Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

EFFICACITE MILITAIRE...

14 Septembre 2017 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Politique

En amont et en aval, l'efficacité militaire décroit. Du moins chez les occidentaux L'intervention russe en Syrie, elle, est stupéfiante de sobriété et d'efficacité.
Il faut dire que le soldat occidental, doit être payé pour qu'il puisse payer à son tour son logement de 1000 euros, dollars, etc, par mois. Si son loyer était dix fois moins élevé, ce ne serait pas le même problème.

Ensuite, c'est la confrontation et le sentiment d'avoir perdu, qui amène à des réévaluations. Ces réévaluations sont inexistantes dans l'armée US, sinon, il y aurait bien longtemps que le F35 aurait été mis aux poubelles de l'histoire.

Mais comme il était apparu il y a quelques mois, 71 % des américains sont inaptes à l'armée, soient trop gros, soient trop cons (analphabètes). Après une scolarité obligatoire d'une quinzaine d'années, c'est évocateur. Pourtant, à Baltimore, le fait d'être illettrés ne les gênent pas beaucoup pour s'entretuer.

Toujours est il que la pincée d'armée russe en Syrie a suffit à faire basculer le conflit, en plus en étant "cheap". Peu de coût, peu de pertes en vie humaines, côté russe, du moins, des pertes qui s'effondrent côté armée syrienne et qui grimpent en flèche, côté jihadistes.

Le plus coûteux, côté russe, ont été les démonstrations militaires, sans impact réel sur le terrain.

je rappellerais la caricature de 1915. On y voit deux poilus. L'un dit à l'autre : "pourvu qu'ils tiennent."; "qui ça ?" Répond l'autre. "Les civils", rétorquent le premier.

On sait très bien que si l'arrière ne tient plus, le front s'effondrera aussi.

L'état social est né de la guerre. La première loi sociale, en France, sous la pression de l'armée : sur 10 000 enfants masculins nés dans les quartiers ouvriers du nord, 300 seulement étaient encore en vie, et tous furent réformés, lors du tirage au sort.
La distribution large, de prestations a eu lieu en 1914 : 50 francs par mois pour les femmes de mobilisés, et 25 francs par enfant.

La logique Macron, c'est de massacrer cet état social. Sans doute ne comprend il pas qu'il risque de le payer comme Louis XVI, de sa vie. C'est de ma part, un constat, comme celui de Sapir. ça c'est de l'abnégation.

Quand on déclenche un bal, on ne sait pas ni quand, ni comment cela se termine. Surtout avec des compagnies entières de CRS qui se sont faites porter pâles...

La seule chose qui se porte bien du côté présidentiel, c'est l'hypertrophie de l'égo, allié au crétinisme le plus crasse : le pont aérien ? Foutaises. Rien n'avait été prévu, et ce n'est pas pour rien qu'on emmène sur place 3 000 membres de forces de l'ordre (1 pour 10 habitants...). De plus, l'aéroport ayant souffert, le seul gros porteur sur place ne pouvait pas se poser.

Crétinisme aussi journalistique, qui reprend sans broncher la tartarinade présidentielle.

Globalement, on peut penser que la préparation de l'avenir, qui est la marque et des militaires et des gouvernants a fait totalement défaut : 95 % de destruction... Un cyclone aux Antilles ? Vous n'y pensez pas ? Visiblement, ça a cogité dur côté russe, mais côté occidental, on ne pense plus.

La réponse magique est que les assurés seront indemnisés... Contre le vol aussi. Bande de jean-foutre... Et qui justifie l'inaction des autorités.

En métropole, les autorités, elles, vont passer les APL à la moulinette. Les loyers et les APL des HLM vont baisser. Curieux, ce dirigisme d'état néo-libéral. Visiblement, les tendances suicidaires règnent à l'Elysée et dans ce gouvernement d'extrémistes. Avant la reconstruction poutinienne, l'essorage de la période Elstine.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

EnPassant 15/09/2017 15:20

http://www.telegraph.co.uk/news/2017/09/14/royal-navy-laughing-stock-three-quarters-warships-action-struggling/

