Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

18 OCTOBRE . NIOUZELAITEUR...

18 Octobre 2017 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Actualités

Vous avez vu comme je maitrise le godon ?

Les dirigeants parisianistes incultes, veulent arriver à l'effondrement de la civilisation. C'est très simple. Il suffit, comme dans les cas des civilisations effondrés, de ne pas savoir s'arrêter.

Un "grand Paris", sans doute une allusion au "gross paris", d'il y a 3 générations. Normal, quand on a un gouvernement de collabos.

Macron ira se faire voir chez les grecs. Merkel est en train d'essayer de former un gouvernement avec les autres partis. C'est pas pour aller se faire chier à négocier avec un gauleiter obséquieux.

"Avec le « Grand Paris » et les JO, une vague de béton s’apprête à submerger l’Île-de-France. " C'est bien la preuve du manque total d'imagination. On voyait quoi avec les déclarations de patrimoine des ministres sous Hollande ; de l'immobilier, et pratiquement rien d'autre... Seul Sapin avait des terres cultivables, et rien que ça.

Bétonnage, re-bétonnage, sur-bétonnage, avec pour but de devenir une mégalopole, quand s'effondrent les disponibilités énergétiques...
Elles s'effondrent, oui. -2 % par an, alors que ces mégalopoles sont des monstres vivants, alimentés par des fluides.

On densifie en couronne, aussi, remplaçant les pavillons, par des immeubles, certes petits, 3 étages et 11 logements, mais ce n'est que la partie visible de l'iceberg. Le souterrain, les réseaux sont ils bâtis pour ?

Je vous fiche mon billet que non, parce que les calibrages ne sont pas les mêmes pour les lotissements et les quartiers d'immeubles. Adieu, eaux, eaux usées, électricité, etc... Et les liaisons de transports en communs ne bougeront pas d'un pouce, mais il y aura simplement 10 fois plus d'utilisateurs. Certes, un seul immeuble ne changera pas beaucoup la donne.
Mais, pourquoi s'arrêter en si bon chemin. Le propriétaire a obtenu plus que le prix du marché. Alors le voisin fera de même, et le voisin du voisin, etc...
Après, on passera du lotissement de 20 maisons, à 30, 40, 60 puis 100 puis 200 logements. Et les zeureux nouveaux propriétaires crèveront de leur entassement.

Les engagements anti-charbon se multiplient. Ce n'est pas par vertu. D'abord le secteur n'est pas rentable, ensuite ceux qui renoncent, c'est ceux qui n'en produisent pas ou plus. Le sacrifice est donc plus que léger.

Il parait d'ailleurs qu'on construit des centrales thermiques au charbon partout dans le 1/3 monde. Certains s'en alarment. Se souviennent ils des "éléphants blancs", que les occidentaux ont construits un peu partout, à grands coups de prêts. La plupart n'ont servies à rien, sauf au bilan des banques, de justification aux politiques d'austérités, et de remises de dettes, accordées par les contribuables occidentaux, pour éviter la banqueroute des prêts à 10 % d'intérêts...

Propagande occidentale à fond la caisse. Raqqah vient de tomber. Par contre la poche occidentale de Daesh, totalement éradiquée par l'armée syrienne, pas vu. On nous dit même que c'est une lourde perte pour Daech. Pour ce qu'il restait de Daech après 4 mois de combats, c'est anecdotique. Par contre, l'éradication de la poche occidentale est lourde de conséquence. Les troupes vont être libérées, et sans doute le terrain tenu par des troupes de seconde zone, et on peut s'attendre à une nouvelle agressivité de l'armée syrienne ailleurs.

On voit la médiocrité des forces formées par les occidentaux, confirmée par l'effondrement peshmerga, qui se replie sur les zones juridiquement kurdes. Sans doute, aussi, les peshmergas n'étaient pas très agressifs vis-à-vis de Daech.

