Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

COCHON QUI S'EN DEDIT...

9 Octobre 2017 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Economie, #Actualités

Le "futur" est en marche et nous vivons une époque formidable, où "la gazette", (inventée sous Louis XIII), nous fait l'apologie du retour au moyen âge (le 5 octobre 2017) :

 

"Des cochons de luxe uniques au monde". En Haute Loire, terre d'innovation bien connue, des agriculteurs élèvent des cochons comme au moyen âge, en plein bois (comme des cochons de glandées), en mélangeant n'importe quelles races et les restaurateurs côtés s'arrachent les dits cochons (j'ai pas dit qu'ils s'arrachaient les jambonneaux).

Quel tour de cochon. Marcon, Pic et Ducasse...

Cela me fait penser à un picsou magasine vieux de plus de 40 ans, où l'oncle picsou possédait une ferme où tout était élevé n'importe comment (mais sans dépenser un rond), pour une nourriture qu'on s'arrachait...

La réalité dépasse la fiction.

Le cochon en question est nourri de déchets de luxe. Mais il peut manger n'importe quoi. Le nombre d'être humain mangé par les cochons ne peut même pas être imaginé.

Je pense que Peyrebeille ne fut que la partie immergée de l'iceberg.

Par contre, le sanglier, et le cochonglier soi-disant régulés par les loups, pas de soucis à se faire à ce niveau là. Vu le caractère de cochon du cochon, sa combativité, le loup hésite vraiment à se mesurer à lui. D'ailleurs, les tueries de chiens de chasse sont légions.

D'ailleurs, vu l'aspect des cochons sur les très riches heures du duc de Berry, on peut penser sans peine que le cochonglier n'est pas né d'hier...

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

wawa 10/10/2017 13:15

Ce n'est qu'un retour logique à une agriculture non mécanisée.
D'après la permaculturé, c'est ainsi que les coordonnées cochons devrait être élevés, le biotope naturel des porc étant forestier.

fmk 10/10/2017 13:05

Rien ne vaut le succulent cochon de Marie Galante , qui ne quitte jamais son manguier sauf pour batifoler dans quelque mare chaude et boueuse au milieu des oiseaux blancs .

O déesses faîtes que je me réincarne dans un porc tropical et insulaire , aussi gras que parfumé .

autre 10/10/2017 05:01

La Renaissance,c'est une double rupture.
-Religieuse,avec l'apparition du culte de Luther, "mélange indissoluble de réaction médiévale et d'individualisme" (Thomas Mann),foncièrement germanique.
-Intellectuelle,avec des élites s'orientant vers les cultures gréco-latines,la population restant de culture strictement chrétienne.
----------------------------------------
Dans ces première année,Arte a diffusé un documentaire britannique sur l'histoire de l'occident et qui rendant justice à ces dix siècles qui ont fait l'Europe.

jean-marie 09/10/2017 13:16

L'article me fait penser à un livre que je viens de terminer : La Légende noire du Moyen-Âge de Colombi Claire aux éditions Kontre Kulture.

Dans ce livre Colombi Claire explique que c'est depuis la révolution que le moyen âge est une sorte de fosse à purin régie par la monarchie et l'Eglise. Le siècle des lumières nous aurait apporté le salut et la liberté perdu à la chute de l'empire Romain.

Finalement à la lecture de ce livre, je me rends compte que le monde dans lequel nous vivons est bien pire que ce fameux moyen ages. Quant à la révolution, elle n'a conduit qu'à la paupérisation du peuple par la bourgoisie.

Mario 09/10/2017 17:10

Si vous aimez ce genre d'auteur qui remet les choses à l'endroit, je ne saurai trop vous conseiller :
"Pour en finir avec le Moyen-Age" de Régine Pernout, Best seller méconnu à 7euros 90 à la Fnac qu'on peut trouver sans même l'avoir commander, sans rire, 90 centimes sur amazone....
Une lecture incontournable.

dizemanov 09/10/2017 11:12

Chez nous :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Porc_de_Corse

https://www.google.fr/search?q=cochons+sauvages+corses&client=firefox-b&dcr=0&tbm=isch&tbo=u&source=univ&sa=X&ved=0ahUKEwi8l4qDmePWAhULBcAKHR2yBbUQsAQIPA&biw=1920&bih=947