Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A LA CASSE 48 ET 49

31 Octobre 2017 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #transport maritime

Les bulletins de l'association Robin des bois sont parus, l'un depuis longtemps, l'autre récent.

236 navires détruits au 3° trimestre, 203 au deuxième. Plus, (on en apprend tous les jours), la manière indonésienne de détruire les navires qui se livrent à des activité illégales : le torpillage. 314 depuis 2014. Expéditif.

Les taux de fret s'améliorent pour les porte-conteneurs, mais le volume de destructions reste très important. Bien sûr, on ne compte pas les naufrages involontaires, ou volontaires. Souvent, se débarrasser d'un navire est un challenge, quand le prix de l'acier est bas, peu intéressant, ou même coûteux. Le démantèlement reprend quand les prix de l'acier remontent.

Il faut aussi noter que quand le compte d'exploitation d'un navire est nettement dans le rouge, sa perte n'est pas une perte. C'est la cessation de la perte...

Les "gens de mer", sont connus de manière immémoriale pour être des pirates, à l'occasion.

Pour la première fois, on parle clair : "Le vertigineux plongeon de la construction navale mondiale". On a trop construit dans la période pré-crise, un nombre considérable de navires qui arrivent sur le marché en 2009-2013, une construction qui repart à cette date, devant la baisse des prix, et en 2016, "une quasi-extinction des commandes". Le nombre de chantiers actifs est passé de 1150 à 630, et sans doute, la plupart ne redémarreront jamais.

Paradoxalement, les constructeurs occidentaux, spécialisés dans la bétaillère à touristes, s'en sortent bien.

Les surcapacités ne sont pas résorbées avant 2019 : " "Il aura fallu plus de dix ans pour éliminer complètement la surcapacité qui gangrène le marché de la ligne régulière depuis 2009". "

Bien entendu, c'est compter sans le crétinisme des dirigeants de société qui ne regardent qu'une chose pour les décisions de commande : voir ce que le petit copain va faire... On connait mieux comme méthode scientifique et d'analyse comptable pour prendre une décision d'investissement...

Visiblement, on prend des clapotis pour des rebonds...

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

dizemanov 02/11/2017 10:47

Le pied à fond sur l'accélérateur.
Le Canada a prévu d'attirer un million de nouveaux migrants d'ici la fin 2020 pour répondre au besoin de main-d'oeuvre de son économie, a annoncé mercredi Ahmed Hussen, ministre de l'Immigration.
https://www.romandie.com/news/ZOOM-Canada-un-million-de-migrants-d-ici-trois-ans-pour-le-besoin-en-main-d-oeuvre/859080.rom

Max 02/11/2017 16:40

"Ahmed Hussen" : Tout est dit : Le cheval de Troie fait venir ses compatriotes.

EnPassant 02/11/2017 10:26

On sent poindre l'expertise de M. DeBelGueuele dans le domaine

http://www.planet.fr/politique-emmanuel-macron-tres-en-colere-apres-un-de-ses-ministres-que-se-passe-t-il.1454419.29334.html?xtor=ES-10-%5BPlanet-Alerte-Infos%5D-20171102-%5BtestA%5D

Feelgood 02/11/2017 06:55

Bonjour,
Voici la recette du beurre à faire soi-même pour ceux qui n'en peuvent plus de voir les rayons vides (il y en a ici qui se plaigne) et pour ceux qui sont dépendant des magasins pour en acheter tout fait :
https://www.comment-economiser.fr/beurre-maison-recette-facile.html

Dimezanov 02/11/2017 06:03

Extrême fragilité.

"La reprise jeudi du trafic du RER A, coupé depuis lundi suite à l'arrivée d'eau boueuse dans un tunnel, reste incertaine, la RATP ayant affirmé dans la soirée mercredi ne pas être en mesure "d'annoncer dès ce soir une reprise demain matin".

