre vieux standard de la country music -popularisé par Jimmy Hendrix toujours dans les années soixante. Ici par le bouseux virginien Tim O'brien.

https://www.youtube.com/watch?v=62db5rMc2ns

Bon, Midi, l'heure de s'hydrater.
Répondre
D
Après l'échec d'une étude clinique déterminante Astra Zeneca risque la faillite.

Cette étude comparait l'efficacité de la combinaison de deux de ses produits d'immunothérapie, l'Imfinzi (de la même famille que le Keytruda de Merck) et le trémélimumab (de la même famille que le Yervoy de BMS) à celle de la chimiothérapie dans le cancer du poumon.
Or ils ne font pas mieux que la chimiothérapie.


http://www.boursorama.com/actualites/astrazeneca-revers-sur-le-mystic-et-baisse-des-ventes-au-deuxieme-trimestre-b796a9bfa057156818402571ae924b0céchec d'une étude clinique déterminante
https://www.lesechos.fr/idees-debats/sciences-prospective/030468048034-astrazeneca-bouscule-en-cancerologie-2104831.php
http://www.usinenouvelle.com/article/astrazeneca-cible-a-problemes-sur-un-marche-attentiste.N572628
Répondre
D
Pendant ce temps à l'hosto :

" Mesdames, messieurs,

Suite à une rupture fournisseur sans délai du laboratoire MSD, nous vous informons avoir écoulé entièrement le stock pharmacie d’EMEND 80 mg Gélule.

Les seules unités restantes disponibles sont celles des dotations des services suivants (en fonction des stocks disponibles) :

• Hôpital de Jour
• Pédiatrie


Il est à craindre que les mêmes problématiques d’approvisionnement se posent pour les pharmacies d’officine en ce qui concerne les patients ambulatoires.

Nous tentons actuellement des dépannages auprès d’autres fournisseurs mais sans certitude de réussite. Nous ne manquerons pas de vous tenir informés de la remise à disposition.

Nous sommes à votre disposition pour toute question éventuelle."

PS/ Emend associé à un antagoniste 5-HT3 et à la dexaméthasone est indiqué chez les adultes pour la prévention des nausées et des vomissements aigus et retardés induits par une chimiothérapie hautement émétisante.
https://compendium.ch/mpro/mnr/10626/html/fr?Platform=Desktop
Répondre
M
Ça c'est la connerie des bisounours français qui veulent que la santé soit gratuite, comme ça même les parasites peuvent se soigner. Résultat plus personne ne peut se soigner.
D
Poussée à son comble, une telle indécence, qui atteint avec certitude la folie complète, finira bien par faire sortir Némésis de son sommeil ....

"..... Neymar se prépare déjà à sa future vie de château. L’attaquant âgé de 25 ans, qui devrait toucher un salaire net de 30 millions d’euros par an (sans compter les diverses primes versées à la signature du contrat), aurait déjà trouvé sa future résidence, selon Le Parisien-Aujourd’hui-en-France: un hôtel particulier à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine). Une propriété à la mesure de son standing."

http://immobilier.lefigaro.fr/article/ces-cinq-hotels-particuliers-qui-pourraient-plaire-a-neymar_1e8e1ba0-7822-11e7-8e50-f0637644bdb6/
Répondre
B
Les Etats-Unis et l'Irlande sont en faillite.

Aux Etats-Unis, la dette publique s'est emballée : 19 969 milliards de dollars, soit 103,16 % du PIB.

Relever le plafond de la dette américaine : la prochaine urgence du Congrès.

Les inquiétudes ressurgissent sur une nouvelle crise aux Etats-Unis autour du plafond de la dette qui doit être impérativement relevé par le Congrès en septembre pour que l’Etat puisse assurer ses obligations financières.

Steven Mnuchin, le secrétaire au Trésor de Donald Trump, a prévenu que les finances du gouvernement ne pourraient tenir que jusqu’au 29 septembre, date à laquelle le Trésor aura besoin d’emprunter de l’argent frais au-dessus du plafond actuel pour financer l’administration.

Faute de nouvelle limite plus élevée, les Etats-Unis pourraient être déclarés en défaut de paiement pour la première fois de leur histoire et provoquer une catastrophe financière sur les marchés.

La limite d’endettement a été atteinte en mars dernier à 19.800 milliards de dollars.

http://www.liberation.fr/futurs/2017/08/02/relever-le-plafond-de-la-dette-americaine-la-prochaine-urgence-du-congres_1587769

Irlande :

Nous venons d'apprendre que l'Irlande est en faillite.

D'après les calculs du Financial Times, les statistiques de l'Irlande sont fausses (comme l'étaient les statistiques de la Grèce il y a dix ans).

La dette publique réelle de l'Irlande est au moins un quart supérieure à celle qui est indiquée au public.

L’économie irlandaise est en réalité un tiers plus petite que ce qui est généralement admis. L’excédent commercial de l’Irlande est en fait un déficit. En outre, la dette irlandaise est au moins un quart supérieure à celle qui est indiquée au public. Ces résultats détonants sont issus d’une nouvelle mesure de l’activité irlandaise, adoptée par les statisticiens officiels du pays, explique le Financial Times.

Source :

https://fr.express.live/2017/07/20/irlande-correction-pib-demondialisation/
Répondre
S
Moi, le trouve cela plutôt chouette les JO. C’est un excellent d’apprentissage ou d’entraînement pour pendant ou/et après la chute :
- On apprend à courir plus vite après un petit larcin
- A sauter plus haut et plus loin pour éviter les keufs.
- A boxer comme il faut, ou un peu de judo ou encore se défendre avec une épée
- Le lancement du poids pour ouvrir les vitrines comme il faut.
- Le javelot.. cela peut servir dans les manifs ou pour la chasse, comme le tir à l’arc ou au fusil.
Bref que des disciplines qui seront d’actualités pour dans pas très longtemps
Répondre
J
"Classe parfaitement représentée en région parisienne (90 % pour la marquis, un vrai soviet) ".
Et aussi dans les français de l'étranger qui votent majortairement Macron. C'est la même catégorie nuisible dont parle PR version expat. Une sacrée bande de winners ceux-là aussi, sans doute conquis par les théories de chocs néolibérales. Au point de vouloir les appliquer à distance en métropole sur les crevards qui n'ont pas pu s'expatrier ?
D'ailleurs pourquoi peut-on encore voter en France lorsqu'on vit plus de 6 mois par an à l'étranger et/ou qu'on ne paie plus ses impots en France ?
Il serait plus logique de voir ce droit suspendu : http://www.slate.fr/tribune/50851/droit-vote-francais-etranger
Répondre
F
Ce qui est en train d'être validé par le parlement c'est qu'il faut réellement s'en débarasser. Les technocrates en france veulent pouvoir faire la même chose que ceux de bruxelles, ya pas de raison puisque c'est les mêmes. Micro va permettre ça aussi. Une vraie démocratie sans les gueux !! Enfin !!
Répondre
S
En rapport avec la baisse de popularité de notre POTF, communiqué de Sibeth Ndiaye, chargée des relations presse d'Emmanuel Macron : "Wesh, le caïd est pas dead."
Répondre