Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

HYPOCRISIE...

31 Août 2017 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Politique

" Je vous lis très régulièrement et suis souvent en accord avec vos analyses.
Néanmoins, vous semblez regretter le bon temps de la guillotine. Marre des bouchers merde ! D'autant plus que la peine de mort n'a jamais fait reculer le crime...
"

1) Si, l'affirmation qu'elle n'a jamais fait reculer est erronée. Comment on traite un tueur en série ? La totalité de ceux qui ont été libérés depuis 200 ans, ont récidivé...

2)"  Je pense que PR pointe l'hypocrisie de certains comme Enrico qui effectivement applaudissait Mitterrand pour l'abolition de la peine de mort (alors que l'ancien président était pendant la guerre proche de ceux qui l'appliquait sans retenue) mais en même temps il ferme les yeux sur les massacres commis par l’armée israélienne ou le Mossad. Enfin en bon professionnel de la pleurniche, il chiale en permanence sur les zeureslesplussombres, les persécutions millénaires, sa maison perdue en Algérie et aujourd'hui sa maison de St Tropez. Un millionnaire pleurnicheur, champion en compétition victimaire."

Je me souviens très bien de sa prestation audiovisuelle à l'époque. Il nous disait que la peine de mort n'aurait pas ramené son (beau)-père, qui était un homme formidable, à la vie. Le seul problème, qu'il n'a pas évoqué, c'est que la mort de cheik Raymond Leyris, a belle et bien vue la peine de mort appliquée, par de sanglantes représailles... Et pas au responsable, qui visiblement s'en est tiré (il est mort à la fin du siècle), mais à des gens qui n'avait pas forcément participer à ce méfait.

Lorsque la peine de mort est -officiellement- abolie, elle revient au fait du prince, sans enquête, sans jugement, sans témoignage... Si je me souviens bien, Porcinet 1° a bien fait procédé à quelques exécutions sans jugements... Et dans tous les pays existent, à plus ou moins grande échelle, ce qu'on appelle en Amérique Latine, "escadrons de la mort".

Rassurez vous, ça existe aussi en France.

De plus, les morts qui proviennent de l'ordre des choses, sont légions. Les famines, font partie de l'ordre des choses, non contestables. Sauf quand elles ont eu lieues en URSS.

La sur-mortalité des chômeurs et des ouvriers, elle aussi, fait partie de l'ordre des choses.
Même pendant les 30 glorieuses, le culot de 1 % de vrais pauvres en France, avait une espérance de vie réduite : 40 ans.

Pour revenir à Gastounet, certaines choses me font rire. Un millionnaire n'est jamais vraiment ruiné, il a toujours la possibilité d'avoir quelques comptes à l'étranger. Quand à son argument, "on ne voulait pas me prêter de l'argent", c'est risible, s'il n'avait fallu que 5 millions, avec une maison évaluée à 35... Et 500 000 euros de revenus...

Par contre, rouler complétement bourré à 150 km/heures, et percuter un arche d'un pont, c'est toujours la faute de quelqu'un d'autre : le paparazzi qui n'était pas là, le mec qui se trainait à 50, 60 ou 80 sur le périph', mais absolument pas le conducteur qui se pensait au dessus des lois, parce qu'un milliardaire lui ordonnait d'aller vite, et la ceinture de sécurité n'était pas cliquée pour 3 des 4 occupants. Le seul qui l'avait mis a survécu, c'est con, hein, d'être discipliné...

La peine de mort est autorisée en France. Il suffit de voir les condamnations pour une mort au volant. On peut préciser aussi, que dans certains pays barbares, la notion "d'homicide involontaire", n'existe pas.

Pour moi, le dernier degré de la barbarie n'est pas la peine de mort, mais l'indemnisation automatique (et plus que minime) des victimes.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Le Gaulois libre 01/09/2017 13:55

l’abolition de la peine de mort n’a jamais concerné que les criminels, pas les victimes, alors assez de vaines glorioles pseudo humanistes pour ce qui n'est qu'une vulgaire complicité avec le vice...

Ceci étant, il est difficile de confier l’application de la peine de mort à une justice qui se montre si souvent faillible. Et lorsque l’erreur judiciaire est létale, il n’y a aucune réparation qui soit possible pour la victime de cette abomination, si ce n'est de condamner à la même peine les magistrats si incompétents comme il y en a hélas! tant, ce qui ne serait que justice...

Sarkozy comme Hollande ne se sont jamais souciés de l’abolition de la peine de mort, faut dire que le niveau de leur conscience est proche du zéro absolu. Le premier avec ses victimes libyennes, le deuxième avec les signatures de nombreux ordres d’exécutions pour des supposés terroristes, parmi lesquels il est si facile de faire figurer des opposants au pouvoir colonial. Je me demande même si le triste personnage qu'était Mohamed Méra n'a pas été exécuté par décret occulte de nos dirigeants corrompus, sachant qu'il pouvait fort bien être capturé vivant.

Genre d'application de la célèbre tirade religieuse : tuez les tous, dieu reconnaîtra les chiens...

BA 01/09/2017 11:56

Vendredi 1er septembre 2017 :

Les champions du CAC 40 dégagent plus de 50 milliards de profits semestriels.

