Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

COURSE VERS LE PRECIPICE...

29 Octobre 2017 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Politique

Les USA courent vers le précipice d'après Chomsky. On peut se demander pourquoi il pense qu'ils n'y sont pas déjà.

Chômage à 40 %, dette abyssale, déficit commercial dantesque, on peut se demander, or la la dimension psychologique et psychiatrique, ce qui pousse les élites occidentales à penser que les USA soient encore une puissance, ou encore un pays.

Seuls les apparences et la propagande, l'apparence, souvent télévisuelle, gardent les souvenirs d'une puissance.
Croyez vous que la Corée du nord puisse être impressionnée, par une USAF capable d'envoyer 2 B-1b à ses frontières ? 2 Et pas plus, parce que 800 bases dans le monde (mais sans doute plus), pompent les budgets, parce que le F35 pompent les budgets, sans être capable de voler et de combattre...

Un avion militaire finit sa vie en pièces détachées pour permettre à ses congénères de continuer un peu à voler. En général, on utilise les appareils souffrant le plus de problèmes de structures, qui le rende incapable de voler sans danger pour le pilote, ou incapable d'accomplir sa mission.
Le F35 fait mieux. Alors qu'il n'est même pas fini de produire, les pièces détachées manquent déjà. Et l'on sait qu'une armée, tient surtout par ses pièces détachées. Une afrikakorps pouvait être équipée de véhicules pris et réparés, cela ne remplaçait pas les fournitures qui n'arrivait pas.

Pour le F35, les longs délais de livraisons étaient même prévus dans le contrat. Bientôt, il ne restera plus comme capacité industrielle pour les USA, que la fabrication de F15 et de leurs pièces, car ils les exportent encore...

C'est le seul organisme qui fonctionne sans doute encore correctement aux USA qui a mis le doigt sur le problème, le GAO. ( Government Accountability Office ).

Une Amérique où la norme de logement devient le mobil Home à 6000 $ et 300 $ de loyer mensuel... Préfabriqués où vivent 20 millions d'américains.
 

Dans les grandes villes comme Paris, on vit avec les rats. Avec les poubelles non enlevés, et les services privatisés d'enlèvements d'ordures se voient imposer des baisses de 30 % des budgets.

A 10 000 roros le m2 on a même droit à l'animal de compagnie. S'il faut vous faire un dessin pour la suite...

Dans la ville centre du pouvoir, on vit dans une décharge à ciel ouvert. Il faut dire avec plus de 20 000 habitants au km2, il y a de quoi faire. Quand je disais que ce qui faisait le pib parisien, c'était le tas de merde, j'avais raison...

Pour lutter contre les rats qui ont l'air de s'être immunisé contre les poisons (de toutes façons, les rats vivent déjà dans la merde), on peut multiplier les prédateurs, les chats, ou remettre des crocos dans les égouts.

On pourrait aussi organiser des compétitions sportives. Flinguer les rats au fusil de chasse.

"Parler d’agitation politique est toujours caricatural, car il est difficile de prédire quand une population docile va laisser soudainement éclater la violence. "

Toujours est il, qu'un jour ou l'autre... Quand la boite de pétri n'a plus de liquide nutritionnel, qu'arrive t'il ?

Pour ce qui est des grandes villes, visiblement, c'est le cloaque qui ne fonctionne plus...

Grandes villes qui voient leurs commerces, changés en village potemkine. Economies potemkines qui se voient dans les émissions sans fin des banques centrales. Je vous rassure. Si elles s'arrêtent, elles reprendront.

Larbins sans tête, les larbins suivent le maitre dans son suicide.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

serge 30/10/2017 17:12

Et Hidalgo qui prépare son débordement de budget pour les JO 2024 en supprimant une part non négligeable des dotations sociales de la ville. Dotations qui servent principalement aux colonies de vacances des personnels des statuts bas de la collectivité. Un bon début...

EnPassant 30/10/2017 10:50

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/outre-mer-une-poudriere-selon-le-patron-de-la-gendarmerie-756070.html

Max 30/10/2017 16:40

La mentalité française paie son angélisme, notamment en matière d'immigration pour la Guyane.

Bruno 30/10/2017 10:50

Les rats franciliens sont résistants aux raticides et porteurs de nombreux parasites :
https://www.sciencesetavenir.fr/animaux/biodiversite/les-rats-des-villes-sont-resistants-aux-raticides-et-porteurs-de-nombreux-parasites_117709

Je cite cet article :
Sept de ces organismes sont potentiellement responsables de maladies chez l'homme et les animaux. Les chercheurs ont notamment identifié le ver plat Hymenolepis diminuta (ténia du rat), la bactérie Francisella tularensis (agent de la tularémie) ou encore des bactéries du genre Leptospira responsables de la leptospirose et dont le rat est le principal réservoir. Ces découvertes posent "la question de la potentielle transmission de ces maladies aux personnes - notamment aux enfants - et aux animaux qui fréquentent ce parc", relève la chercheuse spécialiste des maladies animales.

Max 30/10/2017 07:45

30 millions d'habitants de plus tous les dix ans aux USA, il faut bien loger tout ce monde. Les USA sont victimes non pas de leur natalité actuelle, mais de celle d'il y a trente ou quarante ans, qu'ils payent aujourd'hui. Et oui, il y a des effets retard dans la démographie. Alors si même les états unis sont victimes de surnatalité, que dire alors des autres pays du continent africain ou du Brésil qui font des gosses comme des lapins ? Ça va être un bain de sang dans les décennies qui vont venir.

autre 30/10/2017 06:49

Ils peuvent dire de la mondialisation ce que l'on disait dans un film célèbre;
la mondialisation,c'est comme "le pal,un jeu qui commence si bien et qui finit si mal".

C'est aussi une expérimentation historique curieuse.
Une terre intacte,riche de tout,livrée à un peuple;

-Qui se donne pour origine des rebuts du Cromwell,réduits à se dissimuler leur impuissance ou leur lâcheté à vivre derrière les plus grossières formes du christianisme.

-Qui doit l'indépendance de son pays volé à la marine de Louis XVI.

-Qui s'est goinfré en pourrissant les autres,en sachant que vu sa position géographique,il n'assumerait pas les les conséquence de ses saloperies.

-Qui en plus de deux siècles de libéralisme,n'a su devenir qu'un ramassis de salariés jetables et de dupes électorales à répétition,de conchiés sociaux de la plus repoussante espèce.

-Qui dépend de son haulivoude pour se donner et donner aux autres des idées de fausses grandeurs,de fausse générosité,et pour replâtrer ainsi la sale gueule qu'il verrait autrement au naturel dans son miroir.

-Qui n'a qu'une culture moyenne consacrée à super-torchoir sauveur de fosse à merde...

-qui a pleurniché un Trump avant tout parce qu'il se casse la gueule,comme toutes les classes moyennes se cassent la gueule en fin de monde...

etc,etc