Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

FAIM...

16 Septembre 2017 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Energie, #Politique, #Economie

Ce qu'il y a de bien avec les pisseurs de copies, c'est qu'il n'y a rien à en attendre, sauf si on les lit en négatifs.

On nous annonce que la malnutrition remonte après être tombée très bas. C'est très faux et même, écoeurant de fausseté.

Peut être qu'en période ordinaire, certains arrivaient à se nourrir. Mais quand les prix doublent, comme pendant la période de 2007-2008, difficile de faire gober que ça se passe sans refaire remonter drastiquement la malnutrition, la faim, la disette et la famine.
Sinon, il aurait fallu que les ménages du tiers monde consacrent moins de 20 % de leurs dépenses à la nourriture, et possèdent un taux d'épargne supérieur à 20 %.

Cela a pu exister, mais sans doute pour moins de 20 % d'une population du 1/3 monde.

Mais il y a plus grave aussi. le quadruplement du prix du pétrole a sans doute touché de plein fouet ces ménages, qui dépensent aussi de l'argent pour du carburant. On n'est plus dans les années 1960, et la plupart des ménages, même s'ils ne possèdent pas d'automobile, consomment des produits pétroliers.

On admire, de même, les courbes qui vous démontrent que la faim a concerné moins de personnes en valeur absolue et relative, au niveau mondiale, même dans cette période de disette/famine.

Absolument étonnant, alors que les manifestations et émeutes se multipliaient dans le monde.

De même, l'ONU peut multiplier ses chiffres par 4 ou 5. La majorité de la population mondiale a sans doute faim aujourd'hui.

Il était d'ailleurs amusant que des abrutis du F(a)MI(ne), considèrent à l'époque, que "tout allait bien", alors que la plupart des ménages terrestres vivaient avec un repas par jour...

"Les chiffres de la faim dans le monde sont à jeter à la poubelle".
C'est, de plus, ignorer la loi la plus universelle de tous ; la distribution de Pareto. Les fameux 20/80.

Et puis, les 1800 Kcal, qui marquent le seuil, sont ils un vrai marqueur ? Certains parlent plutôt de 2400 Kcal... Et là, la distribution n'aurait pas du tout la même gueule.

Les 800 millions avoués sont ceux qui souffrent chroniquement de la faim. Mais, qu'attendre d'un système pouvant faire élire Macron ? La vérité ? Pffft...

Comment la faim pourrait elle reculer, alors que les salaires sont de plus en plus sous le seuil de survie, que l'ONU condamne les inégalités tellement elles sont béantes et élevées.

En effet, on voit désormais que ça ne ruisselle pas du tout du haut vers le bas...

Ces chiffres de sous alimentation, ne sont, là aussi qu'un vaste pipeautage. Le responsable est aussi le niveau d'inégalités.

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Romulus 18/09/2017 00:05

à rapprocher du Journal LA DECROISSANCE de ce mois ou il est présenté les courbes du rapport Meadows (Club De Rome 1972), scénario "business as usual". Pic de production industrielle légèrement dépassé, de même que pour la production de nourriture. A mon avis, il faut attendre les effets dévastateurs des GES et surtout les coûts prohibitifs des extractions pour que cela se fasse vraîment sentir. Sans compter les chaos aux effets dominos surprenants et générateurs de nouveaux équilibres précaires.

Le Gaulois libre 17/09/2017 18:13

Il est hélas plus facile de trouver 3 ou 4000 milliards de dollars pour faire des guerres aux geux, que de mobiliser 1000 milliards de dollars pour éradiquer la faim dans le monde.

Que ceux qui foutent le bordel dans le système financier mondial soient mis à contribution pour mettre un terme à cette ignominie qu'est la faim dans le monde. Avec tout ce qu'ils se sont gavés sur le dos des contribuables, ils peuvent faire ce geste, il le en restera encore suffisamment pour vivre luxueusement pour une durée de trois ou quatre vie.

