Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

NOTRE ARGENT...

18 Septembre 2017 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Politique, #Energie

Les idées du gouvernement Macron pour notre argent : je vous résume. On vous le choure, pour le donner aux riches, dès fois qu'ils en manqueraient. J'ai tout bon là ?

Que celui qui a dit que le gouvernement Macron n'avait pas d'idées se dénonce.

Et on continue. Par contre, outre Atlantique, pas besoin de se demander si on peut piquer le pognon :une classe moyenne américaine en voie d'extinction : 75 % des américains ont moins de 10 000 dollars d'économies. 

A part bien entendu, ces enc... de confédérés qui conservent pieusement depuis des générations, bons et dollars confédérés, qui eux, valent la peau du cul. C'est pour ça qu'ils les aiment pas, chez les "progressistes" ???

Résumons ;

39% des américains des Américains n’ont plus un seul sou sur leur compte en banque.

18% des américains ont moins de 1000 dollars d’économies.

12% des américains ont entre 1000 dollars et 4999 dollars d’économies.

6% des américains ont entre 5000 dollars et 9999 dollars d’économies.

25% des américains ont plus de 10 000 dollars d’économies.

Ramené au $ 1913, vous divisez par 100. "Un riche", c'est quelqu'un qui a plus de 100 $ 1913.

"Putain, où j'ai mis mes $ confédérés ?", doit on se dire aux States. Finalement, en revenant de la guerre avec sa solde de 25 $ en papier cul, l'arrière-arrière-arrière grand père était un saint homme.

Imaginez aussi les scènes de ménages. "Quoi, tu es américain depuis 200 ans, et pas un de tes ancêtres n'a combattu dans l'armée confédérée ?" et "Pas comme la voisine, elle, elle avait un billet avec un poème dessus (c'était la mode après 1865)"... "Ils ont pu se payer une nouvelle voiture, avec !"

En plus, ils sont capables de chourer aussi les statues du Général, à mettre sous un tas de fumier (comme celle de Lafayette au Puy), et à le ressortir dans 100 ans... L'espace, ça ne manque pas aux States.

A mettre en corrélation avec : "Etats-unis : l'explosion cachée du chômage expliquée par O. B." 

En même temps, si on compte les stocks d'armes et de munitions, la situation est peut-être différente. Andrew a peut être pas 100 $ sur son compte, mais 15 caisses de munitions dans son garage, achetées au super-malwart géant du coin... Le pick up, c'est nécessaire pour ça.

Par contre, là où il y a une erreur -grave-, c'est dans la phrase suivante : " Pour preuve, s’ils n’ont pas assez d’argent pour satisfaire une envie, ils n’hésitent pas à en emprunter davantage. " Faux. C'est pour les dépenses courantes qu'ils s'endettent.

De toutes façons, quand on peut faire faillite sans douleur, où est le risque ?

De plus, sans doute, Harvey a t'il été la catastrophe de trop. Pour une bonne raison, il a touché l'industrie pétrolière. L'effondrement du raffinage a entrainé l'effondrement de l'exportation des produits raffinés, et l'effondrement des importations.

Dans la décennie précédente, l'industrie pétrolière avait changée de nature aux USA. Elle compensait le déclin de son marché intérieur (et donc le déclin réel de l'économie US), par l'exportation.

Il parait que Poutine veut déstabiliser l'occident. Mais l'occident n'a aucun besoin de lui pour se déstabiliser tout seul.

Il parait que des tarés nous préparent la guerre. Possible. Mais dangereux. Une guerre, on sait comment on la commence. Demandez à Louis XVI, qui n'y voyait que des avantages.
Et puis, c'est comme les USA. On ne s'attaque pas aux pays du centre du système impunément. Ne serait ce que parce que cela entrainerait sans doute la liquéfaction de la dette, au niveau mondial. Martyriser un pays comme la Syrie, ça n'a pas d"importance. Ecraser Irak et Libye, pas plus. On les pille. Mais écraser des débiteurs, cela veut dire aussi qu'on fait une croix sur la dette, et que toute l'économie européenne s'effondre.

La com, ça n'aboutit à rien. Cela fonctionne un court instant.

Dans 5 ans, il est probable qu'Assad soit encore président de la république de Syrie, mais tous les guignols occidentaux risquent d'avoir été remplacés (la plupart de ceux de 2011 ne sont plus là). La poche de l'ouest Syrien est réduite chaque jour, les positions syriennes sur l'Euphrate se renforcent et s'étendent tous les jours. Une cinquantaine de combattants se sont rendus à Deir Ezzor, et ont rejoint l'armée syrienne. Comble de l'habileté, ce genre de mesures évitent qu'ils combattent jusqu'à la mort, et est une invitation à regarder derrière soi...

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

David 18/09/2017 16:31

Pour info, ça m'a fait tilt quand j'ai lu ça :
http://www.lexpress.fr/actualite/societe/la-construction-du-mur-anti-attentats-debute-a-la-tour-eiffel_1944564.html
http://www.lexpress.fr/actualite/societe/si-j-arrete-l-armee-c-est-clairement-a-cause-de-sentinelle_1934537.html
Donc en gros, on ouvre les frontières nationales mais on construit des murs autour de ce qui est "important" : Les lieux touristiques ou symboliques comme les synagogues... Pour ceux qui ne sont pas dans cette fourchette, vous pouvez crever !
elle sont pas belles les valeurs de la république...

Sclavus 18/09/2017 17:58

vous pouvez crever !??? Non, vous pouvez juste passer à la caisse pour financer tout ça ; crevez après

EnPassant 18/09/2017 15:11

Le plan du gouvernement pour s'attaquer aux confortables profits des bailleurs sociaux
http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2017/09/16/20002-20170916ARTFIG00080-le-plan-du-gouvernement-pour-s-attaquer-aux-confortables-profits-des-bailleurs-sociaux.php