Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LA THEORIE DES CERCLES...

11 Septembre 2017 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Politique, #Energie, #Economie

Un gouvernement, ça agit en cercles. Plus c'est loin des yeux, et donc du coeur, plus on s'en fout.
La théorie des cercles s'appliquent parfaitement. Les villes centres sont macronistes jusqu'à l'écoeurement des 90 % parisiens. Il faut être sacrément rebelle dans cette ville pour avoir un cerveau, et du sens critique.

Ville de lobotomisés graves.

Au contraire, l'outremer pendant la présidentielle, a vu une nette percée de MLP, signe d'autant plus fort, que le FN y était symbolique.
C'est que l'outremer est le premier concerné par l'effondrement et la distanciation des liens avec la métropole. Après, on voit la France périphérique mal voter. Et les villes centres tertiaires s'imaginer que tout va continuer comme avant, dans leur foutu société pétrolière.

Comme la partie périphérique des USA a voté massivement Trump, sur 80 % du territoire...

Clair aveuglement du villageois central, perdu dans son village, fut il parisien.

Cela se lit aussi dans les prix immobiliers, qui deviennent très bas dans la majorité du pays, et reste très haut dans les villes où la non-économie tertiaire perdure.

Société de caste et d'ordre, ou les branleurs inutiles sont bien payés, et les productifs maltraités. Société qu'incarne à merveille S. Plazza. Incapable de rien faire de ses 10 doigts, ça ne l'empêche pas de -très bien- vivre d'une activité profondément et intrinsèquement inutile.

On va voir ce que Saint Martin et Saint Barth vont devenir. Mais 800 habitants au km2 ? Cela ne serait pas de la foutaise ? Et est ce que ce sera rebâti ? Ou Saint Martin va devenir un Saint Barth bis, avec une petite population locale, et ses réserves de riches, qui peuvent, de temps en temps, se payer une reconstruction. Du moins, tant qu'ils ont encore de l'argent, et du pétrole pour se déplacer. Après, un ultime cyclone finira de ravager une ile où vivra quelques centaines ou milliers d'habitants.

Ces habitants sont aussi responsables quelque part du cyclone : vivant sur un rocher, sur une économie bâtie sur le pétrole, l'afflux de touristes en avion, et même, de tout approvisionnement, leur responsabilité est écrasante. Prenez exemple sur le nord coréen.

"Ces iles n'ont aucun avenir. A moins que leur population ne retombe comme un soufflet." : Tu aurais pu écrire : "La Terre n'a aucun avenir. A moins que sa population ne retombe comme un soufflet." Ces îles ne sont qu'un concentré de ce qui va se passer à l'échelle de notre planète.

Simplement, pas à la même vitesse. Pendant que le bassin minier du nord vote FN, une majorité macroniste est élue. Les uns voient l'eau monter dans la cale, les autres ne sont même pas au courant que le Titanic a sa coque déchirée.

Syrie : même schéma. Le régime avait abandonné largement militairement les parties périphériques peu peuplées, et qui s'étaient encore largement vidées.

Maintenant, c'est l'heure de la reconquête de ses parties périphériques, et s'agripper à la ville de Deir Ezzor, c'était s'agripper à une ville centre, d'une province excentrée.

Quand à la guerre moderne dont on nous parle pour la Syrie, bien des traits existaient pendant la première guerre mondiale. Le travail de sape, la mécanisation, l'appui de troupes réduites à des blindés, et surtout, troupes entrainées de 1917-1918, tout cela ne vient pas en quelques jours. La guerre, c'est une affaire de guerrier, et on met du temps à transformer un troufion en guerrier habile. Plus que le matériel, c'est ce guerrier habile qui importe, le cercle de soldats, qui mène toutes les batailles, les 20 survivants des 180 premiers partants... Le fait que l'armée française considérait une troupe détruite, et la relevait quand 40 % des effectifs étaient perdus, a conduit à une création plus importante de cercles de soldats confirmés.