Pierre 17/09/2017 15:25

Bonjour Patrick
Tout à fait d'accord avec votre remarque sur les 1800 kcal/j. On peut certainement survivre à ce chiffre, à condition de ne pas en dépenser une seule à la recherche de ces calories, lorsqu'on fait 1,87 m comme moi. Et encore, dans des conditions climatiques relativement tempérées (encore que le volume augmentant plus vite que la surface, un grand résiste mieux au froid qu'un petit, à condition d'avoir la quantité de calories nécessaires, et de ne pas souffrir de carences)

Baretous 18/09/2017 08:14

+ le bon sens paysan: Pour ne pas avoir froid aux pieds, se couvrir la tête. :) redoutable d'efficacité a condition bien sûr d'avoir un cerveau

Abdel 17/09/2017 12:00

Pour ce faire de l' argent dans l' agriculture, il faut investir chez Patrick, au Puy en Velay et faire pousser de lentilles.....cela va être très "tendance" comme l' avocat :

http://www.parismatch.com/Royal-Blog/Royaume-Uni/Quand-le-prince-George-dope-les-ventes-de-lentilles-du-Puy-en-Velay-en-Angleterre-1345511

http://www.lamontagne.fr/puy-en-velay/economie/insolite/2017/09/11/quand-le-prince-george-fait-grimper-les-ventes-de-lentilles-du-puy-en-angleterre_12545633.html

Abdel 17/09/2017 11:13

C'est de la désinformation ou ils vivaient sur une autre planète.

Je me souviens de l' après 2008, où les tradeurs "en mode panique" ,acheté tous ce qui bouge :

"En mai 2008, le prix du riz thaïlandais sur le marché mondial atteint 1000 USD la tonne, soit trois fois le prix auquel il était vendu six mois plus tôt. 
Cette hausse spectaculaire a joué un rôle de catalyseur dans le déclenchement des manifestations des citadins les plus modestes dans les capitales d’une trentaine de pays du Sud, parfois rapidement appelées « émeutes de la faim » au cours de la première moitié de l’année 2008. "

source : http://www.cairn.info/revue-herodote-2008-4-page-156.html

autre source : http://affaires.lapresse.ca/economie/200901/06/01-687056-le-prix-du-riz-explose-apres-larret-des-exportations-indiennes.php

Sans parler du prix maïs et du blé :

https://petrorama.fr/le-prix-du-mais-analyse-technique/

https://www.andlil.com/guide-des-matieres-premieres-le-ble-165883.html

tout flambés , Or , pétrole etc ...ce sont les Quantitative easing qui ont calmé les prix.

A cette époque, de passage en France, regardant un bout du JT de 13h, Jean Pierre Pernault fait un reportage sur un pauvre plombier qui devait augmenter ses prix car le cuivre étais devenu cher.

Ce que Jean Pierre Pernault avait oublié de dire aux français, c'est que 80-90% du stock dans le marché , étais détenu par JP morgan , en situation de monopole et normalenemt interdit en bourse :-)

http://www.leparisien.fr/flash-actualite-economie/le-prix-du-cuivre-atteint-10-000-dollars-la-tonne-un-sommet-historique-03-02-2011-1298426.php

http://auxinfosdunain.blogspot.de/2010/12/jp-morgan-possede-90-des-stocks-de.html

Max 16/09/2017 23:41

L'ONU n'a jamais rien fait contre la surnatalité, elle n'en parle jamais. Silence radio. Tabou. Pas étonnant dès lors que la faim remonte dans le monde. Ça ne ruisselle plus du tout du haut vers le bas ? Ben oui, forcément, quand il y en a tout juste assez pour les couches supérieures, celles en dessous n'ont plus rien, premiers arrivés, premiers servis, c'est humain. Le partage, ça fonctionne quand on ne manque de rien.

Sclavus 18/09/2017 11:34

Ben oui, forcément,...; tout ça c'est la faute des pauvres ; faut les éradiquer à coup de Baygon hyper-puissant ; à chaque fois que je lis une de tes connerie Maxi, j'ai comme une envie de te castrer