"La ligne est interrompue depuis lundi entre les gares de la Défense et d'Auber à Paris, à la suite d'un percement de la paroi du tunnel du RER A au niveau de Porte MaillotTraversant d'est en ouest la région Ile-de-France, cette ligne ferroviaire est une artère clé des transports franciliens, d'autant plus emblématique qu'elle est la plus fréquentée d'Europe, avec plus d'un million de personnes transportées par jour."

https://www.romandie.com/news/Incertitude-sur-la-reprise-du-trafic-du-RER-A-jeudi/859014.rom

Dimezanov 02/11/2017 05:54

Ils ôtèrent donc la pierre. Et Jésus leva les yeux en haut, et dit : Père, je te rends grâces de ce que tu m'as exaucé.

Ἦραν οὖν τὸν λίθον, οὗ ἦν ὁ τεθνηκὼς κείμενος. Ὁ δὲ Ἰησοῦς ἦρεν τοὺς ὀφθαλμοὺς ἄνω, καὶ εἶπεν, Πάτερ, εὐχαριστῶ σοι ὅτι ἤκουσάς μου.

Dimezanov 02/11/2017 05:44

[..... le ''Dies irae'' de l'ensevelissement d'une Tradition, d'une Aristocratie, d'un Trône et d'un monde.]

2 novembre 1755 : Naissance à Vienne de Marie Antoinette, fille de l'Empereur François Ier, (Roi des Romains, Duc de Lorraine) et de l'Impératrice Marie-Thérése. Reine de France le 10 mai 1774 * Assassinée par la république française le 16 octobre 1793.

« Marie-Antoinette naquit le Jour des Morts. L'Eglise chantait la Colère et les assises du juste Juge. Tous les sanctuaires catholiques retentissaient des lamentations des vivants priant pour les les trépassés.... La Reine, ne possédait que deux robes, l'une noire, l'autre blanche. Elle parut au jugement dans sa robe noire et prit la blanche pour l'échafaud.... elle naquit le jour des larmes, elle vécut une partie de sa vie dans les larmes dévorées, ses derniers jours dans les larmes répandues en pluie, en torrents, et, enfin, sa mort, sujet de tant de larmes, fut le ''Dies irae'' de l'ensevelissement d'une Tradition, d'une Aristocratie, d'un Trône et d'un monde. »
(Léon Bloy * La Chevalière de la Mort)
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5446193x/f15.image

Max 31/10/2017 22:08

"Paradoxalement, les constructeurs occidentaux, spécialisés dans la bétaillère à touristes, s'en sortent bien." : Non, c'est logique après tout : Comme il y a de plus en plus d'humains sur des continents qui n'augmentent pas en superficie, la population envahit les océans. Les bétaillères à touristes vont se généraliser, pour devenir petit à petit des bétaillères à SDF. Aujourd'hui par exemple, pour un français, cela coûte moins cher d'aller faire une croisière ou d'aller à l'étranger que de louer un logement de vacances en France.

jean-marie 02/11/2017 12:48

Oui @Max, c'est logique que
Par ailleurs les bétaillères ont un modèle économique particulier : Transport à prix coutant et bénéfs sur les ventes additionnelles ou options de voyage. Le truc c'est que pour être rentable il faut que la bétaillère soit la plus grande possible pour être rentable. On est un peu comme il y a plusieurs décennies avec les avions qui sont devenue de + en + gros pour rentabiliser les voyages.
@Bozi Et bien oui les gens allaient en Espagne avant, avant qu'il y ai l'euro. Parce que maintenant, c'est presque qu'aussi cher (-15%) qu'en France et qu'il faut compter le transport.
Finalement, on en arrive toujours à la même conclusion : la concurrence tue. La concentration des entreprises (rachats divers) et des outils de + en + gros permettent de survivre. Dans le fret il n'y a pas, à ma connaissance, de subventions comme dans les compagnies aériennes.

Bozi lamouche 01/11/2017 09:30

"Aujourd'hui par exemple, pour un français, cela coûte moins cher d'aller faire une croisière ou d'aller à l'étranger que de louer un logement de vacances en France."

Non ça a toujours été comme ça : par exemple avant/aujourd'hui encore on allait en Espagne parce que c était moins cher