Théorie des cercles aussi, dans l'immobilier. Hier, je passais à Retournac, en forte croissance démographique depuis 1999 sinon depuis 1990. Des maisons, en bonne état, à vendre partout, quelques tènements en mauvais ou très mauvais état. Des panneaux "à vendre", "à acheter", "à louer", partout. Et si on part sur la montagne au delà de la Loire, c'est encore pire. Heureusement qu'il y a les cadres lyonnais survivalistes pour acheter. ça grouille.

Des prix très bas, mais le bas de la crise, sera atteint quand les prix seront tellement bas que c'est le voisin qui achètera pour détruire la maison adjacente et se faire de la place. Je rêve ? Non, c'est ce qu'on fait les agriculteurs pendant des décennies. Pas besoins de barbares pour détruire.

Ce que fait le cyclone là-bas, l'économie le fait ici.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

La Gaule 12/09/2017 02:16

Sur la route maritime du nord (RMN) et le passage du méthanier russe, il convient de donner quelques précisions à ceux qui pourraient considérer ce fait comme un événement absolument extraordinaire du à des conditions climatiques nouvelles.
Le passage du Nord-Est n'a rien de comparable avec le mythique passage du Nord-Ouest canadien, lequel reste à ce jour impraticable à tout type de navigation.

http://www.ouest-france.fr/leditiondusoir/data/7781/reader/reader.html#!preferred/1/package/7781/pub/10728/page/11

La route sibérienne est, elle, empruntée de longue date par des navires commerciaux -1935 pour être exact- et en 1987, le trafic approchait les 7 millions de tonnes.
Un pétrolier avait déjà franchi le passage en 2011, même si Le « Christophe de Margerie » est bien le premier méthanier à réussir le voyage sans l'assistance directe d'un brise glace.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Passage_du_Nord-Est

Je crois tout de même qu'il convient de ne pas trop faire de projet sur la comète quant à cette route maritime, les conditions climatiques étant ce qu'elles sont à cette latitude -réchauffement ou pas- avec toutes les contraintes que cela implique sur les coûts.

http://theconversation.com/la-route-maritime-du-nord-eldorado-ou-miroir-aux-alouettes-82111

Quant aux certitudes sur le « réchauffement », elles sont ici autant sujettes à caution qu'ailleurs.
La fonte ne concerne que la banquise sur l'océan arctique, alors que les glaciers terrestres résistent et que l'on note même un épaississement de la croûte glacière au Groenland.
(Extrait du dernier bulletin « climato-réaliste » du site Skyfall) :

''''Une étude publiée dans la revue Hydrological Sciences Journal relativise la régression de la banquise arctique (depuis la fin des années 1970) : celle-ci fait suite à une période de croissance (dans le milieu des années 1940), qui a  elle même suivi une période de recul dans les années 1910. '''

http://www.skyfall.fr/2017/09/05/bulletin-des-climato-realistes-n-72/#more-6023

Le problème est que les cycles d'extension ou de contraction de la banquise couvrent des périodes longues (trente ans environ, correspondant rigoureusement aux cycles de refroidissement ou réchauffement général), et que, pour apprécier la teneur exacte de ces cycles en deçà des années cinquante, il manque le concours essentiel des satellites...
L'étude en question (en anglais, unhappily):

http://www.tandfonline.com/doi/full/10.1080/02626667.2017.1324974

Abdel 11/09/2017 20:41

"une activité profondément et intrinsèquement inutile." tout cela me rapelle les "Bullshit Jobs" :

http://www.francetvinfo.fr/replay-radio/l-interview-eco/david-graeber-les-entreprises-creent-des-boulots-de-bureaucrates-qui-ne-font-rien_1788831.html

http://www.slate.fr/story/76744/metiers-a-la-con

Phil 11/09/2017 20:35

C'est la fête pour le gaz russe ou le transport de gaz liquéfié :-) On voit que les positions acquises (canal de Suez) risquent de souffrir. Poutine cherche à développer ses ventes en Asie (Chine, Corée, Japon).


