Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

EFFONDREMENT PHYSIQUE ET EFFONDREMENT COMPTABLE...

20 Octobre 2017 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Energie

L'effondrement physique, théoriquement, est encore loin. Des ressources abondantes existent. C'est vrai.
Mais comme on dit dans le rapport meadows, produire une tonne de cuivre au 19° siècle produisait 3 tonnes de déchets. Aujourd'hui, produire une tonne de cuivre produit 200 tonnes de déchets. Les gisements exploités avaient une teneur de 30 %. Ils en ont une de 0.5, désormais.

Mais c'est relatif. De mémoire, au Chili, on exploite les terrils du 19°. Déchets à l'époque, ressource désormais.
Mais, en pleine décadence pétrolière, il ne sera pas possible de continuer à exploiter les mines, y compris d'uranium, mines de plus en plus diluées, et nécessitant de plus en plus de pétrole et d'investissements, et de moins en moins de retour.

Comptablement, cela veut dire qu'il y a de plus en plus d'achats, pour un volume de vente pas forcément en progression, mais un coût unitaire qui flambe.
Donc, l'agent économique de base a besoin d'augmenter ses prix.
D'autant, souvent, que le secteur minier est dans beaucoup de pays, le seul contributeur net au budget national, et souvent, le seul exportateur.

Ce besoin d'augmenter les prix est vital, et pour le pays, et pour l'entreprise. Même si l'utilisation est sujette à critique. Les pays utilisent souvent ces ressources comme si elles étaient pérennes, sans préparer l'avenir. Mieux, l'existence de ces secteurs détruit le reste de l'économie. Souvent aussi, les erreurs de politique économique, détruisent le peu qui reste.

Comme ces paysans mexicains chassés de leurs terres par l'effondrement des cours du maïs, causé par l'Alena. Comme ces paysans haïtiens tués dans le grand séisme de 2010. 300 000. Les accords de libre échange leur avait fait perdre leur modeste gagne pain.

Tout ce qui pouvait être fait pour sauver le système pétrolier l'a été. On a remplacé le pétrole, par le gaz, le charbon, l'uranium, le cantonnant de plus en plus dans le transport. On a augmenté les prix. On a gagné un peu de temps. Pourquoi faire ? Rien. Pour continuer sur la même voie.

On a sacrifié la préparation de l'avenir a un surplace. les gens de 1973 auraient plus été préparé à une rupture que les gens de maintenant. Parce que leur vécu était différent. Qu'ils savaient que tout peut s'arrêter. 1940 n'était pas si loin.

L'évolution technique et physique est bénéfique. Mais la faillite comptable maléfique. Elle se fera dans la débandade.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

L'apres 21/10/2017 15:47

Je pense que l'une de raison du soutient de l'UE au gouvernement central espagnol contre le gouvernement catalan, c'est que le jour ou l'UE sera fédérale, elle pourrait être confrontée, elle aussi, a la volonté d’indépendance d'un état. L'UE aimerait peut être elle aussi pourvoir faire comme l'Espagne, reprendre le contrôle de cet état.
Traditionnellement, l'UE était favorable aux euro-régions, y compris la Catalogne. Je pense que depuis le Brexit, l'UE chercher a verrouiller son système de gouvernance et aller vers le fédéralisme, d’où le soutient a Rajoy et son gouvernement.

http://www.latribune.fr/economie/union-europeenne/le-gouvernement-espagnol-reprend-le-controle-de-la-catalogne-755102.html

gutknecht 21/10/2017 13:46

Hors sujet

La fausse libération de Raqqa

Raqqa sous l’emprise des Américains, des Français, et des Saoudiens : « Le pouvoir n’y mettra plus les pieds »

http://reseauinternational.net/raqqa-sous-lemprise-des-americains-des-francais-et-des-saoudiens-le-pouvoir-ny-mettra-plus-les-pieds/

Que font les raclures françaises en Syrie ?

La porte-parole de la diplomatie française a estimé que la création d’un « État » à Raqqa, une fois que Daech y sera éradiqué, fait partie des priorités de Paris.

http://www.presstv.com/DetailFr/2017/10/19/539148/Raqqa--nouveau-colonialisme-franais-

« Une fois que la ville de Raqqa sera reprise aux terroristes de Daech, la mise sur pied d’un État à Raqqa sera l’une des priorités de la France », a affirmé la porte-parole du Quai d’Orsay, Agnès Romatet-Espagne.

Lire aussie: Conférence de presse de la porte-parole de la diplomatie française

La porte-parole de la diplomatie française a souligné que les discussions avec les pays membres de la soi-disant coalition internationale anti-Daech, en vue de créer un « État à Raqqa » une fois que cette ville sera nettoyée de la présence de Daech, font partie des priorités de Paris.

gutknecht 21/10/2017 11:08

L’avenir joyeusement incertain d’Anne Hidalgo à Paris

http://reseauinternational.net/lavenir-joyeusement-incertain-danne-hidalgo-a-paris/

Rien de tel qu’une idée dogmatique et mise en place n’importe comment pour résoudre un non-problème analysé de travers ! C’est probablement la conclusion qui s’impose lorsqu’on regarde les efforts dispendieux qu’a déployé la maire de Paris, Anne Hidalgo.

Cette dernière, partant du constat erroné que les voitures provoquent presque à elles seules une pollution démentielle sur la ville quasi-Lumière a décidé, depuis le début de son mandat, de multiplier les vexations automobiles, entre deux happenings festifs, citoyens, métrosexuels et faussement provocateurs, la réfection de la Tour Eiffel ou l’un ou l’autre musée LGBT rigolo. Dans ce cadre, on retiendra notamment sa décision récente de reconvertir les voies sur berges en pistes cyclables, citoyennes et aussi festives que ses autres lubies.

Le raisonnement derrière cette invention était, comme d’habitude, aussi simple que stupide : puisque, c’est prouvé, la voiture provoque des pollutions (et des morts par milliers, si si), il faut donc tout faire pour rendre infernal un parcours automobile dans Paris afin de dissuader les conducteurs. Tout le monde sait qu’ils choisissent la voiture par égoïsme, anti-écologisme primaire et une aversion pour des transports en commun pourtant propres, ponctuels, bon marchés et bien gérés. Dès lors, en fermant rapidement les voies les plus empruntées à Paris, il était garanti que la circulation diminuerait, que la pollution s’évaporerait, que l’atmosphère deviendrait plus respirable et que tout le monde en profiterait avec un sourire béat.

Max 21/10/2017 06:19

J'ai hâte que le quatrième choc pétrolier arrive. On va bien rigoler.

jean-marie 23/10/2017 13:39

Ou bien "La théorie des dominos"...

Raleur !! 21/10/2017 18:28

Bien rigoler?? T'est un malade !!
Cela va etre SIMON DU FLEUVE !!!!!