L'apres 15/09/2017 10:23

Encore des pigeons qui vont jeter de l'argent par les fenêtres et s'emmerder avec des déchets dont on ne sait que faire.
L'Arabie Seoudite va lancer un appel d'offres pour l’équivalent de 17 centrales nucléaires standard
https://investir.lesechos.fr/actions/actualites/l-arabie-va-lancer-un-appel-d-offres-pour-des-centrales-nucleaires-sces-1705351.php

serge 14/09/2017 17:48

Le Canada avait affrêté 24 avions pour rapatrier les touristes des Antilles sous le vent. Les US avait fait de même avec un porte-avion et son escorte. Les néerlandais ont instauré un couvre-feu à 17h dès le lendemain avec des forces de sécurité débarquées. Etc...
Et nous, on avait mis au rebut le dernier bateau en capacité de faire quelque-chose, le BATRAL Dumont D'Urville, il y a deux mois. En sachant que la saison des ouragans et autres joyeusetés est plutôt après la saison d'été. Comprenne qui pourra...
Pour l'efficacité militaire, c'est toujours la même chose. Soit on a beaucoup beaucoup d'argent et on peut se permettre d'avoir et du monde et du matos cher en quantité, soit on fait comme les russes. Leur équivalent VAB modernisé (donc résistant aux explosifs sympa qui existent maintenant) sur la base d'un vieux char et des ajouts empruntés sur d'autres matériels. Mais tout le monde n'a pas Parly aux Armées, Collomb à l'intérieur et Le Maire aux Finances....

La Gaule 14/09/2017 17:41

(Reymond)
'''La logique Macron, c'est de massacrer cet état social. Sans doute ne comprend il pas qu'il risque de le payer comme Louis XVI, de sa vie.''''

(Sapir)
'''Marie-Antoinette n’a probablement jamais dit « s’ils n’ont pas de pain, qu’ils mangent de la brioche ». Mais, cette phrase lui a collé à la peau et l’a condamnée aux yeux de l’opinion avant même qu’elle soit jugée. ''''

Faudrait pas prendre vos désirs pour la réalité constatée les mecs !

La veuve Capet -comme ils l'appelaient- fut raccourcie d'abord parce que les gens qui l'ont jugée, à l'image de Fouquier-Tinville, se foutaient éperdument de l'opinion de qui que ce soit, même pas de celle du peuple, dont on sait d'ailleurs qu'il ne fut pas insensible à l'attitude très digne de la reine pendant le procès.
C'était un geste fort adressé à l'Europe des princes avec laquelle la France était entrée en guerre totale, et une suite logique à l’exécution de Louis XVI. L'acte d'accusation portait d'ailleurs bien mention d'intelligence avec l'ennemi et de complot contre la république.
Quant aux aspects idéologiques, religieux, voire psychanalytiques de la chose ... Les ouvrages s'empilent à la tonne.

Le vrai massacreur de l'état social, lui, s'appelait Isaac Le Chapelier. Il était juif et franc-maçon, et fut le rapporteur de la fameuse loi contre les corporations du travail qui fit reculer tout progrès social de 75 ans.
Loi votée dans l’allégresse générale de ceux qui prétendaient représenter le peuple et qui surtout se pourléchaient à l'avance des perspectives qu'elle ouvrait.
Le Chapelier fut également raccourci un an après la reine mais pour une sombre histoire d'espionnage, à l'époque tourmentée où les représentants du peuple se bouffaient entre eux.
Les bermudas (on les appelait sans-culotte à l'époque mais les classes moyennes du temps y étaient déjà majoritaires), qui défilaient avec leurs trophées macabres, trouvaient la vie exaltante et n'imaginaient pas que les temps qui suivraient seraient beaucoup plus lugubres pour la majorité de leur descendance
Il est possible que la fameuse phrase de Marie Antoinette les ai marqués, cela n'est pas si important de toute façon.
D'ici quelques années ils allaient achever l'épopée révolutionnaire par où elle avait commencé, dans l'ordre mondial des princes pour un siècle encore, et derrière un faux-prince (vive l'empereur !) par dessus le marché.
Les siècles passent, les mêmes cortèges s'étirent. Ça aussi c'est un constat, et vivement que l'on enterre le dernier du défilé vers la révolution promise et sans cesse rejouée (me pompe l'air votre révolution française).