Arctique : un méthanier franchit sans assistance le passage du Nord-Est
"Le "Christophe de Margerie", un méthanier de 300 m de long transportant 172 600 m3 de gaz naturel liquéfié (GNL), vient de franchir sans escorte et sans encombre le passage du Nord-Est dans l'océan Arctique. Parti fin juillet de l'usine de liquéfaction de Snovhit (Norvège), il s'est rendu dans le port de Boryeong (Corée du Sud). Ce raccourci maritime, rendu possible par le réchauffement climatique, permet de rejoindre en 15 jours l'Asie par le détroit de Béring et de gagner 15 jours par rapport à la voie classique passant par le canal de Suez. Ce transport est opéré par le groupe public russe de transport maritime Sovcomflot pour le compte de Total et de trois autres compagnies (Novatek (Russie), CNPC (Chine) et Silk Road Fund (fond sous contrôle étatique chinois)). Selon Total, ce méthanier, ainsi que 15 futurs autres, transporteront le GNL produit sur la péninsule russe de Yamal (site d'un projet d'usine de liquéfaction) vers l'Europe toute l'année et vers l'Asie sans escorte de brise-glace entre mai et novembre. La Russie mise beaucoup sur le développement du trafic maritime par le passage du Nord-Est, qui à la différence de la voie maritime slalomant à travers le nord désertique du Canada, est ponctué de ports et de bases militaires pouvant secourir les navires en détresse."

Source : Connaissance des énergies
http://www.les-crises.fr/revue-de-presse-du-10092017/

La Gaule 11/09/2017 13:44

Comme par les temps qui courent l'on nous casse plus que jamais les rouleaux avec le péché (mes gaz tes gaz vos gaz etc,) l'apocalypse conséquente (attention la grande vague chaude arrive) et le jugement dernier (les pétomanes en enfer), quelques piqûres de rappel sur les ouragans dans la zone golf du Mexique-Caraïbe :

Le Grand ouragan du 10 au 16 octobre 1780 sur les petites et grandes Antilles.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Grand_Ouragan_de_1780

D'une puissance incalculable (les instruments de mesure pour cela n'existaient pas), il cause entre vingt et vingt cinq mille morts.
Il est en fait la cause de la bataille la plus meurtrière et la plus ruineuse menée par la flotte royale française, alors en pleine guerre d'indépendance américaine.
40 navires à la casse et 4000 soldats noyés.
Pour de tels dégâts, les spécialistes ont évoqué des vents largement supérieurs à 300 km/h.

L'ouragan du 8 septembre 1900 sur l'île côtière de Galveston au Texas.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Ouragan_de_Galveston

Il causa la mort de 8000 personnes, chiffre estimé dans une fourchette de 6000 à 12000 victimes possibles.
L'absence d'un mur de protection, alors que la houle dépassait de plusieurs mètres l'altitude de l’île, fut la cause de l'hécatombe.
Vu la puissance des ouragans centenaires dans cette partie du monde, et compte tenu de ce qui s'est passé à Houston récemment, on peut se demander d'ailleurs si les ouvrages pharaoniques qui protègent l’île aujourd'hui ne serait pas la solution à la fois rationnelle et démente pour protéger toute la côte sud du pays.
En imaginant bien sûr une jonction symbolique avec le fameux mur protecteur contre les immigrés mexicains...
Les futuristes méchants comme PR me diront que pour les mexicains on pourrait se passer du mur, simplement avec des postes de tir bien placés le long de la frontière.
Le grand risque est que tout le monde se mette à tirer sur n'importe quoi, dans ce grand pays bizarre où les gens en viennent déjà à tirer sur les ouragans pour les faire reculer !?

https://francais.rt.com/international/43016-ne-tirez-pas-sur-irma-internautes-police-floride-balles-ouragan

A force de leur dire que « sauver la planète » ne peut que résulter de petits gestes quotidiens -l'essence même du libéralisme- on en arrive à ça.
Tirer au 7.62 dans les nuages devient l'un de ces petits gestes libéraux quotidiens et essentiels.
Nos ancêtres moins évolués n'auraient en tout cas jamais eu l'idée de flinguer un ouragan autrement que sous une forme symbolique (les indiens tiraient ainsi à l'arc vers les cieux).
Effet conjoint des jeux vidéos ?