Nucléaire France, ça devient la pétaudière, même l'ASN s'en alarme. Le risque systémique, c'est le côté financier qui prend le pas sur la sécurité. Déjà vu avec les barrages, il y a une dizaine d'années.

"Le juge qui a libéré Bertrand Cantat ne comprend pas les "réactions violentes" contre le chanteur." Faut lui expliquer ? Les chansons à thème donneuses de leçons, de sa part, c'est malvenu. Il aurait pu se contenter de chansons d'amour, ou dire qu'il regrettait.

Et puis, on connait très bien le caractère tout à fait contestable des décisions judiciaires, elles aussi, uniquement prises dans un but budgétaire.

Moment savoureux : "Est-il nécessaire de rappeler qu'il a été condamné à Vilnius pour coups mortels et non pour homicide volontaire ? Il est donc inexact de le présenter comme un meurtrier, ou pire comme un assassin, toujours cette dictature de l'émotion."

Ah bon, elle est pas morte ??? Ce que fait le juge, c'est, selon la formule américaine "qu'il encule les mouches", avec des mots.

Comme le mec complétement bourré qui tue en voiture, ce n'est pas un assassin ou un meurtrier ? Moi je sais que c'est interdit de rouler bourré depuis que j'ai passé le permis. Seulement, ça coûterait trop cher de le mettre trop longtemps en taule ?

Je conseillerais au juge de voir ce qu'il arrive aux USA au conducteur bourré, qui tue. C'est pas de l'homicide involontaire dont on parle là-bas.

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

serge 18/10/2017 18:08

Pour Paris, 2 éléments récents concourant au désastre annoncé:
- Les nouvelles lignes de transport qui devaient être créées pour 2030 devront l'être pour 2024, JO obligent: en coût calculé actuellement, donc rectifié à la hausse à la fin, 35 milliards. Une paille...
- Echarpage en règle entre "spécialistes" sur l'enfouissement complet ou partiel de plusieurs dizaines de km de voies, pour cause de "densité" en surface. Quand on voit le boxon, le temps et l'argent claqué pour passer des tunneliers en vue de faire de nouveaux raccordements vers les usines de traitement des eaux (Valenton, Achères, Marne aval...), on peut pleurer d'avance.

wayside57 18/10/2017 17:49

Decroissance de la production de petrole en Algérie
http://www.jeuneafrique.com/mag/483262/economie/algerie-les-confidences-inquietantes-du-pdg-de-sonatrach/

EnPassant 18/10/2017 15:35

https://www.businessbourse.com/2017/10/18/charles-sannat-penurie-de-beurre-epinards-lenorme-mensonge-lon-cache/

La Gaule 18/10/2017 15:05

1)
Le Saker francophone avait publié un intéressant petit billet résumant la pensée de François Roddier par lui-même, pensée qui participe à mon avis au même courant qui porte un Dimitri Orlov par exemple.

http://lesakerfrancophone.fr/la-question-du-mensuel-la-decroissance

S'inspirant d'un certain Ylia Prigogine, Roddier considère toute société humaine comme l'une de ces « structures dissipatives » qui, je cite : « En dissipant l’énergie ... modifient leur environnement jusqu’à un point critique à partir duquel elles ont tendance à s’effondrer ».
On peut imaginer que ce point critique intervient lorsque la source d'énergie du système considéré vient à manquer et / ou que la transformation environnementale devient mortifère pour le même système.
En somme, La déplétion pétrolière et les tas d'ordures infestés, si je me permets de résumer la chose en ivrogne et pour ce qui concerne notre système présent (hic!).
Je me demande alors s'il ne faut pas considérer l’œuvre de Marx comme l'analyse pointue -et souvent incontournable- d'une structure dissipative appelée capitalisme.
Mais une structure dissipative éternelle qui finirait d'ailleurs par connaître une fin heureuse malgré quelques péripéties et révolutions de parcours ; abolition du salariat, avènement de la seule classe laborieuse qui compte dans une société qui n'en aurait plus, vallée heureuse dans un jardin serein.
Après l'Armageddon, le retour du messie à grande barbe. Marx n'était pas juif pour rien -il s'est d'ailleurs longuement penché sur la question.
Arrivé à ce point et n'en déplaise à ses savants apôtres (un Francis Cousin par exemple), le marxisme ferait donc partie au bout du compte de ces expériences religieuses que s'invente les hommes pour se masquer à eux-mêmes le tragique de l'histoire ?
Ces limites étant posées, un Francis cousin du haut de son nuage reste pour moi éminemment écoutable.

