Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

DERRIERE LES 5 EUROS D'APL...

4 Octobre 2017 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Economie, #Immobilier

en moins, et la réduction de 50 euros...

Quelle est la finalité ? On baisse les loyers HLM de 50 euros ? Pour tous ? Y compris les cadres sup en région parisienne ?

Si on baisse uniformément pour tous, ce qui va se passer est la chose suivante :

- l'immobilier des zones non tendues va s'effondrer. Les loyers privés y sont déjà moins cher que ceux des HLM, et on va donc assister à des baisses encore plus marquées. Le HLM peut supporter du vide, le propriétaire moyen avec ses 3 appartements, lui, plus difficilement.
- L'immobilier des zones tendues va voir s'accroitre le gap entre secteur privé et public, avec encore moins de fluidité. Les pauvres vont donc se retrouver dans l'ancien dégradé.

Si les loyers ne baissent que pour les bénéficiaires d'APL, ce sera encore plus simple. Les HLM n'en voudront plus. D'une manière générale, le HLM, s'il ne peut distribuer des bénéfices, est quand même obligé d'en faire.

D'une manière générale, DANS LES DEUX CAS, le plus intéressant pour ses finances, c'est d'avoir un locataire qui paie un surloyer, surtout si celui-ci est majoré.

Donc, là aussi, le pauvre, y va gicler vite fait dans son ancien dégradé et cher, ou se voir cantonner dans des zones HLM, elles aussi dégradées, et où personne ne veut aller. Et qui se dégradera encore plus vite...

Les HLM, à l'origine, ce n'était pas fait pour les pauvres. Pour les pauvres, financièrement et moralement, on avait des sociétés spécialisées.

Capiche ?

L'état injecte chaque année près de 40 milliards dans l'immobilier, et voit arriver 70 milliards de taxes, du même secteur.

28 millions de ménages, et 35 millions de logements, ce n'est donc pas un problème quantitatif.

Le problème de l'immobilier, c'est l'application des règles de l'économie de marché, au profit de classes moyennes, et au détriment de classes populaires, dans des buts de stabilité sociale.
Ces classes moyennes, comme je l'ai souvent dit, à travers le syndrome du larbin se prennent pour des riches, parce qu'ils gagnent, 3 000, 4 000 ou 5 000 euros, et se mettent à penser comme Liliane B.

Ce genre de personnes, le p'tit marquis de belgueule, il leur pisse à la raie. Contrairement à ce que l'on dit, il ne pense pas au 10 % les plus riches. Il pense au 1 % (et encore), les plus riches. Les autres, il n'en a rien à cirer. Ils n'avaient qu'à voter MLP, s'ils avaient eu un cerveau, et ne s'étaient pas contenté de faire ce que leur soufflaient bruyamment et avec insistance les médias.

Il veut "réformer", c'est à dire faire régresser 90 % de la population, pour faire plaisir aux plus riches.

Comme en Espagne et en Grèce, il n'arrivera qu'à faire une dépression éternelle.

Faire baisser l'immobilier, comme il est nécessaire, ça ne nécessitait que quelques mesures techniques, prises sans bruit.

Majoration des apports personnels requis pour l'acquisition, plafonnement du taux d'effort, encore plus bas, et la bulle immobilière avait le cou tordu au niveau de la vente.

Plafonner les loyers, changer le régime du foncier, exproprier le foncier abandonné, notamment urbain, pour une bouchée de pain, c'était facile.

Mais c'est arrêter le cri du billet de 100 euros, le soir au fond des bois...

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

EnPassant 05/10/2017 16:43

Energie : Total veut devenir le premier opérateur alternatif en France
https://www.lesechos.fr/industrie-services/energie-environnement/030665400188-energie-total-veut-devenir-le-premier-operateur-alternatif-en-france-2119811.php

EnPassant 05/10/2017 16:40

ben voyons ! c'est ça Dieu à parlé soumettez vous manants
https://www.lesechos.fr/idees-debats/editos-analyses/030665207620-emmanuel-macron-et-le-discours-de-verite-2119816.php

Bruno 04/10/2017 22:14

Après les APL, le projet de bonus-malus sur les performances énergétiques :
https://www.valeursactuelles.com/politique/logement-la-taxe-qui-va-crisper-des-millions-de-proprietaires-89290

fablaise 04/10/2017 21:42

L'expropriation - "pour une bouchée de pain" - , c'est un vol ....

Le Gaulois libre 04/10/2017 18:58

Les riches ont appris aux pauvres à être honnêtes, afin de pouvoir leur faire payer plus cher, par le crédit, ce qu’eux payaient moins cher en payant cash.

Maintenant, ils veulent plus de pauvreté et d’insécurité salariale pour avoir un vivier de larbins corvéables à merci, car c’est bien joli d’avoir beaucoup d’oseille, mais à condition de ne pas être obligés de faire tout soi-même.

Et c’est quand même grand luxe que de pouvoir se payer des larbins une poignée de figues, pour faire des basses besognes, larbins ayant BAC + 3 ou 4 et pourquoi pas 5...

Le denier chic des salons de coiffure à la mode :

- Moi, ma femme de ménage a une licence de lettre...

- Et moi, mon chauffeur a un master en psychologie appliquée, mais je ne sais pas à quoi ça peut véritablement servir en réalité...

Patrick REYMOND 05/10/2017 16:46

pas vrai. Endetté jusqu'à la mort, l'étudiant.

jean-marie 05/10/2017 13:02

Les riches veulent que les pauvres aient l'impression d'être important ou d'être comme les stars : avoir le dernier mobile, le dernier modèle de voiture ... Le tout en s'endettant.
Une fois le client (le pays) ferré (bien endetté), les banquiers changent de nouvelles règles (lois travail). Et l'endettement se transforme en esclavage.

On est, presque comme les USA. La différence c'est que les jeunes ne payent pas encore leur scolarité. Pour les USA c'est fini : un bac + n sans travail à la sortie + endetté sur 30 ans.