Sinon, je me souviens bien par contre de l'immense slip bleu roi de la femme la plus grosse du monde, exhibé à la foule par le bateleur devant son stand.
C'était la dernière édition de la foire du trône boulevard de la nation, au printemps 1963.
Après, avec mes grands cousins, on avait été voir Moustique (Michel Grégoire de son vrai nom) qui chantait à deux pas de là.
Moustique et ses Bulldozers (une bande de titis en blouson d'aviateur avec des casques de chantier sur la banane).
J'y pense encore avec émotion, même le 14 juillet.

https://www.youtube.com/watch?v=mMfvaRFMPaE

RolandT 14/09/2017 13:50

Et avec un pont aérien à moitié anglais en plus :
https://www.youtube.com/watch?v=R43G4h7yJtQ

L'apres 14/09/2017 13:43

Les villes s’intéressent aux campagnes en vue de satisfaire leurs besoins énergétiques. Ça rejoint ce que vous dites Patrick, la ville absorbe les ressources des campagnes.

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/energie-environnement/la-quete-de-l-autonomie-energetique-rapproche-villes-et-campagnes-749294.html

Popeye 14/09/2017 12:03

Il y a eu des pillages.

Donc, non, on ne va pas travailler à éviter que des pillards ne reviennent.
Il n'y a pas eu de pillage parce qu'il y avait des pillards potentiels, mais c'est bien évidemment parce que quelques armes étaient disponible sur les iles. Oui, ce sont les armes qui pillent, pas ceux qui les prennent pour ce faire. Un peu comme les "camions fous" : ce sont les camions qui écrasent les passants, et en aucun cas les "disikilibri" qui les conduisent.

Non, on va désarmer les iles.
Clair, simple et limpide, non?

Macron est le premier ennemi des libertés des Français.

Popeye 15/09/2017 11:46

c'est certainement plus grave que vous ne supposez : l'amalgame et la stigmatisation étaient délibérés.

bozi lamouche 15/09/2017 09:38

faire de l'amalgame via cette histoire de camion....méfiez vous popeye : y a aussi le stylo qui écrit n'importe quoi tout seul ...

L'apres 14/09/2017 11:49

Cuba a été affecté par l'ouragan et souffre de quelques dégâts malgré sa préparation exemplaire. C'est essentiellement des bâtiments touristiques qui sont touchés, leur construction est lente avec le peu d’énergie fossile dont dispose l’île et la nécessaire importation de matériaux non disponibles sur l’île.
Néanmoins, il n'y a apparemment pas de pillages comme dans les Antilles françaises ou néerlandaises...pourtant, les Cubains sont sensés manquer de tout dans l'enfer communiste. Il n'y a pas eu de coup de feu de la part des autorités, rien a voir avec la Nouvelle Orléans, Puerto-Rico, Saint Martin...
Encore un exemple d’efficacité, avec peu de moyens Cuba s'en est pas trop mal sortie. Idem concernant le système de santé cubain, l'intervention russe en Syrie, le niveau de vie correct en Corée du Nord malgré l'isolement etc...Tout cela me fait penser a Tainter, ces sociétés sont moins complexes et donc apparemment plus efficaces.

"Cuba présente le système de prévention et de réponse aux ouragans le plus efficace dans la région", explique M. Faure: "Les dégâts auraient pu être encore plus importants" si par exemple on n'avait pas pris le soin de retirer les antennes wifi et téléphoniques, de vider les fermes et de stocker eau et nourriture dans les zones à risque."
"Richard Paterson, directeur à Cuba de l'ONG Care, salue "l'accent très fort mis sur la protection de la vie humaine, (le gouvernement ayant) ciblé les personnes les plus vulnérables" pour les orienter vers des centres d'évacuation ou chez des proches."

https://www.rtbf.be/info/monde/detail_a-cuba-le-passage-d-irma-augure-des-lendemains-difficiles?id=9708576

Le gouvernement est encore inquiet du blocage des dépôts de carburants. Les phrases du porte parole de Macron sont symboliques de notre dépendance au pétrole: "on ne peut pas bloquer la France, on ne peut pas empêcher les gens d'aller travailler". Selon le gouvernement, sans pétrole, on ne peut pas travailler, voila une excuse toute trouvée au chômage: il y a de moins en moins de pétrole donc de plus en plus de chômage.

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2017/09/14/97002-20170914FILWWW00102-on-ne-peut-pas-paralyser-la-france-castaner.php