2)
Dans la lignée des billets risibles publiés par le Saker francophone sur l'affaire catalane, celui du sieur Brandon Smith n'est pas mal non plus.

http://lesakerfrancophone.fr/lindependance-catalane-pourquoi-le-collectivisme-deteste-autant-que-les-gens-lui-echappent

Chez lui le grand combat gore et symbolique entre le Bien et le Mal marche toujours à fond et lui permet de planter son harpon laser au cœur de sa bestiole favorite, sa Moby Dick à lui : les « cocos » et leur polymorphisme remarquable.
En gros, l'affaire catalane, c'est le combat titanesque entre les Hommes Libres (la dette catalane, il a jamais entendu parler, ce qui souligne quand même les limites de cet oracle réputé) et le collectivisme globaliste.
Que ce type contemple dans ses visions Poutine, Trump, Li Xinping, Merkel etc. (allez, il doit bien y avoir une petite place pour Macron) jouer au petit train chez Rothschild, le prince noir des partageux, finalement coule de source.
Quand il n'y a pas l'érudition impressionnante d'un Pierre Hillard derrière pour étayer ce genre d'analyse, on peut la prendre pour ce qu'elle est.
Moi, je préfère « la vallée de la peur » de Conan Doyle.

3)
Tout s'explique.
Bertrand Cantat est le fils naturel de Jim Morrison et Marylin Monroe.
Dès le sixième mois avant le terme, le petit enculé n'arrêtait pas de donner des coups de pieds en rafale à sa mère.
C'est de ça qu'elle est morte, j'ai toutes les preuves (bientôt ça sortira dans l'Obs).
Oui, je sais, je ne devrais par rire de ces malheurs...
L'essentiel reste que tout le ramdam, tant autour du braillard que du producteur Moyen-oriental lubrique (gaffe à la 17ème chambre !) a porté ses fruits.
Quand maintenant je dis bonjour à la voisine, elle fait trois pas en arrière de peur que je lui en colle une.
De même que les plombiers aux yeux bleus n'arrivent plus à recruter des belles jeunes filles comme apprenties.
Quand elles viennent réclamer un rôle sur leur chantier, elles ont maintenant trop peur d'être victimes d'un odieux chantage sexuel (ne manquez pas le reportage bientôt sur TF1).
Quelques réflexions de bon sens -et de bon sang- sur ces rengaines :

http://www.vududroit.com/2017/10/cantat-weinstein-semaine-de-haine/

http://amoyquechault2.over-blog.com/2017/10/l-affaire-weinstein.html

M.S.BLUEBERRY. 18/10/2017 14:13

Après avoir parcouru les nouvelles sur différents blogs , je suis tombé sur cette information sur le site fdesouche , des français s'envolent pour la Pologne pour des stages d'auto défense , vidéo ( ? ) jointe sans grand intérêt.
Question : est cela que l'on appelle voter avec ses pieds sans masturbations mentales ou bien , même, exercer sa responsabilite, certains pays de l'est semblent mériter le voyage si je me souviens d'un article / commentaire passe dans ce blog .
Show must go on , dis Omar pourquoi tu tousses ?
Allez , mieux vaut en rire...!