Les profits des 40 valeurs de l’indice phare parisien ont bondi de 23,55 %, à 50,24 milliards d’euros, au 1 er  semestre. Chiffres d’affaires, marges, bénéfices, la croissance mondiale dope les résultats des grands groupes français.

En seulement un semestre, les valeurs du CAC 40 ont accumulé plus de bénéfices que sur l'ensemble de l'année 2013 ou 2009, et presque autant qu'en 2015.

Selon les calculs de Ricol Lasteyrie et EY, les 40 entreprises du principal indice parisien - dont Sodexo et Pernod Ricard en exercice décalé - ont enregistré 50,24 milliards de profits au premier semestre 2017, en hausse de 23,55 %.

https://www.lesechos.fr/finance-marches/marches-financiers/030519054035-les-champions-du-cac-40-degagent-plus-de-50-milliards-de-profits-semestriels-2110896.php

En 1985-1986, les Restos du Cœur ont distribué 8,5 millions de repas.
En 1987-1988, les Restos du Cœur ont distribué 22 000 000 de repas.
En 1991-1992, les Restos du Cœur ont distribué 29 000 000 de repas.
En 1994-1995, les Restos du Cœur ont distribué 50 000 000 de repas.
En 1996-1997, les Restos du Cœur ont distribué 61 000 000 de repas.
En 2005-2006, les Restos du Cœur ont distribué 70 000 000 de repas.
En 2008-2009, les Restos du Cœur ont distribué 100 000 000 de repas.
En 2011-2012, les Restos du Cœur ont distribué 115 000 000 de repas.
En 2014-2015, les Restos du Cœur ont distribué 128 500 000 repas.
En 2015-2016, les Restos du Cœur ont distribué 130 000 000 de repas.
En 2016-2017, les Restos du Cœur ont distribué 132 500 000 repas à 926 000 personnes.

https://www.restosducoeur.org/chiffres-cles/

La Révolution française est une période de l'histoire de France, comprise entre l'ouverture des États généraux, le 5 mai 1789, et le coup d'État du 18 brumaire de Napoléon Bonaparte, le 9 novembre 1799. Il s'agit d'un moment crucial puisqu'il débouchera, un peu plus de trois ans après la prise de la Bastille, à la fin de l'Ancien Régime (dix août 1792). Il se déroulera en deux étapes, en fait deux révolutions successives. Elles transforment d'abord le Royaume de France en une monarchie constitutionnelle, puis enfin en Première République, mettant fin à une société d'ordres et aux anciens privilèges.

https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9volution_fran%C3%A7aise

Max 01/09/2017 17:24

Les chiffres du resto du coeur, ça ne veut rien dire. C'est sûr que si tu distribue de la nourriture gratuitement, il y aura de plus en plus de gens intéressé. Et même s'il y avait de plus en plus de pauvres, ça prouve quoi ? Avec les mesures d'encouragement à la natalité et à l'immigration, le nombre de pauvres ne peut que s'aggraver en France, c'est certain. Les restos du coeurs sont une mauvaise solution car ils ne résolvent rien sur le long terme.

L'apres 01/09/2017 11:37

A une heure de Paris, des puits de pétrole en sursis

https://www.romandie.com/news/A-une-heure-de-Paris-des-puits-de-petrole-en-sursis/828736.rom

Max 01/09/2017 08:20

La surpopulation, plus grand danger pour l'humanité :

http://www.20minutes.fr/monde/2124791-20170831-destruction-environnement-menace-gravement-humanite-selon-prix-nobel

A noter que 20 minutes a préféré titrer "La destruction de l'environnement" au lieu de "La surpopulation", alors que l'article de la source parle bien de surpopulation en premier. Comme quoi jusqu'au bout les médias se voileront la face.

petitemaison 01/09/2017 03:23

Non là, je ne vous suis pas.IL y a un monde, une civilisation même entre un homme ( ou un groupe d'hommes ) qui commet un crime (volontairement ou pas), et un état qui condamne à mort. Ce qui nous perd aujourd'hui, justement, c'est que l'état n'est plus le symbole de valeur absolue, indépassable et quasi universelle; ici le respect de la vie humaine.Si l'état se conduit en barbare, rien n’arrête le citoyen.

M.S.BLUEBERRY. 01/09/2017 15:08

Bonjour petite maison.
Responsabilité de l'état , irresponsabilité du citoyen selon vous ?
L'etat représente beaucoup , semble t il , l'homme beaucoup moins en tant que citoyen, dans votre propos.
Quand l'état va disparaître , qu'allez-vous VOUS faire ?
Bonne chance .

Mario 01/09/2017 09:46

Le respect de la vie humaine ?
Soit alors condamnons comme il se doit ceux qui ne la respectent pas. Indemniser à 200.000 euros la mort d'un fils ou d'un frère c'est manquer de respect à sa famille et aux siens. On ne parle pas d'une voiture ou d'un paquet de chips.
La vie n'a pas de prix mais elle s'indemnise sur la même valeur : la vie du meurtrier.
Les criminels et autres meurtriers sont des matérialistes accomplis, ils ne vivent que pour les objets ou l'argent au point de risquer leurs vies pour cela. La mort est la meilleure punition à donner aux matérialistes, la plus appropriée.