Peu de gens par contre ont fait le rapprochement entre la grande tempête solaire de la semaine précédente et la série de cataclysmes naturels qui l'ont accompagnée.

https://fr.sputniknews.com/russie/201709101032988979-tempete-solaire-aurore-boreale-russie-novossibirsk/
http://www.journaldemontreal.com/2017/09/08/un-seisme-frappe-le-sud-du-mexique

Nous n'en sommes encore qu'au questionnement sur l'étrange (et fréquente) coïncidence de ce genre d’événements.

Une dernière chose. Sept ans après l'ouragan de Galveston se produisit la grande crise financière de 1907, et sept ans encore passèrent avant que l'Europe ne mobilise pour la courte promenade de santé que l'on sait.
J'arrête. Je vois d'ici Jovanovic faisant des grands moulinets avec son goupillon...

L'apres 11/09/2017 13:03

Est-ce que le coup de grâce sur la demande en pétrole viendra de Chine?

"Si la Chine dit non aux moteurs à combustion, le reste du monde suivra, car personne ne peut faire l'impasse sur la Chine, c'est un trop gros marché", souligne Bill Russo, directeur du cabinet GaoFeng Advisory à Shanghai."

http://lexpansion.lexpress.fr/actualites/1/actualite-economique/la-chine-reflechit-a-interdire-les-voitures-a-essence-sur-son-marche_1942146.html

La question que certains se posent est est-ce que l'on aura a faire un pic de l'offre ou un pic de la demande? On disait avait que ça serait l'offre puis BP, l'AIE et Shell nous disent que ça sera un pic de la demande...Je pense que le pic de la demande est réel mais aussi très pratique pour cacher un pic de l'offre que le secteur de l’énergie et les politiciens ne veulent pas admettre. Les deux pics se produisent en même temps.

Autre phénomène comparable: Le pic du pouvoir d'achat.
On nous présente le boom des produits d’occasions et du covoiturage comme des "tendances" des "nouveaux modes de consommation" de "l’économie du partage" etc...C'est aussi et surtout une démarche contrainte dans une économie en contraction.

https://www.romandie.com/news/L-appetit-des-consommateurs-va-croissant-pour-les-smartphones-et-PC-reconditionnes/831595.rom

david 11/09/2017 12:50

Patrick
Je me suis bien marré qd vous rappelez qq évidences sur S. Plaza. Mais je ne serai pas si dur avec les branleurs dont je fais partie. En effet, à qui la faute si avec le pétrole, on est passé de 80% de paysans à 2%. Que doivent faire les 75% d'inutiles, se tourner les pouces ?
La nature a horreur du vide crée par l'excedent d'energie et le progrès technique. Alors on remonte dans la pyramide des besoins. Au sommet il y a le besoin de reconnaissance dont S. Plaza est un promoteur. Avec la fin du pétrole, il restera le progrès technique et les techniques de culture doivent permettre de nourrir les 100% avec maxi 15%. Il restera donc tj des branleurs à occuper
Moi, je suis contrôleur de gestion, j'ai une utilité toute relative car la plupart des usines sont parties en Chine. Mais on me paye bien pour bidouiller des tableaux et des analyses powerpointisables par les "managers". Je suis un gueux mais un gueux bien payé. Je fais partie des pseudo winner car j'ai pu m'acheter une maison en région lyonnaise (une fortune pour ce que c'est) mais que faire d'autres, elever des chêvres ?
En aparté, sur Deir ezzor, je viens de lire que les ricains refusaient de voir l'AAS passer l'Euphrate. les deux semaines qui viennent vont être rodéo car les SDF arrivent a conquérir du terrain comme par magie... Une bien étrange guerrre que celle-ci