EnPassant 18/10/2017 13:54

http://www.lefigaro.fr/societes/2017/10/17/20005-20171017ARTFIG00338-entre-sport-et-musique-les-stades-en-quete-de-rentabilite.php

jean-marie 18/10/2017 13:05

Encore de très bons articles. Je rebondi sur les derniers articles à savoir la sécurisation des besoins de base, de nos politiques et des informateurs journalistiques

Comme on dit 3 jours sans eau ou 3 semaines sans manger c'est la mort. C'est fondamental depuis la nuit des temps, et comme dit Patrick, le reste c'est du marketing. On se rend compte que notre système globalisé (depuis 30 ans) devient de + en + fragile. (Quant à ce qui se passe au Zimbabwé, il est possible que le nuisible ait été importé afin de limiter la concurrence.)

Je lis en ce moment "Bienvenue dans le pire des mondes" - de Le Comité ORWELL (Auteur), Natacha POLONY (Auteur). en résumé c'est les règnes des banques et multinationales, la mort consommateur (hors sol) et les politiques qui sont la d'une part pour allez dans le sens des lobbys et d'autre part de s'en mettre plein les poches. On est en plein dedans.

Les journaleux ne sont plus là pour nous distraire, nous expliquer ce qu'il faut penser, et masquer la vérité. ça me fait penser à Soral sur nos merdias : un journaliste qui à un travail est une pute, un journaliste honnête est un chômeur.

De façon plus générale, je me pose la question suivante : que faire ?
Informer les gens ? Ils s'en foutent
Se barrer à la campagne en autonomie ? Pourquoi pas, mais comment ?
Se barrer à l'étranger et ou ?

Phil 18/10/2017 13:03

Trop forts c'est bobos américains. Après les statues des soldats sudiste, voilà qu'ils veulent enlever les statues de Christophe Colomb. Tout ce qui est blanc leur fait peur ?
En plus c'est pas Christophe Colomb qui a exterminé les indiens d'amérique mais les européens qui ont voulu récupérer les terres gratuitement (en tuant les occupants). Un peu comme les mêmes anglo-saxons en Australie...
Au lieu de déboulonner des statues (cela doit être les mêmes que Soros paye pour déboulonner les statues en Ukraine), il faudrait peut être régler les vrais problèmes de pauvreté.

https://fr.sputniknews.com/international/201710181033505118-trump-statues-christophe-colomb-drapeau/

L'apres 18/10/2017 11:57

Pour vous chef: A Saint-Étienne 4 CDI / 100 habitants et un prix moyen du m2 de 1300 euros. Ceci explique donc cela...

https://insolentiae.com/le-rapport-logement-abordableemploi-choisissez-lille-plutot-que-paris/

M.S.BLUEBERRY. 18/10/2017 11:42

Bien vu , bien dit.
De ce constat , on en vient à formuler 3 questions : 1) comment ça peut tenir ? 2) combien de temps cela va " encore " tenir 3) quels bouleversements de tous ordres et de quelles tailles dans tous les domaines cela va t il entraîner ?
Tous aux abris ........ oui mais en France il y en a ( trop ) peu !
Gouverner , c'est prévoir.......wouaaaaah ! Je rigole , rage contenue pour ce qui s'en vient trop prévisible .
Et pendant ce temps , l'orchestre continue de jouer , allez roulez jeunesse , que la fête continue .....
Heureusement que dans la définition du mot responsabilité il y a la partie " rendre compte de ses actes ".
On peut rêver non ?

Max 18/10/2017 10:12

En ce qui concerne le rachat de pavillons pour en faire des immeubles, on voit le résultat de cette politique à Colombes et Bois-Colombes par exemple. Le drame c'est que les rues sont très étroites, pas faites pour des immeubles du tout. Ce qui donne une ambiance cosy avec des pavillons donne une ambiance oppressante avec ces petits immeubles qui font de l'ombre dans les rues. Tout cela dégrade l'ambiance de la ville, avec un sentiment d'entassement et de claustrophobie très fort.